Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Sep

14 septembre 2012 - Zoo ardéchois: un mulet, une renarde

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Ardèche, #Chasse aux cols, #Drôme, #Saint Félicien

207kms en 10h22, D+ 3302m, coef 1,59

Météo: soleil, fraicheur, beaucoup de vent

 

P1050548 revue

En Ardèche aujourd'hui... serait-ce un bout de repérage pour juin 2013 ?!

 

Départ depuis chez Brigitte ("la renarde") ce vendredi pour 'investir' une journée de congés dans une belle ballade en Ardèche... à mulet ! En effet, suite à mes soucis de roue voilée sur le Scott, je ressors depuis une semaine mon fidèle MBK... le "mulet" !

 

6h30, nous prenons la route depuis Bourg lès Valence, il fait bien sur encore nuit... les jours raccourcissent... Il fait très frais, avec 13° au compteur de mémoire, et surtout un fort vent (nous sommes dans la vallée du Rhône... ceci explique celà).

 

Ayant oublié de monter mes éclairages sur le mulet, je me retrouve avec simplement le feu à diodes rouges coincé dans la poche arrière du maillot... mais ça se voit bien. Quand à l'éclairage avant, je vais simplement profiter de celui de Brigitte, mieux équipée que moi - et de l'éclairage public, car nous commençons par traverser un bout de Valence.

 

Nous traversons rapidement le Rhône, et nous voila dejà en Ardèche. Je n'étais plus revenu dans le 07 depuis longtemps (lire ici)... un département que j'aime beaucoup pour sa nature, ses panoramas, ses routes vides de traffic... et ses cols prolifiques à franchir à vélo - ou à mulet !

 

Après avoir traversé un bout de St Péray, nous nous élançons sur la première montée de la journée, en direction de St Romain de Lerps. Ca monte sec illico... enfin rien de trop méchant, mais avec des pourcentages régulièrement autour de 7% et une montée globale de peut être 7kms, c'est un sérieux échauffement qui nous attend.

 

La montée se fait en discutant, et en profitant du panorama sur notre droite; la vallée du Rhône qui s'éveille et le soleil qui se lève sur un ciel assez nuageux. Petite pause rapide pour éteindre les éclairages et enlever le kway et les jambières - je me retrouve maintenant en cuissard court et maillot court sur maillot 'respirant' à manches longues... il fait encore frais, malgré l'effort.

 

Nous croisons des jeunes qui attendent leur bus scolaire pour aller en cours, sur le côté de la route... vue un peu cocasse car nous sommes sur une route perdue, il y a très peu de maisons aux alentours, et il n'y a même pas de signe 'arrêt de bus' - celui-ci doit simplement s'arrêter lorsqu'il voit des jeunes l'attendre ;)

 

P1050520 revue

De belles couleurs dans le ciel... qui se dégage dejà

 

Peu à peu nous sortons d'un espace un peu boisé, et nous sommes maintenant en terrain exposé aux éléments... nous voilà dejà à St Romain de Lerps. Nous amorçons notre descente sur la D287, que nous avions suivie depuis St Péray, et arrivons rapidement au col de Gazareau (altitude 571m). C'est ici que nous quittons cette route en prenant à droite au niveau du col, une route moins importante, qui va descendre un petit moment. Avec un gros vent de nord de face, il fait FROID. Cette descente serpente un moment, puis enfin nous arrivons sur un bout qui remonte... pour se réchauffer. Nous traversons Plats.

 

La route qui suit est assez vallonnée, avec des pentes douces et agréables. Puis nous montons un petit peu, sur une route qui va nous emmener à travers vignes et arbres fruitiers... un premier avant goût de ce département. Puis un mini bout de plat plus loin, et nous voila au col de Nesson (altitude 340m).

 

P1050521 revue

 

D'ici, la route amorçe une belle descente sur Tournon sur Rhône, à travers les célèbres vignobles de Tain l'Hermitage... et j'en passe, et des meilleures ! Ce qui n'est pas sans me rappeler une sortie récente à travers le vignoble du Léman (lire ici).

 

P1050523 revue

 

Nous perdons rapidement les 150-200m d'altitude qui nous ramènent au niveau du plancher des vaches, dans le centre de Tournon, où nous prenons à gauche. Nous traversons la ville à un horaire où les routes sont bien encombrées... il faut dire qu'avec notre départ très matinal, c'est encore un peu l'heure 'métro boulot', maintenant.

 

P1050524 revue

 

Nous allons retrouver un semblant de calme en tournant à gauche sur la D532, qui se transforme plus loin en D534 - nous remontons les gorges du Doux. Nous étions passé ici en compagnie de Cricri il y a un peu moins d'un an (lire ici) mais il faisait bien plus frais... cette montée correspond à ce que j'aime: il y a assez peu de traffic, la pente est régulière et les pourcentages jamais en-dessus de 6%. C'est très roulant, et avec du vent dans le dos, ça file vite.

 

Nous passons au-dessus du Doux via ce joli pont à 'arches', et poursuivons notre route sur la droite, direction Colombier le Vieux.

 

P1050525 revue

 

La route monte maintenant sur le versant gauche de la vallée, avec la montagne sur notre gauche. Après avoir appuyé un peu plus fort sur les pédales pendant quelques hectomètres en raison d'un bon vent de face, nous allons retomber à droite sur la D234. La descente est belle et bien moins fraiche que la première fois où je l'avais empruntée, en novembre 2011 ! Puis nous changeons de nouveau de versant, en traversant la rivière sur un petit pont.

 

P1050526 revue

P1050527 revue

 

Une montée en pente douce, sous les premiers francs rayons de soleil du jour nous attend. Nous délaissons la belle mais pentue montée vers le col de la Combe de Beaune sur notre droite et poursuivons sur la D234... nous arrivons bientôt à Colombier le Vieux.

 

P1050528 revue

 

La route est vallonnée... encore ! Typique des terrains ardéchois. Nous passons bientôt au niveau d'un col a priori non répertorié... quelqu'un pourrait-il m'en dire plus ?

 

P1050529 revue

Celui-là, a priori, il compte pas

 

Nous passons devant le 'chateau' de Mantelin, que j'avais vu de plus près et trouvé superbe, en novembre 2011. Mais aujourd'hui nous tirons tout droit vers Saint Félicien, capitale du vélo et de la célébrissime 'Ardèchoise'.

 

P1050530 revue

Une 'renarde' affutée comme toujours

 

P1050531 revue

En face, le 'chateau' en question

 

Nous avons un bon morceau de faux plat descendant... mais avec un fort vent de face il faut quand même pédaler... pas toujours marrant - puis une remontée et nous entrons dans Saint Félicien.

 

P1050532 revue

 

Là, nous prenons à gauche sur la D273 - c'est la route du départ de presque tous les parcours de l'ardéchoise, m'explique Brigitte. Nous amorçons rapidement la seconde vraie ascension du jour, vers le col du Buisson. Les panneaux indiquent une montée de 12kms, mais les pourcentages sont faciles. Je poursuis mon 'entrainement' spécifique, en grimpant très régulièrement debout sur les pédales... ce qui fonctionnera très très bien aujourd'hui.

 

La route traverse dans un premier temps une forêt, puis en approchant du sommet, les collines deviennent moins boisées, et donc un peu exposées au vent. Heureusement à ce moment là nous l'avons dans le dos, et il nous pousse jusqu'au troisième col du jour, le col du Buisson (altitude 917m), non sans une pause préalable à Pailharès pour remplir les bidons à la fontaine du village.

 

P1050533 revue

P1050536 revue

Voilà le col du Buisson, coincé là haut

 

P1050538 revue

Arrivée au col...

 

P1050537 revue

... et à son village miniature !

 

Petite modification de parcours par rapport à l'itinéraire prévu: il y a trop de vent et nous allons essayer de le fuir en retombant dans les gorges du Doux immédiatement, plutôt que de prendre la route des crêtes. Ceci nous fait donc emprunter une descente très pentue sur une route en assez mauvais état, via Molières. Nous traversons le Doux au fond, puis prenons un raidard à 10% qui nous ramène sur la D228. Virage à 180° à droite, et nous remontons en fond de vallée le long du Doux. Cette portion de route est très agréable, elle serpente sans arrêt. Nous traversons de nouveau le Doux, selon notre habitude aujourd'hui, puis tournons à droite, en direction de St Pierre sur Doux. Arrivée au hameau de la Chapelle.

 

P1050539 revue

 

Ici, Brigitte nous a dégoté une route inédite ('elle n'est pas indiquée en pointillée sur la carte IGN', comprendre: 'elle doit être goudronnée'... théoriquement !). Nous allons donc monter sans trop savoir si nous devrons faire demi tour plus haut ou non. En tout cas, même si ça venait à être le cas, ça vaut le coup de grimper ici. Cette route grimpe (fort) à travers une forêt de pins...

 

P1050541 revue

P1050540 revue

 

Cette montée va se révéler être selon moi la plus exigante du jour. Elle propose par moments des portions à 13-14%, et globalement elle est très souvent au-dessus de 8-9% ! Nous évoluons doucement... mais surement... vers... euh vers quoi justement?

 

P1050542 revue

P1050543 revue

 

Vers cette clairière dejà. Et vos nos sandwiches aussi, que nous allons prendre au court d'une pause de 10 minutes au niveau de cette croix. Puis nous remontons en selle et continuons... à monter bien sur ! Cette grimpée à le mauvais goût de nous faire croire à plusieurs reprises que nous sommes au sommet, alors qu'en réalité, le sommet est suivi de 200m de descente, puis d'une remontée, et ainsi de suite !

 

Mais au bout d'un moment, nous sommes rassurés: cette route sera bien bitumée tout du long, et nous rattrapons la D9 juste à l'entrée de St Bonnet le Froid. Me voilà pour la première fois de ma vie en Auverge (département de la Haute Loire) mais pas pour bien longtemps ! Le soleil nous accompagne, alors que depuis plus d'une heure nous pouvions voir que le secteur était bien pris dans les nuages... il faut dire que c'est un coin où il fait régulièrement mauvais là haut ! Nous allons ici emprunter la D18 sur notre gauche en aller-retour, pour aller chercher le col du Sapet (altitude 1087m). De retour à St Bonnet le Froid, nous prenons à gauche la D105, qui va nous emmener sur le col des Baraques (altitude 1072m), que nous franchissons en descente.

 

P1050544 revue

 

Ce col est suivi d'une courte redescente... avant d'entamer une belle montée vers le point culminant de la journée. Pas très longue cette montée, mais je la trouve difficile. On a de nouveau du vent dans le nez, et puis par moments les pourcentages sont assez exigeants... comme sur la photo suivante.

 

P1050545 revue

 

On joue un peu au yoyo avec Brigitte... un coup elle est devant un coup derrière... mais c'est bien groupé que nous arriverons au col du Rouvey (altitude 1244m). Nous avons maintenant très largement fait le plus gros du dénivelé... il nous reste du terrain vallonné, pas mal de descente, et beaucoup de plat.

 

IMGP3179 revue

(photo Brigitte)

 

La descente sur Lalouvesc via la D532 se fait vite. Nous arrivons à Lalouvesc où nous attend un aspect beaucoup plus 'touriste' que 'cyclo': la dégustation d'un pavé de Saint Régis à la crème de marrons avec un café... on ne fait pas plus ardéchois !

 

P1050546 revue

Lalouvesc, encore et toujours décoré en jaune et violet...

 

P1050547 revue

L'une des nombreuses bonnes découvertes de la journée !

 

Après cette bonne pause gastronomique, nous avons encore une très longue descente qui nous attend. En sortant de Lalouvesc, nous avons une superbe vue sur les collines alentours (voir première photo de l'article). la route n'est pas toujours en bon état dans cette descente... et pourtant c'est une route très passante.

 

Nous guettons la route que nous devrons emprunter sur la droite. Et en arrivant à Satillieu, nous allons effectivement prendre une épingle à 180° à droite, d'où part la D236. Ici nous attend une belle grimpée vers le col du Marchand (altitude 903m). Nous allons atteindre ce col par une petite route sans aucun traffic, ou presque, qui grimpe sec. Longs passages à 10%, et courtes portions à 11-12% également... sauf sur la fin où les 500 derniers mètres sont sur du 3% très roulant. J'arrive au sommet essoufflé mais les jambes tiennent encore bien.

 

P1050549 revue

P1050550 revue

Le temps d'aller photographier le 'nouveau' panneau du col, aux couleurs de l'Ardèchosie, et voila Brigitte qui me rejoint

 

Nous pourrions aller chercher le col du Faux, proche d'ici, mais je garde mon premier passage là haut pour juin 2013... car nous partons dans la direction opposée. la descente se poursuit direction St Félicien. Nous allons faire un mini crochet sur une route à gauche en aller-retour pour essuyer la pancarte (non existente !) du col du Gibet (altitude 713m).

 

P1050551 revue

Au niveau du col du Gibet...

 

P1050552 revue

Traversée de St Félicien

 

De St Félicien, nous partons sur la D532 qui nous fait monter au col de Fontay (altitude 619m), rapidement atteint. Nous venons de nous mettre d'accord pour retomber dans la vallée du Rhône plus au nord qu'initialement prévu, dans le but "d'arrondir" le kilométrage et de rentrer au bercail avec 200 bornes au compteur.

 

P1050553 revue

 

Nous retombons de l'autre côté du col de Fontaille (ou Fontay), et traversons bientôt St Victor.

 

P1050554 revue

 

Après la traversée de St Victor, nous poursuivons notre progression vers les nord-est... contre le vent. Les 10kms qui suivent sont difficiles car le vent souffle très fort et nous l'affrontons de face parfois de 3/4 face. Même sur les portions de faux-plat descendant, il faut pédaler fort sinon on se retrouve à stagner à 12km/h !

 

La descente sur Sarras est longue, elle nous donne également droit à un beau point de vue sur St Vallier, juste de l'autre côté du Rhône... que nous allons longer bientôt.

 

P1050555 revue

 

Nous tournons à droite et partons sur la D88... avec VENT DANS LE DOS ! Après avoir lutté pendant si longtemps contre le vent, il est temps désormais de hisser la grand voile et de profiter de cette bonne poussée dans le dos. C'est maintenant à 30, 35km/h parfois, que nous progressons vers le sud le long du Rhône.

 

Nous quittons un moment la D88 pour emprunter une jolie route désertée à travers les champs d'arbres fruitiers.

 

P1050556 revue

P1050559 revue

Si l'on juge la qualité d'un cyclotouriste à la quantité de bouffe qu'il ingère au cours d'une longue sortie à deux roues...nous sommes de TRES bons cyclotouristes ! La preuve ci-dessus.

 

Nous voilà bientôt à Tournon, où nous terminons une autre boucle du circuit, après celle commencée et terminée à St Félicien. Nous prenons la piste cyclable le long du Rhône.

 

P1050562 revue

P1050563 revue

 

A Tournon, nous traversons le Rhône sur le pont pour piéton.... et ses mauvaises 'lattes' de bois. Nous arrivons ainsi à Tain l'Hermitage, où nous continuons à descendre, plein sud, sur la Via Rhôna, la piste cyclable le long du fleuve. Encore 20-25kms à pédaler depuis ici. Parfois sur la Via Rhôna, parfois sur une route paralèlle. Ca continue à filer, avec vent dans le dos... dans la bonne humeur, avec le soleil qui baisse doucement dans le ciel très bleu. Nous traversons l'Isère au lieu de la confluence avec le Rhône... sur un superbe pont réservé au vélos !

 

P1050565 revue

 

Puis nous arrivons à Bourg lès Valence, où il ne nous reste plus qu'un bout de route peu intéressante, et à laisser crier cette idiote de conductrice qui nous klaxonne et nous double en faisant de grands signes énervés... alors que nous roulions l'un derrière l'autre et bien sur le côté de la chaussée ! Bref. Et sans s'en rendre compte.... nous voila arrivés !

 

Carte (parcours openrunner 1955950):

 

carte-Ardeche.jpg

 

Profil altimétrique:

 

Profil-alti-Ardeche.jpg

 

Conclusions:

 

  • 9 nouveaux cols franchis aujourd'hui... ce qui m'amène à un total de 260 cols.
  • 6ème sortie qui dépasse 200kms cette saison... une chose que je n'avais jamait faite avant 2012 !
  • Un grand merci à Brigitte, qui a pris les choses en charge... je lui ai laissé les clés pour la gestion de l'itinéraire, et ça a donné un beau, long, et grimpant parcours - quelque chose qui ressemble en certains points à ce qu'il pourrait bien se passer le 15 juin 2013... affaire à suivre !
  • Lire le récit de Brigitte ici, sur son blog.
Commenter cet article

Didier 20/09/2012 13:06

Salut Baptiste,

Superbe sortie dans une bien belle région que je me dois d'aller explorer plus profondément un jour... Il y a là une mine de cols à conquérir !

"Col de Boze", en effet il n'est pas reconnu par le club des cent cols. Et il ne le sera probablement jamais si la politique du club en la matière ne change pas.
La raison, c'est qu'il a été nommé par ou à l'initiative de "l'Ardéchoise" et pas selon une tradition locale ancienne, et qu'ainsi il viole la "Règle du Jeu" du club. Le même sort est réservé, en
Drôme voisine, aux cols de Jérôme Cavalli et du Pas-de-Lauzun, "nommés à l'initiative d'un membre du VC Crest" et donc rejetés (bien que topographiquement ce soit des cols).
C'est toujours frustrant de voir ainsi de vrais cols refusés pour un motif obscur, en effet...

cestdurlevelo 20/09/2012 13:36



Re!


Ah c'est donc ça... il faut que le col ait une reconnaissance 'traditionnelle locale'... tout s'explique. J'avais oublié cet aspect dans la définition.


Dans ce cas ok... ca explique pour le col de Boze. Je me doutait que ça aurait à voir avec l'Ardéchoise ceci dit.


Au fait re ton message précédent... oui avec plaisir de rouler ensemble à l'occasion!


A+



Marie 19/09/2012 11:59

La jolie route qui serpente vers Tournon le long du Rhône, parallele à la D88 ( 86 ?),est celle où j'ai usé semelles et pneus à force de la parcourir dans mon enfance. La retrouver là me donne
l'impression de vous avoir reçu dans mon jardin ;-)

cestdurlevelo 19/09/2012 12:18



Salut Marie - merci de ton passage!


Tu as un bien beau jardin alors :)


C'est sympa ce passage, au milieu des arbres fruitiers... et en plus le revêtement de la route est très bon, ce qui était un peu inattendu sur ce type de route. Et c'est encore un petit 'plus',
quand on est en fin de sortie !


A+



Jean-Christophe 18/09/2012 11:08

Une telle sortie à cette période c vraiment exceptionnel ! Bravo à tous les deux, surtout qu'il a fallu vous lever très tôt pour partir à 6h30.
La journée de congé a été plutôt bien rentabilisée ;-)
JC

cestdurlevelo 18/09/2012 12:11



Oui, une superbe sortie... mais bon il reste encore quelques beaux jours, il faut bien en profiter hein ! D'ailleurs j'espère bien retrouver encore une opportunité pour une longue sortie d'ici
l'hiver... Après, faut juste bien prévoir l'équipement pour la nuit :)


Ca oui, une belle journée de congés bien rentabilisée comme tu dis....... ça suffit à mon bonheur :)



cyclotourisme-kesako 18/09/2012 08:30

encore une belle sortie et avec du dénivelé, décidement tu fais une bien belle saison....tu prouve que ce n'est pas la qualité du vélo qui fait tout
beaucoup de cols ont été rajouté dans l'Ardèche pour promouvoir l'Ardéchoise, ces cols ne sont pas répertirié aux Cent Cols. C'est le cas du col de LR Larchand et sans doute du col de Boze, il y en
a d'autre. bonne continuation
alain késako

cestdurlevelo 18/09/2012 08:47



Oh non ce n'est certainement pas la qualité du vélo qui fait tout ! Mais un bon vélo je trouve que ça apporte confiance (sécurité, maniabilité) et confort (pas de bruits parasites, équilibre de
la machine, qualité des relances...).


L'Ardéchoise je la ferai l'année prochaine théoriquement, pour la première fois de ma vie... je pourrai donc aller taper dans certains de ces cols, répertoriés ou non!


A+



Franco 17/09/2012 19:20

je m'absente 3 semaines et toi tu fait les 400 coups

bravo pour toutes ses belles sortie je vois que le scott t'a donné des ailes,a par quelque petits soucie de roues voilée qui je l'espere c'est arrangé .avec brigitte et david ,voir cisou ,vous avez
eccumés les routes de pas mal de regions ses derniers temps ,bravo pour ta motivation et ta progression qui font plaisir a voir
a+ franco

cestdurlevelo 18/09/2012 08:46



salut Franco,


Cool de te retrouver sur la toile!


He oui, ces dernières semaines ont été bien remplies pour moi - il faut dire que septembre est le mois où j'ai posé le plus de congés cette année (je n'ai pas de RTT à prendre, que des congés).


Je retiens trois grosses sorties, sans compter les autres 'à côté': la Drôme, l'Ardèche, et une en solo sous la pluie. Je me suis fait plaisir et je profite de mes 'investissements' en termes
d'entrainement tout au cours de la saison.... comme en 2011 c'est en fin de saison que je suis le mieux !


A+



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse