Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
08 Oct

10 octobre 2015 - Rencontre au sommet

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #La Barillette, #Col de la Combe Blanche, #Jura, #Suisse, #Ain, #Col de la Faucille, #Gex

95km en 5h41, D+ 2150m

Météo: brouillard et nuages, soleil uniquement aux deux sommets !

Voilà 2-3 ans que je connais Joris via internet. Il tient deux très bons sites, bosses21.com et alpes4ever.com. C'est un nom qui revient de plus en plus souvent dans le 'milieu' des cycloblogueurs, et du cyclisme en général, puisqu'il est à l'origine de génialissimes profil de cols qui circulent sur internet (dont celui de la Barillette, utilisé ci-dessous).

Nous avions prévu de nous rencontrer pour la première fois à l'occasion de l'Ardéchoise en juin dernier - mais ayant eu une course difficile, il avait préféré aller récupérer le soir, plutôt que de nous rejoindre le soir avec la TMV... nous avions donc repoussé la première 'rencontre au sommet'.

10 octobre 2015 - Rencontre au sommet

Ce-coup ci, Joris vient me rejoindre sur 'mes terres' pour que j'aille lui faire découvrir la Barillette et la Combe Blanche, mes deux ascensions préférées à proximité directe du pays de Gex. RDV donné ce samedi à 9h30 à la Poste de Gex.

Tout commence par un petit retard de ma part... zut, Joris s'est garé à la Faucille pour commencer à vélo par une descente de 12km qui a du être bien caillante... mais avec cette déviation vers Crozet, je perds un peu de temps. Bref, arrivé à 9h05 à Gex, la rencontre peu enfin avoir lieu ! Comme souvent avec les rencontres faites d'abord via les blogs / internet, on a l'impression de déjà se connaitre, le top !

A proximité de l'abbaye de Bonmont... début de l'ascension de la Barillette

A proximité de l'abbaye de Bonmont... début de l'ascension de la Barillette

10 octobre 2015 - Rencontre au sommet

On file sur Vesancy en discutant... il fait gris, et le Jura est très largement pris dans le brouillard et les nuages... on n'aura donc aucune vue depuis le sommet de la Barillette, où nous nous rendons immédiatement, après être passés par la route de la Vie d'Etraz.

Puis c'est la grimpée... on s'arrête rapidement enlever une couche, ça va chauffer dans la montée.

Une partie du bitume a été refaite, peut être 1.5km entre la cabane à bois et l'un des lacets au-dessus de la première barrière, de mémoire. Alors forcément, on pédale un peu dans la semoule vu l'épaisseur de graviers qui recouvre encore la route.

Pas grand chose à raconter la montée, en fait... en dehors:

  • Des nombreuses voitures qui nous doublent ! Étonnant, je n'avais jamais vu tant de monde ici. On apprendra au sommet qu'une famille d'athlètes professionnelles suisses ayant fait les JO (une famille connue, donc... sauf que moi j'y connais rien en athlé !) organisent une fête au resto.
  • De la couche épaisse de brouillard que nous traversons... on n'y voit vraiment pas grand chose. Le 'couvercle' habituel qui repose sur le bassin genevois à cette période de l'année est vraiment épais aujourd'hui.
  • A 1km du sommet, d'un seul coup le soleil perce un peu à travers les nuages... arrivés au sommet, il y a encore de la brume... mais ça va se découvrir en 5 minutes. Bon, bien entendu nous sommes au-dessus de la couche en question, nous ne voyons donc pas du tout la vallée. Mais la Dôle, par exemple, est bien visible... sous un beau ciel bleu !
10 octobre 2015 - Rencontre au sommet10 octobre 2015 - Rencontre au sommet

C'est l'automne ! La montagne a changé de couleur en une courte semaine, vraiment. Désormais, les couleurs dominantes sont le jaune et le rouge... superbe. Il va falloir que je me fasse un bout de Jura à vélo rapidement si je veux en profiter avant que toutes les feuilles ne soient tombées.

10 octobre 2015 - Rencontre au sommet
10 octobre 2015 - Rencontre au sommet10 octobre 2015 - Rencontre au sommet

Quelques photos prises au sommet, d'abord dans la brume, puis au soleil sous 16°... qui contrastent avec les 8° au cours de la montée - puis nous nous équipons pour redescendre.

Non pas sans faire le petit crocher par le parking sous la Dôle, 1.5km en dessous de la Barillette. Là aussi, c'est le soleil qui domine... bien que les nuages "mangent" à nouveau la montagne alors que nous nous élançons dans la descente jusqu'au au-dessus de la Rippe.

10 octobre 2015 - Rencontre au sommet

De retour sur le plancher des vaches, petite pause à la fontaine au niveau du stand de tir pour remplir les bidons, et manger un bout. Car d'ici peu, nous nous élancerons dans la montée vers le col de la Combe Blanche (également nommé col de la Vattay).

Nous y voici déjà - nous quittons le coupe vent que nous avions enfilé pour la descente, et c'est partiiii pour une longue ascension dans le brouillard.

Très très peu de trafic à signaler sur cette route... 3 voiture en tout, le temps que nous montions et redescendions de l'autre côté, sur la route de la Faucille.

10 octobre 2015 - Rencontre au sommet
10 octobre 2015 - Rencontre au sommet10 octobre 2015 - Rencontre au sommet
10 octobre 2015 - Rencontre au sommet10 octobre 2015 - Rencontre au sommet

Là aussi, un bout de route a été refait... et c'est tant mieux, car il y en avait grand besoin. Bon, ça veut aussi dire bien sur que pour le moment c'est gravillons, gravillons, gravillons...

L'arrivée au col, après un long effort, se fait... au soleil ! Incroyable, après le brouillard à couper au couteau qu'on a eu dans l'ascension, que JUSTE au niveau du sommet, il se dissipe pour laisser placer à de bons rayons de soleil qui réchauffent.

10 octobre 2015 - Rencontre au sommet
10 octobre 2015 - Rencontre au sommet

A partir de là, il ne nous reste plus qu'à laisser filer jusqu'à la route de la Faucille, et au col. Je suis assez surpris de trouver la vallée de la Valserine complètement dégagée de toute brume... on voit à des kilomètres à la ronde ! Par contre, une fois au col de la Faucille... c'est de nouveau brume, vent et froid.

Nous nous disons au revoir - Joris m'a gentiment apporté une bouteille de rouge (hehe il vient de Bourgogne... forcément) que j'emporte dans le sac à dos. A bientôt l'ami !

Descente jusqu'à Gex coincé derrière un camion. Puis je me trouve derrière une longue dépanneuse transportant une voiture... je me mets à l'abri derrière et file à 60km/h sur le faux plat de Cessy... le top. Je ressent les turbulences très fortes lorsque je me laisse distancer de plus de 4m derrière la remorque... ça fait drôle !

Sur le chemin de la maison, je croise le 'train' Velogessien qui revient de son tour du Léman en mode TGV à n'en pas douter... on se salue en passant... de toutes façons j'espère les rejoindre sur un Léman prochainement, qui sait... je trouve que l'hiver s'y prête bien !

Car l'hiver... on en approche à grands pas, à juger par la météo de ces derniers jours.

Lire ici l'article de Joris sur son blog.

Commenter cet article

Sheryl 25/01/2016 07:00

Coucou. Hmmm, en voilà une belle rencontre… Je suis contente pour vous deux ! Les photos me rappellent ma première rencontre avec celle qui est aujourd’hui ma meilleure amie. On s’est connu sur https://itunes.apple.com/fr/app/woozgo-app-gratuite-rencontres/id930500474?mt=8 et on s’est vu pour la première fois dans un restaurant chinois de la capitale. Je vous souhaite une belle et longue amitié à Joris et àtoi:) Ciao

Idris 23/10/2015 13:08

Salut Baptiste,

Bien sympa cette sortie avec Joris !!
Par contre dommage ce brouillard que vous avez eu pas mal de temps.
Ouais comme tu dis l'hiver approche à grands pas et en plus il semblerait qu'il sera froid :(

cestdurlevelo 23/10/2015 13:19

C'était chouette de pouvoir se rencontrer, oui... mais comme tu le dis... dommage pour le brouillard. Perso sur la seconde montée, je l'ai bien aimé, ça donnait un aspect mystique, mystérieux, confidentiel à la forêt. Mais sur la première grimpée, c'est vrai que c'était décevant.
A+

cestdurlevelo 18/10/2015 20:36

A ce rythme là, je pourrais plus faire de vélo dès le 4è copain cyclo qui viendra découvrir la Barillette hehe :)

Eric 18/10/2015 08:57

cool ! un couple est né, comme quoi l'amour n'est pas dans le pré mais dans la montagne ahah! faudra que je te donne rendez-vous en 2016 pour que tu me présente cette fameuse Barillette, pour Joris je garderais une place dans le sac, moi j'amènerais une potée Auvergnate !

cestdurlevelo 19/10/2015 13:42

Ahah y'a pas besoin de me remplumer, je fais deja 86kgs tout de même :)
Quant à mettre du Bourgogne rouge dans mes bidons, faut pas exagérer... je roule 'propre' moi, simplement à l'H2O !

bosses21 19/10/2015 12:31

Eric : Quelle bonne idée, on va tous le "remplumer" le "Petit" lol et la Potée Auvergnate, une tuerie ce plat miam
Baptiste : Dommage pour le défi du 200 Tour du Léman à 30 km/h, tu aurais du prendre un peu de Bourgogne dans le bidon ! ha ha ha

FG 13/10/2015 10:45

Superbe :-) Les rencontres entre bloggers c'est toujours un grand moment car comme tu le fais remarquer on a déjà l'impression de se connaître :-)
Cette période de l'année, c'est un peu le bordel avec le brouillard. Quand je pense que chez nos en plaine, c'est une purée de pois, je n'ose pas imaginer en montagne.
En tout cas, une bien belle sortie à 2 qui permet de changer la physionomie de cette montée que tu connais par coeur ;-)

cestdurlevelo 13/10/2015 18:18

Ahah c'est quand même pas un labyrinthe cette Barillette, Joris !
Etait-ce là deja la cérémonie de remise des clés je ne sais pas...tout est possible en fait!

bosses21 13/10/2015 17:25

De la neige très bientôt ! Baptiste, aurais-je assisté à une cérémonie de remise des clés ? Ce serait exceptionnel ;-) !

bosses21 13/10/2015 17:21

Ah oui si Baptiste avait monté à fond sa Barillette, je me serais à coup sûr perdu dans les multiples embranchements et peut-être que j'y serais encore aujourd'hui :-) !

cestdurlevelo 13/10/2015 11:01

Hehe vous êtes les bienvenus anytime! Par contre si c'est pour une Barillette, mieux vaut attendre que la neige y fonde... j'ai peur que demain ou après demain il ne neige là haut justement ! Sinon pour un léman, ça peut bien se faire l'hiver, aucun souci, on reste à 350-400m d'altitude tout le long.
Je suis un peu comme toi, j'adore l'automne à vélo. Mais... surtout un jour de beau temps quand même. J'ai en mémoire des sorties dans le Jura avec les feuilles mortes et la couleur dans les forêts... mémorable. Mais pour en profiter, il faut du soleil quand même... sinon il fait froid rapidement !

FG 13/10/2015 10:57

Oui je te comprends. Mais je t'avoue que l'automne est vraiment une de mes saisons préférées . Tant pour le vélo (car les paysages sont différents) que pour le reste. Il y a une atmosphère vraiment particulière à cette saison... Mystique, un peu ;-)

C'est cela qui est top quand on roule avec un "régional de l'étape", on écoute son expérience et on lui explique ce que l'on ressent. C'est un véritable échange. C'est pour cela qu'il faut que nous arrivions à descendre te voir. :-)

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse