Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Jan

18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Lac léman, #Suisse, #Ain, #Haute Savoie, #Genève

205km en 7h33, D+ 1157m, coef 0,56

Météo: glacial mais ensoleillé

Encore un tour du Léman, me direz-vous. Ben ouais, mais en ce début de saison, on ne peut pas toujours monter bien haut sur les contreforts du Jura, ni s'aventurer dans le gros de Vaud. Alors je fais simple, une petite boucle autour de la mare à canards. On voit du paysage, c'est roulant, plaisant, et on ne rentre pas HS à tous les coups. Moi, ça me plait.

Retour vers le futur ?!

Oui, car mon premier '200' (dans le langage cyclo, faire un 200 (un parcours de 200 kilomètres) ça reste une belle montagne psychologique la toute première fois !) je l'avais justement fait autour du Léman.
C'est l'ami Christophe qui m'avait emmené boucler ce circuit, avec du vent dans le nez au retour en plus (février 2012). Que ça avait été difficile; je me rappelle qu'à la sortie de Lausanne, je m'étais déjà fait la réflexion que j'avais mal aux jambes !

Aujourd'hui, j'emmène David tourner autour du Léman; lui non plus n'a jamais fait si long à ce jour, c'est l'occassion de lui faire découvrir les secrets de cette boucle que je commence à connaitre....

"Commence" à connaitre, car j'ai appris récemment que certains avaient réussi à en faire... 90 fois le tour à vélo sur une année civile !!! Hallucinant.

http://cestdurlevelo.over-blog.com/article-26-fevrier-2012-tour-du-lac-leman-100175049.html

18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur
18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur

Bref, il est 7h10 et il fait noir alors que David et moi prenons la route. Eclairage avant et arrière bien entendu. Ça caille, -5° au compteur le temps que le GPS redescende en température à la sortie de l'appartement chauffé... un appartement chauffé qui n'est plus qu'un doux souvenir, là on est partis pour passer environ 8h dans le froid.

Prégnin, Brétigny, Cessy, Divonne les Bains, Crassier, et Nyon. Nous voilà le long du lac, la vue est superbe, l'air pur et dégagé, vues magnifiques sur le lac et couleurs rosées du lever de soleil.

18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur
18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur

La route ondule jusqu'à Rolle. Puis nous laissons le château de Rolle sur notre droite, et filons sur Morges. J'avais annoncé à David qu'il fallait 3h depuis la maison pour rallier Lausanne, la réalité sera bien inférieure. Nous admirons les bâtiments Rolex en vagues avant de redescendre au niveau du lac, de tourner à droite pour entrer dans le parc au bord de l'eau. Laissons le Comité International Olympique sur notre droite, traversons le parc et retrouvons la route plus loin, pour passer devant le port de plaisance.

Puis c'est la pause au niveau des toilettes publiques attenantes au musée de l'olympisme. L'occasion de changer l'eau de la gourde qui est partiellement gelée ! Encore -1° au compteur.

18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur
18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur
18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur

Reprenons la route. Ça caille méchant, c'est réellement dur de se remettre en route après une courte pause de 5min environ. Ceci dit, la pause m'a fait du bien car j'avais perdu les sensations dans les deux pieds, malgré les surchaussures en néoprène 3mm.

Alors on reprend notre rythme régulier. Pas extrêmement rapide, mais régulier. Les sections roulantes passent super bien, en observant les vignobles de Lavaux à gauche. On commence à passer l'un derrière l'autre, pas vraiment des relais, mais dejà une manière de commencer à 'travailler' ensemble, ça rend la progression plus facile. Je m'amuse avec la goPro (ou un modèle d'une autre marque) de David en le filmant, puis en filmant le compteur de mon GPS... oui oui, ça file à 35km/h comme ça, sans vraiment mettre d'effort intense. Toujours aussi agréable cette section.

A propos de GPS, voilà j'ai craqué et vient de remplacer mon Garmin Etrex Vista HCX par un Edge 810. C'est bien mieux, ça propose bien plus d'options, et SURTOUT... il ne tombera pas en rade comme l'ancien (que j'avais acheté sur ebay en occaze il y a deux ans), qui finit toujours par s'arrêter tout seul, au moindre ressaut de la route ! Fixé dans la prolongation de la potence, c'est vraiment agréable, et relativement intuitif... à part que je n'ai pas encore compris comment afficher le rythme cardio en direct... car oui, ça aussi c'est nouveau, après 1.5 saisons sans ceinture cardio, je vais m'y remettre un peu... notamment pour travailler un peu le rythme.

Montreux; soleil et neige sur les montagnes alentours... une demi-heure magique !
Montreux; soleil et neige sur les montagnes alentours... une demi-heure magique !
Montreux; soleil et neige sur les montagnes alentours... une demi-heure magique !

Montreux; soleil et neige sur les montagnes alentours... une demi-heure magique !

Plus loin, nous franchissons Vevey, et arrivons bientôt à Montreux. On admire les voitures rutilantes en passant... nous sautons les bosses de la commune de Montreux en retombant dans les tours, ne gâchons pas de forces inutilement si tôt dans la journée.

Car bien sur, il reste encore tout le retour ! He oui, voilà Villeneuve et le bout du lac. Nous restons coincé après le pont du Rhône pendant peut être 5 minutes, le temps que la barrière du train se relève enfin. Puis faisons une courte pause à la fontaine.

3h45 de vélo, 100km d'engrangés.

18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur

On repart vers l'ouest, encore 100 pitons à avaler. Il est environ 11h, on arrivera à Evian à l'heure du repas. Longues sections rectilignes, ici c'est toujours l'endroit où ça accélère... et aujourd'hui, malgré nos résolutions de rouler 'cool', ça monte dans les tours. Entre 30 et 35km/h, de bien belle manière... et David n'est pas avare de passages devant. Il m'aura bluffé toute la journée, pour un premier 200 c'est pas comme s'il était resté au chaud du tout !!!

On passe les bourgades de Meillerie, Locum, puis on approche d'Evian. De l'autre côté, on aperçoit déjà Lausanne, 'across' la mare à canards. On aura eu un peu de vent de face sur ces portions là, mais ça sera tout pour la journée. L'eau est d'un calme plat, sur le lac, et le ciel bleu s'y reflète....... bonne pioche, niveau météo !

18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur

Puis enfin, voilà Petite Rive et Evian les Bain. 12h10, on se met au chaud dans la boulangerie. Sandwich, tartelette aux noix et café, nous voilà bien revigorés et prêts à affronter les dernières 80 bornes.

Comme toujours dans ces cas là, il fait ultra froid en sortant de la boulangerie... dur dur de reprendre la route dans ces conditions. Mais ça va continuer à défiler... Thonon les Bains est déjà bientôt derrière nous. Une pancarte en référence à 'Charlie' est affiché sur cet édifice public à droite... on file.

18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur
18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur

Voilà le passage que je n'aime pas trop autour du lac, la sortie de Thonon, les bosses qui suivent et la grosse route. Mais à deux, ça passe.. on reprend un peu la discussion, le rythme retombe dans un mode 'diesel', qui semble nous convenir à tous les deux... oubliées, les 10min de petit coup fatigue de David avant Evian !

A Sciez, on tourne à droite et quittons la grosse route. C'est pas plus mal. Mais comme à chaque fois, après Excenevex, je vais 'buter' dans chacune des petites bosses qui se présentent à nous... un passage que je n'ai jamais réussi à passer proprement. Mais David me fait le tour du proprio, lui qui a bossé de nombreux mois ici et là à travailler sur la gestion de l'eau, captages et autres eaux usées. Il connait chaque recoin, et ça m'aide à pédaler, ça m'aide à avancer.

Messery, puis Chens sur Léman... Hermance; voila de nouveau le territoire helvète, qui nous accueille pour quelques bornes. Une dernière crème de marrons avalée en roulant, ça m'aidera à tenir la glycémie à un niveau correct jusqu'à la maison.

Anières, Collonge Bellerive, et voici les quais de Genève qui se déroulent devant nos yeux. Toujours aussi agréable d'arriver ici... soleil, jet d'eau, pistes cyclables dénuées de passants (il fait trop froid pour balader la petite famille, cet aprem)... nous voilà au pont du Mont Blanc pour la photo traditionnelle devant l'horloge fleurie !

Nous tenons à remercier Snickers, notre partenaire à toutes épreuves.

Nous tenons à remercier Snickers, notre partenaire à toutes épreuves.

Allez go, y'a plus qu'à remonter sur le pays de Gex. Je choisirais de faire la version touristique pour David, on passe via le quartier nations, mon lieu de taf et les organisations onusiennes dont je vous laisserais tenter de percer les acronymes: UIT, OMPI, BIT et CICR. Sans oublier bien sur le Palais des Nations où j'ai bossé il y a deux ans, et les ambassades de Russie, des Etats-Unites, puis la mission de France entre Prégny et Chambésy.

18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur
18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur18 janvier 2015 - Retour (du Léman) vers le futur

Traversons Chambésy, où le soleil refait une belle apparition, puis longeons l'aéroport après être passés au-dessus de l'autoroute. Voilà de nouveau la France, depuis Ferney-Voltaire.

On poursuit sur Prevessin Moëns, pour bouffer la montée le long du parc public, qui me pique toujours aussi les jambes. Mais il nous manque 10 petites bornes pour toper les 200km à la journée, alors on va tournicoter un peu. D'abord Vésegnin, puis Brétigny. Zut, ça suffit pas. Tant pis, on pousse jusqu'à Véraz, Crozet et Sergy.

La dernière montée se sera faite un peu au mental, on n'arrive plus trop à tenir un rythme digne de ce nom. Mais tout ça nous aura permis de boucler une belle journée de pédalage, et pour David de passer la barre des 200km haut la main: bravo !

Merci à David pour la chouette vidéo !

Commenter cet article

Hélène F. 25/01/2015 15:53

Bravo pour ce beau reportage avec le film, c'est sympa et ça change . Avec le GPS, tu n'as plus besoin de trimbaler des cartes ?
Ici, au moins aujourd'hui, on est bien au chaud au coin du feu...

cestdurlevelo 29/01/2015 17:28

Oui oui je sais qu'avec un parcours rentré, des waypoints/une trace, y'a qu'à la suivre. Mais d'expérience, c'est quand même moins pratique/facile !
C'est vrai qu'un café chaud servi par le GPS au milieu de la boucle du Léman, ça passerait bien !!!

Eric 29/01/2015 16:11

merci pour la ballade ! avec un GPS sans carte tu peux aller partout dans le monde, il faut juste rentrer tes waypoints(c'est un peu de boulot...) dommage que les GPS modernes ne fasses pas le café ! bravo pour ton 200

cestdurlevelo 25/01/2015 17:27

Le film est super, j'adore vraiment. C'est David qui l'a fait et m'a laissé le mettre ici.
Avec le GPS j'ai la carte de toute la France, oui ! Mais pas celle de la Suisse, donc dès que j'entre en Suisse, je ne peux plus m'orienter. Mais il me sert aussi de compteur vélo et me donne les informations classiques: vitesse, altitude, etc.
Bon repos au coin du feu alors!

jc 24/01/2015 15:16

Sympa le tour de la grande marre, et avec la vidéo c'est tip top comme article, ça donne envie !
Bravo à vous,
JC

cestdurlevelo 25/01/2015 11:13

Ouais la vidéo c'est cool hein ?!!! Il maitrise bien le sujet David. A vrai dire... jme renseigne pour une gopro.... ;)

FG 24/01/2015 11:10

Et bien Bravo à vous deux et Bravo à David pour le 200: une belle montagne psychologique de passée ;-)

Alors Baptiste, vu sous cet angle, le tour du léman me botte bien oui effectivement.

Pour le Edge 810 et la cardio, il faut que ta ceinture soit à la norme ANT+ et pour la visu en direct, c'est juste une histoire de paramétrage de page. Mailes moi si tu veux et on se fera un skype pour que je te montre en direct comment faire ;-)

cestdurlevelo 25/01/2015 11:13

Salut FG,
Cardio réglé. En fait ça a tout bien enregistré, aucun souci de ce point de vue. C'est simplement le paramétrage de l'Edge810, je savais pas comment modifier les stats qu'on voit en direct :)
Merci pour l'offre de soutien tech', quand même :)
Vous venez ici quand vous voulez :)

lariegeoise 20/01/2015 07:44

Bravo les gars pour votre 200. Effectivement ce n'est qu'à deux qu'on peut réaliser un tel exploit par cette température. Mais maintenant ça va être dur si la neige arrive.
Amusez-vous bien les grands fous! Lol! Attention n'aime que les bosses, sinon il s'ennuit et n'avance plus! Lol!

cestdurlevelo 20/01/2015 08:30

C'était un beau 200, grand soleil, ciel soit légèrement nuageux, soit bleu... franchement une belle journée pour pédaler. Après c'ets vrai qu'il fallait partir tôt pour être surs de rentrer de jour.
C'est vrai que ce parcours est très plat.. on peut l'agrémenter de bosses ici et là, mais là on a tiré au plus court... on ne va pas s'aventurer dans des descentes non plus, quand il fait 1° !
A+

Lionel 19/01/2015 21:34

Même si du coup la photo de l'horloge serait loin de l'écurie, pour mieux passer les petites bosses de Messery et Excenevex, faut le faire dans l'autre sens ce tour ! ... ce qui n'est pas souvent le cas si ?
N'hésite pas à biper quand tu as ce type de projet, j'accrocherais volontier les wagons, mais quand il fera quelques degrés de plus, parce que ce que vous avez fait là avec cette caillante, c'est un truc de fou ! BRAVO les mecs.

Lionel 22/01/2015 22:57

:)

cestdurlevelo 20/01/2015 10:42

Ahah ça c'est parce que tu habites à mi-lac! Pour nous qui habitons à l'une de ses extrêmités, ça ne change rien, la bise.
Par contre la seule grosse différence, applicable à tous, c'est qu'en roulant dans le sens horaire, on est (à droite de la route, jusqu'à preuve du contraire) du côté du lac, et non de l'autre côté de la chaussée, ce qui est plutôt sympa. Après, tu me diras, ça ne change pas grande chose. Et c'est VRAI. Ca ne change pas grand chose.

Didier 20/01/2015 10:37

Niveau difficulté brute, c'est un peu pareil de le faire dans un sens ou dans l'autre. Là où ça change tout, c'est s'il y a de la bise. Et dans ce cas-là, je préfère le prendre à rebours, parce que se taper les 60 derniers km en pleine bise de Genève à Lausanne, c'est jamais une partie de plaisir ! Mais sinon, il est vrai que je le prends aussi essentiellement dans le sens horaire, comme beaucoup de monde finalement, parce que c'est le sens "classique" tout simplement...

cestdurlevelo 20/01/2015 07:12

Non, c'est vrai que je n'ai fait le tour du Léman dans le sens inverse des aiguilles d'une montre qu'une seule fois. Globalement, je pense que la difficulté est trè similaire. Je crois que ce qui me démotive à le faire dans ce sens là, c'est de traverser Genève dès le début. Et je 'maitrise' mieux les pistes cyclables dans le sens horaire que le contraire.
Oui avec plaisir de refaire une boucle de ce type avec toi!!!! Mais euh... faudra rouler tout doux, hein! J'ai pas ton moteur, moi.
Après bon tout le monde me dit 'oh la la il faisait froid', mais honnêtement ça se gère, le froid!!! Le soleil nous l'a bien rendu d'ailleurs :)

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse