Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Jun

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Ardéchoise, #Saint Félicien, #Ardèche, #Dodecaudax

222kms, D+ 4087m, coef 1,84

10h31 pédalées, 11h09 sur le parcours chrono

Météo: ciel nuageux, air chaud et humide

C'est le grand jour ! Celui de la fête du vélo, ma preums' Ardéchoise ! J'en entends parler depuis un bail mais cette fois-ci je suis présent sur place à St Felicien, noyé dans la foule des cyclos qui attendent que le sas des "non prioritaires" laisse se déverser un flot d’éberlués à deux roues pour aller visiter les villages du coin sur un parcours plus ou moins long, de manière sportive ou plutôt cyclotouriste.

Pour ma "preums", j'ai choisi le parcours "classique" de l'Ardéchoise, et de le faire en mode 'non classé' - à savoir que la puce de ma plaque de cadre me donnera mon temps, mais je ne serai pas classé.

... bon, on y va ?!

... bon, on y va ?!

On patiente, on discute... on piaffe d'impatience surtout ! Moi j'en peux vraiment plus là, faut lâcher les chevaux !

On patiente, on discute... on piaffe d'impatience surtout ! Moi j'en peux vraiment plus là, faut lâcher les chevaux !

Je ferai la quasi totalité de ce parcours avec Brigitte, mais comme elle part avec les semi-prioritaires, il faut déjà que je la rattrape. Résultat, lorsque le départ est donné j'ai envie de partir comme une balle.

Les premières secondes sont un peu magiques pour moi, qui rêvait de participer à l'Ardéchoise depuis un moment déjà. A commencer les 'clics' des pédales automatiques qu'on enclenche devant, derrière,... tout autour de moi. Puis ensuite on fait du vélo-trottinette bien malgré nous, pour atteindre le 'portail' qui nous laisse partir au compte-goutte, un à un. Et enfin, je franchis la barrière noire, celle du chrono, celle que je repasserai dans le sens contraire dans une demi journée environ !

Ca y est c'est parti ! Il fait doux, on n'a pas froid une seconde même en maillot court. C'est la première fois que je suis dans un vrai peloton... et quel peloton en plus ! Je m'accorde deux premières minutes d'observation en roulant sans prise de tête, au milieu de la route. Puis après avoir vu la théorie, j'enclenche la pratique; je commence à me porter sur la gauche et double des cyclos par dizaines. Par centaines même, sur toute cette montée du col du Buisson par laquelle on commence. Des dizaines, probablement cinquantaines de cyclos me doublent également. Finalement ce n'est pas du tout stressant comme je le craignais. Même les vrais coursiers, ne gênent pas vraiment, tant qu'on fais attention à ce qu'on fait en les laissant nous donner un courant d'air sur la gauche !

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Des habitants du coin nous encouragent sur le côté de la route. J'observe en passant une grande montgolfière sur ma gauche... et les décorations qui vont bien. Je prends mes marques dans cette grande course cycliste surtout réputée pour son ambiance festive ! Ca commence bien...

Je fais tomber quelques dents, j'ai envie de rattraper Brigitte au plus vite... sans avoir la moindre idée de l'avance qu'elle peut avoir à ce moment là, puisque je n'ai pas vraiment vu son départ, étant noyé dans la foule du "départ de masse". Je guette donc les maillots que je double, pour être sur de ne pas la rater.... elle porte comme moi le rouge et blanc du Team Mont Ventoux. Tiens, en voilà un devant justement... ni plus ni moins que Cricri qui discute avec son copain au maillot de l'ASSE. Je m'arrête à leur niveau discuter une minute... mais j'ai trop envie de rouler, après une photo prise à la hâte j'ai envie de poursuivre ma remontée. 'A ce soir' me lance Cricri... pas de doute, j'y vais !

Pas de doute, c'est bien lui sur la gauche !

Pas de doute, c'est bien lui sur la gauche !

Et puis finalement après peut être 6-7kms d'ascension, je reconnais facilement Brigitte devant moi, en train de discuter avec Cisou. Me voilà rassuré (avec probablement un départ massif de 8000/9000 cyclos ce matin, sur un total de 13800... c'était pas gagné d'avance) j'ai retrouvé mon équipière de choc. Je prends une petite photo en tout anonymat, avant d'aller lui signaler ma présence.

Traversée à fond du village de Pailharès

Traversée à fond du village de Pailharès

Tiens... je les connais eux !

Tiens... je les connais eux !

La fin de la montée au col du Buisson se fait tranquillement... puis ensuite après un faux plat, nous pouvons remettre quelques dents pour suivre le rythme moyen des concurrents avant de redescendre sur la route en balcons, puis le vrai gros de la descente, sur Lamastre. Sur le chemin, nous passons en trombe dans Nozières, où j'étais passé il n'y a pas si longtemps que ça.

Franchissement du col du Buisson

Franchissement du col du Buisson

Prudence dans la descente. Il y a ceux qui font la course, ceux qui choisissent leurs trajectoires... et puis il y a les plus 'tranquilles' donc je fais partie aujourd'hui... descente à la cool jusque Lamastre, où je lève le pied pour attendre Brigitte qui a fait une descente très prudente. Traversée de Lamastre sous les applaudissements des villageois... quelle ambiance !

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Après Lamastre nous levons le pied et roulons tranquillement sur la D578, Puis nous commençons tout doucement la montée vers le col des Nonières, un col pas très difficile mais assez long quand même; on roule tranquillement et nous retrouvons avec Bruno, un copain (parisien... il vient de loin pour faire l'Ardéchoise !) de Brigitte et de toute la troupe avec qui on se croisera toute la journée... pour finalement même arriver ensemble !

Pas besoin de vous dire les noms... ils sont écrits sur les dossards !

Pas besoin de vous dire les noms... ils sont écrits sur les dossards !

Véhicule d'assistance au niveau du col

Véhicule d'assistance au niveau du col

Il y a un premier vrai gros ravito au col des Nonières (altitude 670m), auquel nous ne nous arrêtons pas... pas encore besoin, on vient à peine de commencer (km 40 à ce stade).

C'est encore une belle descente qui nous attend maintenant, et j'arrive à Le Cheylard avec plus de 26km/h de moyenne... voilà un bon départ canon... inhabituel pour moi! On va lever le pied pour de bon, maintenant.

Ravito au Cheylard... toujours pas besoin de pause pour nous... on continue

Ravito au Cheylard... toujours pas besoin de pause pour nous... on continue

Le village de Mariac (?), transformé pour l'occasion en 'village anglais', tout y est: le Union Jack, les cabines téléphoniques rouges (en carton !) et les habitants déguisés en bobbies

Le village de Mariac (?), transformé pour l'occasion en 'village anglais', tout y est: le Union Jack, les cabines téléphoniques rouges (en carton !) et les habitants déguisés en bobbies

Nous voilà maintenant dans un très grand faux plat montant... on ne double plus grand monde, par contre on se fait doubler par des vrais petits pelotons de 10-20 coureurs... ça roule costaud... mais de nombreux s'arrêtent puis nous redoublent, et ainsi de suite. Le beau frère de Brigitte nous double à fond, en prenant le temps de s'arrêter à notre niveau 30 secondes le temps de nous expliquer sa dynamique de course, puis repart devant... on ne le reverra bien sur plus ! Cette longue montée en faux plat devient vraie montée... l'ascension vers le col de Mézilhac. Après avoir traversé un hameau où la chorale locale, ayant vu le prénom de Brigitte sur son dossard, se met à chanter au micro 'allez Brigitte, allez', cette dernière me fait signe de partir au devant et qu'on se retrouvera en haut.

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
Ici, le thème du village est assez évident aussi ! On voyage plus qu'on le croirait, dans le 07 !

Ici, le thème du village est assez évident aussi ! On voyage plus qu'on le croirait, dans le 07 !

La montée commence pour de bon...

La montée commence pour de bon...

Je grimpe à mon rythme, tranquillement, sans pousser la machine pour en garder sous la pédale... le parcours est encore très long ! Mais il fait chaud quand même. Je rattrape Cisou, qui en vélo couché était encore devant nous à ce stade... regroupement au sommet, au niveau du col de Mézilhac (altitude 1119m) où se situe un ravito absolument gargantuesque... il y a ici des centaines de cyclos amassés autour de tables où saucisson, eau gazeuse et plate, fromage, pain et crème de marrons partent à tour de bras ! C'est la cohue, et les cyclos qui souhaitent passer sans s'arrêter sont obligés de mettre le pied à terre.

La seule épingle de cette ascension... mais ça continue de grimper encore un moment après !

La seule épingle de cette ascension... mais ça continue de grimper encore un moment après !

Ici, notre itinéraire sur le parcours 'classique' 220kms de l'Ardéchoise, se sépare de certains autres. Résultat, en reprenant notre route, il n'y a plus un chat sur le circuit ! Ca fait drôle. Nous avons pas loin de 20kms à descendre après ce ravito... les jambes sont bonnes, je me suis bien ravitaillé, moi qui commençait à avoir faim, et il fait bon... y'a plus qu'à pédaler.

Au niveau du col et du ravito... l'hélico décolle au col. Répéter 10 fois très vite.

Au niveau du col et du ravito... l'hélico décolle au col. Répéter 10 fois très vite.

En descendant, nous traversons le joli village de Laviolle en faisant un petit signe de la main aux habitants qui agitent leurs fanions... sympa l'ambiance vraiment ! Puis après avoir laissé Antraigues sur notre gauche, non sans avoir traversé ses jolies gorges (!), nous commençons une grosse montée pentue...

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

...ici ça remonte illico à 9% sur un bon mur qui nous "réchauffe"... nous sommes sur le col d'Aizac. La montée n'est pas longue, mais nous constatons qu'il fait maintenant très lourd. Sur de telles pentes, la vitesse est trop faible pour profiter de la petite brise que nous amène notre déplacement. Bref, on étouffe un peu. Quelle humidité dans l'atmosphère !

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Heureusement l'arrivée au niveau du col d'Aizac (altitude 642m) est un vrai petit paradis ! Nous sommes accueillis par des habitants déguisés en anges, nous servant des verres d'eau fraiche. La grande classe.

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Ensuite c'est un bel enchaînement de petits virages sur une route à l'ombre des arbres qui nous attend. Ca roule tout seul jusqu'à Labastide sur Bézorgues, puis ça remonte un coup jusqu'au col de Moucheyres (altitude 858m).

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
Une des voitures de l'organisation qui joue la musique de l'Ardéchoise, nous double en klaxonnant...

Une des voitures de l'organisation qui joue la musique de l'Ardéchoise, nous double en klaxonnant...

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Après avoir passé le col de Moucheyre (altitude 858m), nous avons une belle descente technique qui nous attend. Il y a finalement assez peu de cyclos qui nous doublent, ou que nous doublons sur cette section là. C'est le calme plat. Il y a bien un cyclo en rade par si (avec moto de dépannage) et un autre par là qui fait sa pause... mais sinon finalement on est assez seuls.

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

En bas de la descente - nous voilà à Burzet. Nous avons franchi les 100 bornes, là mi-parcours est déjà en vue. J'avais passé ici une semaine de vacances au camping en 2005... les souvenirs reviennent et m'occupent l'esprit alors qu'on s'élance dans la plus grosse ascension de la journée, vers le 'faux' col de la Barricaude. Compter une quinzaine de kilomètres de montée exigeante, sous le soleil, à commencer par un gros mur à 10% à la sortie de Burzet !

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Finalement, cette ascension va très bien se passer. Déjà, on a la chance d'avoir un ciel légèrement couvert, qui 'voile' le soleil. Donc la température est plus 'lourde' (humide) que chaude. Ensuite, nous avons un bon petit rythme en mode 'diesel' au long cours... on avance bien, mais sans avoir l'impression de se dépenser trop.

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
On en prend plein les yeux ici !

On en prend plein les yeux ici !

Allez, bientôt le sommet

Allez, bientôt le sommet

Puis de fil en aiguille nous arrivons au sommet de cette côte, non sans une pause expresse à un 'ravito eau' pas loin du col. Brigitte vient d'apprendre que Valex, qui tentait l'AVM (parcours le plus long de l'Ardéchoise) s'est chopé des crampes et nous attend donc un peu plus loin, en se ravisant et choisissant le même parcours que nous. Dans une demi heure, on sera donc trois !

La toute première fois de ma vie avec un dossard et la plaque de cadre :)

La toute première fois de ma vie avec un dossard et la plaque de cadre :)

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

La route est un peu humide ici... il a du pleuvoir rapidement il y a quelques minutes. Mais toujours pas une goutte pour nous, malgré le ciel aux nuages bien gris.

Et voilà, après avoir traversé un mini plateau, nous arrivons en montée à Sagnes et Goudoulet... où Valex nous attend devant le ravito. Ca joue de l'accordéon, ça discute, ça mange du saucisson... encore un beau ravito. Je glisse un petit sachet de 2 pancakes dans la poche du maillot, et on repart tout doux... à 3 !

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

On se fait ensuite doubler par un mec qui transpire tout ce qu'il peut, qui a le regard hagard et roule en zig-zags... pas net le mec. Mais il continue... on le redouble plus loin, mais il nous redoublera encore... il est peut être moins mal qu'il n'en donne l'impression ?!

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Nous arrivons plus ou moins groupés au point culminant de la journée, le Mont Gerbier de Jonc. Je n'étais venu ici qu'une fois auparavant... et pas en vélo !

C'est une belle descente rapide et longue, sur une belle chaussée lisse qui nous attend. A mi-distance, je m'arrête profiter du paysage, et prendre en photos certains de mes compagnons d'équipée qui descendent à leur rythme...

D'abord, Bruno...

D'abord, Bruno...

... puis Brigitte tout de rose vêtue ! Pratique pour la reconnaitre lorsqu'il y a beaucoup de cyclos et cyclottes sur la chaussée !

... puis Brigitte tout de rose vêtue ! Pratique pour la reconnaitre lorsqu'il y a beaucoup de cyclos et cyclottes sur la chaussée !

Plus loin, je rejoins Valex, mais vais refaire une pause à Saint Martial... rapidement pour prendre son lac en photo. Dommage, le ciel n'est pas bleu... mais les reflets sur l'eau sont superbes !

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Ca va encore descendre un bon moment. Puis ça replate avant St martin de Valamas. Nous sommes maintenant plus souvent doublés que le contraire ! Mais on papote, on profite du paysage... pendant 30min on va aussi se marrer avec Valex parce que Brigitte, qui souhaite faire un podium au classement dans sa catégorie, vient de repérer une dame qui au 'look' semble avoir son âge... et donc c'est quelqu'un qu'il faut pouvoir lâcher ! Elle ne se décramponne pas facilement en plus ! Surtout que sans le vouloir, je lui donne un petit relais tranquille à cette concurrente qui s'accroche à ma roue... je lève le pied, reviens avec Valex & Brigitte... et c'est l'affaire de 20 minutes pour décramponner cette concurrente. On ne la reverra pas et Brigitte fera son podium !

Nous passons ensuite le col de Besses (altitude 993m) sans trop s'en rendre compte...

Valex s'est bien remis de ses crampes... il a la tchatche comme d'hab'

Valex s'est bien remis de ses crampes... il a la tchatche comme d'hab'

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

St Julien de Boutières: ici commence un très très très long faux plat montant. Ce sera l'un de mes deux endroits de la journée qui me réussiront le moins bien. je n'ai plus la force d'enrouler et de passer en force.. donc je monte doucement. Mais je ne monte pas assez bien à mon goût. Je suis un peu dans ma bulle, j'entends mes compagnons de route discuter derrière moi... moi je n'ai pas trop envie de partager la discussion... j'ai besoin de me concentrer, de gérer mon effort. je m'arrête boire un coup à un ravito. Puis de nouveau à un autre, un peu plus loin. Je sens la fatigue qui commence à faire son travail de sape.

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Nous sommes accueillis à Saint Agrève, sommet de cette côte, par une belle averse bien drue. Ca trempe rapidement ! Valex s'est arrêté acheter de grands sacs poubelles pour se les mettre en guise de k-way. Moi je me précipite au ravito à l'abris. Valex me rattrape, ainsi que Bruno. Brigitte a continué. A ce stade, chacun gère cette phase mouilléé à sa manière, et à son rythme. Valex me croyait devant, il roule fort, je mettrai 4-5km à lui revenir dessus. Puis plus loin on reforme notre trio de choc.

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Les 'faux' cols de Clavière et de Freydaparet derrière nous, on a un gros bout de descente à enquiller. Il fait bon à nouveau, grâce à cet épisode pluvieux... mais rapidement le mercure remontera encore.

Rochepaule tout là haut !

Rochepaule tout là haut !

Et... nous voilà au sommet

Et... nous voilà au sommet

Encore un arrêt ravito, encore un petit pancake en passant. Le col de la montée de Rochepaule est derrière nous - nous avons plus de 190kms dans les jambes et nous trouvons à la base de la dernière montée, coriace, de la journée. On profite d'une petite chorale sur le bord de la route, puis d'une chanteuse à la Edith Piaf qui tourne de la main son orgue de barbarie... le pied.

Mais au niveau de l'effort, je commence à coincer. Pas autant que sur la dernière montée du Ventoux le week end dernier, mais j'ai l'impression de ramer. Je transpire beaucoup, j'ai chaud... le maillot grand ouvert ne me permet pas assez de prendre le frais. Dur dur. Pourtant les jambes ne sont pas cramées... c'est plutôt une lassitude générale. En plus, la montée précédant le col de Rochepaule, jusqu'à St Agrève, m'a un peu soulé... elle n'est pas super intéressante.

Je discute un peu avec Valex, mais globalement je suis seul 'dans ma tête'. Puis de fil en aiguille, nous voilà enfin à Lalouvesc ! Depuis ici, nous n'avons plus du tout de montée à faire, yesssss.

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
On tient le bon bout !

On tient le bon bout !

Le 'petit' passe le col des grands !

Le 'petit' passe le col des grands !

Lalouvesc derrière nous, direction le col du Buisson !

Lalouvesc derrière nous, direction le col du Buisson !

Nous avons maintenant la superbe descente en faux plat direction le col du Buisson à parcourir. Cette route, nous l'avions prise sur le BRM300 en mars dernier. Absolument superbe... et en plus aujourd'hui il n'y a pas de vent, et il fait bon.

Un peu chaud quand même ! A quelques bornes au-dessus du Buisson, je dis à haute voix que j'ai chaud et que quelques gouttes de pluie pour rafraîchir l'atmosphère ne seraient pas pour me déplaire...

... aussitôt dit, aussitôt fait ! C'est le déluge en l'espace de 2 petites minutes ! Une pluie qui ruisselle sur la route, qui forme des flaques énormes... c'est l'apocalypse que j'ai prise sur la Barillette avant-hier avec Tom, moins le vent et le froid. Mais ça reste quelque chose de monstrueux. Je protège mon appareil photo au mieux, mais je suis détrempé.

Le Buisson est derrière nous, mais la descente est un calvaire, tellement il pleut. On roule tout doucement, groupés. Bruno nous dépasse... mais nous attend plus bas pour finir à 4, groupés !

A 6kms de l'arrivée, un mec est par terre sur le côté de la route, dans le fossé... enroulé dans une couverture de survie, avec un pompier à côté... il est conscient, tout va bien... je lui fait un petit signe de la main en passant, signe qu'il me rend... vraiment dommage que ça se termine comme ça pour certains... après (je ne sais pas pour lui) j'ai aussi vu des tarés qui descendaient à fond sur une route détrempée et parfaitement lisse... il ne faut pas pousser les risques au-delà du raisonnable !

Physiquement c'est dur car il fait un peu froid même si c'est une pluie chaude. Mais mentalement... c'est un moment super, un moment spécial. OK il pleut et je suis trempé et ça fait bientôt 11h qu'on est partis... mais quel pied quand même. On est presque là, à St Félicien ! C'est une descente en forme de 'tour d'honneur' que je vis à fond... il y a un double arc en ciel superbe en fond de vallée... puis le soleil perce et la pluie s'arrête, pour me permettre de prendre la photo 'finish'. Ma preums' Ardéchoise est déjà derrière moi !

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête
15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Profil altimétrique:

15 juin 2013 - L'Ardéchoise, le vélo en fête

Conclusions:

  • Plus de 4000m de dénivelé... mon second plus gros dénivelé cumulé à la journée de ma vie. Et avec les pentes 'roulantes' ardéchoises, ça passe très bien ! A refaire...
  • Lire l'article de Brigitte ici.
  • A l'occasion de cette ballade, je franchis la barre des 5000kms cumulés cette saison, ainsi que celle des 70,000m de D+
  • Quelle belle aventure, l'Ardéchoise ! Je reviendrai... et pas impossible que ce soit en mode sportif ce coup-ci !
Et pour finir... la première photo prise ce samedi... rencontre sympa avec Gillou du Team Mont Ventoux... avec qui on aura aussi partagé le plateau repas en fin de journée.

Et pour finir... la première photo prise ce samedi... rencontre sympa avec Gillou du Team Mont Ventoux... avec qui on aura aussi partagé le plateau repas en fin de journée.

Commenter cet article

Jean-Pierre 19/06/2013 15:33

Bravo Baptiste pour cette belle Ardéchoise
Faire les circuits en "cyclosportif" ça a son charme aussi mais ça ne laisse pas de temps pour prendre des photos pour rédiger de beaux articles, on attend les photos de Maindru pour agrémenter
A bientôt

pascal 17/07/2013 21:06

Merci mais oui tout dépend de la préparation et de notre temps disponible pour cela. Je n'y serai pas contre l'année prochaine. Faire la route du nord sur un week end me paraît aussi fatiguant...

cestdurlevelo 16/07/2013 14:45

l'AVM à 24km/h de moyenne... ouah la classe... j'adorerai faire ça l'année prochaine. A voir selon mon temps dispo en amont (et donc la qualité de ma préparation !). Mais tenir du 24kmh là dessus, je doute que je puisse en être capable :(

pascal 16/07/2013 14:35

salut,
Ta lecture me ravive des souvenirs.
j'ai fait aussi cette année pour la première fois cette ardéchoise tant citée dans le milieu des cyclos....Quelle ambiance, ces villages décorés, les encouragements ouah. La météo était aussi de la partie, je dois dire que j'ai même apprécié l'orage qui nous m'a rafraichi dans le col de l'ardéchoise...
Comme toi j'ai multiplié les brms et les sorties avec dénivelé pour me préparer.
Ceci m'a permis de finir le Marathon à près de 24km/h.. J'en étais content..
Pascal

pascal 16/07/2013 14:35

salut,
Ta lecture me ravive des souvenirs.
j'ai fait aussi cette année pour la première fois cette ardéchoise tant citée dans le milieu des cyclos....Quelle ambiance, ces villages décorés, les encouragements ouah. La météo était aussi de la partie, je dois dire que j'ai même apprécié l'orage qui nous m'a rafraichi dans le col de l'ardéchoise...
Comme toi j'ai multiplié les brms et les sorties avec dénivelé pour me préparer.
Ceci m'a permis de finir le Marathon à près de 24km/h.. J'en étais content..
Pascal

cestdurlevelo 19/06/2013 16:42

Salut JP,
Autant être clair dès le début- je suis tout à fait capable de m'arracher un max tout en prenant des photos en roulant. Simplement, je ne m'arrêterai pas pour les prendre.. mais ça ne m'arrive que rarement de m'arrêter DANS LE BUT de prendre une photo. 80% de mes photos sont prises en roulant. Et les autres 20% c'est souvent parce que je fais une pause que j'en profite pour flashouiller. Donc je ne pense pas que ça sera un souci.

jc 19/06/2013 13:38

Super parcours pour toi aussi pour ta première ardéchoise, que de cols sur une journée ! Et tu auras pu partager aussi de bons moments avec des membres de la TMV, que du bonheur pour toi je suppose. Dommage d'avoir pris la pluie sur la fin :-(
Si tu commences par accrocher des dossards et plaques de cadre sur ton vélo, tu vas finir sur les cyclosportives ;-) ;-) ;-)
A+
JC

cestdurlevelo 19/06/2013 13:48

Oui, pas impossible que je tente une cyclosportive un coup, histoire de tester ça... faut voir.
Ouaip, super journée avec la TMV, on s'est régalés les yeux, les jambes... et aux ravitos aussi !! j'ai bien aimé l'ambiance... la musique le long de la route, les gens qui applaudissent.. tout le monde a le sourire le jour de l'Ardéchoise, c'est un peu le monde des bisounours!

l'ange blanc (gil) 18/06/2013 18:15

Ah voilà le CR, génial je me suis régalé de bout en bout pourtant je ne suis pas fan de l'Ardêchoise mais au travers de ton récit j'ai vraiment apprécié. Dans les commentaires précédents je lis que tu es intéressé par l'épreuve chronométrée l'an prochain. A notre niveau la cyclosportive c'est exactement la même chose que tu as fait samedi mais en plus sur la ligne à côté de ton temps il y a ton classement donc tu peux y aller sans souci. Tu amélioreras certainement ton temps (un peu) en passant moins de temps au ravito et limitant les photos mais l'esprit (pour nous) est quasi le même. Si tu veux pour t'en rendre compte je te propose de participer à la Drômoise (22/09/13) qui est la petite (toute petite) soeur de l'Ardêchoise en restant très familiale avec un grand parcours de 146 pitons au départ de la très belle ville de Die. Vas voir leur site et si ça te tente on en reparle. A bientôt.

cestdurlevelo 18/06/2013 22:58

22 sept... pourquoi pas, faut voir! Merci pour l'idée Gil :)
Mais euh c'est dans encore bien longtemps et j'ai un mois ultra chargé à venir (malheureusement plus du tt de vélo pendant 2 semaines entières !)... j'aviserai à mon retour !

Brigitte 18/06/2013 20:03

Bonne idée je veux bien moi aussi (faire la Drômoise)

franco 18/06/2013 13:02

les WEs'enchainent a un rythme infernale ,plus de 70 000m de d+ déja nul doute que le karman cette année ne sera qu'une formalité,
en cyclosportive ,sans soucis pour toi ,en gérant le rythme et sans trops d'arrêt aux ravito l'or est dans la poche
pour une première faire le circuit de l'ardéchoise démontre déjà le niveau !!mais aprés un BRM 300 PUIS UN 400 je suis sur que ne n'a pas souffert d'insomnies avant le départ ,

cestdurlevelo 18/06/2013 16:23

Dejaaa Karman pour la renarde pfff... je sais pas comment tu fais. Enfin si, je sais: tu pédales ! Mais c'est impressionnant d'en être deja là, ça chant que tu as eu une coupure 'médicale'. Je suis bluffé.
Bien noté pour l'AVM à 22km/h, ça deja ça me semble plus jouable. Sur mes 11h09 au chrono, je pense que je peux gagner au moins 30-40min en faisant toutes les descentes à mon rythme en mode 'course'... En ne prenant QUE les pauses ravitos dont j'ai besoin, je pense pouvoir économiser encore peut être 20min. Pas de pauses photos = je gagne encore 10min. Autrement dit, en gardant le même rythme roulé, je peux faire cettte Ardéchoise, selon moi, en moins de 10h = 22km/h de moyenne. Après, est-ce que je peux tenir ça sur un parcours plus long ET plus grimpant, ça c'est bien moins sur!!!!!
Partir en semi-prio ça c'est pas un souci, je m'inscrirai très tôt si c'est toujours mon obj à ce moment là!

Brigitte 18/06/2013 16:14

Et moi, demain (la ligne de K) :)
Pour info : les derniers de l'AVM ont terminé à moins de 22 km/h tout compris, mais ils sont passés après la fermeture de la barrière. Visiblement il y a eu une tolérance. C'est bien !!! Mais c'est flippant quand même pour les participants.
Progresse encore à ce rythme et tu nous fait une AVM ;-)
Effectivement tu peux gagner aussi beaucoup sur l'un de deux parcours Sucs ou Ardéchoise ! Il te faudra t'inscrire très tôt pour partir en semi-prioritaire, apparemment c'est plus simple de trouver les bons groupes au début.

cestdurlevelo 18/06/2013 13:31

Oui et non. Mal dormi la veille, c'est toujours comme ça... pourtant je savais que je l'avais dans les jambes ce parcours.
Effectivement les BRM sont la meilleure des préparations pour une Ardéchoise cyclosportive ! J'en prends d'ailleurs note pour 2014 !
Oui, la ligne de K ça devrait le faire en septembre, même peut être fin aout, qui sait!?
En tout cas maintenant qu'il fait beau je suis frustré de ne pas pouvoir rouler sur les deux semaines à venir, surtout que les jambes sont bonnes!

Alex 18/06/2013 09:41

Félicitations :) , dommage pour le passage pluvieux, ça fait toujours perdre quelques minutes
et de jolis paysages le long de la route (quelques airs des Cévennes, mais en plus vert). Tu me donnes envie de la faire cette course, il faudra que je vois pour l'an prochain ! Il ne te reste plus que l'EDT ^ ^. Et si tu veux atteindre les 23km/h ou +, il faudra arrêter les photos !

cestdurlevelo 18/06/2013 11:35

Moi mon compromis est dejà tout décidé: je me baffre, et après je vois ce que ça donne à vélo. Ca fonctionne pas si mal! Après bon c'est sur que je vais pas aller faire le tour de France hein ! Mais à la fin de la saison, je peux aller voir les coureurs pros et leur faire la liste de tous mes festins 'no limit' que j'ai fait en 365 jours... qui c'est qui gagne franchement?!!! Hein??? C'est bibi!

Vincent 18/06/2013 11:13

On peut essayer de casser du temps sur des cote et se la jouer chrono et baffrer comme une porcasse... On est juste moins bon que les autres... Tout est une affaire de compromis. Je sacrifie volontier 1km/h de moyenne en montagne pour une raclette avec du blanc (encore que là avec les T° qu'on a faut pas déconner non plus... c'est barbeuq maintenant avec le rouge!)

cestdurlevelo 18/06/2013 10:37

Oui c'est pour ça que l'AVM semble encore bien loin. Mais on verra bien. Qui sait, dans un an j'aurai peut être arrêté le vélo!!!!!?

Tom 18/06/2013 10:29

Effectivement ça commence à être très phyisque cette moyenne

cestdurlevelo 18/06/2013 10:23

Ah ben non, arrêter les photos, ça non... je les prends en roulant, ça va bien! Par contre oui si je veux tenter l'Ardéchoise en cyclosportive, il faudra limiter les arrêts aux ravitos, et probablement faire le circuit tout seul. De là à être sur que ce sera l'AVM et non l'Ardéchoise, y'a encore un pas... ça me parait impossible de faire du 28kms et 5000m de D+ à 23km/h de moyenne totale! Enfin on verra bien.... c'est dans très lgtps!

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse