Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Jan

10 janvier 2015 - Opération dégel

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Col de la Faucille, #Suisse, #Ain

113km en 4h25, D+ 1820m, coef 1,61

Météo: soleil voilé, douceur, routes mouillées

Opération dégel, c'est ma volonté de faire une sortie pas trop longue, mais à gros rythme. C'est le début de la saison, je ne vais pas m'arracher à 100% encore, ni faire un 'temps', mais je souhaite conserver un beau rythme tout du long. Idéalement, je vise une sortie de 100km, mais je n'ai toujours pas de compteur sur le cintre; rien que le GPS qui tourne dans la poche du maillot.

10 janvier 2015 - Opération dégel

"Qu'il fait chaud" ! C'est ma première réaction en sortant, pour récup le vélo dans la cave. Punaise, je risque limite d'être trop habillé, avec trois couches en haut, dont la veste thermique.

Je pars sans gants par contre, un oubli. Mais tant mieux, pas besoin aujourd'hui.

Je n'ai aucune idée du parcours, ça va vraiment se faire au fur et à mesure. Dans un premier temps, je traverse St Genis et me retrouve sur la piste cyclable direction Thoiry.

Les routes sont humides et dégueulasses - je suis bientôt repeint de haut en bas, et le vélo avec. Puis je ressors de la voie cyclable et remonte direction Dardagny.

Avant Dardagny.

Avant Dardagny.

Avant Dardagny, je file à gauche. Courte descente, puis remontée à bloc. Ici, ce sont mes routes d'entainement au printemps après le boulot; c'est le royaume des bosses casse-pattes. Direction Malval, où je redescends au niveau du Rhône.

Malval.

Malval.

En bas, virage sec à gauche pour longer la petite rivière qui doit se jeter dans le Rhône plus bas. Puis ça remonte sec après l'avoir traversée sur le pont étroit où deux voitures ne se croisent certainement pas !

Je monte un peu plus en 'puissance' qu'en 'moulinage'... c'est pas mon habitude, mais j'ai envie de m'arracher un peu. Sans une seule séance de home-trainer en 2015 pour le moment (semaine chargée !), je sens que le cardio s'envole pour rien. Que c'est dur. Je retombe sur la route de Satigny, tourne à gauche et file à Russin, où je prends encore à droite. Encore une courte montée en faux-plat dans les vignes, avant de redescendre au carrefour où j'étais il y a 10 minutes, au pied de Malval.

A la sortie de Russin.

A la sortie de Russin.

Mais je prends à gauche puis illico à droite, pour filer sur Epalinges. Ici encore, gros raidard méchant sur 350m environ. Ca pique avec au sommet pas loin de 9%. Les sensations ne sont pas bonnes, mais je prends mon pied. Alors ne laissons pas retomber l'élan, et je remets les mains en bas du guidon une fois au sommet. Ce coup-ci, je peux encore avaler la bosse de tout à l'heure, mais dans le sens inverse, avant de retomber sur Dardagny.

Bosse de Dardagny - avant et après.
Bosse de Dardagny - avant et après.

Bosse de Dardagny - avant et après.

Après la descente de Dardagny, je file à droite, passe devant l'industrie chimique qui 'pue' tout le temps, et fais un petit gauche-droite pour embrancher sur la route de Challex. Longeons le Rhône quelques instants, en ouvrant la veste: désormais, le soleil et sorti, et il va faire chaud: ici m'attend la plus longue montée de cette boucle (euh... c'est ce que je crois à ce moment... avant de changer d'avis plus tard).

10 janvier 2015 - Opération dégel

Le vent me dérange un peu, il souffle depuis l'ouest. Cette montée jusqu'au village de Challex n'a en soit rien d'extraordinaire. Mais j'ai toujours eu du mal à l'avaler à bonne vitesse. Aujourd'hui, c'est pareil. Je m'arrache un peu, l'effort m'est difficile. Arrivé en haut, c'est repartiiiiii illico en descente sur la gauche, direction Pougny.

La Vuache en face à gauche, et la clue du Rhône, direction Bellegarde (au loin).

La Vuache en face à gauche, et la clue du Rhône, direction Bellegarde (au loin).

Avant d'arriver à Pougny; à bloc sur les freins pour tourner presque à 180° sur la droite, pour repartir vers Farges. Ca commence par replater et descendre.... pour remonter illico ! Ici, j'ai fait quelques bons chronos au printemps dernier... aujourd'hui, j'attaque un peu moins avec le couteau entre les dents, j'ai le cardio qui ne veut plus retomber dans les tours.

10 janvier 2015 - Opération dégel

Sur le haut de la montée, qui se fait un peu en deux temps (entrecoupés d'un faux plat), je déraille. Hop, on remet tout d'aplomb, on salue poliment les marcheurs qui passent, et on remet un ptit coup d'accélérateur pour retrouver du rythme.

L'arrivée à Farges se fait sur un bon raidard, que je passe à très faible vitesse... j'ai du mal à me tenir à mon idée de rouler costaud aujourd'hui... la forme ne me le permet pas encore.

Puis je continue à jouer à avale-bosses, à commencer par la bosse de Peron.

10 janvier 2015 - Opération dégel

Petite route, aucune voiture croisée sur cette courte montée, faite 'comme je peux', puis hop je retombe au coeur du village de Peron. A gauche toutes, à deux reprises; ici commence la bosse de Feigères.

Au loin, Genève, et au 'plus-loin', le Mont Blanc ! Jour de clarté.

Au loin, Genève, et au 'plus-loin', le Mont Blanc ! Jour de clarté.

Puis c'est la descente sur Saint Jean de Gonville. Dans l'idée, maintenant, je veux filer sur les faux-plats jusqu'à Crozet, grimper au télécabine de la station de ski alpin, pousser jusqu'à Crassier et Nyon, pour rentrer en plat via Genève.

Sauf que non, ici je vais changer d'avis d'un seul coup... car oui, je longe la chaîne du Jura à son pied, et au loin, je réalise que la Faucille doit bien être grimpable vu les conditions de douceur du jour.

Mais d'abord, concentrons nous sur cette ombre qui vient de sauter dans ma roue arrière... un cyclo qui a bondit mais se cache derrière (derrière le "gros" comme diraient certains !). Sauf que le mec reste derrière... il n'a visiblement pas décidé de prendre un relais, dommage. Tant pis, je garde un bon rythme, je sais que je peux être assez efficace sur ces faux plats... il est derrière un gros quart d'heure, avant de passer 5min devant après Crozet. J'ai finalement zappé la bosse du télécabine de Crozet.

10 janvier 2015 - Opération dégel

A Naz-Dessous, je file à gauche dans la montée vers Naz-Dessus, lui tire tout droit - 'ciao'. Je monte tout doux, les jambes commencent à piquer.

10 janvier 2015 - Opération dégel

Encore une petite alternance de faux-plats qui pourraient être 'roulants' si j'avais la caisse, mais qui aujourd'hui passent tranquillou... avant de redescendre sur Gex. Allez GO, restent 11-12km jusqu'au col de la Faucille: ce sera ma première ascension là-haut cette année.

Cette montée, je la ferais à TOUT PETIT RYTHME... non par choix, mais par obligation... j'ai mal aux guibolles, et le cardio n'est pas encore assez bon cette saison pour me permettre de mouliner efficacement... alors voilà quoi, je fais la limace jusqu'en haut. J'apprendrais plus tard dans l'après-midi que Thomas m'aura doublé en voiture... il a du rigoler quand il a vu mon rythme tout doux :)

Bon, si vous êtes déjà venus sur ce blog, vous connaissez déjà le col de la Faucille, hein ?! Alors je ne vous fait pas l'insulte de vous raconter cette montée à rythme pitoyable, je vous laisse plutôt défiler les photos.

10 janvier 2015 - Opération dégel
10 janvier 2015 - Opération dégel10 janvier 2015 - Opération dégel
10 janvier 2015 - Opération dégel
10 janvier 2015 - Opération dégel10 janvier 2015 - Opération dégel
10 janvier 2015 - Opération dégel

Pouah, voilà enfin le sommet: Strava sera impitoyable: ascension depuis la station essence en 56'24.... c'est de loin mon ascension la plus lente depuis que j'utilise Strava... je m'étais chronométré 5 fois à ce jour avec le GPS, et mes temps allaient de 42'16 à ... 50'32 ! Bref, voilà avec 56'24, une belle explosion de cocotte-minute, en bonne et due forme.

10 janvier 2015 - Opération dégel
10 janvier 2015 - Opération dégel

Courte pause au sommet pour fermer la veste et mettre un coupe-vent par-dessus. Ca ne sera pas de trop, descente caillante quand même; sans les gants, c'est limite.

J'ai fait l'erreur de me faire deux bidons avec 3/4 de jus de fruit, et le reste en eau. C'était un peut bête; c'est trop sucré, et du coup boire me donne encore plus soif ! Par contre, cet apport en sucre fait que je n'aurais mangé qu'une compote pour boucler cette sortie vélo.

De retour à Gex, je décide d'allonger encore un peu la sortie avant de rentrer. Ca sera le Mont Mourex par son côté le plus facile. Route de Divonne et un peu plus loin à droite.

Dans la montée, je suis vraiment à l'arrêt... ça y est, y'a plus de jus ! Je pense même avoir fait une petite hypo.

10 janvier 2015 - Opération dégel

Il ne me reste plus qu'à retomber de l'autre côté du Mont Mourex, re-boucler via Gex, avant de rentrer via Cessy, Bretigny et Veraz, à rythme raisonnable.

Voila une sortie surprise - mon "opération dégel" n'a duré que sur la première moitié du parcours... après, j'ai fait comme j'ai pu !

Commenter cet article

Philippe 07 18/01/2015 20:07

C'est déjà pas mal plutôt bien je dirais pour janvier. Même si tu as fini sur les rotules après une sortie comme ça c'est bien normal, 1800m pour 110km ça pique en janvier. Bonne continuation

cestdurlevelo 18/01/2015 20:54

Yes, sur les rotules, c'est le mot Philippe. Mais bon quand j'ai vu en remontant le long du Jura que la Faucille était accessible, ET que j'avais le temps pour pédaler, je ne me suis pas privé :)

jc 16/01/2015 22:05

Du rythme sur une sortie quand même énorme ! Moi j'ai encore jamais fait un tel D+ cette année...quand je fais du rythme, c'est plutôt sur 50 kms avec 700-800m D+ et encore pas alternance de passages rapides et d'autres cool.
Bref, encore une belle sorties pour toi, j'ai comme l'impression qu'on va pas tarder à te voir sur les cyclos du coin ;-)
Tu as toujours autant la forme, ça promet pour 2015.
A++
JC

cestdurlevelo 18/01/2015 20:53

Ahah non, pas de cyclos pour moi.... je n'oublie pas qu'avant tout, je suis un gros gabarit pour le vélo (85kgs), et donc je raaaaame en montée :)
Mais je me suis fait plaisir, oui !
A+ JC!

bosses21 12/01/2015 17:15

Salut Baptiste ! C'est toujours particulier ces sorties de janvier... je m'explique, on a du plaisir à "reprendre" le vélo, à faire la reprise d'une nouvelle saison - le dégel - même si on a roulé la dernière fois le 31 décembre ! ;-) Mais il faut débloquer le compteur (voir le gonfler rapidement)... et c'est souvent dur ! Le froid, les 3 ou 4 couches qui vous empêchent de respirer correctement, les routes souvent dégueu comme tu dis, le ciel souvent gris et menaçant, les pensées souvent tournées soit vers la saison passée - mais où est passé ma forme ? - soit vers la saison à venir - vais-je retrouver ma forme ?... Et pendant tout ce temps là, on en chie mais avec la satisfaction d'avoir en général la certitude d'avoir une bonne forme à partir de mars ! En tout cas, belle balade et jolies lucarnes sur les montagnes et le Col de la Faucille !

cestdurlevelo 13/01/2015 08:20

@ Eric
Bah, j'ai eu froid aux mains, mais y'a eu pire. Et pouvoir descendre la Faucille sans gants en janvier... c'est purement hallucinant !
Yes à l'occaze faudra passer à la Faucille. Il n'est pas si exigeant... mais là... pouah que j'ai eu du mal ! J'ai aussi repris du poids hehe, ça n'aide pas.

cestdurlevelo 13/01/2015 08:19

@ Joris
Oui c'est vrai que le mental ni le physique ne sont trop présents en début de saison, c'est normal (et certains disent que c'est d'ailleurs important de s'accorder une pause chaque année). Mais comme tu le décris bien, on se demande un peu où on habite lorsque ces premières ascensions de l'année nous semblent si difficiles !
A+

Eric 12/01/2015 18:04

ah ben les gants c'est pas fait que pour tenir chaud, c'est bien aussi pour protéger les "mimines" quand on tombe !
Et pas cool aussi quand on descend en hiver un col mais je crois que tu t'en souviendra!
En tout cas bravo, tu as fait un contre la montre avant la Faucille, faut le grimper derrière!
Perso je ne le connais pas encore celui-là, j’attends que tu me le présente !

l'ange blanc 12/01/2015 13:43

slt Bat, dans un des deux bidons rajoute du Whisky ça enlève le goût sucré...

cestdurlevelo 12/01/2015 15:51

Beurk - j'ai horreur de ça :)

Alex 11/01/2015 22:51

on a eu la même météo avec routes mouillées avec tendance à aller vers le beau temps.
et aussi les mêmes "difficultés" à savoir s'il fallait s'habiller ou non, perso j'ai gardé les gants d'hiver.

pour les bidons, j'ai toujours 1 avec que de l'eau, 1 avec eau + sucre/jus de fruits, car comme tu dis, ça donne encore plus soif si c'est trop sucré !

le col de la faucille : non non connais pas ^ ^ (ah si, il fait partie des quelques cols routiers qui me manquent dans l'Ain --> je vois ça après les BRM)

cestdurlevelo 12/01/2015 07:05

Ben voilà, t'as un repère pour la Faucille alors: si tu le montes comme moi en 56min, t'es vraiment super méga lent ;) pfiou j'en ai bavé !
Yes, erreur de débutant de ma part d'avoir mis du jus de fruit dans les deux bidons. J'ai appris ma leçon désormais !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse