Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 Oct

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Mont Ventoux, #Vaucluse, #Col des Tempêtes, #Malaucène, #Gorges de la Nesque, #Chasse aux cols, #Pas de la Frache, #Collet des Jardins, #Col de la Madeleine, #Sault

123km en 5h18, D+ 2440m, coef 1.98

Météo: soleil, froid, vent moyen

L'idée d'aller pédaler quelque part au sud de l'Isère ce week end, après avoir déposé les enfants qui passent leur seconde semaine de vacances de Toussaint chez mes beaux-parents, avait germé il y a quelques jours. Surtout que j'ai une semaine de congés, alors je peux rentrer lundi ou mardi si ça me chante.

Mais le tournant décisif, c'est vendredi qu'il a lieu. Je bosse de la maison (à cause du COVID), et il pleut. Il pleut beaucoup. Toute la journée, les gouttes s'écrasent sur le velux au-dessus de ma tête. Trop, c'est trop, ça achève de me mettre le moral dans les chaussettes... déjà qu'on a le couvre feu, les limites de déplacements, le week end familial dans une semaine est annulé. Allez hop, il me faut un remède anti #coviddéprime.

Deux trucs qui me font envie depuis des années ; grimper le Ventoux à vélo, je n'y suis plus retourné depuis les 'cinglés' avec Franco (en 2013), et aller découvrir les gorges du Verdon. Samedi matin, je me lève tôt, et pars pour 4h de voiture pour rallier Bed&Bike à Venasque. Vous me direz, ça fait BEAUCOUP de voiture pour un 'long week end' de vélo.. et vous n'aurez pas tort. Mais aux grands maux, les grands remèdes... j'ai besoin de grand air, d'évasion de ce monde qui nous met en bocal.

J'arrive à bon port vers 10h50. Peu après 11h, je suis en selle. Direction le Ventoux, plein nord.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Il fait beau, très beau même, mais il fait frisquet, et il y a du vent. Je passe une première bosse, puis me paume sur un parcours annoncé par des panneaux comme étant cycliste, mais qui vraisemblablement est fait pour les VTT car au bout d'un moment cette petite route scabreuse se transforme en chemin caillouteux. Du coup je continue tout droit, brode un peu, et finit par rallier mon itinéraire. Encore un peu de montée, puis une superbe transition dans les collines, ça sent le pin comme chez ma marraine dans mes souvenirs de gamin.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

C'est le col de la Madeleine (altitude 448m) le premier petit sommet franchi, suivi de deux petits cols que j'avais déjà franchis il y a des années, avant de basculer sur Malaucène. Petite pause à la boulangerie pour m'acheter une petite collation et m'enquérir de ces panneaux entrevus 'Mont Ventoux: sommet fermé'. Heureusement, la boulangère me confirme que les vélos peuvent aller jusqu'au sommet. Alors on y va ! 21km de montée devant moi, ça va chauffer.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Je pars en moulinant à bonne fréquence, voila la meilleure manière d'aborder les choses, surtout sur ce genre de longue ascension. Laissant la chapelle et le camping du Groseau sur ma droite, j'aborde la première longue rampe, régulière, bordée d'arbres. Ca sera ma 5eme ascension du Mont Chauve, et bizarrement, déjà ma 3eme par Malaucène ! Je sais que ce versant est légèrement plus irrégulier que son jumeau, par Bédoin.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Le sommet est parfois pris dans les brumes et la grisaille. Après un long effort, voilà le kilomètre à 12%, annoncé par la borne en bord de route... mais j'avais oublié qu'après il y a encore 2km à 11% de moyenne... bref, si on peut dire, c'est ici le plat principal à l'intérieur de cette montée longue et exigeante. Le soleil reprend ses droits alors que j'arrive à la station du Mont Serein.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Pour aller chercher le Collet des Jardins (altitude 1415m), je vais prendre à gauche au rond point, et donc m'accorder un petit intermède de repos, tout temporaire... avant de faire demi-tour pour finir l'ascension du Mont Chauve

Il doit rester 6km de montée depuis ici. Les jambes tournent tranquillement.. ce n'est pas aussi facile qu'en mars / avril lorsque j'avais l'entrainement, mais ça roulotte quoi. Ce Mont Chauve ne l'est pas encore (chauve)... mais il va le devenir.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Encore une belle rampe toute rectiligne, avec un peu de vent de face, avant que la tour sommitale ne se découvre une première fois. J'ai une pensée pour Franco avec qui j'étais passé ici... et aussi Brgitte & Gil, il y a 'encore plus longtemps' ! Je m'arrête prendre une petite photo avant de repartir à l'assaut des derniers kilomètres.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres
24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Le vent se lève, il vient du nord pour le moment. L'avant dernière rampe, celle qui atteint l'observatoire du sommet, découvre enfin un panorama fabuleux, sur tout l'ouest du Ventoux. Magique, vraiment. La dernière rampe elle, c'est une cochonnerie avec vent de face. Et ça caille ! 2 petits degrés au sommet... avec l'effet windchill à prendre en compte, il ne s'agira pas de trainer en haut.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Une quinzaine de cyclistes au sommet... je mets la veste thermique, tirée du sac, prends quelques photos et amorce ma descente sur Sault (versant est).

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Peu après le col des Tempêtes, je m'arrête déjà. Trop froid, juste trop froid... je mets les jambières et prends une photo avant de poursuivre ma descente, non sans m'arrêter pour prendre une photo au niveau du monument à Tom Simpson, le cycliste britannique décédé ici à l'occasion du Tour de France... cette histoire qui a mené aux prémices de la lutte anti-dopage (l'autopsie du coureur avait relevé la présence d'alcool et d'amphétamines dans son corps).

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres
24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Courte pause au Chalet Reynard, puis je continue à descendre sur Sault. Quelques kilomètres en aval, je tourne sur une route forestière 'anonyme' à gauche, pour aller chercher le Pas de la Frache (altitude 1575m) en aller-retour. Ca grimpe pas longtemps, mais fort. Puis je poursuis ma descente jusqu'à Sault, où je remplis mes bidons à une fontaine.

Pas de la Frache

Pas de la Frache

Sault

Sault

D'ici, un peu de faux plats pour me rendre à l'embouchure des gorges de la Nesque. Je les avais montées en 2013 - aujourd'hui je vais les descendre. Mais avec un gros vent, souvent de face, ça n'est pas aisé. Et les jambes en ont un peu marre, elles vont prendre congés.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Les gorges sont belles, parées de leurs couleurs d'automne... palette de vert-jaune-orange, ça vaut le détour. Arrivé au bas des gorges, à Villes sur Auzon, je prends un cap sud-ouest, pour rallier tranquillement Venasque. Sauf que je rate un changement de direction indiqué par le GPS. Pas envie de faire demi-tour, je vais simplement 'jouer du GPS' pour trouver un moyen sympa de rallier mon arrivée par un chemin (légèrement) détourné.

24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres24 octobre 2020 - Ventoux tardif pour une saison pas comme les autres

Les dernières portions de route proposent un bitume vraiment dégradé. Heureusement, le vent m'a laissé tranquille sur ma dernière heure de pédalage. Pour la petite histoire, c'est ici que je franchis les 10 000km pédalés depuis le 1er janvier !

La douche chaude réparatrice et une soirée sympathique avec des clients de Bed & Bike, un lieu qui respire le vélo, achèvera une belle journée. Dodo tôt, je suis cuit ! Et demain... encore une belle aventure.

Commenter cet article

Lionel 26/10/2020 22:13

A demain donc, pour une nouvelle aventure :) .

cestdurlevelo 27/10/2020 06:29

C'est à peu près ça ;) Un aventure autrement plus difficile.... je suis nuuuul dans l'enchainement d'un jour à l'autre !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse