Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
02 Apr

1er avril 2012 - J'ai vérifié, il a le cuissot ferme

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Montchardon, #Monastère, #Presles, #Raidard

94,4kms en 4h40, D+ 1954m, coef 2,07

Météo :  brume et nuages, température froide

  

Ce dimanche, j’ai rendez vous avec Rodolphe, un copain du collège / lycée que je n’ai plus vu depuis 11 ans ! La dernière fois qu’on s’était vus, c’était justement pour une sortie vélo – à l’époque, en VTT. Rodolphe m’avait proposé d’inviter Vincent, un autre du lycée, qui n’a finalement pas pu venir. Ceci dit, ce-dernier m’a prévenu par email que ‘le père Rodolphe a le cuissot ferme’. Je vais pouvoir constater ça aujourd’hui :)

 

P1040137 revue

Montchardon sera la seconde montée du jour pour ce duo 'inédit'

 

Départ de l’Albenc vers 8h50 – je suis en retard pour cause de souci de réveil. Je me rends en vélo au lieu de RDV avec Rodolphe, Cognin les Gorges. Je suis en retard de plus de 10min, heureusement lui aussi et donc finalement, ça se passe pas mal au niveau du timing.

 

Contrairement à ce que la météo annonçait, il fait gris, et froid. Moins de 8° au départ de l’Albenc. M’étant préparé pour des températures plus chaudes, je me retrouve en cycliste court, et en haut un simple maillot plus la veste thermique… ce qui au bout du compte conviendra plus ou moins.

 

Aux alentours de 9h40 nous partons en direction de Pont en Royans – non sans avoir papoté un peu en se préparant. Dans un sens, ‘heureusement’ qu’on a des choses à se raconter après 11 ans… ! Nous empruntons la D1532 qui même un dimanche matin est très (trop) empruntée. Nous nous faisons même klaxonner par une voiture qui nous double sur une grande ligne droite avec personne en face, sur cette route qui est pourtant très large. I LOVE CARS (NOT).

 

P1040125 revue

 

Au niveau de St Romans, nous tournons à gauche à deux reprises pour nous retrouver sur les pentes de la D58 en direction de St André en Royans – j’étais sur cette route mais dans l’autre sens pas plus tard qu’hier ! Mais de ce côté la montée est plus difficile je trouve. Nous montons tranquillement (si l’on peut dire – je suis deja tout à gauche à souffler comme un bœuf) en discutant. Arrivés à St André, nous amorçons la descente. Bientôt nous récupérons la D518 que nous prenons à gauche, et nous voila deja à Pont en Royans. Petite pause pour enlever la ‘seconde couche’ et (deja) manger un morceau et boire un coup. Puis nous commençons sur notre gauche ce joli faux plat montant en direction des gorges de la Bourne.

 

Sauf que très rapidement, nous allons tourner à gauche sur la D292 en direction de Presles. En passant devant ce début de montée hier après midi, j’avais vu qu’un panneau indiquait ‘route barrée à 6kms’. J’avais prévenu Rodolphe : je ne peux pas garantir que ‘ça passe’ jusqu’au bout – surtout que le segment barré se situe avant Presles, à voir les panneaux de déviation vers Presles qui conseillent un autre itinéraire. Mais nous allons quand même tenter le coup.

 

P1040126 revue

P1040127 revue 

 

Cette montée me plait toujours autant. Mais elle est difficile ! Les pourcentages sont souvent autour de 7-8% et il n’y a pas vraiment de replat pour respirer. Nous nous taisons peu à peu pour respirer plus que discuter ! Une fois dans le rythme, Rodolphe commence à partir devant – il est clairement plus à l’aise que moi ! Mais comme d’habitude je ne cherche pas à adapter mon rythme à quelqu’un qui se débrouille mieux que moi, je vais tranquillement le laisser partir devant et gérer mon effort comme je peux. Au début il m’attend un peu en zigzagant sur la route, mais rapidement, le voila avec 10-20m d’avance. Au niveau du Col de Toutes Aures (altitude 560m), un passage obligatoire sur le chemin de Presles via la D292, il s’arrête et je poursuis mon chemin. Me voila devant pour 2 petits kilomètres, le temps qu’il me rattrape, au niveau du hameau ‘Aux Champs’. Après une courte portion ensemble il repart devant, et nous passons un panneau et barrière ‘route barrée à 1km’. Un couple de baladeurs (escaladeurs ?) m’indique que ‘non ça ne passe pas là haut’ – bien qu’ils aient vu que nous sommes en vélo et non en voiture. Zut, il va falloir faire demi-tour !

 

P1040128 revue

P1040130 revue

Si je me retrouve devant un instant, c'est bien parce que Rodolphe a fait une courte pause. Je confirme, le cuissot ferme il a !

 

P1040131 revue

 

Nous continuons quand même pour ‘pousser’ jusqu’au lieu de demi tour. De fait, un petit éboulement a fait tomber un bout du parapet à l’endroit où la route est creusée dans la roche et forme un mini tunnel. Mais ce n’est rien d’insurmontable à vélo. Il suffit de porter le vélo sur 5 mètres puis nous voila dans le tunnel. Où un gros tracteur a été garé pour, j’imagine, dissuader les véhicules de passer. Mais de nouveau en vélo, il suffit de longer la paroi et nous voila déjà de l’autre côté, où nous pouvons remonter en selle.

 

P1040132 revue

P1040133 revue

P1040134 revue

 

Il fait froid là-haut – moins de 7° indiqués au compteur. On s’arrête donc avant Presles pour remettre une seconde couche. Passage à Presles, où nous tournons à gauche. Encore 1.5km de montée et nous voila arrivés au point culminant de la sortie du jour, le col de la Croix Bernard (altitude 944m). Sans s’arrêter, nous nous élançons prudemment dans la descente. Prudemment à raison, puisque dans un virage une voiture roule au milieu de la chaussée et Rodolphe se serait retrouvé au sol s’il n’avait pas eu les bons réflexes au bon moment ! Je suis juste derrière mais ne suis pas réellement en danger, alors que je vois Rodolphe freiner d’urgence, déraper de la roue arrière, se rééquilibrer… et continuer son chemin. Une fois de plus… les conducteurs font parfois vraiment n’importe quoi sur les routes, au péril des cyclistes. GRRR.

 

P1040135 revue

Presles dans la brume

 

P1040136 revue

Nous remontons en selle après une courte pause sous Presles

 

Nous passons par le hameau ‘les Guinardières’, puis poursuivons notre chemin dans une fine couche de brume pour rejoindre la D31 – cette route si pentue qui permet de rejoindre le Faz et le col du Mont Noir depuis St Pierre de Chérennes. Nous descendons justement jusqu’à ce village – dans le descente, rapide, il fait bien froid comme il faut…

 

A St Pierre de C, nous tournons à droite à deux reprises pour nous orienter vers Izeron SANS avoir à refaire de la ‘grosse route’. Nous nous perdons un peu sur le chemin et nous retrouvons dans une voie sans issue – demi tour et nous retrouvons rapidement la route qui nous emmène à Izeron via le Bouvet et Charvolet – une chouette route qui monte et descend où nous ne rencontrons personne, sauf peut être une famille en ballade…

 

Nous voilà à la base de la seconde difficulté du jour, la montée de Montchardon. C’est la 3 ou 4ème fois que j’y monte, toujours de ce côté… l’autre, qui propose de très longs passages à 12-13% continue à m’effrayer ! Cette montée non plus Rodolphe ne la connaît pas, c’est donc l’occasion de s’y frotter. Après quelques hectomètres nous faisons une courte pause et j’enlève ma seconde couche de nouveau. De retour en selle, Rodolphe me distance rapidement, et peu à peu s’éloigne en avant. Je ne le vois plus et vais donc gérer ce second effort seul. La montée est difficile, à des pourcentages très réguliers de 7%, et en plus le bitume est mauvais. Une montée qui vaut le détour ceci dit, il n’y a jamais un chat ici. Nous ne croiserons d’ailleurs qu’un véhicule dans la montée. Après peut être 35 minutes d’effort, je rejoins mon partenaire du jour, qui m’attend sur le replat. Nous terminons la montée (plat + mur de la fin) ensemble, et nous voila à faire une pause au niveau du centre d’études tibétaines de Montchardon.

 

P1040138 revue

Rodolphe m'attend en haut... encore quelques hectomètres ensemble et...

 

P1040140 revue

... nous sommes en haut !

 

Aucune vue du sommet aujourd’hui, c’est trop brumeux. Après une pause à observer les ‘stupas’ / ‘chedis’, nous reprenons notre chemin pour descendre de l’autre côté, c'est-à-dire directement sur Cognin les Gorges. La descente me fait penser que sacrenondidjiou, ça doit être costaud de monter par ici. J’ai les mains crispées sur les freins jusqu’en bas. Il n’y a qu’à voir le profil altimétrique (ci-dessous) et les pentes en rouge sur la seconde grosse descente de la journée… Par contre, plutôt une bonne surprise : la route est très propre, elle a du être nettoyée des feuilles et branchages qui restent forcément après une saison d’hiver où ce côté de la route était fermée.

 

Nous voilà à Cognin. J’accompagne Rodolphe sur le parking et nous en profitons pour discuter un peu avant de se dire au revoir. A une prochaine… pas dans 11 ans j’espère !

 

P1040142 revue

 

Il me reste du temps cet après midi, avant de devoir prendre la voiture pour rentrer sur St Genis Pouilly (Ain) ce soir. Je vais donc légèrement allonger la sortie. Je pousse jusqu’à St Gervais et emprunte la piste cyclable direction Tullins. Au niveau de Poliénas, courte pause sandwich, et je sors de la voie verte. Je longe les champs de noyers et retrouve le gros ‘mur’ dont j’ai parlé plusieurs reprises sur ce blog. Moi qui estimais ce mur à 17-18%... je suis surpris de voir qu’il monte en fait jusqu’à 21% !

  Photo compteur Polienas


 

Costaud, surtout lorsque l’on a quelques kilomètres (et deux belles montées) dans les pattes. A Poliénas je tourne à gauche, et suis la D201b, jusqu’à retomber sur la D1092, où je bifurque à gauche. Je me situe à quelques kilomètres de l’Albenc. Avant de rentrer, je vais rajouter une dernière petite montée – le col de Pierre Brune (altitude 375m) histoire d’arrondir le dénivelé positif cumulé sur la journée. Ce n’est qu’une petite bosse, très agréable d’ailleurs. La descente est très jolie aussi – sur une étroite route de campagne très bosselée, mais évidemment pas du tout fréquentée.

 

P1040144 revue

P1040145 revue

P1040146 revue

 

Une fois la descente pliée, je suis à l’Albenc. Je traverse un champ de noyers, tourne à droite et me voila deja sur la place de la mairie.

 

Carte (parcours openrunner 1548451) :

 

ScreenShot005

 

Profil altimétrique :

 

ScreenShot006

 

Conclusions :

 

  • A deux trois petits détails près, j'avais effectué ce tracé là en octobre dernier...
  • Trois sorties vélo en trois jours, cinq sorties cette semaine. Voila longtemps que je n’avais plus fait autant de vélo. Le kilométrage n’a rien d’extraordinaire (289kms) mais le dénivelé cumulé devient très intéressant (5652m). Me voila près à augmenter doucement les difficultés sur les semaines à venir… si bien sur le temps disponible et la météo le permettent.
  • Dur d’enchainer les sorties ! Je ne dépasse pas les 100kms sur la moindre de ces 5 sorties, et pourtant je rentre fatigué à chaque fois. Un point commun également : je rentre avec mal aux fesses régulièrement.
  • Les genoux vont mieux ! Peut être la régularité des sorties aide-t-elle ? Toujours est il que lundi j’avais mal au genou droit en montant à mi-distance du col de la Faucille. Mercredi je montais jusqu’en haut mais n’avait pas trop mal. Vendredi je montais de nouveau en haut et ne ressentais aucune douleur. Quant à samedi et dimanche, j’ai augmenté la distance et le D+ sans ressentir de gêne particulière – ou du moins rien de trop méchant.
  • Super de revoir Rodolphe, et de trouver un nouveau partenaire de route. 2012 s’annonce comme une saison ‘en bonne compagnie’ ! A refaire rapidement…
Commenter cet article

l'Ange Blanc 05/04/2012 23:52

slt Baptiste, un récit complet et qui donne envie d'aller titiller le parcours, belles retrouvailles sur un deux roues.

cestdurlevelo 07/04/2012 16:23



He oui, il commence à faire beau (même si ça ne s'applique pas à cette semaine) alors il faut en profiter !



vincent 05/04/2012 21:56

Héhé, j'attendais de voir les photos et le compte rendu. Bon, z'avez pas eu beau temps plus que moi à Charavines.
Jolie sortie... je suis dégouté de pas avoir pu être présent, mais on va remettre ca.
Et... oui Rodolphe c'est la force tranquille... Il te pose gentilement, proprement, en douceur.

cestdurlevelo 07/04/2012 16:22



Oui, une belle sortie vélo en effet. Dommage que tu n'aies pas pu être de la partie, mais ce n'est que repoussé, en aucun cas annulé :)


Ca oui Rodolophe il a les cannes. En montée je devais plus souvent regarder loin devant, que derrière !



Renarde 04/04/2012 19:36

Je pense que je préviendrai quand je la ferai ... hélas cela sera en semaine ... la trilogie est déjà un grand moment ... surtout le troisième LOL ... PS je ne l'ai pas faite vite !!!12h en tout
pour 155 km 8-()

cestdurlevelo 04/04/2012 21:17



yes, préviens moi au cas ou!!! qui sait, si en semaine je serai peut être en vacances!?


Wow 12h pour la trilogie ! J'aurai cru que c'était plus court quand même. Mais ça doit etre DUUUUUUUR



Olivier Buisson 04/04/2012 18:55

Sympa de retouver un copain de plus sportif pour faire une balade de costaud !

cestdurlevelo 04/04/2012 19:19



Yes, j'ai gagné au tirage :)



Renarde 04/04/2012 17:50

Tes genoux sont entrain de prendre de l'entraînement :-) Les muscles doivent commencer à faire le boulôt ;-)
Tu vas bientôt pouvoir m'accompagner sur la Quadrilogie
Terrible en effet la montée à Montchardon depuis Cognin ! Elle a réussi par endroit à nous faire cesser de causer Alice et moi :

http://multiactiv.over-blog.com/article-pentes-raides-et-gros-coefficient-pour-ma-seconde-visite-a-mr-karman-85528983.html

cestdurlevelo 04/04/2012 19:19



Oui, pour les genous ça semble être une très bonne nouvelle ! La quadrilogie... tu parles du Mont Noir j'imagine!? Si c'est le cas... euh je pense que je vais commencer par une trilogie, n'ayant
pas pu en oct dernier en raison des températures...


Ceci dit la quadrilogie pourquoi pas... mais pas aussi vite que toi :)


J'avais deja lu cet article de toi (Cognin/Montchardon). J'irai me mesurer à ça sous peu je pense - surtout que la route est très propre côté Cognin ce qui est rare !



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse