Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Jun

15 juin 2012 - Trio à l'attaque des cols du Vercors

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Vercors, #Chasse aux cols, #Col de la Bataille, #Col du Lion, #Col de la Chau, #La Chapelle en Vercors, #Col de Romeyère

164.4kms en 8h15, 3038m D+ , coef 1.85

Météo: soleil & chaleur

 

Nous nous sommes données rendez vous à l'Albenc (38) ce matin avec Antoine & David. Objectif: aller enchainer un bon nombre de cols dans le Vercors, sur un parcours assez grimpant. A l'origine de cette sortie: Antoine & moi souhaitons rouler ensemble de nouveau, ce qui n'est pas arrivé depuis bien longtemps (la dernière fois c'était ici), dans le but de se 'tester' ensemble sur un parcours relativement long, en prévision d'une sortie commune qui devrait avoir lieu le 14 juillet sur un parcours assez exigeant, et surtout très long (pour nous). Après un petit tour auprès de mes amis cyclos et cyclo-bloggueurs, seul David est dispo donc nous partirons à trois. David a décidé de partir de chez lui en vélo... il a deja autour de 40kms dans les jambes quand nous nous retrouvons! En ce qui nous concerne, Toinou et moi, les 150-160kms prévus nous suffiront amplement au vu du dénivelé positif proposé !

 

P1040460 revue

Un beau trio aujourd'hui...

 

Peu avant 6h30 je suis deja prêt, je décide donc d'aller à la rencontre de David puisque je sais par quel chemin il va arriver. Deux petits kilomètres plus loin, la rencontre est effectuée. Nous revenons sur l'Albenc où Antoine est arrivé et presque prêt. Même pas 6h45 et nous partons pour notre raid dans le Vercors.

 

Pour commencer, nous descendons vers le sud-ouest vers Vinay par des petites routes que je connais à travers les champs de noyers. Arrivés à Vinay nous récupérons la D1092, heureusement très peu fréquentée à cette heure. Une petite bosse nous fait franchir le bord du village de Têche, puis nous tombons peu après sur St Marcellin. Traversée de la ville, et nous ressortons par l'autre côté. Après avoir longé Chatte, nous prenons à gauche direction la Sône. C'est notamment l'occasion de quitter cette D1092 rectiligne et ennuyeuse. Un bout de descente et nous traversons l'Isère par le pont de la Sône.

 

P1040454 revue

P1040455 revue

 

Nous arrivons rapidement à St Just de Claix via la D71a, pour nous orienter plein sud sur la D1532, pour ensuite suivre la direction St Jean en Royans via la D531. Nous voila enfin dans la Drôme. Un bout de remontée plus loin, en discutant un peu, nous traversons successivement St Thomas en Royans (D78) et la Molière. En entrant dans St Jean en Royans, nous passons devant le parking où j'avais garé la voiture l'été dernier pour partir sur une chasse aux (11) cols (voir ici). Traversée du village puis nous suivons la direction Oriol en Oisans sur la D70. C'est ici que débute la plus longue montée de la journée... de manière douce au début, heureusement ! Après une première pause pour enlever les vêtements superflus, maintenant que nous sommes chauds, et aussi pour s'alimenter un peu, nous remontons en selle. 15min plus tard, nouvelle pause rapide, pour remplir les bidons d'eau à un lavoir.

 

Nous nous inquiétons un peu de voir un panneau qui annonce la route bloquée aux voitures ET cyclistes quelques kilomètres plus tard. Nous espérons pouvoir atteindre le tournant qui nous fera quitter cette route et partir sur les pentes du col de Bioux ! Nous avons du bol... 10min de pédalage plus loin nous tournons sur la gauche en direction du col de Bioux... c'est très exactement JUSTE après que la route était barrée ! OUF.

 

P1040461 revue

 

Voila mon second passage au col de Bioux à venir ! Auparavant... il faut cravacher un peu ! Autant Antoine avait pris un peu d'avance dans la première partie de la montée après Oriol en Oisans, autant là c'est maintenant le compère David qui part devant ! Je monte à mon rythme avec Antoine, sur des pourcentages difficiles de l'ordre de 11 et 12%... comme je m'y attendais. Quelques lacets plus loin, nous retrouvons David qui nous attendait au niveau du col (col de Bioux, altitude 790m).

 

P1040463 revue

P1040464 revue

P1040468 revue

 

Courte pause, puis nous continuons notre chemin. C'est ici une des 3 seules portions de route de la journée où je ne suis jamais passé... le col de Biou je l'avais fait en aller/retour. La route est en bon état mais le revêtement ne rend pas très bien l'effort. Heureusement, la pente est très douce.

 

P1040469 revue

P1040470 revue

P1040473 revue

 

Cette route va nous faire rejoindre celle qui mène au col de la Bataille... Mais elle est beaucoup plus longue que prévu ! Au bout d'un moment nous arrivons à un embranchement en 'Y'... nous savons où nous orienter car Brigitte m'a briefé par SMS, et David possède un GPS.

 

P1040474 revue

 

Encore un bout de montée, nous pénétrons dans une sorte de pinède / partie boisée de sapins. La route replate un peu et nous rejoignons la D199 qui relie Léoncel au col de la Bataille. Nous allons prendre à gauche pour aller chercher la Bataille. A ce stade de la montée, tout roule, on est à l'ombre et il fait relativement frais.

 

Plus haut, après être passé devant le parking d'où les gens se garent pour aller gravir le Grand Echaillon, nous tournons à gauche et quittons momentanément la D199. David souhaite aller chercher le col du Lion (altitude 1192m), qu'il n'a encore jamais franchi. Je l'ai deja dans ma collection, mais je sais qu'on y accède par une route litérallement plate, à travers la forêt. Les deux petits kilomètres qui nous en séparent sont franchis rapidement... et nous pouvons faire une courte pause sandwiches sur place. Puis demi-tour, et nous retrouvons la D199 pour terminer la grimpée vers le col de la Bataille (altitude 1313m), qui sera notre second point le plus haut de la journée.

 

P1040476 revue

On a tous les crocs au col du Lion... mouahahah

 

P1040475 revue

 

Antoine ne s'est peut être pas suffisament alimenté, petit coup de moins bien mais il s'accroche. Tant mieux car rapidement ça replate, et malgré le vent de face, nous arrivons enfin sur le bout de plat qui précède le tunnel.

 

P1040477 revue

P1040478 revue

 

Voir la vidéo de l'arrivée à ce col, filmée en 2011: au milieu de cet article. Une fois celui-ci traversé, c'est aussi magique que mes passages précédents... le panorama est incroyable ici. Ca vaut le détour ! On en profite pour faire la photo traditionnelle, manger un coup... et amorcer notre descente. Cette descente, maintenant que je la connais, je la prends avec du 'recul'... car elle est suivie très rapidement de deux bonnes remontées qui peuvent faire très mal aux jambes un 'jour sans'.

 

P1040479 revue

P1040480 revue

 

Aujourd'hui ça se passe pas mal du tout. David part un moment devant, je reste à mon rythme pour ne pas griller de cartouches pour rien. Antoine est avec moi et se remet de son coup de mou. Rapidement on est à trois, pour franchir le Pas de l'Aubasse (altitude 1266m), un col où j'étais deja passé, mais sans le savoir - passage par le Pas de Logue (altitude 1312m), puis belle et longue descente à travers la forêt de Lente. Dans la descente nous passons juste à côté du chemin menant à 20m du col de Rioupeysson (altitude 1195m). Encore un que je ne connaissais pas ! Pourtant c'est, de mémoire, mon 4è passage ici depuis mai 2011.

 

P1040482 revue

En pleine descente...

 

Plus loin nous remontons à droite sur la D199. La montée est très courte. Passage par le col de Portette, puis le col de Taillebourse. La route redescend, et nous récupérons la D78. Ici commence notre grimpée de 8kms vers la station de Chaud Clapier/Font d'Urle, qui sera aujourd'hui notre point culminant. C'est une montée que je redoute un peu, car les jambes commencent à moins bien réagir, et surtout, je la crois très pentue notamment sur sa fin. Il n'en sera rien... la route est certes très large, mais ne monte que rarement au-delà de 5%. Une montée qui me convient à merveille à vrai dire, moi qui ne suis pas toujours à l'aise dans les montées plus pentues, notamment au-delà de 8%. Un petit coup d'oeil au compteur me prouve que je suis pile à mon rythme de croisière à 163BPM... c'est drôle à quel point je tombe TOUJOURS sur ce chiffre... c'est réellement ma fréquence d'effort en mode économie.

 

Sur la fin de la montée, nous prenons un peu le vent de sud de face. Il faut dire que la route est tellement large que les arbres ne nous en abritent plus. Arrivée au col du Chaud Clapier (altitude 1412m): nous nous trouvons au point culminant de la journée. Petite pause pour s'alimenter pour les uns, remplir les bidons pour les autres, et nous amorçons notre descente en direction de Vassieux en Vercors. Vassieux est un haut lieu de la résistance (lire un mot à ce propos ici). Auparavant, nous tentons une montée au col de la Baume... Malheureusement la route n'est pas pavée et il nous semble donc difficile d'y grimper avec nos pneus fins.

 

P1040484 revue

 

Nous franchissons le col de la Chau (ou 'Lachau'), altitude 1337m, en descente. Passage devant le musée mémorial de la résistance.

 

P1040487 revue

 

La descente qui suit est superbe, courte, et rapide. C'est la première fois que je passe ici dans ce sens, et je vois cette route sous un autre angle, moi qui avais trouvé cette montée vers la Chau difficile. Sans compter que la route n'est pas ombragée.

 

P1040489 revue

 

Petit détour devant le camping à l'entrée de Vassieux où je sais que nous pourrons remplir les bidons. C'est l'occasion de s'asperger d'eau et de s'alimenter. La chaleur se fait sentir pour la première fois de la journée. De retour en selle, nous partons plein nord sur la D178 direction la Chapelle en Vercors. Nous avons désormais un bon vent dans le dos. Comme en plus cette route mène de manière presque plate au col, c'est facile ! Par contre le soleil qui tape dans le dos fait monter la température... voila un élément qui va rendre notre progression difficile à partir de maintenant. Mais on ne va pas se plaindre du soleil... après 3 semaines de quasi pluie !

 

P1040492 revue

 

Après avoir franchi le col de Proncel (altitude 1100m), nous descendons sur la Chapelle en Vercors. Ayant été chercher le col de Proncel en aller retour depuis Vassieux la seule fois où j'étais venu rouler ici, c'est donc la seconde portion de route empruntée aujourd'hui que je ne connaisse pas ! La descente est assez rectiligne et donc rapide. Nous voila maintenant à la Chapelle en Vercors.

 

P1040495 revue

 

Nous tournons à gauche dans le centre du village, pour suivre la direction de Villard de Lans et des gorges de la Bourne. Quelques mots échangés au sein de l'équipée du jour, et nous voila d'accord pour aller chercher le col de la Croix du Chatelard, dont nous allons 'essuyer' la pancarte en aller/retour. Ici, le GPS de David est bien utile, pour confirmer la route à emprunter sur notre gauche. La route monte à un pourcentage relativement exeigeant, peut être 7%, mais c'est surtout la chaleur qui opère sur nos organismes. Il fait désormais très chaud, une sensation renforcée par la présence d'un mur de roche sur notre gauche, qui semble refléter la chaleur sur nous ! L'effort est intense, et bizarrement, ça piaille un peu moins dans le groupe :)

 

P1040496 revue

P1040497 revue

 

Cette montée représente le troisième et dernier tronçon de route que je n'avais à ce jour jamais parcouru. Elle est beaucoup plus longue que je le pensais. Rien de trop long, mais en tout cas plus que prévu ! David nous aide à gérer l'effort en nous indiquant que le col de la Croix du Chatelard est quand même situé à 1026m d'altitude ! Peu avant d'arriver David adopte un rythme plus à son niveau et part devant. Regroupement au sommet. Voila un nouveau col pour moi !

 

P1040498 revue

 

On respire un peu, buvons un coup pour essayer de garder le corps à une température raisonnable, puis nous redescendons ce que nous venons de grimper. De retour sur la D518, nous descendons jusqu'aux Barraques en Vercors, où bien sur nous n'emprunterons pas le tunnel des grands goulets. Remontée brève et replat... plus loin nous arrivons à St Martin en Vercors (D103), le début de l'avant dernière ascension du jour. Je la craint un peu pour être honnête. Les jambes ne répondent plus à 100%, et même si je ne suis jamais que descendu via cette route, je sais que c'est une vraie bosse, avec zéro passage à l'ombre. David gère le rythme en tête du groupe - nous allons tout de même rester groupés pour arriver en haut à St Julien en Vercors. Je me suis beaucoup aspergé d'eau dans la montée, car je sais que nous pourrons faire le plein des bidons à la Balme de Rencurel.

 

P1040500 revue

A Saint Martin...

 

P1040501 revue

Dans la montée St Martin-St Julien...

 

P1040502 revue

... et le début de la descente en sortant de St Julien ! Plus qu'une bosse aujourd'hui: Romeyere, dans le 'creux' pile devant nous.

 

La descente vers la Balme de Rencurel, nous espérions la faire via le pont de la Goule Noire, qui fait franchir les gorges à la route. Mais cette portion de route est fermée au traffic (encore des travaux, encore des problèmes d'éboulements et de sécurisation de la roche j'imagine), donc nous sommes forcés de prendre la très pentue D255 qui mène au même endroit. Descente raide, et en traversant le ruisseau qui serpente au fond de la vallée, nous quittons la Drôme et nous trouvons de nouveau en Isère.

 

P1040503 revue

 

Nous voila à la fontaine de la Balme de Rencurel, pour remplir les bidons avant d'entamer la dernière grimpée du jour vers le col de Romeyere. Comme d'habitude, nous nous sommes mis d'accord pour la faire chacun à son rythme et s'attendre en haut.

 

P1040505 revue

 

Rapidement nous sommes chacun seul et séparés visiblement d'une belle distance puisque je ne vois personne ni devant ni derrière. Mais une mini pause 'fontaine' à Rencurel même, devant la mairie, va nous permettre de nous regrouper. Dans ce qu'il reste de montée, c'est cette fois moi qui me retrouve seul derrière. Je gère mon effort mais doit reconnaitre que les jambes sont dures. Je retrouve Antoine & David en haut (col de Romeyere, altitude 1069m). De mémoire, mon 4è passage ici cette saison. Après la photo traditionnelle, nous redescendons vers les Ecouges.

 

P1040506 revue

P1040507 revue

 

Petit arrêt avant le tunnel pour prendre une photo, et s'équiper. David possède une super lampe (il roule souvent de nuit !) et passera donc devant. Je termine la marche avec mon éclairage beaucoup plus modeste.. qui ne servira réellement à rien ! Je suis bluffé de voir devant moi David et Antoine, grâce au phare avant de David... je n'ai jamais passé ce tunnel 'pitch black' des écouges avec tant de facilité et dans une telle 'sécurité' ! Quand je pense que certains le passent à la lumière du téléphone portable... voire avec rien, en longeant les murs :)

 

P1040508 revue

'bon, on y va?'

 

Nous éteignons les lampes pour terminer la descente. Toujours aussi belle et technique cette descente ! Arrivés en bas, ceci dit, j'ai les épaules, les poignets et les mains complètement crispés et endoloris.

 

Traversée de St Gervais, de la D1532, et du pont du 'port' de St Gervais qui surplombe l'Isère. C'est ici que David nous quitte... il rentre chez lui via la piste cyclable... encore presque 40kms de plat à venir pour lui !

 

P1040510 revue

 

Après nous être dit au revoir, je repars avec Toinou vers l'Albenc... encore 4 petits kilomètres. Dans la montée qui passe au dessus de l'autoroute Grenoble-Valence, nous effectuons notre petit sprint habituel. En fin de sortie vélo ensemble, c'est devenu une habitude, il faut que nous 'donnions tout ce qu'il reste dans les chaussettes', pour le fun. Sauf que généralement c'est sur du plat !

A noter... c'est bien la première fois que je passe cette montée sur le moyen plateau ! Arrivés sur le plateau en haut, il me faudra de longues minutes pour reprendre mon souffle en moulinant doucement...

 

Nous traversons les champs de noyers et entrons à l'Albenc. Arrivée a la casa et clap de fin.

 

Parcours (openrunner 1722226):

 

Parcours Vercors ac Toinou et David

 

Profil altimétrique:

 

Profil-alti-Vercors-Toinou---David.jpg

 

Fréquence cardiaque:


Frequence-cardiaque-Vercors-15-juin.jpg

Ce parcours qui a alterné de nombreuses belles bosses de plus de 3-4kms avec courtes descentes, a fait que la fréquence cardiaque est montée, redescendue, remontée... tout du long de la journée. Fréquence max: 179BPM, sur le 'sprint' avec Antoine

 

Conclusions:

 

  • Une belle brochette de (13) cols aujourd'hui, dont trois nouveaux pour moi si l'on compte le col de Rioupeysson... nous en sommes passés à 20m sans le savoir !
  • Le col de la Croix du Chatelard était plus exigeant que je ne le croyais ! Mais voila un col que je souhaitais passer depuis un moment... c'est fait ! Les prochains dans le coin (vers la Chapelle en Vercors), que je souhaite franchir sont le col de la Berche et le Pas des Bouches. Si quelqu'un a des infos à partager sur l'état du revêtement pour s'y rendre... je suis preneur !
  • Lire le compte rendu de David sur son blog: ici.
  • Et pour finir... une super journée au sein d'un super trio qui a bien fonctionné ! A refaire...

 

Petite mise à jour de mes cols franchis:


  • David m'apprend aujourd'hui que le col de la Coche (Isère, balcons de Belledonne) vient d'être reconnu par le CCC. Voila un col que j'avais franchi avec Edith en octobre 2011 et que je peux ajouter à mon palmarès.
Commenter cet article

l'Ange Blanc 24/06/2012 21:20

et bien voilà un programme complet et chargé à bloc en cols pour arriver aux 200 ça va le faire. Bravo.

cestdurlevelo 25/06/2012 08:35



Programme chargé pour arriver aux 200... disons que ça dépendra du nombre d'occasions de faire de la route pour aller chercher les cols vraiment en altitude. A priori j'ai besoin de 2-3 sorties
pour faire les 5 au dela de 2000m d'altitude qu'il me manque. J'ai plusieurs idées et scénarios possible. Mont Cenis et Iseran en un jour. Plan St Nicolas un autre. Eventuellement Izoard + Fort
au dessus de Briançon en un jour... ou alors comme sur ma boite à idées, 5 cols suisses en une seule journée (Nufenen, Scimfuss, Furka, St Gottard, della Sella...). A voir!



VercorsChambaranSport 21/06/2012 19:42

Les absents ont toujours tords ! j'ai loupé une belle rencontre dans un lieu magique ...

cestdurlevelo 21/06/2012 19:52



bah... une autre fois !!! A bientôt j'espère !



cyclotourisme-kesako 20/06/2012 21:29

après celui de David j'ai lu ton récit avec attention puisque vous avez pédalés sur mes terres. Va voir mon commentaire (concernant les cols) sur le blog de David. En complément je peux te dire que
le Col de la Berche est goudronné jusqu'en haut; mais en cul de sac. Si tu veux rejoindre la Pas des Bouches il faut pousser le vélo 5 à 700 m.Je les ai fait l'année dernière (sur mon blog tu
retrouveras les article 4 et 8 août 2011)bonne méditation
alain késako

cestdurlevelo 21/06/2012 08:43



Salut Alain. Je viens de lire tes commentaires sur le blog de David, merci pour les infos! Je repasserai donc sur ces routes pour valider complètement tous ces cols! Même la Baume, qui selon tes
dires est accessible avec pneus fins?! Cool. Bon à savoir pour le col de la Berche et le Pas des Bouches aussi , merci !


A+



Franco 18/06/2012 19:40

VOILA UNE BIEN BELLE SORTIEavec quand même 13 cols rien que ça!!!!et plein que je ne connais pas,dommage mais dur dur de bloquer un jour en semaine en ce moment ,surtout que le lendemain depart a
5.15h de la maison pour allez taquiner le ventoux,total 239kms pour 3300m de deniv.la montée a etait dur par malaucene car j'avais laissé pas mal de cartouches sur la route en luttant contre le
ventsur un parcours valonné ,puis l'ascention avec 33 degrés un vrais calvaire,mais au final content d'avoir reussi .j'ai noté pour le 8 juillet ,bon c'est un dimanche ,il va falloir user de
diplomatie a+ et encore bravo pour cette belle sortie

cestdurlevelo 18/06/2012 20:44



Salut Franco,


Quelle sortie pour toi!!! Bravo. Ce Ventoux là me fait de l'oeil de manière insistante... peut être le grimperai-je en 2013! A priori pas en 2012, le calendrier cycliste étant plus axé sur les
cols de plus de 2000m d'altitude pour valider mes 200 auprès du club des cents cols. On se prend au jeu :)


Bon courage pour la diplomatie :) ton message m'a fait sourire et nous sommes tous dans la même situation !



David 18/06/2012 19:35

Je me suis régalé en lisant ton récit !
Des fois je me dis qu'on a une sacré chance de pratiquer ce sport, qui nous permet en une seule journée de traverser tous ces paysages magnifiques.
Cette balade était une super idée, merci !
Tu gères maintenant (je veux dire, pour 2012) très bien ce genre de sortie, rien à voir avec le 11 mars, la dernière fois où l'on s'était vus... Bravo pour ta persévérance ! Honnêtement, on roule
au même rythme sur ce type de sortie. Je trouve même qu'on allait vite dans la Bataille, mais peut-être était-ce dû à mes efforts exagérés dans Bioux. J'ai forcé dans Romeyère... et cela fait tout
simplement la différence entre un cycliste qui rentre frais (toi !) et un autre qui rentre épuisé (moi !) et qui a presque du mal à grimper Chamrousse 2 jours après !
A bientôt pour une prochaine sortie commune.

cestdurlevelo 18/06/2012 20:42



salut David,


De rien, merci à toi d'être venu! Rouler en groupe ça rend vraiment le vélo 5 fois mieux :)


Effectivement, je n'avais pas pensé à ce paralèlle mais oui je me suis un peu amélioré depuis le BRM de mars. Ceci dit, la difficulté reste de franchir la limite des 180kms ce que je n'ai pas
fait ce week end donc dans un sens on ne peut pas entièrement comparer.


Moi perso j'ai eu l'impression qu'on roulait à un rythme très régulier. Romeyere j'ai roulé à mon rythme et clairement la fatigue était présente. A la rigueur le seul moment où j'ai eu
l'impression que ça roulait trop vite pour moi, c'est à un moment donné entre Bioux et la Bataille où je suis resté 5 min 100m derrière vous deux. Mais globalement c'était vraiment un bon groupe
:)


Euh sinon je ne peux pas dire que je suis rentré frais pour autant ! J'ai eu des courbatures samedi et encore un peu dimanche. Mais rien de trop méchant quand même.


A bientôt!



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse