Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 Feb

25 février 2017 - Valserine quasi printanière

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Valserine, #Vallée de la Valserine, #Mijoux, #Fort l'Ecluse, #Ain, #Col de la Faucille

102km en 3h51, D+ 1805m, coef 1.77

Météo: fraicheur, soleil maximum

Après une semaine de ski à Serre Chevalier sous un soleil magnifique, je retrouve le vélo... sous un soleil radieux également. La boucle de la Valserine, ça se fait  en 4h environ, et il y a du dénivelé assez intéressant, mais sans que ça ne grimpe trop fort, c'est régulier quoi. Idéal pour reprendre. Pas surprenant, donc, que ça devienne un peu ma nouvelle boucle 'classique' maintenant que j'habite à Collonges, à l'extrêmité ouest du pays de Gex.

Départ tardif à 13h30 après une matinée surchargée (à notamment discuter achat VTT chez Culture Vélo).

Route de Bellegarde, tunnel de Fort l'Ecluse, remontée à Léaz, puis bosse de Métral.

Bosse de Métral

Bosse de Métral

La bosse passe bien, mais le cardio s'envole... hallucinant. Je me retrouve à 94% de ma FMAX au sommet après une dernière accélération au tempo... bah dis, ça monte rarement si haut !

Puis je retombe de l'autre côté.

Bosse de Confort, du classique là aussi.

25 février 2017 - Valserine quasi printanière

Comme en décembre dernier, je retombe au pont des Pierres, pour ensuite grimper à Montanges. Un petit bout de route que j'affectionne particulièrement, car ça monte 'sans monter'.

25 février 2017 - Valserine quasi printanière25 février 2017 - Valserine quasi printanière25 février 2017 - Valserine quasi printanière

Après Montanges, petits faux plats et voici Champfromier. Ensuite c'est la route en surplomb, vue magnifique sur ma droite pour la redescente et le plat qui m'amènent à Chézery Forens.

25 février 2017 - Valserine quasi printanière
25 février 2017 - Valserine quasi printanière25 février 2017 - Valserine quasi printanière
25 février 2017 - Valserine quasi printanière

C'est ici que commence la remontée de la Valserine - bon, on s'y est deja bien enfoncé à ce stade, mais disons qu'à partir d'ici, la pente sera plus régulière

25 février 2017 - Valserine quasi printanière
25 février 2017 - Valserine quasi printanière
25 février 2017 - Valserine quasi printanière

J'essaie de me tenir à un bon rythme soutenu. L'effort est pourtant relativement bien accepté par mon organisme aujourd'hui... je continue d'être surpris de pouvoir garder le cardio au-dessus des 90% si longtemps... mais j'en profite un max. Il fait bien sur assez frais, mais l'effort étant à belle intensité, je n'ai pas le temps de m'enrhumer :)

Lélex est bientôt en vue. Mon passage éclair là-haut me surprend ; il y a beaucoup de voitures de skieurs, garés en station. Mais euh... pourtant il n'y a que dalle de neige ?... Ahem.

25 février 2017 - Valserine quasi printanière

Après Lélex, voici peut être mon passage préféré: le replat vers Septfontaines. Ca file à fond les ballons ici... aujourd'hui un petit passage bien soutenu à 37km/h... ça donne l'impression de faire la course.

25 février 2017 - Valserine quasi printanière
25 février 2017 - Valserine quasi printanière25 février 2017 - Valserine quasi printanière

Laissant Mijoux derrière moi, voici la remontée sur la Faucille... dont les premiers kilomètres montent quand même bien. A l'ombre, ça caille encore un peu. A en juger par le verglas en bord de route, la chaussée ne voit vraiment pas beaucoup le soleil. Effort intense, voici la Faucille. Il ne me laisse plus qu'à me laisser retomber.

12km de descente, ça retape.

Mijoux-FaucilleMijoux-Faucille
Mijoux-FaucilleMijoux-Faucille

Mijoux-Faucille

Il me reste tout le retour le long du Jura, jusqu'à la maison. Compter environ 1h de vélo, avec quelques petites bosses du côté de Gex et de St Jean de Gonville. Sinon, c'est quand même bien roulant. Rythme irrégulier, les jambes ne tournent pas super bien... on sent là la pause de la semaine dernière !

Soleil couchant

Soleil couchant

Commenter cet article

Didier 27/02/2017 10:28

Ca y est, tu recommences à mettre un peu de relief dans tes sorties ? Et tu le fais à bon rythme en plus. J'ai quand même l'impression que les coupures forcées de cet hiver ont eu un effet bénéfique sur la forme.
Quand tu parles de perfs "moyennes" dans tes commentaires, je te rappelle quand même qu'on est encore en hiver et en période de reprise. Surtout que tu n'as rien grimpé de sérieux depuis 4 mois. Dans ce contexte, ce que tu as fait, c'est pas moyen, c'est très bien !

Pour info, La Barillette, ça passe nickel ! A voir si ça va durer avec le temps pourri de demain...

cestdurlevelo 27/02/2017 10:51

Oui, je refais du relief... et j'ai aussi fait 1100m hier dimanche, avec des jambes un peu lourdes de la veille. Oui c'est vrai, on est en phase de reprise donc faut pas espérer grimper comme un cabri ! Mais bon disons que je me suis bien arraché sur cette sortie, et que j'aurais espéré faire de meilleurs temps. Bon après, peu importe, ç'aurait juste été pour pouvoir dire que 'je suis en forme'. Et je ne le suis pas encore trop. Mais le plaisir était présent, c'est ça le principal. Cette boucle, je la referais encore souvent, elle me plait bien plus maintenant que j'habite à Collonges.
Pour ce qui est de la Barillette, c'est rigolo, j'ai hésité à y aller samedi à la place de cette boucle ! Sauf que maintenant... c'est loin, et il me faudrait beaucoup de tps si je pars à vélo de la maison. Donc en gros... la Barillette, je vais y aller BIEN MOINS désormais :( Pareil pour la Combe Blanche, Baudichonne...

Brigitte 26/02/2017 19:49

Le coeur qui monte très haut, et y reste longtemps sans que ce soit particulièrement pénible au ressenti , j'y ai droit à chaque reprise après une période de repos sportif (même si j'ai fait du vélo voyage entre temps). Parfois c'est assez efficace, mais parfois c'est trop !

Un fait que j'ai vu mentionner aussi par des compétiteurs(ices) . Une fille disait que lorsqu'elle observait une période de repos avant une compet, elle ajoutait la veille de la compet une sortie courte avec quelques pointes d'intensité, pour éviter ensuite ce phénomène le jour de la course.

cestdurlevelo 26/02/2017 22:50

Ah d'accord. Ben c'est bon à savoir. En tout cas ça m'a donné l'impression de carburer... avant de regarder les stats et de voir que c'était moyen. Pas mauvais, juste moyen. Mais je me suis quand même bien arraché sur les derniers 10kms d'ascension. Le top, j'ai pris mon pied. Ciel bleu, neige en bord de route.... miam

Nico Leaz 26/02/2017 14:51

Pour le cardio longtemps au dessus de 90%, j'ai remarqué sur ma petite personne que l'effort au seuil anaérobie est nettement plus supportable dans le temps par une température fraiche/froide qu'en plein été sous 25-30°C, peut-être que le froid ralenti la production d'acide lactique ou anesthésie un peu les jambes, je n'ai pas trouvé de texte scientifique sur le sujet.

cestdurlevelo 26/02/2017 18:27

C'est tout à fait possible. Je n'y connais rien, mais de toutes façons comme je préfère rouler par 15° que par 25°, ça me correspond totalement, comme description, oui !

lariegeoise 26/02/2017 08:28

Alors comme ça on traîne à tailler une bavette mais c'était peut-être préférable pour profiter à fond d'une bonne chaleur. Bon, je vois que tu n'as pas trop été fatigué par le ski. A fond comme d'habitude. Bravo

cestdurlevelo 26/02/2017 18:28

Salut ! Ben après avoir regardé les stats de cette boucle hier soir, je me rends compte que je n'ai pas roulé aussi vite que mes 'sensations' ont bien voulu me le faire croire ! Mais peu importe, j'ai pris un pied pas possible, et pour ce qui est de retrouver une bonne forme, ça a bien le temps d'arriver ;)

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse