Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Jun

23 juin 2016 - Séance dopamine

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Col de la Faucille, #Col de la Combe Blanche, #La Vattay, #Jura, #Gex

Ce neurotransmetteur commande le système de gratification du cerveau. Si on vous félicite parce que vous faites un bon travail au bureau, vous ressentirez une agréable montée de dopamine, résultant en une sensation de bien-être.

"Séance dopamine", ça veut simplement dire sortie 'plaisir' à vélo... pas trop longue, mais surtout... après le boulot !!! Les sorties post-taf en soirée l'été, elles font souvent partie de mes préférées. Super sentiment de liberté à rentrer du boulot, sauter sur le vélo et aller chercher des petites routes calmes dans le Jura en profitant du soleil qui termine sa course dans le ciel...

La Combe Blanche, au-dessus de Divonne les Bains, c'est the place to be en soirée en semaine. Pas une voiture, pas un chat. Un seul vélo doublé sur la montée. OK le revêtement est très granuleux, mais... c'est toujours le summum du vélo-plaisir d'arriver au sommet et de basculer sur la forêt de la Vattay innondée de lumière jaune-orangée du soir.

Montée exigeante, surtout par 30° ! J'ai même eu 34° au départ, au soleil... heureusement une fois en forêt ça baisse. Puis on gagne de l'altitude rapidement à coup de rampes à 8%. L'effort est réel, je plafonne à 90% de ma fréquence cardiaque maximale en doublant le seul cyclo rencontré sur cette route ce soir.

Gêné par 800m de boue, brindilles et cailloux liés au débardage en cours dans la forêt, j'enlève quelques dents par la suite pour remettre du rythme. J'ai franchement l'impression de m'arracher, et je sais avoir une forme très correcte en ce moment... je serais donc déçu de voir que je ne fais que mon 3ème temps sur cette grimpée, à 1min45 de mon 'PB'.

23 juin 2016 - Séance dopamine

Une fois au sommet, ça replate un peu avant de retomber sur la route de la Faucille, derrière le foyer de ski de fond de la Vattay.

23 juin 2016 - Séance dopamine
23 juin 2016 - Séance dopamine
23 juin 2016 - Séance dopamine

Je prends à droite pour filer sur le Tabagnoz, où j'enquille immédiatement à gauche pour redescendre le sommet de la vallée de la Valserine jusqu'à Mijoux. Magnifique ! Believe it or not, ça faisait 2 ans que je n'étais plus passé ici !

23 juin 2016 - Séance dopamine
23 juin 2016 - Séance dopamine

A Mijoux, je reprends à gauche pour filer sur la Faucille. Là encore, je mouline mais à haute fréquence pour mettre du rythme. Ca sera mon second meilleur temps sur cette grimpée d'environ 5km, mais à 1'30 de mon PB. Boarf. Comme quoi... il y a une différence entre la forme sur le long cours et la forme sur les grimpées sèches ! J'ai la première, pas la seconde encore.

Col de la Faucille

Col de la Faucille

Redescente de la Faucille avec une petite pause à la fontaine Napoléon pour remplir un bidon. Puis c'est le retour classique par Gex, Cessy, Bretigny et Pregnin.

23 juin 2016 - Séance dopamine
23 juin 2016 - Séance dopamine
23 juin 2016 - Séance dopamine
23 juin 2016 - Séance dopamine
Commenter cet article

lariegeoise 25/06/2016 22:15

c'est quand il fait trop chaud on est moins performant. mais tu nous a rapporté de belles phots. ça compense! Aujourd'hui on a eu la pluie sur l'ascension de Pailhères pour l'ariégeoise. C'était autre chose!

cestdurlevelo 26/06/2016 14:08

Je supporte très mal la chaleur, à vélo comme hors du vélo. Donc ça ne m'a pas surpris. Mais oui, je rapporte de belle photos de cette courte boucle. J'adore purement ce coin. Et il est très rare que j'y fasse ma première montée annuelle si tard dans l'année...

Gérard (du 95) 25/06/2016 14:16

Et bien on se traîne en côte ? ma parole tu as compté fleurette à une bergère en route ou quoi ? bon c'est pas bien grave, peut-être tout simplement des conditions différentes, la chaleur, surtout que cette année on a pas eu le temps de s'y habituer, est une tueuse de performance, chaleur dehors n'est pas chaleur musculaire, mais sur-chaleur, tout comme on respire moins bien, déshydrate plus, etc etc.

cestdurlevelo 25/06/2016 15:17

Yes, gros coup de chaud sur la France ces derniers jours, hein ?!!! 38° au mercure au coeur de l'aprem il y a deux jours pour nous. Mais c'est sur qu'en partant pédaler par 35° faut pas espérer faire des bons chronos...

Brigitte 25/06/2016 11:52

Pareil pour moi. Mes moyennes sont plus élevées que d'ordinaire ... pourtant j'ai bien du mal à égaler certains de mes PR . Même sur mon début d'AVM, je me suis fait battre en montée par "moi l'an dernier". C'est bizarre tout ça :-D ! J'espère bien refaire une grimpée en septembre, peut-être le Tourniol.

cestdurlevelo 25/06/2016 12:06

Ouais, j'imagine que notre entrainement et notre Ardéchoise nous a diéselisé en partie. En plus ce jour là il faisait très chaud, c'est pas propice aux PR (et moi je supporte très mal la chaleur). Mais j'avoue que voir un tel écart entre mon PR et le temps du jour sur cette longue grimpée, alors que je m'étais bien arraché... ça m'a déçu ! Faudra que j'y retourne :)

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse