Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 May

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Nice, #Monaco, #Menton, #Chasse aux cols, #Alpes Maritimes, #Eze, #La Turbie, #Grande corniche, #Moyenne Corniche

110km en 5h09, 2234m D+ coef 2

Météo: soleil puis brume, fraicheur

De nouveau en vacances, de nouveau à vélo ! J'avais prévu une grosse semaine de côtes dans les Vosges, mais la météo en a voulu autrement. Encore du vent, encore du froid, et même des tonnes de pluie ce coup-ci. Zut. Du coup, j'ai changé mon fusil d'épaule, et me voilà à Nice sur la Côte d'Azur. Les parcours vont être beaucoup plus improvisés, tout s'est vraiment décidé au dernier moment.

Les corniches... leur doux nom me rappelle la mer Méditerranée, les vacances, le soleil, et le surplomb plongeant sur certaines des grandes villes du sud que je connais si peu... Nice, Monaco, Menton...

Je n'y suis passé en voiture que 2-3 fois, jamais en vélo, et à chaque fois je me disais "ah si seulement j'étais en vélo". Ben voilà, là j'y suis, à vélo, ça tombe bien. La voiture est garée à proximité directe de la Promenade des Anglais, que je remonte à vélo direct l'est. Il y a du monde sur la piste cyclable, et en plus, rapidement, celle-ci est fermée, pour cause d’événement sportif (une course de 'marche' si j'ai bien vu).

Je vais rapidement voir le monument aux morts devant le port, sous la colline du château, un passage obligé pour ramener les bons souvenirs de vacances avec de la famille et des amis américains il y a deux ans.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches
14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Un bon moment de tricotage dans le vieux Nice, le temps de trouver la route qui part sur la grande corniche ; il s'agit du Boulevard de l'Observatoire.

Ça part direct dans la pente, et le pourcentage est sérieux. Il fait doux, et pour le moment, soleil. Super agréable pour grimper. Surtout que contrairement à ma crainte principale aujourd'hui, le trafic automobile n'est pas du tout gênant.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches
14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Après un replat et un long tournant sur la gauche, voici le col des Quatre Chemins (altitude 321m), à proximité directe du Mont Vinaigrier, dont je viens de faire la moitié du tour.

Il me faut encore un bon moment avant d'atteindre le col d'Eze (altitude 507m), où des panneaux indiquent que la route de la grande corniche est fermée jusqu'à la fin du mois. Zut. Bon, je tente quand même de passer, on verra bien.

Col d'Eze

Col d'Eze

2km de faux-plat très léger plus loin, après avoir croisé un groupe de 4 cyclistes qui m'indiquent que 'ça passe pas', me voici arrivé au niveau des barrières. Et en effet, la route est complètement bloquée, impossible de passer. Zut.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches
14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Bon, c'est pas un souci en soi, je peux tout simplement revenir sur mes pas jusqu'au col d'Eze, descendre à Eze village, emprunter la moyenne corniche sur quelques kilomètres, pour récupérer la route préalablement abandonnée.

Voici la Turbie.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Malheureusement, une brume grise et sombre commence à envelopper les monts alentours. Et clairement, le soleil disparaît. Une courte remontée après la Turbie me fait passer le col de Guerre (altitude 555m). Un col presque anonyme sur ce parcours, mais qui a de l'importance: il me fait passer de l'autre côté de la ligne de crêtes. Autrement dit, je ne peux plus voir la mer. La route replate un moment, et le vent, absent jusqu'à présent (j'ai bien fait de venir me "cacher" dans les Alpes Maritimes... j'ai appris plus tard dans la journée de des copains ont été vraiment gênés par le vent aujourd'hui, notamment dans, ou à proximité, de la vallée du Rhône.

Cette petite route ouverte aux vents m'amène doucement à la Peille, en passant par le col de Saint Pancrace (altitude 672m). Ce petit village sera la belle découverte du jour pour moi aujourd'hui. Coincé entre deux monts, il fait très italien: maisons de couleurs, toutes serrées, sur la forte pente de la colline. Les quelques tunnels resserrés et non éclairés qui m'accueillent sur le pas de porte de la Peille donnent du cachet à ce coin, avec de magnifiques falaises blanches et grises.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Je vais chercher le col du Saint Bernard (altitude 738m) juste au-dessus de Peille, via un vrai mur, très pentu, une route perdue dans la forêt. Ca sent le pin et la sueur, mais m'y voilà ! Alors je m'auto-congratule à coup de sandwich au saucisson, avant de redescendre sur le village.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches
14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Petit incident en revenant sur mes pas, après avoir quitté le village de Peille; une camionnette arrive comme un dingue, et ça ne passe que très limite dans un tunnel étroit... déchaussage à l'arrachage et j'arrive à tirer tout droit entre cette camionnette et le trottoir... c'était chaud.

Bon, je me remets de mes émotions en tournant à gauche sur la route de la Madone. Après avoir roulé principalement sur des grosses routes jusqu'à présent, bonne pioche avec celle-ci, qui indique au départ de la montée Menton à 16km et Saint Agnès à 8.

Quelques lacets s’enchaînent, puis la route passe sous des falaises, en enfilant 2-3 tunnels sublimissimes, et termine dans la forêt. Le col de la Madone de Gorbio (altitude 925m), je parierais bien que c'est un "classique" chez les cyclistes locaux.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches
14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Malheureusement, il y a ce brouillard léger au sommet, je n'ai absolument pas de panorama. Décevant. Je mets le k-way pour la descente, il fait un peu frais. Il faut dire qu'il y a une grosse humidité dans l'air.

Concrètement, cette descente mène directement sur Menton (plus ou moins). Seulement, je vais ajouter quelques petites fioritures pour aller 'chasser du col'.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Après une hésitation sous Sainte Agnès quant à la direction à suivre, puis une série de superbes lacets avec la ville de Menton en contrebas, toute de jaune et ocre vêtue, c'est d'abord le col de Garde (altitude 265m) qui me voit passer.

Puis, un peu plus bas, le col des Serres (altitude 199m), situé au bout d'un lacet très serré, sur la pointe de la colline.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Le col des Boschi (altitude 190m) est passé alors que je m'oriente sur une toute petite route, un peu comme si j'étais sur une petite boucle qui fait simplement le tour du lotissement... sauf que ça passe juste sous le tablier du pont de l'autoroute, et que ça repart en grimpant encore.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Le col de l'Olive (altitude 247m) fait suite - ça ne s'invente pas, le panneau est dressé sous un arbre dont les feuilles ressemblent à celles d'un olivier.

Le col Sainte Lucie (altitude 250m) fait suite immédiatement après. C'est juste après que se situe la nouvelle surprise du chef... la route est barrée et fermée d'une barrière en grillage. N'ayant aucun plan B ce coup-ci, et comme il n'y a pas de danger, je passe à côté de la barrière, entre son extrémité et un poteau électrique. Besoin de porter le vélo sur 30m, il y a un gros éboulement qui doit être là depuis plusieurs années, à en juger par le petit 'chemin' tracé par les passages de piétons avant moi...

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches
14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Le col de Pigna (altitude 140m) se situe au niveau de la sortie de l'autoroute. Je le franchis après un méchant mur en descente suivi de son équivalent en montée. Et malheureusement... mon bruit de 'frottement' sur le vélo est encore présent lorsque j'appuie très fort sur les pédales, comme là sur des pentes probablement à 16-17%... Grrrr pourtant il est passé à l'atelier. Bon ben... il faudra continuer à creuser le souci.

Descente sur Menton et petits détours dans la vieille ville, dans les rues piétonnes, le long du port, et sur le front de mer, où j'ai de très bons souvenirs de vacances en 2001, 2003, 2014...

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Puis c'est le début du retour sur Nice. N'ayant presque plus de batterie dans la caméra, il n'y aura plus de photos de la journée au-delà de Monaco. L'itinéraire est relativement simple de toutes façons.

Depuis Menton, une première longue montée sur la route de la Turbie, par Roquebrune-Cap Martin. J'ai chaud et je transpire à grosses gouttes, mais le rythme me semble correct.

Descente sur Beausoleil et les hauteurs de Monaco, où je m'arrête pour prendre la dernière photo du jour et manger une barre de céréales.

14 mai 2016 - Nice, Menton, Monaco: corniches

Un bout de moyenne corniche plus loin, il me faut encore récupérer la grande corniche plus loin, donc ça représente une belle grimpette jusqu'au village d'Eze, où j'étais passé plus tôt. Je souris en passant à proximité d'une compétition de pétanque... ça ne s'invente pas ! Et je dois dire... ils sont bien, là, sur ces terrains à l'ombre perchés entre les lacets de cette route peu fréquentée.

Au-dessus de Beaulieu sur Mer, c'est le col du Caire (altitude 180m) qui est franchi... mon 600ème col à ce jour !

Puis le col de Villefranche (altitude 149m), passé lui en descente, juste avant de rentrer dans Nice.

Il ne me reste plus qu'à slalomer entre les voitures sur la route, ou les piétons sur la piste cyclable en bord de mer... je redescends la Promenade des Anglais... y'a plus qu'à rentrer sur Fréjus en voiture, j'y passe la nuit.

Commenter cet article

Menetrier 23/12/2016 09:12

Merci pour cette petite ballade dans le sud de la France... ça m'encourage quand même pour cette journée au pays des ch'tis.

cestdurlevelo 23/12/2016 09:24

Tant mieux... il faut se motiver, à vélo ;)

piko 21/12/2016 21:39

Eze-Madone, je tente l'enchainement demain ! Je cherchais des avis sur la circulation et je tombe sur ton CR : précis, documenté et utile, merci :)

piko 23/12/2016 09:01

Oui enfin la caisse... c'était très tranquille là :) (CR ici : https://oleveloblog.wordpress.com/2016/12/23/nikaia-ya-ya/ )

cestdurlevelo 22/12/2016 16:27

excellent !!! Bravo... j'ai vu ça sur strava. T'as la caisse pour encaisser ça à cette saison ! Ceci dit, maintenant que j'y pense, en effet descendre sur la côte complètement hors saison, et non pas en tout début de saison comme je l'ai fait l'an passé, c'est une super idée !!! tu voles qques jours à l'hiver comme ça.

Piko 22/12/2016 16:18

(Fait. Paysages extra ! Petite galère avec la transmission pour moi, ça a rendu le truc un peu compliqué... mais chouette sortie.)

cestdurlevelo 22/12/2016 07:44

Tant mieux si ça t'es utile !!! dis donc, tu enchaines !!! Deja avec les pentes acides du Mont Faron que tu t'es coltiné 3 fois hier...
Enjoy !

jc 02/06/2016 14:42

Les Vosges ou Nice, vu la météo ces derniers temps, le choix est vite fait ;-)
Tu as bien improvisé malgré tout pour trouver tous ces cols !!
Bravo belle sortie, Nice ça me manque déjà aussi :-(
A+
JC

cestdurlevelo 02/06/2016 15:22

J'ai beaucoup aimé pédaler sur des routes où j'étais passé 2-3 fois en voiture et où, justement, à chaque fois je me disais que ça devait être très sympa à vélo. Du coup cette sortie a eu un côté assez 'bons souvenirs anciens' pour moi :)

Brigitte 29/05/2016 10:49

Ouf, une journée à l'abri du vent du côté de Nice. Tu as bien fait ce jour-là d'éviter la vallée du rhône et ses petites soeurs :-)

cestdurlevelo 29/05/2016 20:53

Je confirme !!! Mieux vaut la grisaille et qques gouttes de pluie qu'un gros vent à 70km/h toute la journée !!

Didier 17/05/2016 16:27

"mon bruit de 'frottement' sur le vélo est encore présent lorsque j'appuie très fort sur les pédales"

Ca ne serait pas tout simplement ta roue arrière qui est trop souple et qui vient frotter sur les patins ou sur les bases quand tu te mets en danseuse ? C'est un classique, ça...

cestdurlevelo 19/05/2016 15:01

J'ai pas essayé avec savon ou lubrifiant (lol), mais avec démonte pneus, dans tous le sens... et rien à faire ! Même SANS chambre, j'arrive pas à refermer le pneu, pour te dire !!!

Didier 19/05/2016 09:34

Ah je vois, un peu comme avec des Campa Neutron, quoi :) Il suffit que le diamètre extérieur de la jante soit un poil plus grand que le standard pour que le remontage d'un pneu devienne un enfer puisque la tringle elle, même souple, elle ne s'étire pas :(
Et tu as vraiment tout essayé ? Le savon ou un autre lubrifiant (type lubrifiant sexuel, si si :) ) pour faire glisser, ou un démonte-pneu pour faire levier ?

En tout cas, devoir annuler des vacances pour ça, c'est... ballot !

cestdurlevelo 18/05/2016 14:34

attends, tu vas rire. J'ai crevé, donc besoin de changer la chambre. Jusque là, tu me suis? OK. Je change la chambre. Et IM-PO-SSIBLE de remettre le pneu. Simplement pas possible. Il est tendu comme pas possible, c'est carrément pas possible. Je pige pas. Jme sentais tellement con que j'ai montré ça chez D4. Pas moyen non plus. Donc obligé de rentré, j'avais pas pris de roue de rechange

Didier 18/05/2016 09:17

Un souci de roues ? Avec tes nouvelles roues artisanales ? Déjà ? Mais tu leur fais quoi à tes pauvres roues... ????

cestdurlevelo 17/05/2016 17:40

Pour te donner le fin mot de l'histoire: en revenant de mon séjour aux Cévennes, mon vélociste a trouvé que ma roue AR n'était pas suffisamment serrée. Donc je me suis dit que c'était réglé (après m'être auto-flagellé mentalement.... quel idiot). Mais non, ça continue. Bon euh la c'est secondaire, j'ai un souci de roues maintenant.... argh. Du coup j'ai mis fin à mes congés après 2 jours !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse