Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 Oct

12 octobre 2011 - Musan et autres cols du Vercors

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Chasse aux cols, #Vercors, #Musan, #Col de la Bataille

158kms en 7h47, D+ 2777m, coef 1,75

Météo: temps couvert puis soleil, températures entre fraiches et froides, un peu de vent.

 

Il fait bien gris ce matin, mais la météo annonce du beau, alors je vais quand même tenter une longue sortie... et advienne que pourra ! Après avoir longuemen hésité entre deux nouveaux cols vers la Côte Saint André et la montée de Musan où tous les cyclobloggeurs du coin semblent grimper ces temps-ci, je m'oriente finalement vers cette dernière. Je ne veux pas être en reste !

 

Ce qui m'attend, comme Brigitte le dit si bien sur son blog, c'est le 'Ventoux du Vercors', puisqu'il y a un grand relais antenne-radio blanc perché tout là haut !

 

P1010982

Le relais de Musan - l'un des objectifs du jour

 

Mais bon - retour en arrière, départ de l'Albenc à 9h40. Il fait très gris et assez frais... pourtant je suis en plaine et pas encore aussi haut que mon tour du jour risque de me porter !

 

P1010968 (Romeyere, bouché!)

En descendant sur St Gervais - Romeyere et le Vercors sont assez couverts !

 

A Saint Gervais j'emprunte la D1532 en direction du sud-ouest... vers le Royans. Je suis à contre-courant du traffic... les gens du coin partent au boulot vers Grenoble, et moi je m'en éloigne ! J'ai presque 30kms de pseudo ligne droite plate... ça avance bien et c'est un bon 'chauffe-jambes'. Arrivé à Saint Just de Claix je tourne à gauche et rapidement me voila à St Thomas en Royans, où le Vercors semble un petit peu dégagé.

 

P1010969 (éclaircie vague à St Thomas en Royans)

Mouais... pas convaincant encore...

 

Peu après, j'entre à St Jean en Vercors où je m'étais garé pour une chasse aux cols un beau jour d'aout... Me voila au pied d'une longue montée qui me mènera donc jusqu'au 'Ventoux'... depuis St Jean en Royans, ça donne ça:

 

musan

 

La montée commence doucement - le seul détail qui m'embête est le fait que je tourne le dos au soleil et fonce droit dans les nuages vers le sud... bon, on verra bien ce que ça donne ! Traversée d'Oriol en Royans et passage par le col de Panavare (alt 425m). Je poursuis mon ascension avec une très courte pause à une fontaine pour remplir un bidon deja bien entamé. Sur la D70 depuis un bon moment, je passe devant une route à droite côté de laquelle se trouve un niche à chien. Pas de doute, c'est là que la montée du Musan commence vraiment ! La niche à chien est le 'signal' donné par David et Brigitte sur leurs blogs respectifs :) Merci - je peux monter sans aucune arrière pensée !

 

La montée est tout de suite très sèche, je ne me pose pas de questions et je met tout à gauche pour mouliner un peu. La chaussée est extrêmement mauvaise... mais ça ira mieux au bout d'un ou deux kilomètres. Peu à peu je commence à distinguer des bouts de ciel bleu à travers les nuages... et rapidement je comprend que comme la montée est très pentue, je gagne vite en altitude... et je vais finir par passer au dessus de cette 'mer de brume'. Mais il me reste encore de gros efforts à fournir pour continuer d'avancer... à une moyenne autour de 7-8kmh !

 

P1010990

(toutes ces photos ont été prises au cours de la redescente)

 

La route continue à monter fort pendant environ 2,5kms (voir graphique ci-dessus) et, arrivé au carrefour de l'arbre (non, je ne suis pas sur Paris-Roubaix !), là où la route se sépare en deux (mais l'une des deux possibilités est un chemin de pierre, donc pas praticable pour moi en vélo de route), la pente va devenir moins forte.

 

P1010994

P1010997 

 

Encore un petit effort à fournir, en passant devant ce coin dont le nom m'a bien fait rire... 'plat' sur une montée au-delà de 9,5% de moyenne ! On se fout de la g... de qui ici ?!!

 

P1010993 (Musan)

 

Peu après j'arrive à Musan, où il y a deux petits bâtiments dont un qui ressemble à un mini gîte. J'arrive au paradis semble-t-il...

 

P1010983

P1010985

 

Et enfin.... au loin se profile le sommet du Mont Ventoux relais de Musan... ça parait encore bien au-dessus d'où je me situe en termes d'altitude !

 

P1010980

 

Après ce petit replat, la pente monte de nouveau, dont un court passage à 10% sur la fin, mais rien de trop méchant ni de trop long... et enfin, me voila arrivé en haut ! OUF.

 

P1010977

 

Il n'y a absolument aucune vue d'ici, mais je sais d'après mes (bonnes) lectures que je peux faire le tour. Je vais donc faire un tour entier du grillage du relais, par la droite. Et là... je comprend à quelle altitude je me situe (que j'évalue à 1205m avec l'aide d'openrunner) - super vue de 180° sur la vallée de l'autre côté. Avec en contrebas la 'combe' de Beauregard Baret... où je m'étais perdu un jour d'aout !!!

 

P1010972

P1010974

P1010975 (vue sur la combe de Beauregard Baret)

 

Une fois le tour du relais effectué, je remonte sur le vélo pour descendre, très prudemment, jusqu'à retomber sur la D70. Non sans prendre un tas de photos bien sur !

 

P1010999

Ici, Saint Jean en Royans au loin dans la brume... dans laquelle je viens de m'enfoncer à nouveau :(

 

De retour sur la D70, je retrouve enfin une route en bon état et un peu plus 'plate' (euh... c'est une montée quand même hein !). Mais après quelques centaines de mètres, je tourne à gauche sur une descente sèche en direction du hameau 'Les Foges' - je sais que derrière ce hameau se trouve mon prochain défi.

 

P1020004 (en bas de Musan et du col de Bioux)

 

La descente sèche est très courte, traverse un petit champ et un ruisseau... puis la route remonte fort immédiatement. Sur une toute petite route à travers la forêt, ambiance humidité, roches et mousse verte. Comme le prouve cette photo (de nouveau prise dans la redescente), ça monte encore assez fort.

 

P1020011

 

Traversée du hameau - complètement perdu- des Foges, et me voila arrivé au col de Bioux (altitude 790m). Arrêt rapide le temps de prendre la traditionnelle photo du panneau... et je redescend sans tarder, car je sais qu'il me reste encore beaucoup de chemin !

 

P1020010 (descente col de Bioux vers D70)

P1020009

 

Redescente une nouvelle fois sur mes pas pour reprendre la descente sèche, cette fois dans le sens de la montée, et continuer ma route via la D70 jusque Léoncel. Je n'ai pas pris de photos sur toute cette portion car il y avait 6kms de montée douce et que ça roulait assez bien... je ne voulais pas non plus perdre trop de temps. Arrivée à Léoncel, et son abbaye. Remplissage des bidons à la cabine de toilettes situé sur le parking derrière l'abbaye, puis je continue sur la longue montée du col de la Bataille.

 

P1020014

P1020016 (abbaye de Léoncel)

 

Cette montée je la sais longue et très irrégulière, pour l'avoir faite plus tôt dans l'année (lire ici). J'en ai des souvenirs assez douloureux, je crois que j'étais cuit quand j'étais arrivé ici (en enchainement après le col du Tourniol, qui était pourtant super bien passé !). Bref, je prend donc cette montée avec humilité et je part doucement.

 

bataille-profil.gif

 

Je trouve un rythme autour de 10-11kmh pendant les kilomètres les plus difficiles de cette ascension (qui est surtout difficile par ses variations de pente et le peu d'abri au vent qu'elle propose, plutôt que par ses pourcentages).

Après avoir passé le parking du Grand Echarasson, je vais prendre une petite route forestière à gauche. Des randonneurs me confirment que je suis en effet à 300m du col du Lion. Je l'avais raté, celui là, la dernière fois que j'étais dans le coin. Erreur corrigée, et j'engrange un 3è 'nouveau' col aujourd'hui !

 

P1020018 col du Lion

 

Une nouvelle fois, je reviens sur mes pas pour récupérer la D199 vers le col de la Bataille. Il y a un peu de vent mais... je suis bientôt arrivé ! Petite vidéo de mon arrivée... ça donne le ton - le paysage là haut est SUBLIME.

 

 


 

 

P1020019

P1020025 (col Bataille)

 

Arrivée au col de la Bataille (altitude 1313m) - pour la seconde fois cette saison. Il y a toujours beaucoup de vent de ce côté du tunnel... et ici le sens du mot 'col' prend tout son sens ! On se trouve vraiment sur une crête qui sépare deux longs et pentus versants de la montagne. Joli !

 

P1020028 (depuis col Bataille pointe vers descente col du P

 

D'ici on voit un bout de la descente sous le col du tunnel du Pionnier, que je 'pointe' du doigt. J'avais fait le même geste dans l'autre sens ici :)

 

Je commence la descente via le Pas de Frécou, qu'aucune pancarte n'indique sur place. Rapide pause photo plus bas en me disant intérieurement "même les bêtes ont une vue incroyable ici" ! (vaches au bord de la falaise sur la photo ci-dessous !)

 

P1020031 (descente col Bataille)

 

Maintenant je m'oriente vers, puis dans, la forêt de Lente. Ca remonte plusieurs fois, chose qui m'avait pris par surprise la dernière fois. Mais je ne me suis pas fait avoir aujourd'hui, et j'ai pu en garder un peu sous la pédale et monter donc ces côtes à mon rythme 'normal'. Au loin sur ma gauche j'entrevois le relais de la montée de Musan, effectuée plus haut. Ainsi que des morceaux de la route que j'ai du emprunter pour m'y rendre !

 

P1020035

 

Après un long bout de descente à travers la jolie forêt domaniale de Lente, je ne refais par l'erreur d'orientation faite la dernière fois, et je remonte sur la D199 plutôt que de redescendre sur St Jean en Royans via la D331. Je passe pour la seconde fois de l'année par les cols de la Portette et de Taillebourse (que je trouve faciles des deux côtés), puis redescente jusqu'au village de Lente. Qui fait un peu village fantôme, du style 'western'... mais en montagne ! Peu après je vais prendre cette route sur la gauche qui monte vers le col de l'Echarasson.

 

P1020038 (début montée col de l'Echarasson) 

 

Les panneaux indiquent 8kms de route mais le col se trouve environ à 1/3 de la distance entre cet embranchement et celui qui se situe en dessous du col de la Machine sur la D76 que j'emprunterai plus tard. C'est ici que je sent que les jambes sont vraiment fatiguées aujourd'hui. Alors je monte en insistant un peu sur les pédales, histoire de ne pas me retrouver en dessous de 10kmh sur cette route qui monte très peu. Après peut être 2 ou 3 kms sur cette jolie route typiquement 'forestière', me voila au col de l'Echarasson (altitude 1146m). Une première pour moi.

 

Photo col Echarasson cropped

 

Je reviens une 4è et dernière fois sur mes pas, pour retomber très rapidement sur la route du col de la Machine (altitude 1011m) et de Combe Laval - mon paysage / 'coin' favori dans le Vercors !

 

P1020039 (col de la Machine)

Le col de la Machine vu de juste au-dessus

 

P1020046

P1020045 (entrée ds Combe Laval juste sous col Machine)

Entrée dand Combe Laval... à partir d'ici les décors sont incroyables... comme le prouve la petite vidéo ci-dessous :)

 


 

Après ce passage 'magique', la descente se poursuit via le col Gaudissart (899m d'altitude) Arrêt photo rapide, puis je termine ma descente sur St Jean en Royans. Une belle descente, rapide, où on est très souvent au-delà de 55kmh.

 

P1020049 (col Gaudissart, vue sur le Royans)

 

Une fois à St Jean en Royans je vais rentrer par le chemin emprunté il y a des heures, dans l'autre sens. Retour sans histoire, avec un vent de face très gênant, qui s'ajoute à la bonne fatigue des jambes !

 

P1020052 (chateau au dessus St Nazaire en Royans)

Un chateau au-dessus de St Nazaire en Royans

 

Carte (parcours openrunner 1274360) - il s'agit d'un zoom sur la partie dans le Vercors uniquement:

 

Carte Musan Bioux etc

 

Profil altimétrique:

 

Profil Musan, Bioux etc (12 10 2011) auj 9 cols dont 4 neau

 

Conclusions:

  • C'est au cours de cette sortie vélo que je franchis la ligne des 4000kms pédalés depuis mai.
  • Cette sortie vélo de 158kms a été la 3è plus longue de ma saison jusqu'à présent. Par sa difficulté et sa longueur, je la 'classe' seconde de l'année, derrière mon doublé au Mont Noir mais devant ma longue sortie sur des cols en Savoie.
  • 4 nouveaux cols dans la besace (col de Panavare, col de Bioux, col du Lion et col de l'Echarasson), je porte mon total de cols franchis à 89.
Commenter cet article

VercorsChambaranSport 17/10/2011 19:20


Bienvenue dans le monde des dévoreurs de dénivelé ..content que Musan fasse recette !! bientôt ils vont mettre un péage en bas ! bonne continuation


cestdurlevelo 17/10/2011 19:34



Merci 'VCS' :) Effectivement il y passe du monde en ce moment semble-t-il. Je ne la connaissais pas et
franchement, cette montée m'a beaucoup plu (beaucoup plus que la montée de Chalais au dessus de Voreppe, qui pour le coup, était trop dure pour moi) !


Sportivement,



Jef cyclo 38 16/10/2011 18:52


Une super rando avec une belle brochette de cols. Bravo !!!
Cependant, "l'ivresse des cimes", sans doute, t'a fait écrire que tu mettais "tout à droite". Je pense qu'il fallait lire "tout à gauche"...Sinon, tu es sacrément balèze pour mouliner "tout à
droite", dans de tels %.
Amitiés sportives, dans l'attente de croiser ta route.
Jef.


cestdurlevelo 16/10/2011 19:26



Effectivement Jef, c'était bien tout à gauche :) Merci pour le rectificatif, je vais changer ça dans l'article illico !


A bientôt sur la route, en effet !


Baptiste



renarde1 14/10/2011 22:54


J'ai encore une question : le col de Panavare est-il un col homologué au club des 100 cols ?


cestdurlevelo 15/10/2011 08:48



oui il l'est !



renarde1 14/10/2011 22:50


Bravo Baptiste ! Changement de tranche et superbe sortie !
Il y a juste une question que je me pose ... quand tu es arrivé au col de Bioux, pourquoi es-tu redescendu jusqu'à la route classique plutôt que continuer vers le col de la Bataille sans passer par
la case "Léoncel" ? Y avait-il une raison ?


cestdurlevelo 15/10/2011 08:48



Salut 'renarde',


Il y a une raison très simple à cela: j'étais persuadé que la route du col de Bioux était sans issue ! Zut, je comprends maintenant que j'ai raté l'occasion de découvrir une nouvelle route.... il
faudra que j'y retourne !



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse