Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Nov

15 novembre 2011 - Jamais 2 sans 3 en Ardèche

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Ardèche, #Chasse aux cols

128,2kms en 6h50, D+ 2597, coef 2,02

Météo temps très couvert, froid.

 

Jamais deux sans trois en Ardèche. Après les moissons de cols au départ de Tournon le 11/11 et au départ de St Péray le 13/11, je m'élance de Privas ce mardi avec en tête un parcours plus court, mais avec au moins autant de cols à franchir ! Autrement dit, un petit cocktail détonnant de 16 cols, histoire de battre mon record établi lundi en une journée :)

 

P1030280 Privas revue

Départ de Privas pour ma troisième étape ardéchoise... (photo prise en fin de journée)

 

ScreenShot002

Le parcours du jour: 16 cols prévus à l'origine, 17 au final ! (évidemment, openrunner ne les connait pas tous et ils n'apparaissent donc pas tous sur le profil)

 

Puisque ma sortie du jour ne sera pas aussi longue que mes deux derniers raids ardéchois, et en raison du froid mordant ces jours-ci, je décide de partir plus tard. C'est donc à 8h45 que je m'élance de Privas (ou plutôt de Veyras, qui borde Privas, sur la D104 ou 'route de l'Escrinet').

 

Je vais commencer par une montée directement - c'est volontaire, car je savais qu'il ferait froid le matin et c'est idéal pour se réchauffer en quelques minutes. De fait: il fait 3° à mon départ !

 

Je vais donc suivre la D104 un moment en suivant la direction d'Aubenas. Il y a quelques inscriptions peintes sur la route: le Tour de France ne serait il pas passé ici l'été passé?... Je suis un peu déçu de ce début de tour car je ne savais pas que cette route est en fait un axe assez important entre Privas (préfecture de l'Ardèche) et Aubenas (l'une des villes principales du coin...). Du coup même à cet horaire je me fais doubler par beaucoup de camions et de voiture... je suis bien content une fois de plus d'avoir investi dans un feu à diodes rouges !

 

Profil col de l'Escrinet

La première ascension du jour - facile

 

Par contre l'avantage de cette montée est qu'elle est très roulante. Le revêtement est bon et les pourcentages jamais au dessus de 5,6%, mais souvent entre 3 et 4%. Ce col se passe donc à 95% sur le second plateau en dehors de la dernière partie (en bleu ci-dessus) avec un kilomètre à 5,6% où j'ai du même mettre tout à gauche pour continuer à me chauffer doucement sans trop me bruler les jambes.

 

Avant d'arriver au col de l'Escrinet, passage obligé (et voulu - n'oublions pas que je suis en mode 'chasse aux cols' aujourd'hui !) au col de l'Arénier (altitude 682m).

 

P1030142 revue

 

Après un peu moins de 10kms en 40 minutes environ, me voila au sommet du col de l'Escrinet (altitude 787m). En haut, le thermomètre d'un batiment indique 5° et comme j'ai transpiré dans la montée, je vais prendre un peu froid en descendant, sur une descente très roulante et donc rapide.

 

P1030150 revue

P1030152 revue

Début de la descente du col de l'Escrinet, toujours sur la D104 direction Aubenas...

 

P1030153 revue

Face à moi... les collines d'Ardèche seront mon terrain de jeu pour la journée (principalement sur la droite)

 

P1030154 revue

Petit coup d'oeil en arrière: au dessus du batiment sur la droite se trouve le col de l'Escrinet que je viens de franchir

 

Dans la descente, je laisse la D456 sur ma droite pour continuer un kilomètre, et je guette sur ma droite peu après la D356 que je dois emprunter. M'y voila rapidement, en oubliant (ne l'ayant pas mentionné sur mon itinéraire papier ('GPS') du jour) que je viens de passer au col d'Auriolles (altitude 495m). Je ne sais donc même pas s'il y avait un panneau signalétique de ce col ! Je tourne donc à droite sur la D356 direction Saint Michel de Boulogne.

 

La route descend un peu et je suis content de voir qu'elle devient ensuite plate - j'ai eu froid dans la descente, et n'attend qu'une chose, que ça remonte ! Je vais être servi assez rapidement, puisqu'après une très courte descente au niveau du chateau de St Michel de Boulogne, je vais avoir droit à une bonne remontée assez pentue sur le village du même nom.

 

P1030156 revue

P1030159 revue

Le chateau de St Michel de Boulogne


P1030161 revue

Le village vu d'au-dessus, une fois traversé

 

La montée se poursuit à travers, et après, le village. Un petit kilomètre après la sortie du village, je tourne à droite sur la D256. Ca monte un peu plus fort, mais je suis maintenant sur des petites routes où je ne croise plus personne. D'ailleurs, je ne croiserai pas UN SEUL vélo de toute la journée, en dehors de mon retour en voiture de Privas à l'Albenc où je verrai trois cyclos à la sortie de Privas !

Avec l'hiver et le froid, les vélos hibernent.

 

P1030164 revue

Sur la D256... je guette le prochain embranchement pour trouver les prochains cols du jour !

 

Très rapidement je tombe sur un petit carrefour qui indique la suite de ma course d'orientation du jour. C'est un peu ma réflection du jour, la course d'orientation. J'ai réalisé qu'en plus du plaisir de faire du vélo, ma chasse aux cols est aussi une excuse pour faire un peu d'orientation. Ca rend le vélo très ludique de devoir chercher de toutes petites routes souvent mal indiquées, pour trouver les 'balises' (les cols). Et c'est d'autant plus vrai en Ardèche, où:

  • Des 'balises' (= cols) il y en a beaucoup, proches les unes des autres !
  • Je me situe en terrain parfaitement inconnu, idéal pour partir de zéro et construire mon itinéraire.
  • La topographie des collines ardéchoises est idéale aussi: ça tourne, ça monte et descend tout le temps. Ca rend le parcours vraiment 'aventureux'.
  • De plus n'ayant pas de GPS ni de carte IGN, je dois me débrouiller uniquement avec mon itinéraire papier, mes souvenirs de la carte (lorsque je l'ai étudiée hier pour préparer mon parcours), et éventuellement en demandant mon chemin aux 'locaux' en cas de panne de carte !

 

Bref, après ce petit apparté... me voila très rapidement au niveau du carrefour attendu, où je peux tourner à droite en direction de Coulet. Deux mini-cols m'attendent maintenant dans cette montée que j'emprunte pour ensuite revenir sur mes pas.

 

P1030168 revue

C'est parti pour 2,5kms de montée en pente douce jusqu'au hameau 'le Coulet'...

 

P1030169 route du couletet et du coulet revu

... une montée dans un coin assez incroyablement isolé ! Typique de l'Ardèche...

 

P1030170 revue

P1030174 le couletet revue

Pasage au Couletet (altitude 605m) - pas de panneau indicateur, ce qui n'est pas une surprise puisque c'est réellement un tout petit col sur une toute petite route...

 

P1030171 revue

Puis peu après, arrivée au hameau le Coulet, qui comporte mon 5è col de la journée, le Coulet (altitude 650m)... pas vu de panneau signalétique pour le col ici non plus...

 

Je peux maintenant revenir sur mes pas jusqu'au niveau du petit carrefour (voir photo plus haut) et reprendre la D256 en direction de Gourdon. Cette portion de route est très isolée. Je n'ai pas vu une seule voiture entre St Michel de Boulogne et la montée de mon prochain col, le col de Sarasset, après Gourdon ! Je passe à travers deux trois petits hameaux, qui dans le coin consistent simplement en 2-3 maison bloties les unes contre les autres. Me voila en Ardèche rurale et franchement ça vaut le détour :)

 

La route est souvent couverte de feuilles et je vois énormément de chataigners et de bogues de chataignes sur le bord de la route. Je suis d'ailleurs surpris de voir très régulièrement des panneaux 'ramassage de chataignes interdite'. J'avais oublié que si l'Isère est la capitale de la noix (de Grenoble), l'Ardèche est sans conteste le département de la chataigne. Et il me parait donc bien normal que le ramassage en soit par conséquent rendu privé... non ? Business is business...

 

Après quelques kilomètres de route à flanc de colline (la pente sur ma droite, la vallée sur ma gauche), sur une D256 qui tourne sans arrêt, monte et descend, me voila arrivé à la Planche puis à Gourdon. Je me trouve ici de nouveau sur un carrefour d'où je vais effectuer un aller retour avant d'y revenir puis de poursuivre mon chemin.

 

P1030181 revue

 

La photo ci-dessus montre le carrefour en question. Je vais enquiller à droite en suivant le petit panneau au dessus du panneau rond, indiquant à droite le col de Sarasset à 3,5kms. Puis je reviendrai ensuite ici pour emprunter la route de gauche en direction de Saint Andréol de Vals.

 

3,5kms de montée m'attendent donc immédiatement. Je pars sur la droite et la chaussée est assez mauvaise ici - je monte donc doucement en faisant attention à l'endroit où je pose les roues. Après un petit lacet sur la droite, je tombe sur un agriculteur en tracteur...  à l'oeil, ça faisait peut être 1h30 que je n'avais plus vu âme qui vive !

 

P1030189 revue

Photo sur la route du col de Sarasset...

 

Après avoir traversé la forêt de manière assez rectiligne, la route sort des bois et entre dans une portion plus tournante, avec 3-4 lacets, à travers des champs. Me voila bientôt arrivé au col de Sarasset (altitude 825m).

 

P1030183 vers col du sarasset

P1030188 revue

P1030185 revue

La fin de la montée du col... qui sera également ma descente puisque je vais revenir sur mes pas !

 

Redescente sur Gourdon, où je tourne à droite (donc à gauche sur la photo plus haut) direction Saint Andréol de Vals via la D257.

 

P1030190 retour à Gourdon revue

Retour sur Gourdon / la Planche, où je tourne à droite...

 

Jolie petite descente, puis un peu de plat puis une courte remontée. Je suis de nouveau sur une départementale qui tournicote à flanc de collines, comme il y en a des dizaines dans le coin. Celle-ci me mène à Saint Andréol de Vals en passant par des petits hameaux aux noms assez inattendus parfois...

 

P1030191 route de St Andréol revue

P1030194 revue

 

A Saint Andréol de Vals je fais un mini détour par le centre du village. Jolie petite place de village où l'on imagine bien la kermesse ou le bal du coin...

 

P1030196 St Andréol revue

P1030197 revue

Le charme de l'Ardèche rurale... une cabine téléphonique 'en dur' dans un bâtiment à deux pas de l'église. Saint Andréol a pris son virage vers le 21è siècle :)

 

Je m'oriente maintenant sur la D218 à gauche puis la D257 à droite. Puisque je ne veux pas me tromper de parcours, je sors mon 'carnet de route' en papier souvent pour être sur de moi.

 

P1030199 entre St Andréol et col de Vals revue

En dessous du village de Saint Andréol

 

Plus loin, lorsque la D257 que je suit rencontre la D418, je sais qu'il me reste 50m à faire sur ma gauche pour trouver le col de Vals (altitude 402m). Ce qui se confirme, m'y voila deja.

 

P1030200 revue

 

Demi tour au niveau du col, je vais maintenant suivre la D418 en direction de Genestelle. Après un bon passage pentu jusqu'au hameau de Haut Segure, la pente devient moins forte. Me voici de nouveau sur les routes de l'Ardéchoise. Je passe sans voir de pancarte au col de Montagnac (altitude 558m).

 

P1030202 revue

Coup d'oeil en arrière - tout à gauche la route du col de Vals.

 

On aperçoit le village de Saint Andréol en contrebas... mais je m'en éloigne et le laisse derrière moi sur ma droite. Petite route classique à travers les chataigners... sur une portion plus plate je profite de l'aubaine pour me restaurer en roulant.

 

P1030203 vers Genestelle revue

 

Après peut être 15-20 minutes de montée douce alternée de courts replats et descentes, me voila aux portes du village de Genestelle... où je m'arrête prendre la photo traditionnelle de la pancarte du col de Genestelle (altitude 648m).

 

P1030205 revue

 

Je peux maintenant tourner à droite et entrer dans le vilage de Genestelle à proprement parler. Une fois au milieu des quelques maisons qui bordent la rue qui traverse le village, je sais que je dois chercher la bonne route qui monte sur la gauche pour monter au col de Conchis, qui n'est qu'une impasse. Je ne quitte donc la D318 qu'un court moment, le temps d'aller accrocher un nouveau col à mon palmarès du jour.

 

P1030212 revue

Je n'ai plus qu'à suivre le panneau... sauf qu'il n'indique pas 0,5 mais 1,5kms en réalité (le '1' a partiellement disparu !)...

 

Montée un peu sèche au début, que je passe en mettant tout à gauche. la route sort un peu du village. J'arrive très rapidement au col du Conchis (altitude 694m, soit 46m au-dessus du col de Genestelle qui ne se trouve pourtant qu'un petit kilomètre en arrière).

 

P1030206 revue

Encore 200m jusqu'au col...

 

P1030209 revue

... puis 700m jusqu'au hameau !

 

Ne voyant pas de panneau au niveau du col, je poursuis sur cette petite route au très mauvais revêtement jusqu'au hameau de Conchis, où une habitante me confirme que j'ai déja dépassé le col. Il se situe en dessous du hameau... juste là:

 

P1030208 au dessus du col du conchis revue

 

Je peux maintenant redescendre sur Genestelle où je remplis mes bidons d'eau avant de repartir sur ma gauche, direction Saint Joseph des Bancs (via les D318 et D218).

 

P1030211 revue

Redescente du col du Conchis vers Genestelle... A gauche, on aperçoit la route que je vais ensuite prendre sur la suite de mon parcours

 

P1030214 revue

 

J'arrive et traverse le village de St Joseph des Bancs. C'est maintenant un bon bout de montée qui m'attend. J'approche de la partie la plus élevée en altitude de mon parcours (même si ce n'est pas grand chose comparée au Vercors... mon terrain de jeu habituel !) et pour la première fois de la journée je vais prendre un peu de vent de face. Je sais qu'il me reste encore pas mal de route (au moins 45kms) donc je monte assez doucement, autour de 12kmh sur une route où l'on pourrait clairement monter plus vite. Mais peu importe... le but c'est d'aller au bout, pas de faire un chrono !

 

P1030215 Genestelle revue

 

Après un dernier coup d'oeil en arrière à St Joseph les Bancs, je débute donc les 5kms de montée qui m'attendent. Passage au Goulet de Peyrille (altitude 832m) après avoir un peu combattu le vent de face (mais malheureusement aucun panneau n'indique le goulet), puis la route tourne sur la gauche et me voila au col de la Fayolle (altitude 877m), abrité du vent sur la dernière portion de route.

 

P1030219 revue

Direction le Goulet de Peyrille...

 

P1030223 revue

Sur ma droite, j'aperçois la route que je viens de monter sur ma droite... panorama très 'bouché' au niveau de la météo. Je n'ai pas encore vu un rayon de soleil aujourd'hui !

 

P1030226 arrivée au goulet de peyrille revue

Arrivée au Goulet de Peyrille...

 

P1030228 revue

Col de la Fayolle: mon 12ème col franchi jusqu'à présent...

 

C'est ici que je vais choisir de faire la seule entorse à mon parcours initialement prévu. Le prochain col sur mon carnet de bord est le col de Miraud, sur la longue D122 qui monte en direction du col des Quatre Vios. Mais puisque je suis là, et au vu de l'état des jambes qui sans tourner très bien résistent sans souci à ce que j'attends d'elles aujourd'hui, je vais pousser jusqu'au col des 4 Vios.

 

P1030229 col de Fayolle revue

C'est parti - la montée se poursuit sur la gauche ! En direction du Mont Gerbier de Jonc qui je crois, est le point culminant de toute l'Ardèche... mais ça, ce sera pour une autre fois ! C'est quand même encore un peu loin...

 

P1030247 revue

Photo prise dans le descente, à mon retour

 

Bonne surprise ici, la D122 est assez plate ce qui en fait une montée de col très très roulante. Après avoir un peu lutté contre le vent de côté sur les premiers hectomètres, la route se place à flanc de colline avec la vallée sur ma droite, et donc à l'abris du vent. C'est tout bénef et je peux poursuivre ma progression. J'ai nettement accéléré ici, il faut dire que la route ne monte probablement pas au dessus de 6-7% dans les rares lacets de cette montée, sinon c'est du 4-5% je pense. Je laisse le col de Miraud sur ma gauche sans y monter, et continue à rouler vers le col des 4 Vios.

 

Cette montée est plus longue que je ne l'aurai cru (environ 10kms du col de la Fayolle au col des 4 Vios) mais elle 'passe bien'. Tout à fait le genre de montée qui me convient bien. J'alterne des passages en danseuse avec des moments où je pédale plutôt en force. Je parviens là haut à une vitesse moyenne de 18-19kmh, sans jamais être redescendu en dessous de 16kmh. Une belle montée pour moi :)

 

J'arrive tout de même essoufflé là haut, au col des 4 Vios (altitude 1149m), où je suis décu de constater qu'il n'y a même pas de panneau signalétique du col. Fut-il routier ou pédestre :(

Je note tout de même deux 'pieds' nus: les panneaux ont soit été retirés pour l'hiver (mais je n'en comprends dans ce cas là pas du tout la raison ?!) soit volés... dommage en tout cas.

 

P1030232 vers col des 4 Vios revue

La montée du col qui représente aujourd'hui le point culminant de ma sortie... un col très peu abrité qui doit être ardu sous conditions météos difficiles (pluie ou vent) !

 

P1030236 col des 4 Vios revue

Le col... rien à signaler mais rien qui ne le signale non plus !

 

P1030233 revue

Photo prise depuis le col - n'est-ce pas le Mont Gerbier de Jonc là bas au loin ?

 

Il ne me reste maintenant plus qu'à faire demi tour en direction du col de la Fayolle d'où je viens. Mais sur le chemin, je vais faire un tout petit crochet (mais quel crochet !) par le col de Miraud, qui devait être mon point culminant aujourd'hui avant que je ne me décide de pousser jusqu'au col des 4 Vios. Depuis la D122, c'est un court mais méchant raidard qui m'attend, avec des passages clairement au dessus de 16-17% !

 

P1030237 revue

Descente sur la D122 - la vallée se trouve maintenant sur ma gauche...

 

P1030242 raidard vers col de Miraud revue

Voila le panneau indiquant la courte mais méchante montée vers ce petit col peu connu...

 

P1030239 col de Miraud revue

Arrivée au col de Miraud (altitude 986m)

 

P1030241 indication col des 4 Vios revue

Depuis le col de Miraud, on peut imaginer l'emplacement du col des 4 Vios d'où je descends...

 

Je peux maintenant me laisser retomber sur la D122 et le col de la Fayolle... Arrivé là je tourne à gauche et enquille sur la D261 en direction de Saint Julien sur Gua.

 

P1030245 retour vers col de la Fayolle revue

Retour vers le col de la Fayolle...

 

P1030249 revue

Descente sur St Julien...

 

P1030251 revue

Arrivée sur St Julien par le haut du village... Encore des vieilles pierres et des collines... je suis bien en Ardèche !

 

A St Julien je tourne à droite pour suivre la D261 en direction de Privas. J'ai beaucoup perdu en altitude dans cette descente rapide et assez pentue par moments. Je me laisse glisser le long des coteaux et plus loin je tourne sur la D244, qui me fait rapidement entrer dans le village la Pervenche.

 

P1030252 revue

P1030253 revue

 

Une route en sous bois m'emmène à deux reprises dans une petite combe avant d'en ressortir par l'autre coteau. Puis la route sort un peu des bois.

 

P1030255 revue

P1030256 revue

Une pointe de ciel bleu... pour la première fois aujourd'hui !

 

Je me situe maintenant dans la dernière montée de la journée. Une montée qui va plus ou moins m'emmener sur trois petits cols. Tout d'abord le 'col Croix Saint André' (altitude 759m), à ne pas confondre avec le col de la Croix Saint André, où je suis passé il y a deux jours. Ce col est nommé ainsi sur le catalogue des cols de France, mais sur la route il ne porte pas le même nom ! Bizarre...

 

P1030259 revue

P1030260 revue

Photo prise trop tard... le mouton qui me barait la route vient de s'enfuir sous la barrière du champ sur la gauche... on voit encore son arrière train :)

 

P1030261 revue

Coup d'oeil sur ma gauche avant de passer le col et donc de changer de vallée...

 

P1030264 revue

Un col, deux noms diamétralement différents. Pourtant situés au même emplacement. Explication: niet.

 

P1030265 col Croix St André revue

La Croix Saint André, je présume ?

 

P1030266 revue

... puis la redescente direction Privas !

 

Avant de me retrouver à Privas, j'ai encore deux cols à passer... Mais les deux seront plus ou moins en descente. Le premier s'appelle... à nouveau le Coulet (altitude 594m) ! Deux coulets et un Couletet pour moi aujourd'hui... ils feraient mieux de leur trouver des noms propres non ?

 

P1030269 revue

 

Après encore un peu de descente, un bout de remontée et un petit kilomètre à peu près plat, me voila au dernier... et 17ème col de la journée, le col du Moulin à Vent (altitude 592m).

 

P1030270 revue

P1030272 au col du Moulin à Vent revue

On parle beaucoup de la résistance en Vercors ou en Oisans... je connais (beaucoup) moins celle de l'Ardèche !

 

A partir de là, je me retrouve sur la D2, 'route de Privas', que j'avais empruntée avant hier pendant un moment en fin de circuit, après les Ollières sur Eyrieux... dont je suis en fait tout proche ! Chose que je n'avais pas trop vue en préparant mon parcours du jour...

 

P1030273 arrivée sur Privas revue

P1030276 revue

 

Ce sont maintenant environ 8kms de descente rapide qui m'attendent. Etant sur une axe plus important de nouveau, je n'oublie pas de rallumer le feu à diodes rouges. Rapidement me voila au-dessus de Privas, que je vois en contrebas sur ma droite. Puis j'entre peu après à le Petit Tournon où je traverse ce joli petit pont. La route remonte un petit coup avant d'entrer à Privas. J'y suis presque. Et pas mécontent d'y être - les jambes sont lasses...

 

P1030277 revue

P1030279 revue

L'hopital qui domine la ville de Privas...

 

Mais avant de retrouver la voiture, il faut remonter sur le haut du village car c'est bien en haut et non en bas du village que je l'ai laissée. Et par erreur, je vais suivre la direction Aubenas, ce qui va me faire passer par un raccourci en termes géographiques... mais ce raccourci comporte un sérieux raidard qui va bien entamer les jambes et le souffle. Il y a du soleil à Privas - et les rayons rendent la vieille ville assez jolie, alors que ce matin à mon départ il y avait de la brume et qu'on n'y voyait réellement rien. Petite pause dans le raidard pour prendre des photos de cette ville 'étape' (après Tournon et St Péray) sur ma semaine ardéchoise :)

 

P1030278 raidard méchant dans Privas revue

Le raidard en question...

 

Fin de tour - je retombe sur la voiture assez rapidement. Il ne me reste plus qu'à charger le coffre et rentrer a la casa !

 

Carte (parcours openrunner 1321714):

 

ScreenShot001

 

Conclusions:

  • 17 cols en une journée, encore une borne de repoussée en novembre. Une belle moisson de petits cols faciles, en mode aventure / découverte. La course d'orientation à vélo, ça existe: la preuve !
  • 149 cols franchis depuis mai... alors qu'il y a encore 2 petites semaines j'en étais à 105. Ca avance vite !
  • Cette fois-ci, je crois que cette 3ème 'étape' ardéchoise était la dernière. Les meilleures choses ont une fin ! Je pense maintenant aller 'taper' autre part. Je songe notamment à la Loire, mais les cols là bas me posent problème, dans le sens où ils sont en moyenne plus hauts que ceux d'Ardèche... et avec le froid qui progresse, il ne fait pas bon trainer au dessus de 1000m d'altitude je trouve...
Commenter cet article

Jean-Christophe 22/11/2011 18:27

Sacré sortie pour un mois de Novembre, et parcours magnifique, grandiose en plus. Bravo pour ces magnifiques photos et pour ce périple !
JC

cestdurlevelo 22/11/2011 19:29



Une belle sortie, pas trop dure ni très longue... mais avec la douceux qu'on a eu (15 degrés je pense) c'était vraiment agréable: pas besoin de coupe vent ni de faire des pauses pour enlever ou
retirer des 'couches' de vêtements, etc etc.


Une belle sortie avec des cyclos tous très sympas :)



cricri le cyclo 17/11/2011 21:50


la montée finale, c'est bien le Montoulon... Je confirme que pour rejoindre Veyras y avait un poil plus long, mais bien moins dur :)


cestdurlevelo 17/11/2011 22:08



Merci pour la confirmation. Ah ça oui ça montait fort! Vers le haut je me suis arrêté sur le (très étroit) trottoir pour prendre ls photos insérées dans l'article... et me suis fait déloger par
+%*@6 au volant qui avait décidé de rouler avec les roues de droite de sa voiture sur le trottoir. Il est possible que quelques noms d'oiseaux aient filtré !



cricri le cyclo 17/11/2011 21:48


Scandaleux cet article !
Tu es sur mes terres : Au petit tournon, à 2 kms de ma maison de campagne
Je n'ose compter le nombre de col que je n'ai pas sur ce trajet
Je te confirme qu'aux 4 Vios (16 kms de la maison de campagne) il y avait un panneau

Bravo Bapiste, je t'envie par certains côtés... Au moins tu as bien profité de cette superbe région... Merci pour le reportage


cestdurlevelo 17/11/2011 22:06



Qu'y a-t-il de scandaleux à venir gouter à tes petits cols persos?! :)


Au contraire, je viens les honorer de ma présence... oui oui j'ai pris la grosse tête depuis que je suis centcoliste!


Bon ben le panneau aux 4 Vios a disparu alors. Quelle déception la haut ! Surtout qu'il faisait froid.


Ah oui, j'ai bien profité de cette belle région. Trois belles sorties, toujours avec un jour de pause au milieu. Et respectivement 12, 15 et 17 nouveaux cols :)



David 17/11/2011 19:35


Salut Baptiste, non désolé je ne connais pas cette route.
Ca n'a pas l'air si terrible que ça au premier abord: http://g.co/maps/2tphp


cestdurlevelo 17/11/2011 20:35



Merci David - oui c'est vrai que ça a l'air faisable.... Dommage, j'ai raté un col facile à 300m près !!!! C'est frustrant... il faudra que j'y retourne :)



David 16/11/2011 19:26


Très belle balade et excellent compte-rendu !
Le point culminant de l'Ardèche est le Mont Mézenc et non le Mont Gerbier de Jonc ;-)
Privas est une ville pleine de raidards; je pense que celui que tu as emprunté est la montée du Montoulon.
Le col de l'Escrinet est à éviter en semaine à cause de la circulation; je préfère monter au col de Benas depuis Saint-Priest, puis à Freyssenet il faut tourner à droite où une petite route permet
de rejoindre le sommet du col de l'Escrinet.


cestdurlevelo 16/11/2011 21:33



Salut David,


Merci pour la correction à propos du point culminant - excuses ma méconnaissance de ce beau département ;)


J'ai beaucoup hésité dans le début du tracé de mon tour et je crois que tes indications via le col de Benas en faisaient partie. Mais j'ai vu que le chemin col de Benas-col de Valaurie, s'il
semblait faisable en vélo de route, n'était pas connecté en route carrossable au col d'Auriolles pour peut être 500m. Résultat ça semblait rapé. En sais tu plus à ce propos?



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse