Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
09 Jun

8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Golet de la Biche, #Pont de Pyrimont, #Usinens, #Col de la Biche, #Saint Germain de Joux, #Pont de Pierres, #Confort, #Plateau de Retord

129km en 5h32, D+ 2839m, coef 2.2

Météo: soleil, chaleur

Après la sortie pas forcément extrêmement longue, mais intense, d'hier, je profite de cette journée de congés pour aller préparer les jambes pour l'Ardéchoise... la date fatidique se rapproche !

Au début, je pensais aller chercher la Barillette, je n'y suis toujours pas passé cette année, incroyable ! Mais finalement j'opte pour quelque chose de plus 'innovant' pour moi: le col (ou plutôt 'Golet') de la Biche. Je n'y suis allé qu'une fois, avec Franco & Cricri en 2012, mais surtout, on l'avait pris du côté le moins exigeant. Aujourd'hui, je vais me frotter au 'monstre' : 10.5km, une courte redescente, puis encore 1km de grimpée. Tout ça sur des pourcentages terribles, bien sur. Et exposé plein soleil, pour ne pas perdre un gramme de cette étouffante chaleur qui va me casser les jambes !

Mais auparavant: départ de Collonges, descente au pont Carnot, remontée sur Vulbens, Clarafond, Chêne sur Semine. Usinens, remontée sur Challonges, et descente/remontée au niveau du pont de Pyrimont, dont j'avais parlé ici et .

Ensuite, c'est la portion de route, classiquement prise de Bellegarde à Culoz, très roulante. Je roule de concert avec un duo de retraités de quasi 70 ans qui semblent encore très bien rouler. Ils n'ont pas la langue dans leur poche ! Une petite pause sympa dans la sortie, avant de les laisser lorsque je bifurque à droite pour illico taper dans le premier mur, tout droit à 11% !

8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord

Que dire de cette montée ? Elle est dure, très dure. Dejà, elle est longue... km avant le petit bout de descente et la dernière montée d'km, c'est pas facile à encaisser.

Ensuite, le revêtement n'est vraiment pas au top, ce qui n'est pas sans me surprendre, car il me semble que le Tour de France passe ici dans un mois.

Et enfin, la montée est très irrégulière. Les passages à forte pente laissent place à quelques redoux, même si la pente reste globalement rude. Bref, tout ce qu'il faut pour un cocktail difficile à avaler !

Mais bon, selon Strava, je suis monté à 980m verticaux par heure, ce qui est bien, très bien pour moi. Je peux faire mieux, mais comme j'ai roulé hier, je me contente largement de ce chiffre... ce qui, dans un sens, me rassure pour l'Ardéchoise.

8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord

La vue au sommet, une fois la croix de la Biche franchie, est vraiment sublime: plein axe sur les blancheurs immenses du Mont Blanc !

Un petit coup de descente, un dernier kilomètre de remontée, et me voilà au Golet de la Biche.

8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord
8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord

La longue redescente sur le versant ouest, jusqu'à Brenaz (ou presque ; la route évite le village) est impressionnante: quelle pente ! Et quelle distance, là aussi. Puis c'est un petit bout de montée, avant de redescendre sur Hotonnes. Remplissage des bidons à la fontaine du village, puis longs faux-plats, globalement montants, via le Petit Abergement. Très agréable malgré la chaussée en partie refaite, et donc patchwork-ée de gravillons. J'ai l'impression d'assez bien rouler, bon c'est pas du F16, mais avec un brin de vent dans le dos ça reste très correct, et moultement agréable :)

8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord
8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord

J'étais passé une seule fois ici, lors d'une sortie 'chasse aux cols' il y a deux ans. J'adore ce coin, c'est vraiment calme, le plateau de Retord. Idyllique et campagnard. Seulement, toute bonne chose a une fin, et je finis par redescendre sur le Poizat. J'y étais il y quelques jours, après le taf. J'hésite un moment à grimper au col de Cuvery ici, pour m'épargner la route passante qui relie Nantua à Bellegarde. Finalement, j'estime ne plus avoir trop les jambes pour, je me sens vraiment un peu cuit. Alors je retombe dans la vallée à Saint Germain de Joux.

8 juin 2017 - Col de la Biche & plateau de Retord

Pour m'éviter de la grosse route, je prends rapidement à gauche pour monter au village de Montanges. Descente de là au pont des Pierres. Remontée sur Confort. Redescente sur Lancrans, remontée sur Vanchy, où je récupère la route des gorges de Fort l'Ecluse.

Voilà la maison, et ça tombe bien, je suis très fatigué. Et quelle chaleur ! 28° par moments. J'ai souffert.

Commenter cet article

Gérard (du 95) 10/06/2017 07:49

Dures les premières chaleur... tu as l'air bien éprouvé sur ton selfie avec la Biche ;) Mais on se demande ce qui pourrait bien t'arrêter, un vrai cyclo tous temps et tous terrains. Et quand tu es fatigué tu choisi l'option trois remontées de plus... quoique tu as raison vaut mieux trois montées sur des routes tranquilles qu'un axe majeur plus stressant. ça y est on entre dans la semaine de l'Ardèchoise, on va encore s'en prendre plein les yeux à lire les différents récits. Bonne semaine.

cestdurlevelo 12/06/2017 09:47

Oui oui, tu as bien 'lu' la photo, j'ai réellement souffert sur cette Biche. Mais je suis très content d'y être retourné. Surtout qu'à proximité directe du Grand Colombier, j'ai tendance à plutôt aller au GC, donc voilà, ça c'est fait j'ai revu la terrible Biche.
Pour l'Ardéchoise... J-5 ! On verra bien ce que ça donne. Espérons une météo favorable...
A+

Brigitte 09/06/2017 13:09

Jamais faciles les premières chaleurs ... tu te souviens du col d'Ey .... quand tu as décidé d'aller chercher Soubeyrand sous une chaleur terrible :-D Finalement tu résistes à tout ;-)

cestdurlevelo 12/06/2017 09:46

Ahah oui, je me rappelle bien de cet épisode ! C'était l'après-midi de ma toute première fois au Ventoux ! Et effectivement, il faisait une t° caniculaire là-aussi.
Bon, je résiste comme je peux, mais je ne résiste quand même pas à tout ! Et j'ai bien souffert sur la Biche, pour le coup. Une bonne prépa pour samedi prochain !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse