Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 Aug

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Isère, #Col des 1000 martyrs, #Col du Cucheron, #Chartreuse, #Le Grand Vivier, #Saint Sixte le lac, #Voiron

110km en 4h50, D+ 2140m, coef 1.93

Météo: soleil

Il y a clairement plus difficile que le col des 1000 Martyrs et le col du Cucheron à faire en vélo dans le massif de Chartreuse... mais ce sont 'mes' classiques à moi, tout simplement parce que je les ai gravis depuis des années, notamment sur mes années lycée. Alors hop, je me jette sur l'occasion de ce long bout de journée dispo, et c'est parti pour une belle partie de pédalage solo.

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins
10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Mais avant d'aller chercher le "col des 1000", il s'agit d'aller corriger mon erreur d'hier ; le col de Grange Michel, caché au-dessus de Nicolas de Macherin, s'était dérobé à mes roues, faute de GPS en état de fonctionnement. Mais après une brève étude de la carte à la maison, après être rentré bredouille, je me rends compte qu'il y a bel et bien moyen d'y aller en vélo de route.

Le GPS fonctionne aujourd'hui. Alors une fois Réaumont, Chirens et St Nicolas de Macherin derrière moi, je bifurque à gauche, et trouve enfin la bonne route. C'est un aller-retour, coriace, grimpante, sur petite route campagnarde, qu'il faut affronter. Suivre la direction 'Les Combes', où un petit replat est atteint, et le mur final, terrible, rectiligne, au-delà des 19% de pente, atteint ce satané col de Grange Michel (altitude 749m). Non sans avoir terminé à pied en poussant le vélo sur les 20 derniers mètres... en croisant, prudament, un taureau énorme, entouré de 4 fermiers me mettant bien en garde !

Col de Grange MichelCol de Grange Michel

Col de Grange Michel

Redescente à St Nicolas, et j'enchaine sur St Etienne de Crossey, où débute la difficile montée du Grand Vivier. J'y étais passé en 2014, et comme dans mes souvenirs, je vais bien en baver pour me hisser au sommet !

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Tout penaud de passer si près de chez Vincent pour la deuxième journée de suite sans l'avoir prévenu pour se croiser... mais je prévois mes sorties de plus en plus souvent à l'arrache, alors c'est dur de faire mieux ! Arrivé en haut, je fais une courte pause pour observer les ruines du château qui avait été incendié par les nazis - un lieu historique qui ne manque pas de 'charme' malgré tout... je finirais bien par aller m'y balader à pied je crois.

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Ensuite, c'est la descente sur la route principale du col des 1000 martyres... il ne me reste guère plus de 2-3km pour en atteindre le sommet, pour le deuxième jour de suite.

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

J'opte ensuite pour la descente sur Miribel et la Villette. St Laurent du Pont, pause rapide pour remplir un bidon, et j'enquille direction Entre-Deux-Guiers. La montée de Berland, je ne me rappelle même plus l'avoir faite dans ce sens... c'est parti. Sous le soleil, en jetant un coup d’œil ici aux ânes, là aux vaches, en pensant au fiston qui se délectera des images tirées de la caméra au retour à la maison. Puis la route s'élève graduellement dans la forêt pour entrer dans les gorges du Guiers Vif, et le célèbre pas du Frou. Une route vertigineuse creusée dans la roche, à-même la falaise.

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins
10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Après le plus long tunnel, la route descend, remonte, redescend, et bientôt c'est St Pierre d'Entremont. Aux portes de la Savoie, mais je tiens ma droite, pour poursuivre direction le col du Cucheron, par son versant difficile.

Ce col n'est facile d'aucun côté, soyons honnête. Mais par St Philibert, ou pire, par le raccourci qui schuinte St Philibert (soit son versant nord), c'est une autre paire de manches ! Les rampes à 9% s’enchaînent.

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins
10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Il fait frais, mais j'ai chaud. L'effort est intense... je me cale avec le cardio à 85% de la FMAX, pour passer cet orage physique au mieux. Je regarde droit devant ma roue, avec un oeil sur le compteur... et à mon rythme, j'atteins la descente et remontée sur St Philibert. Ca repart direct, mais je ne m'affole pas. Enfin le long virage en 'S', et la dernière ligne droite via le Planolet jusqu'au col. C'est fait ! Col du Cucheron (altitude 1139m).

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Je remets les manchettes, un coupe vent, et file dans la descente. St Pierre de Chartreuse est bientôt derrière moi. Je suis ensuite la direction de St Laurent du Pont pour descendre les gorges du Guiers Mort. Ca descend de manière plus irrégulière que dans mes souvenirs. Les courts tunnels s’enchaînent, avant de franchir plus bas le Guiers, de passer devant l'usine des ciments Vicat, une boite à laquelle cette vallée est intrinsèquement liée, puis leurs anciennes usines plus bas. Les eaux du Guiers étaient limpides et tumultueuses en amont. Elles deviennent blanchâtres et d'un calme plat en aval.

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Je délaisse la route de la Chartreuse de Currière, menant théoriquement au col de la Charmette, mais où j'avais échoué avec Brigitte l'été dernier, et bientôt me voici à St Laurent du Pont.

Je file directement sur St Joseph de Rivière, où j'apprendrais après-coup avoir croisé Corinne, de la TMV, mais nous ne nous sommes pas reconnus. Je lutte contre le vent, que j'ai un peu l'impression d'avoir de face depuis le début de la sortie ! Jamais bien un bon signe, ça...

Ensuite, ce sont les gorges de Crossey.

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins

Voiron, Saint Cassien, Charnècles, Rives. La fin du parcours est à un détail près la même qu'hier. Une dernière petite montée pour finir, et c'est plié. La fameuse 'ligne de Karman' est franchie sur 2016.

10 aout 2016 - Révision de mes classiques chartrousins
Commenter cet article

Patricia 18/08/2016 08:57

Hello Baptiste! M'en vais télécharger ton parcours sur Strava - le Grange-Michel me parait juste rêvé pour le Gravel, par contre j'espère que je ne croiserai pas cet énorme taureau si d'aventure je réussis à aller pédaler en Chartreuse cet automne. Le 1000 Martyrs, je l'ai fait .....à pied, pour la première fois ce printemps. Et le Cucheron, jamais....Tes Classiques deviendront mon Post-Moderne !!

cestdurlevelo 19/08/2016 16:44

Ahah 'mes classiques deviendront tes post-modernes', très bien trouvé, ça ! Du côté de Grange Michel il y a aussi de beaux sentiers... je ne sais pas si le VTT ou le gravel sont le plus recommandé, mais c'est chouette :)

cestdurlevelo 19/08/2016 16:44

Ahah 'mes classiques deviendront tes post-modernes', très bien trouvé, ça ! Du côté de Grange Michel il y a aussi de beaux sentiers... je ne sais pas si le VTT ou le gravel sont le plus recommandé, mais c'est chouette :)

H. Fontaine 18/08/2016 08:20

Cela m'a fait plaisir de suivre cette sortie et de revoir de beaux coins de notre région, bravo . Un dénivelé de 19%...? c'est énorme, quand j'ai 5 ou 6% ça me suffit largement...Et c'est quoi la " ligne de Karman" ??? A bientôt . Maman

cestdurlevelo 19/08/2016 16:42

19% c'est super super pentu, du genre la montée 'des demoiselles Devoise' ou la montée qui relie Renage à Beaucroissant. La 'ligne de Karman', c'est la distance que les scientifiques utilisent pour séparer l'atmopshère terrestre de l'espace. C'est 100 000. Une manière de dire que j'ai passé la barre des 100 000m cumulés en dénivelé cette année.

lariegeoise 13/08/2016 05:40

Heureusement que tu te permets des révisions pour n'offrir toujours de beaux paysages. Les alpes étant bien loin de mes massifs, je découvre d'autres horizons. Toujours aussi beau et toujours la gniaque! Bravo!

cestdurlevelo 13/08/2016 18:51

Tant mieux si ca t'as plu

Brigitte 13/08/2016 01:07

Bravo pour ta ligne de Karman !

cestdurlevelo 13/08/2016 18:50

Merci ! Barriere franchie avec environ deux semaines d'avance sur l'an passé... Je suis dans les clous

jc 12/08/2016 20:40

Grâce à ton blog je découvre la montée alternative du Grand vivier que je ne connaissais pas pour grimper aux mille martyrs, merci Baptiste tu me fais découvrir les routes autour de chez moi ;-)

cestdurlevelo 13/08/2016 18:45

De rien JC! Je ne fais que partager ce que Vincent m'avait fait découvrir

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse