Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 May

18 mai 2016 - Baudichonne + Barillette

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Suisse, #Jura, #La Barillette, #La Baudichonne

90km en 4h23, D+ 2312m, coef 2.56

Météo: soleil, fraicheur, gros vent d'ouest

Après la grosse sortie d'hier, au kilométrage, rythme, et nombres d'heures de selle élevés, les jambes sont lourdes. Mais il fait très beau ce matin, et le vent et l'orage ne sont annoncés qu'à partir du début d'après-midi. Et si je partais me faire une Barillette, tiens ?

Car, ne l'oublions pas, je suis en vacances cette semaine, et sensé encore être dans le sud à découvrir des paysages de folie... si ce n'était à cause de ces fichues roues, sur lesquelles je n'arrive PAS à mettre mes pneus !!! Si si, c'est véridique... j'ai presque tout essayé. Mais n'y arrivant plus, j'ai bâché après ma sortie dans le massif de l'Estérel, et préféré remonter à la maison illico pour au moins pouvoir pédaler dans ma région.

Donc voilà une sortie à la fois 'plaisir', tout en simplicité, pour profiter du soleil et de mes heures de liberté. Mais c'est aussi une belle sortie physique, d'entrainement... objectif, comme le disait si bien Laurent sur son blog récemment, sortir de ces deux jours bien fatigué. En termes sportifs, et c'est dans la bouche de tous les cyclosportifs ces temps-ci, on appelle ça de la surcompensation... faire une grosse dose d'efforts consécutifs, puis une période de quelques jours de repos (soit repos total, soit récupération active à base d'effort tout doux). Le corps se prépare à ce qu'on lui en remette une dose, et est donc capable d'encaisser des efforts plus intenses. C'est en ce sens que je trouve le vélo si difficile et ingrat - sans se faire mal, on ne progresse pas ! C'est duuuuuuuur le vélo.... mais qu'est-ce qu'il faut être con pour faire ça comme sport (...) disait Clouche !

Vous connaissez dejà le chemin, hein ? Alors comme on dit en anglais... let the pictures do the talking... Go !

Ici, d'abord à gauche, la Baudichonne. Puis ensuite, de retour au même carrefour, à droite pour la Barillette

Ici, d'abord à gauche, la Baudichonne. Puis ensuite, de retour au même carrefour, à droite pour la Barillette

Les petits détails de la route que j'aime retrouver, année après année, le long de ces montées difficiles...

Les petits détails de la route que j'aime retrouver, année après année, le long de ces montées difficiles...

"Le p'tit Bard"

"Le p'tit Bard"

L'une des bornes frontières France/Suisse, vers le sommet

L'une des bornes frontières France/Suisse, vers le sommet

OUF ! C'est fait.

OUF ! C'est fait.

Une montée extrêmement difficile ! J'en ai bavé comme rarement ici... à l'agonie complet, tout en gestion avec un cardio qui refuse de monter au-delà des 83% d'effort (mais au niveau sensations, je suis dans le rouge/cramoisi, genre normalement mon cardio serait à 95% !... mais il refuse de monter, un lendemain de grosse sortie).

Et malgré ces sensations toutes pourries, je verrais plus tard que je réaliserais mon meilleur temps sur cette grimpée. C'est pô juste ! Mon meilleurs temps ici auparavant, je m'étais arraché pour aller l'établir... là je suis simplement étouffé par le pente... mais je fais mieux. C'est à n'y rien comprendre.

Demi-tour, et redescente jusqu'au carrefour en patte d'oie.

Remplissage des bidons au camping en bas

Remplissage des bidons au camping en bas

Puis comme l'envie est encore là, et que j'ai toute la journée pour moi, je me décide à confirmer l'envie pressentie, d’enchaîner sur une Barillette.

La montée aura été vraiment lente, pour le coup, et difficile... mais j'ai moins souffert que sur la première grimpée de la Baudichonne (qui est plus courte, mais plus pentue).

Pour m'épargner un petit peu de souffrance, je décide de 'tricher' en faisant un A/R jusqu'au parking de la Dôle, pour faire ce petit bout tout plat, avant de finir les 2 derniers km pour atteindre le sommet de la Barillette.

La Dôle

La Dôle

La Barillette !
La Barillette !
La Barillette !

La Barillette !

Je me rhabille au sommet, c'est que ça caille ici ! Et comme prévu, le vent d'ouest s'est levé, et pas qu'à moitié ! Le retour en vallée vent de face va être dur.

Zou, c'est parti pour 13km de descente. Sauf qu'après 1km... Pschiiiiit... crevé de l'arrière. Argh. 15min pour réparer, et c'est reparti.

18 mai 2016 - Baudichonne + Barillette
18 mai 2016 - Baudichonne + Barillette

Descente prudente à guetter tout souci sur ma roue arrière regonflée... no problemo, ça semble tenir. Après la Rippe, c'est le parcours habituel via Divonne les Bains, Tutegny, Cessy, Bretigny et Pregnin qui m'attend. Mais en hypoglycémie totale et contre le vent, ça m'aura paru au moins aussi difficile qu'une troisième côte de 1ère catégorie !

18 mai 2016 - Baudichonne + Barillette
18 mai 2016 - Baudichonne + Barillette

Pfiou, je suis SUR-CUIT. Les jambes carbo, le physique est entamé. J'ai bien gagné une journée de repos total demain... de toutes façons c'est annoncé orageux.

Voilà qui clôt déjà ma seconde semaine sportive après celle dans les Cévennes.
La première aura été éreintante, avec une météo difficile. La seconde aura été très raccourcie en raison d'un souci de roues, qui m'a fait rentrer dès le début du troisième jour (sur 8 prévus !).
Mais mon dernier enchaînement raid Jura + 2 grosses montées m'a permis un dernier bon bloc d'entrainement vu les conditions de matériel 'difficiles'... he oui, ce 20/05 je n'ai aucun vélo en état de marche ! Je n'ai donc fait qu'une session HT de 50min.
Suis-je prêt pour le BRM 400 et l'AVM dans 2 et 4 semaines ? Ça, c'est la grande question.
En tout cas,d'ici là, je roulerais beaucoup moins, par faute de temps.

Commenter cet article

Brigitte 29/05/2016 19:11

Tes soucis de roues et de vélo ne me font pas sourire, car je comprends bien à quel point ça peut mettre en rogne !!!! Par contre tes remarques sur le cardio, les sensations, les temps ... me font sourire car je me fais les mêmes souvent . Il y a toutes les configurations possibles : le cardio qui ne monte pas et on se traine, le cardio qui ne monte pas avec des sensations pourries et on monte bien, le cardio qui monte trop et on explose, le cardio qui monte trop et on grimpe bien ... je ne comprends pas tout. Ce que je sais, c'est que les jours supersoniques, il monte haut et redescend très vite (et c'est hyper agréable). Quand il fait très chaud, il reste bloqué en haut longtemps ... avant de se bloquer à 140 si ça dure !!! Mais j'ai de sacrés écarts d'un jour à l'autre ...

cestdurlevelo 29/05/2016 20:55

On va continuer à creuser le sujet jusqu'à ce qu'on se dépatouille !!! M'enfin, y doit bien y avoir une explication ;)
Bah, le tout c'est qu'un certain samedi en juin, le cardio soit prêt à de grandes envolées lyriques !

lariegeoise 22/05/2016 20:48

Si après tout cela tu ne te sens pas prêt, que diraient les autres. Tu as fait le maximum, non? Mais exact il faut se faire mal pour arriver au top le moment venu mais penser à faire quelques récupérations entre temps. Bravo pour ton travail. Plus d'un t'arrive à la cheville....de cyclo!

cestdurlevelo 23/05/2016 07:18

Oui, j'ai fait le maximum. C'est une bonne manière de voir les choses. Mais je sais que j'ai moins fait que l'an passé, notamment en côtes, et ça je vais le payer cash sur l'Ardéchoise. Je suis simplement déçu, je m'étais prévu deux énormes semaines en vélo en avril et mai. La première a été réduite d'un tiers car j'étais trop fatigué. La seconde a été réduite de moitié pour causes mécaniques... c'est un peu con.

Gérard (du 95) 22/05/2016 18:28

j'ai déjà connu ça (et échangé avec Brigitte à ce sujet) l'impression que ça va pas, et au bout de compte on fait mieux que les autres fois... perso je ne comprend pas pourquoi :-)

Bon, maintenant tes roues... tu es sur que l'on ne t'a pas jeté un sort ? parce que après ta série de rayons cassés, apparemment dans raison... y a un truc ^^
j'espère quand même que ça va s'arranger... voilà le beau temps :-)

cestdurlevelo 23/05/2016 07:17

Oui... il a fait beau sur cette fin de semaine, malheureusement j'étais pris en famille, donc pas de vélo. Et puis... mes vélos sont chez le bouclard.

Lionel 22/05/2016 16:11

Baptiste et ses roues... !

cestdurlevelo 23/05/2016 07:16

Ouais... ça me gave. Depuis 3j, je n'ai plus que mon vieux MBK qui puisse rouler... sur le HT. Car faudrait pas avoir la folie de le prendre pour rouler en extérieur celi-là vu son état !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse