Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 May

Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #VTT, #Rives, #Isère

3 sorties VTT de 18, 18 et 35km.

Météo: ensoleillée. Douceur, chemins plus ou moins gras

Trois sorties, trois types de sensations...

Voilà c'est acquis. J'ai un VTT ! Ce qui est tout aussi acquis, c'est que je ne sais vraiment plus trop en faire. Mais ces trois balades depuis la maison des parents à Rives vont me faire retourner dans mes années collège/lycée, la seule époque où j'ai fait du VTT en fait.

 

Première sortie

En mode repérage. Pour voir si je retrouve, de tête bien sur, le parcours 'classique' qu'on a fait une paire de fois entre frérots. Car demain, je roule avec Tom !

Le résultat, une sortie par moments pêchue, souvent sur terrain vraiment très gras, notamment le long de la rivière Fure, et tout aussi 'perdue'... je perds le fil non pas de mes pensées, mais du trajet de l'époque. Au point que je fais un tour dans un champs, totalement perdu dans les hautes herbes !

Seconde sortie

C'est la même boucle, rallongée et corrigée, par rapport à hier.

Avec Tom. Retour dans nos souvenirs, de super moments ! Erhm... à l'exception de la descente sur le centre équestre de Réaumont, le 'Centaure', avec ses lacets resserrés, où je ne me sens plus du tout à l'aise ! Ca va jusqu'à me rappeler le grand moment de solitude vécu en descente l'été dernier, du côté de Monétier les Bains (Hautes Alpes).

Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !
Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !
Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !
Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !

Troisième sortie

Celle où je réalise qu'on faisait vraiment que deux boucles à VTT ! Cette seconde boucle, on la faisait moins, et je ne m'en rappelle du coup plus du tout. A part la première montée à proximité directe de l'usine de papeterie du bas-Rives. J'arrive à la passer sur le vélo, et c'est déjà bien ! Après, je suis paumé, mais je finis par retrouver la méga bonne descente dans les bois, THE meilleur passage du tour, sauf que... je la retrouve, en montée. Du coup, au sommet, demi-tour, et descente...

... et patatras, petit soleil par dessus le guidon. Aucune idée pourquoi. J'ai quasi l'impression d'avoir pris un baton dans la roue, car il n'y a qu'une petite racine de rien du tout à l'endroit où je suis tombé. Pas trop sonné, je repars, et me fait cette descente méga prudente.

Ensuite c'est la tournée des pistes forestières, du côté de Criel de Renage, Charnècles, Réaumont. Là, je retrouve le parcours d'hier, mais à l'envers. Je mets les gazs pour remonter sur la Murette, et atterris juste derrière le stade du club où j'ai fait deux saisons pendant le lycée.

Puis St Blaise de Buis, je suis obligé de pousser le VTT pour finir le pierrier, affronté ici en montée. Puis le pont du boeuf ; d'abord par dessus, puis dessous.

Demi-tour, y'a plus de chemin.

Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !

Superbe passage nouveau pour moi du côté 'inhabituel' de la rivière. Classieux, ça me fait arriver à l'étang.

Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !
Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !

Remontée en épingle, c'est pentu mais ça passe... je mets tout ce que j'ai et arrive claqué en haut... c'est dur le VTT ! Sur les hauts de la Poype, je tourne sec à gauche et retombe sur un petit canal, dévié depuis la rivière... 500m à suivre cette magnifique et paisible piste, peu large. Et hop, un pont pour enjamber le canal... j'aimerais dire que je l'ai passé sur le vélo, mais... vu la descente + virage au dessus de l'eau... ça sentait la gamelle à plein nez, alors j'ai poussé !

Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !

Descente au niveau de la Fure, et... traversée des 30cm de profondeur d'eau... pieds trempés, mais pas plus, j'arrive à ne mettre qu'un pied au sol après 2-3m de franchissement, l'honneur est sauf.

Puis vroum le long de la rivière, direction la maison, non sans bouffer de la boue au passage (note à moi-même: FERMER la bouche en pédalant !). Passage par l'usine d'en bas, et son cadran solaire. La remontée à 18% qui va bien, et le tour est joué.

Une petite migraine à l'arrivée: due à ma chute ? Ou au fait que je suis parti sans eau ni bouffe ?

Mi-mai 2017: VTT, chemins connus !
Commenter cet article

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse