Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 May

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Sisteron, #Chasse aux cols, #Alpes de Haute Provence, #Drôme, #Montagne de Lure

145km en 6h44, D+ 2940m, coef 1,96

Météo: gros vent de nord, fraicheur/froid

Profil du jour
Profil du jour

Sortie en mode 'chasse aux cols' avec Didier. Rendez-vous est donné à Noyers sur Jabron à 8h30. Ayant passé la nuit à Sisteron, je voulais faire la boucle depuis l'hotel. Mais, vu l'état des jambes suite aux difficultés rencontrées sur mon ascension de la Bonnette hier matin, je préfère ne pas en rajouter à cette sortie qui cumulera déjà pas loin de 150km et 3000m de dénivelé positif. Ce d'autant plus qu'un gros vent de nord-ouest est annoncé toute la journée.

La veille au soir, je décide donc que je me rendrais à Noyers /J en voiture.

8h10, nous arrivons tous les deux pile en même temps ! Le temps de charger les affaires et préparer les vélos, et hop on part.

Paf, vent dans le nez. Pouah que c'est dur. Les jambes sont un peu lourdes d'hier, mais je souhaite surtout m'économiser... ça sera une nouvelle journée en mode 'gestion'.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Pour commencer, nous allons remonter un bon bout de la vallée du Jabron. Souvenirs, souvenirs... c'est ce que nous avions fait avec Thomas au cours du BRM 400 de 2014 (au départ de Grenoble)... un grand souvenir... de loin le mieux géré de mes 3 BRM 400 à ce jour. Il faisait nuit, nous n'avions donc rien vu de cette petite vallée bucolique... aujourd'hui je le vois donc "sous un autre jour".

Dès le départ, je mouline, et je mets même tout à gauche si besoin est, pour chauffer doucement et ne pas gaspiller de forces. Didier part devant, il m'attend par moments.

Comme par exemple ici, sur une bifurcation à gauche, pour partir sur une toute petite route. Celle-ci nous fera passer par le Collet (altitude 738m). Pause photos, et on repart.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Un bout de descente, et on retrouve la route principale, pour reprendre notre ascension en pente douce. C'est rigolo, dans mes souvenirs c'était une simple montée tranquille, alors qu'en réalité il y a quelques portions de descente.

Quelques bornes plus loin, nous allons faire un petit aller-retour jusqu'au col de Villevieille (altitude 827m), sur une route perpendiculaire. Les derniers 200m ont des passages à +15%, ça fait chauffer le cardio... Didier m'attendra en haut.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Une nouvelle fois, retour sur la route principale, en contrebas, pour reprendre notre douce ascension... douce en termes de paysages... mais le vent forcit un peu... dur.

Nous traversons Montfroc et les Omergues. Didier part loin devant. Je le retrouve quelques bornes plus haut, au niveau du col de la Pigière (altitude 968m). Celui-ci n'est pas une première pour nous - en ce qui me concerne je l'avais franchi sur le BRM 400 en question.

Oui, mais la nouveauté, c'est que nous n'allons pas tout de suite retomber en face, sur l'autre versant. Nous allons d'abord faire un chouette aller-retour d'environ 3.5km, à porucentages très honorables, souvent du 7-8%, pour aller chercher le col du Négron (altitude 1242m). Sur le dernier kilomètre, là pour le coup, le vent est réellement fort et me gêne pas mal. Ca sent la journée galère à plein nez.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Moi qui m'attendais à des températures extra chaudes aujourd'hui, j'ai tout faux ! A se demander si je n'ai pas regardé la mauvaise journée sur les prévisions météo hier soir en préparant le matos pour le lendemain. Résultat, je n'ai pris ni manchons ni k-way, simplement ma petite veste Ardéchoise sans manche, qui permet de couper un peu le vent quand même.

Résultat, c'est la grosse caillade dans la descente, après avoir mangé un morceau vite fait au sommet.

Nous revoilà au col de la Pigière - cette fois nous pouvons aborder la belle descente qui suit. Mais contre le vent, ça rame ! Alors plutôt que de pédaler pour rien, je me mets un peu en bas sur le guidon pour avancer un tantinet plus vite. En bas, bifurcation à gauche, dont je me rappellais parfaitement du BRM, par contre. C'est la D542 et elle monte à nouveau. Nous enlevons les coupe vent - j'indique à Didier que je monte à mon rythme et qu'il me rattrapera plus haut, et prend les devants quelques minutes.

En deux temps trois mouvements (comprendre, à rythme d'escargot), nous nous hissons jusqu'au col de Macuègne (altitude 1068m), une montée qui se termine au milieu de champs de lavandes. D'en haut, nous voyons le Mont Ventoux au loin ! Je me rappelle peu de ce col de Macuègne, simplement de la descente absolument caillante, de nuit, mal habillé, que j'avais faite sur Montbrun les Bains sur le BRM.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

La nouveauté pour moi, c'est qu'au niveau du col, nous allons tourner à gauche sur la D63. La montée se poursuit donc. Un panneau nous a promis une 'route touristique d'exception' pour aller au col de l'Homme Mort, et je ne serais pas déçu ! Cerise sur le gâteau, nous sommes à l'abris du vent, et amorçons notre redescente vers le sud... nous avons fait le plus dur en termes de gestion des efforts contre le vent, maintenant il va se révéler un allié de marque !

Je profite du moment en pensant aux copains de la Team Mont Ventoux passés ici il y a une semaine environ, au cours de leur BRM 600 !

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Et avoir le temps de dire ouf, nous voilà dejà à prendre en photo le panneau du col de l'Homme Mort (altitude 1211m).

Ce qui suit, c'est une belle descente sur route un peu gravillonneuse, alors prudence. Je ne peux m'empêcher de faire la pause au niveau d'un petit belvédère pour prendre le géant chauve en photo. Saisissant, comme toujours ! Pfiou, que ça souffle !

Deux symboles locaux: le Mont Ventoux et la lavande...
Deux symboles locaux: le Mont Ventoux et la lavande...

Deux symboles locaux: le Mont Ventoux et la lavande...

Le reste de la descente, à travers les champs de lavande, est avec vent de côté ; prudence. A Ferrassières, nous tournons à gauche. Cette fois-ci, nous avons une vraie soufflerie dans le dos, qui nous fait rouler à 40km/h sans le moindre effort sur le plat, ou 35km/h en faux plat montant.

"C'est velours !", dirait l'autre.

Résultat des courses, les prochaines 21 bornes jusqu'à Banon vont défiler à vitesse grand V !

Que dire de ces 21 bornes... ce ne sont pas que des faux plats à 40km/h, je vous rassure. Quelques montées où je continue de rouler pèpère, à la fois pour m'économiser, et parce que... je ne peux guère faire mieux !

Puis une longue descente nous fait arriver à Banon. Pause sandwich/pizza, à côté de la fontaine sur la place du village. Banon, village de fromages locaux ! Même au soleil, avec le vent, j'ai du mal à me réchauffer. Brrrr... alors repartons vite.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Après encore un bout de descente, c'est une énooooooorme ligne droite avec vent de 3/4 face, sur un faux plat montant. Ca n'avance pas, pas facile de pédaler dans ces conditions. Alors j'adopte comme à mon habitude l'attitude la plus simple, qui consiste à réduire la voilure en m'abaissant sur le guidon avec mains en bas du cintre, en moulinant tout en souplesse, et en éteignant le cerveau quelques minutes.

Ça parait un peu long sur le moment, mais bientôt voici l'Hospitalet, le bout de la longue combe où nous entrons... en suivant la route, nous nous orientons sud-est, et c'est avec vent dans le dos, certes en montée, et donc à petit rythme, que nous arrivons au col de Buire (altitude 863m).

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Zut, le ciel bleu est en train de se faire grignoter par une grande zone blanche/grise. J'espère que rien ne s'accrochera à la cime de la montagne de Lure, célébrissime 'petite sœur' du Mont Ventoux (et qui n'usurpe pas son nom, nous le verrons plus tard), je ne me vois pas pédaler dans le brouillard comme il y a 3 jours en Isère !

Je réalise à ce stade de la journée que finalement, maintenant que je suis bien chaud, les jambes et le reste ne vont pas si mal. Barf, je roule pas bien vite... mais peu importe, on est ici en ballade, c'est pô la course.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Traversée d'Ongles, et belle descente rapide avec vent dans le dos... pour finalement bifurquer direction St Etienne les Orgues... le village qui marque le début de l'ascension vers la montagne de Lure ! On a deja un bon petit bout de montée douce pour parvenir au village... heureusement, à l'abris du vent en grande partie.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Allez, voilà le monstre du jour.

La montagne de Lure, compter environ 18km d'ascension, pour une élévation totale de 1000m et des poussières.

C'est du sérieux, mais ce sont des pentes assez 'roulantes'.. rarement au-dessus de 7%. Parfait pour les gros gabarits comme moi. On verra ce que ça donne.

Alors je ne vais pas dire que je suis parti la fleur au fusil, loin de là. Je sais que les efforts des jours passés, et de ce matin, vont se payer à un moment donné. Et puis ce vent nous dérange de temps en temps, on ne sait pas comment ça va évoluer. Mais mentalement, je suis dedans.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Didier est bon grimpeur, il part devant au début... je le laisse partir, je vais gérer le truc à ma main. Puis l'écart se stabilise, et suite à une longue portion de plusieurs kilomètres à 6%, je me rends compte que dès que ça ne monte pas trop fort, je reviens tout en souplesse, naturellement, sans forcer l'allure. Voyons si ça dure.

Mais à force d'attendre le moment où ça va péter, eh bien nous revoilà ensemble. Et on va faire le yoyo l'un avec l'autre; dès que ça grimpe à 7-8% il reprend quelques mètres, voir 30-40m. Et puis quand c'est en dessous de 6%, je reviens doucement. Nous avons des styles de pédalage différents, mais sur cette montée, il est clair que nous allons pouvoir rester ensemble, et c'est tout bénef' !

Je continue de bien manger et boire de temps en temps. C'est important de ne pas oublier. Oh, et puis le vent n'est pas si méchant. C'est une belle montée finalement. Effectuée au cardio en ce qui me concerne: toujours entre 77%-80% de ma FMAX, avec des pointes à 81% dans le 8% de pente... et une montée à 83% max à 2km du sommet. Bref, tout en gestion, en me connaissant suffisamment pour savoir dans quels clous il faut que je reste.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Nous émergeons des bois, et voici toute la rocaille du sommet, comme au Mont Ventoux (mais sur bien moins longtemps) qui explique le surnom de cette montagne de Lure. Passage au Pas de St Barthélémy (altitude 1704m, la route replate... à 1-2% ça roule tout seul, surtout avec le vent dans le dos. Et nous voilà au sommet.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure
20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

10° au compteur, ça caille.

Alors vite, quelques photos ici et là, quelques couches en plus, et on s'engage dans la descente....

...brrr que mes manchons m'ont manqué !

Au début, rocaille = au soleil. Ca va encore. D'ailleurs, le Pas de la Graille (altitude 1597m) est encore au soleil... là, ça va encore. Mais après l'avori franchi (en descente), nous pénétrons dans la forêt, et à l'ombre, c'est pire :(

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Le reste de la descente est sans histoire. Ca caille, mais de moins en moins. Dejà, parce que nous perdons de l'altitude rapidement, mais aussi parce que dans la forêt, le vent de nord ne nous atteint pas.

Nous passons en descente par le col de Saint Robert (altitude 908m), mais je suis surtout préoccupé par le bruit dégueulasse de mon vélo, il y a un bruit parasite qui m'énerve et ne me rassure pas. Est-ce la direction qui a du jeu? Il ne semble pas, après petite vérification. Il faut dire qu'on est vraiment balottés sur cette route de piètre qualité.

20 mai 2015 - Séjour alpin (4) - La montagne de Lure

Arrivés en bas, il ne nous reste plus que 3-4km en faux plat montant pour retrouver les voitures garées à Noyers sur Jabron.

Voilà qui clôt une belle ballade entre 'cent-colistes' ! 10 cols de franchis à la journée, dont 8 nouveaux pour moi. Une belle ré-col-te. Et puis finalement, j'ai eu un bon regain d'énergie sur cette journée, qui faisait suite à dejà trois jours de sport.

De bonne augure pour demain ?

Commenter cet article

l'ange blanc (gil) 06/06/2015 17:44

Ah voilà un parcours que je connais très bien, un de mes préférés même si toi et ton pote vous vous permettez en plus des bosses du tracé d'aller chercher des cols en A/R (de vrais malades). Par contre ma préférence va au sens inverse avec une montée côté nord qui n'a rien n'a voir avec le côté "méditerranéen" du versant sud (grands pins, longue partie montante puis ça replate voir ça descend parfois...) En plus la partie Banon / Ferrassières avec Mistral est abominable s'il souffle fort sur ce plateau d'Albion dépourvu d'abri... tu as passé quelques km dans la Drôme avec Montfroc, seul village en France qui ne s'atteint pas par une route de son département et Ferrassières point le plus au sud de la Drôme au même niveau qu'Orange.

cestdurlevelo 06/06/2015 18:14

La prochaine fois faudra qu'on y roule ensemble !!! j'ai pensé à toi ce jour là, c'est un article sur ton blog qui m'avait fait entendre parler de cette montagne pour la première fois, il y a quelques temps !
A+

cestdurlevelo 29/05/2015 11:57

Une super boucle, oui. Le vent n'a pas aidé... mais c'est surtout le lendemain que j'ai eu du mal !!! Un vent de malaaaaaaade !

Eric 29/05/2015 08:48

Ouah encore du lourd, quel enchainement de gros coef avec le ventilo en pleine poire, bravo pour cette belle chasse !

Didier 26/05/2015 11:22

Hello,

Ravi d'avoir fait cette belle partie de manivelles avec toi ! A reproduire dès que possible :)

@+
D.-

Didier 27/05/2015 14:44

Ca, pour optimiser, j'ai optimisé :) Départ de Bedoin à 15h, après un dernier Ventoux le matin et une dernière séance de piscine en début d'après-midi.
Y a que le temps du trajet de retour qui n'a pas été optimisé, damnée A7 et ses bouchons permanents !
Et donc oui, de retour au boulot dès hier matin. Mais c'était rude...

cestdurlevelo 26/05/2015 17:45

Ahah... et de retour au boulot, deja?! Punaise... courageux ! T'as optimisé le temps dans le sud :)

Didier 26/05/2015 16:51

T'inquiète pour les photos :) Pas encore eu le temps: je suis revenu à Lausanne hier à 23 heures seulement...

cestdurlevelo 26/05/2015 13:58

Tout pareil! Envoies moi qques photos à l'occaze si tu peux :)

Idris 25/05/2015 13:21

Salut Baptiste,

Belle sortie !! Beau parcours bien casse patte ! Tes photos me rappellent de sacrés souvenirs aussi, ça fait plaisir :)
Quand j'avais été à la Montagne de Lure, j'étais avec ma randonneuse et du coup au sommet de la route j'avais pu prendre la piste qui monte tout en haut jusqu'au signal et c'était un superbe panorama presque à 360° de tout en haut.
Bonne continuation ! ;)

cestdurlevelo 25/05/2015 13:31

Quelques belles bosses, mais surtout, beaucoup de vent. C'est ça, plus que le parcours, qui aura rendu cet itinéraire 'casse pattes'. Quant à la montagne de Lure, TOP. A refaire, mais par le versant nord. Le panorama au niveau des antennes doit être chouette en effet !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse