Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Nov

12 novembre 2015 - Night Leman avorté

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Lac léman, #Vélogessien, #Suisse, #Lausanne, #Souci Mécanique

84km en 2h45

Météo: fraicheur

Le 'night Léman', c'est le défi qu'on s'est lancé l'année dernière de faire le tour du Léman de nuit... idéalement une fois par an. Vu les conditons nocturnes, pas de paysages à admirer, par de pauses photos, et même, à vrai dire, moins l'envie de papotter... l'obscurité a tendance à pousser les cyclistes dans leur bulle, et souvent le silence s'installe... ceux qui ont déjà pédalé la nuit savent de quoi je parle.

Et donc, suite à la première, effectuée en 2014 avec Yann & Thomas, on remet la sauce ce 12 novembre, avec le même trio, accompagné de deux membres du Velogessien, Patrick & Lionel. Deux sacrés cyclos ces deux-là.

L'été indien est-il fini ? Peut être bien, à en juger par le 'couvercle' qui trône dans le ciel du pays de Gex et du genevois depuis 48h. Il est 16h alors que je descends à la cave sortir le vélo et me mettre en route.

Le vélo, lui, est deja harnaché. A sortie spéciale, matos spécial. J'ai installé mes deux lampes avant sur le cintre, 1600 lumens chacune : je peux, au choix, m'éclairer toute la nuit s'il le faut, ou même passer le temps à éblouir tout le monde sur mon passage. A l'arrière, deux lampes à diodes rouges, plus une sur le casque !

12 novembre 2015 - Night Leman avorté
12 novembre 2015 - Night Leman avorté

Je monte d'abord à Crozet, où je récupère Thomas au passage. On discute le temps de se rendre à Gex en pédalant tranquille, et voici le troisième des cinq larrons, Yann qui nous attend près de la Poste.

On poursuit via Vesancy, Crassier, et Nyon. Comme prévu, au rond-point de Nyon, voici les numéros 4 & 5... Patrick & Lionel. L'équipe est au complet, y'a plus qu'à aller, dans un premier temps, rejoindre le bout du lac.

 

12 novembre 2015 - Night Leman avorté12 novembre 2015 - Night Leman avorté

Et évidemment, dès le début, Lionel met la machine en route... gros relais au-delà des 33km/h dès le début. Vite arrêté par un gros bruit dégueulasse qui vient de l'arrière du groupe... de mon vélo, pour être plus précis ! RAYON CASSE. ARGH. Ca faisait longtemps tiens. J'avais remplacé mes Mavic Aksium (sur lesquelles j'avais cassé plusieurs rayons en 2012-2013) par des Campagnolo Kashmin. Ben... après 1.5 de bons et loyaux services, voici que la roue arrière me fait défaut.

Le rayon a cassé côté jante, pas côté moyeu... c'est la première fois que ça m'arrive. On enroule le rayon autour de son voisin et reprenons la route... je pense que ça tiendra.

Lionel continue d'envoyer la sauce derrière, sections de route roulées entre 35 et 38km/h... avec quelques pointes à 42km/h. L'effet aspirant de groupe fonctionne bien... pour le moment, seuls Lionel, Yann & Patrick passent devant. Le seul coup où Tom prend un relais, il explose en haut de la bosse et perd le contact dans la bosse suivante.

On est beaucoup gênés par le trafic de soirée... beaucoup de monde qui rentrent du boulot... c'est décevant car l'année dernière dans le sens inverse, nous n'avions absolument pas été gênés par le trafic.

Morges est travrsée, bientôt Lausanne et le contournement par le parc au bord du lac.

Puis c'est la pause aux toilettes publiques près du musée olympique.

Voici maintenant la belle riviera lémanique, sous les côteaux de Lavaux. Ca envoie encore du pâté, surtout lorsque Yann s'entête à rattraper un cyclo solo qui roulait à bloc et venait de nous mettre un rhume.

On revient bientôt sur eux deux, et quelques bornes plus loin.... BLING, second rayon cassé pour ma pomme. Il est 19h15.

C'est terminé pour moi, je ne peux plus rouler dans ces conditions.

Les gars m'accompagnent jusqu'à la gae de Rivaz. Je les vois ensuite repartir; et moi je reste à quai, à contre-coeur. Grrrrr que je suis soulé. 20min d'attente sur le quai, puis j'embarque jusqu'à Lausanne, où il me faut changer de train, me cailler 15min dehors en attendant (maintenant que je suis refroidi), puis rallier le long train jusqu'à Genève Aéroport. Ensuite, 11km de vélo à faible vitesse pour rallier la maison, la douche et le dodo.

Ici le résumé le sur le blog Velogessien.

Une sortie à oublier. Et il va me falloir réfléchir à ce que je fais pour ma roue de mulet. Sois je fais réparer et je vois où ça me mène. Sois je n'utilise plus que les Campa Zonda, toute la saison et non plus seulement sur le Scott carbone à la belle saison, soit j'investis encore... mais dans quoi. Et combien !! Car j'en ai un peu marre de toujours acheter des roues de vélo, voyez-vous !

12 novembre 2015 - Night Leman avorté

Suite à cette soirée gâchée, j'ai ressorti le vélo le lendemain au soir - pour rencontrer Emmanuel, qui m'avait contacté via le blog depuis plus d'un an... on habite quasiment dans la même rue, mais on ne s'était jamais rencontrés !

Super rencontre, et belle ballade pour l'occaze ; grimpée de la Combe Blanche 100% de nuit. On a été gênés un peu par la trafic jusqu'à Gex, mais après... quel calme ! La montagne juste pour nous deux. Une belle montée en discutant, une descente méga caillante... voilà de quoi bien débuter le week end !

Photo Emmanuel

Photo Emmanuel

Commenter cet article

Michel 25/11/2015 14:28

Hello Baptiste.
Ce sont quels modèles déjà tes lampes avant?

Amitiés.
Mimi

cestdurlevelo 25/11/2015 14:32

Salut Michel,
J'ai le même modèle *2 sous deux marques différentes, mais c'est exactement la même came. MagicShine Mj872 et Nitefighter BT40S

Denis 24/11/2015 19:24

Bonsoir Baptiste,

Fidèle lecteur de ton blog, je me permets de laisser ce post au sujet de tes rayons qui se cassent.

Lors de l'achat de tes vélos, les vélocistes ont du te demander ta pratique du cyclisme : cyclo longue distance donc ceux-ci t'ont orienté vers des cadres courts pour le confort, ce qui est tout à fait normal. Par contre, quand tu prévois des sorties musclées, (je pense) que tu te recules sur ta selle, ce qui est logique, pour enrouler des gros braquets et avoir plus de force.

De ce fait, une grande partie de ton poids se déporte sur le triangle arrière, et forcément ta roue arrière encaisse toute la puissance qui sur un cadre plus long se disperserait sur le restant du cadre.

Ce problème était le mien avant de passer sur des cadres plus longs. Maintenant à toi de voir si à chaque fois tes rayons ont cassé sur des sorties musclées.

Bonne route.

Denis, et merci pour tous ces bons récits!

cestdurlevelo 25/11/2015 07:46

Salut Denis,
Merci pour ton commentaire. Intéressant, je n'avais pas pensé au problème sous cet angle là. Il faudrait que je fasse une petite analyse des vélos utilisés lors de mes multiples casses rayons, et pas que des roues. C'est une bonne remarque. Ceci dit, non, il est clair que je n'ai pas toujours cassé des rayons sur des sorties musclées... je me rappelle en avoir cassé un sur une sortie cool il y a deux ans, un 200 bornes. Et pour le coup, je ne me suis pas fait conseiller à ce point par les vélocistes lors de mes achats de vélo... simplement parce que mon carbone était 'court' et soldé, j'avais donc sauté dessus... idéal, comme tu le dis pour la longue distance (confort) mais aussi et surtout pour la haute montagne, car j'ai une position regroupée dessus. Mais le mulet, le Specialized que j'avais lors de ce night Léman, est plus long... il ne fait pas la même taille/géométrie, et il est plus long justement... ce qui semble aller à l'encontre de ta théorie. Je ne rejette pourtant pas la théorie, car je me rappelle de la dernière fois où j'avais cassé un rayon avant ce night Léman, et là aussi j'étais c'est vrai sur une sortie rapide.
Va falloir que je réfléchisse à tout ça. En tout cas je suis en pleine phas de réflexion pour des roues de meilleure qualité.
A+ et encore merci !

benny 22/11/2015 21:05

Eh Baptiste, tu m'a manqué.............NON j'déconne. ahahahah
De toute façon après, sans toi on a pu appuyer un peu plus.
Vu l'allure, t'aurai pas pu suivre.
T'a vraiment bien fait de faire exprès de cassé tes rayons pour pouvoir stopper.
J'ai bien vu que t'étais déjà bien limite.
Parceque OUI, avec Tom on a bien vu que tu a donné des coups de talons dans la roue exprès.
ça arrive d'avoir des coups de moins bien, mais de là a faire exprès.
Enfin, Bref, quoi qu'il en soit on était bien mieux sans toi.
Aller porte toi bien mon ami.
:-) :-) :-) :-) :-)

cestdurlevelo 23/11/2015 07:19

Ton message me va droit au coeur :)

l'ange blanc 21/11/2015 11:03

Bon après une accalmie d'un peu plus d'un an je vois que la mauvaise série "je casse du rayon" reprend (c'est pire que Plus belle la vie ou les feux de l'amour...) Ben je sais plus quoi te dire ? tu as dû je suppose aller voir sur des forums si ça arrivait à d'autres ? Connais tu Dominique un vélociste de Crest qui a ou avait un blog "l'atelier du cycliste" il est en plus testeur de vélo pour Top Vélo ou le cycle, il est à la Team Mt Ventoux je crois, c'est un super mécano et il pourrait peut être d'aider à trouver l'origine des tes problèmes ou du moins te conseiller des roues pour "Mamouths" ! Bon courage.

cestdurlevelo 21/11/2015 11:30

Ah non - je ne connais pas Dominique... mais je vais lui demander ! Ouais, ça soule cette histoire... j'avoue que par moments, ça me dégoute un peu, cette roue précisemment m'aura fait à peine un an ! Hallucinant. OK OK c'est un premier prix, ou presque... mais quand même !
A+

Gérard (du 95) 19/11/2015 18:20

bizarre ton histoire de rayon... j'en ai jamais cassé un même quand j'étais bien plus lourd (89kg), donc je pense que tu envoies trop fort :-)
j'ai juste flingué un moyeu sur la roue d'origine du triban 3, d'ou mon passage aux aksium que je ne regrette absolument pas.
j'espère que tu vas trouver la cause.. souci de tension ?

cestdurlevelo 19/11/2015 18:24

Salut,
Comme j'en avais parlé sur le blog en 2012 et surtout en 2013... non, c'est qqchose de récurent chez moi, et qui m'arrive depuis un bail. Ca soule. A priori pas de souci de tension, rien à signaler sur ma roue Campa Kamshin avant que ne le premier rayon de casse. Quant au second, c'est bien sur une conséquence du premier, donc rien à dire pour celui là... :(

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse