Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 Sep

11 septembre 2020 - Champfromier et Retord

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Champfromier, #Retord, #Col de Bérentin, #Col de Richemond, #Hotonnes, #Bellegarde sur Valserine, #Confort, #Montanges, #Plateau de Retord

121km en 5h04, D+ 2475m, coef 1.74

Météo: soleil, chaleur

Après le Grand Colombier hier, j'ai l'occasion de refaire une belle sortie, la journée est à moi, et la météo est bonne. Mais comme ça a été le cas récemment, la motivation n'est pas au plus haut, et en plus je dépose les enfants à l'école le matin, ce qui fait que je ne suis prêt que vers 9h.

Tant pis, je pars un peu tard et sans trop d'idées... j'enfourche le Canyon route, et c'est parti direction Bellegarde... on verra bien où ça me mène. Dans un premier temps je grimpe la bosse de Métral ; tout doux, je n'ai pas les jambes, ni honnêtement l'envie de trop en baver.

Descente sur Lancrans ; entre-temps, j'ai eu le temps de décider où je vais. Ca sera la bosse de Champfromier, par la route dite "classique". Première grimpée par ici cette année, puisque plus tôt dans l'année j'ai pris 3-4 fois la route que m'avait fait découvrir Patrick.

Dejà, se rendre à Champfromier nécessite d'atteindre Confort, descendre au Pont des Pierres, remonter à Montanges, et atteindre donc, Champfromier par la route en faux-plats montants. Une fois là, prendre à gauche et c'est parti pour 4.5km de montée dans les bois. Les feuilles mortes sont bien présentes en bord de route, les couleurs d'automne arrivent à grands pas ! Une superbe montée plutôt roulante, que je prends doucement en profitant du paysage.

Après le tunnel, un bout de descente direction Giron, mais avant le village, je tourne à droite pour suivre la direction du Fay. Une descente bien chaotique, ça secoue sur cette chaussée, mais quel pied, et quel calme !

11 septembre 2020 - Champfromier et Retord
11 septembre 2020 - Champfromier et Retord

Un peu plus bas, je prends à droite pour retomber sur la route jusqu'à la vallée, à proximité de Montanges et Chatillon en Michaille.

Sur la route dirrection St Germain de Joux, je note une nouvelle fois cette route qui part à gauche, droit dans la pente (on parle de pourcentages à 15-17%, ça rigole pas). Je me dis qu'elle doit bien relier Lelleyriat, sur le plateau en dessous du Retord ? Alors je tente le coup. Ca grimpe fort, je me fais environ 1km comme ça ; la route passe le chemin de fer, puis au-dessus de l'autoroute. Mais en fait non, c'est une longue impasse cette route. Dès que je m'en rends compte, je fais demi-tour, et rallie le pied du col de Bérentin par la route classique.

Une montée sérieuse, ce col de Bérentin. Pas 'difficile' en soi, mais suffisamment pour ne pas partir trop vite ! A son pied, il y a de la pente, et sur une chaussée vraiment mauvaise, qui ne 'rend' pas du tout. Ensuite c'est plus roulant, dans les bois, avant de déboucher sur Lalleyriat. Un bout presque plat et c'est l'arrivée au Poizat. D'ici, il doit rester 4-5km max, ça serpente de nouveau dans les bois, c'est plaisant !

C'est de mémoire le col que j'avais le plus souvent gravi l'an dernier. Cette année je l'ai beaucoup moins fait, à vrai dire ! Photo au sommet, j'ai toujours beaucoup aimé ce col, que j'avais franchi pour la toute première fois avec de la neige SUR la chaussée !!!

11 septembre 2020 - Champfromier et Retord

Puis je déroule sur le plateau de Retord. Pas envie de descendre par le col de Cuvery, alors ça sera le col de Richemond, un peu plus loin. Ca permet d'arrondir le kilométrage, mais ça nécessitera une vraie dernière ascension pour le rallier.

Je manque déjà d'eau, mais toutes les fontaines sont éteintes. Est-ce parce qu'on est en septembre ? La seule que je trouve qui coule, au Grand Abergement, est indiquée 'non potable' (ce qui parfois ne me décourage pas forcément), mais dont la couleur est douteuse... je passe.

A Hotonnes/Haut Valromey, je tourne à gauche pour aborder le col de Richemond. Génial, ce col, notamment par ce versant. Pas difficile, avec de beaux panoramars dégagés sur l'intérieur du plateau, et au-delà. Le Grand Colombier pas loin devant. Un bout dans la forêt et je tourne à gauche à l'embranchement, il ne me reste peut être que 2km dont un presque plat.

11 septembre 2020 - Champfromier et Retord
11 septembre 2020 - Champfromier et Retord
11 septembre 2020 - Champfromier et Retord

Descente du col de Richemond, bien plaisante, pour rallier Injoux. Je continue à être très prudent, et pas toujours rassuré, en descente depuis ma chute le 27 juillet ! D'ici, j'aurais pu allonger par la montée du barrage de Génissiat etc, mais je vais faire au plus court par Billiat et Bellegarde, parce que je suis fatigué, et il fait trop chaud !

11 septembre 2020 - Champfromier et Retord

Toujours pas d'eau à Billiat, c'est abuser. Leur fontaine était ouverte toute l'année ou presque, il y a encore quelques temps. Tant pis, je devrais me faire la remontée de Bellegarde assoiffé comme pas deux. En plus le trafic est intense, de nombreux camions notamment, vraiment pas agréable.

La bonne nouvelle c'est que les travaux à Collonges sont finis, le bitume de la rue principale est enfin refait, et on peut de nouveau passer, en s'évitant une longue déviation. Je bois goulument à la borne fontaine de la mairie, à 1.5km de la maison, c'est dire comme j'avais soif ; ça ne pouvait plus attendre !

11 septembre 2020 - Champfromier et Retord
Commenter cet article

Guy des Abrets en Dauphiné 17/09/2020 07:55

Salut Baptiste
Tu as raison, le manque d'eau devient un super problème, néanmoins la semaine derrière après avoir grimpé le Col de Richemont depuis Artemare, j'ai rempli mes bidons au cimetière d'Hotonnes à proximité de la route. Pour ta prochaine balade sur ces routes merveilleuses du Haut Bugey ça peut toujours servir.
Bonne fin de saison.

cestdurlevelo 17/09/2020 13:50

Bonjour Guy - merci pour l'info. Je vois exactement où se situe le cimetière, j'ai à vrai dire hésité à m'y arrêter lors de cette sortie justement. J'avoue que généralement, je me tiens aux fontaines en bord de route, pour m'éviter des aller-retours pour rien, ou de m'arrêter dans un cimetière et de parfois n'y rien trouver. Mais super, merci pour l'info ! Je réalise aussi que j'avais évité la place du centre d'Hotonnes, où il y a généralement une fontaine à double écoulement, où il m'est arrivé de remplir mes bidons. Je n'ai pas mis toutes les chances de mon côté en fait ! Sportivement,

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse