Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Feb

1er mars 2013 - En longeant les Bauges et la Chartreuse

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Chartreuse, #Belledonne, #Bauges, #Belley, #Via Rhôna, #Dodecaudax

204,5 kms en 7h46, D+ 1658m, coef 0,81

Météo: nuageux, froid.

 

P1060595 revue

Le Fort de l'Ecluse, qui donne sur le Rhône: un passage qui vaut le détour !

 

Voila un parcours que je connais maintenant bien, via un itinéraire qui s'accomode en fonction de la météo et des envies. Il s'agit de rallier mon lieu de résidence à la maison (Ain) de mes beaux parents à l'Albenc (Isère). J'ai deja parcouru ce parcours nord-sud à 3 reprises (lire ici, , et encore ici), ainsi qu'une 4è (lire ici), écourtée pour raison de souci mécanique. La météo de la saison froide actuelle m'empêche de grimper trop. J'oublie donc le passage possible par le col de Richemond au dessus de Bellegarde, ou encore un passage via la Chartreuse (col de Couz ou col du Granier), que je me réserve pour les beaux jours. Mais ce coup-ci, j'ai envie d'un gros changement sur l'itinéraire habituel, à savoir: passer par l'est puis le sud du massif de la Chartreuse, et non par le centre ou le nord. Le parcours va donc me faire longer le massif des Bauges puis celui de la Chartreuse via notamment la vallée du Grésivaudan.

 

P1060585 revue

Comme souvent, le bassin genevois est pris dans la brume


Départ après 8h30 de St Genis Pouilly. Passage habituel par St Jean de Gonville avant d'aller explorer un peu plus la 'pointe' que forme l'extrêmité du territoire suisse en son point le plus au sud-ouest, loti entre les départements de l'Ain et de la Haute Savoie. Cette fois ci c'est à Sous Saint Jean que je tourne à gauche et entre en Suisse, via la Tuilière et Dardagny.

 

P1060588 revue

 

Comme la dernière fois, il va falloir descendre au niveau du Rhône, avant de remonter de l'autre côté. Au niveau de le Moulin, me voila deja au niveau du fleuve Rhône, mais je ne le traverse que plus loin, après avoir traversé le village de La Plaine,  puis grimpe de l'autre côté immédiatement via La Printanière et Avully sur une belle piste cyclable bien propre et sécurisée (où j'enchaine un petit détour de 3kms après avoir mal suivi le GPS... si, si, c'est possible !) . A Chancy, je rejoins l'itinéraire du début du mois, qui me fait grimper à travers bois sur les coteaux du Léman, au sud du fleuve. Arrivé à Valleiry, je prends à droite sur la très roulante mais trop fréquentée D1206, ce jusqu'à Vulbens (où il neigera légèrement pendant 5 minutes).

 

P1060589 revue

Sur le territoire suisse... mais pas pour longtemps

 

A partir de là, je découvre pour la première fois la D908a, une route au caractère 'touristique' dans le sens où elle n'est en aucun cas le lien le plus court entre les villages majeurs du coin. Tout au contraire ! Elle serpente un peu, et va trainer du côté sud des gorges de l'Ecluse / du Rhône, lesquelles mènent à Bellegarde sur Valserine. Sauf que je ne connais absolument pas ce côté sud - une belle trouvaille.

 

P1060590 revue

Tout d'abord, approcher des gorges...

 

P1060594 revue

Puis passer dans ces même gorges... et observer le fort de l'Ecluse

 

P1060596 revue

Où la route descend...

 

P1060597 revue

... puis remonte sur 2km jusqu'à donner ce joli point de vue sur le chateau d'Arcine

 

Les kilomètres à suivre sont bien vallonnés et agréables. Les courtes montées où il faut relancer doucement alternent avec des faux plat roulants où les 35kmh sont atteints sans le moindre effort... Je passe au dessus de l'Autoroute 'Blanche' sur la D908a. C'est ensuite la D14 qui m'emmène sur une belle descente via Challonges.

 

P1060599 revue

... 'et au fond coule une rivière' (un fleuve plutôt)

 

Cette belle et longue descente me mène jusqu'au niveau du Rhône. Ici c'est le confluent 'les Usses' que je traverse: juste au nord de Seyssel.

 

P1060600 revue

 

Seyssel derrière moi, je suis la D991: c'est ici une section que j'emprunte presque à chaque fois que je fais le parcours Ain-Isère, entre en gros Seyssel et Saumont, après Serrières en Chautagne. Ca roule très très vite, avec des passages à 45-48km/h sans avoir à même forcer outre mesure. Les sensations sont bonnes; je trace tout droit à Saumont, contrairement à d'habitude - ce coup ci je vais longer le lac du Bourget sur sa côte est, via Aix les Bains.

 

P1060601 revue

P1060602 revue

 

Ce n'est que la seconde fois que je roule ici; la première c'était avec Brigitte et Jérôme l'été dernier (voir ici)... Au km90, je tourne à gauche et quitte définitivement le bord du lac pour légèrement grimper, jusqu'à Brison Saint Innocent (D48). C'est sur la place de la mairie que je m'arrête pour manger un morceau. La pause est courte, car il me reste de la route ! La D991 m'amène, et me fait traverser, Aix les Bains. La ville comporte beaucoup de chantiers en ce moment (notamment vers la gare) et la traverser n'est pas très marrant. Heureusement je finir par tomber sur une piste cyclable (mal dégagée... mais c'est mieux que rien).

 

Cette D991, je vais la suivre encore bien longtemps, jusqu'à Chambéry ! Elle est très rectiligne, ce qui représent l'intérêt de me faire approcher assez 'rapidement' de mon point d'arrivée. Mais par contre, elle est ennuyeuse ! Je continue à longer le massif des Bauges sur ma gauche. Après une belle remontée à 8% sur 800m, j'entre dans Chambéry.

 

P1060605 revue

 

Voila enfin de quoi rompre la monotonie du parcours: j'ai prévu un passage rapide au col de Saint Saturnin, qui n'a encore jamais vu mes roues. Je cherche, et trouve sans trop de difficulté, la route qui tourne à gauche, grâce au GPS. La montée commence au niveau de la Croix Rouge Dessous.

 

P1060606 revue

 

Ce col va se révéler aussi court que... pentu ! Compter peut être 2kms de montée, mais de montée à vous scier les jambes :)

 

P1060607 revue

Là, je réalise qu'il va falloir aller taper dans ces gorges à droite !

 

P1060608 revue

La difficulté réside dans cette portion: une longue portion à 11% avec un court passage à 12%...

 

P1060610 revue

Heureusement, sur la fin ça se calme bien !

 

P1060611 revue

Et me voilà en haut: 263è col franchi depuis 2011... le col de Saint Saturnin (altitude 409m)

 

Je ne le sais pas encore, mais à partir d'ici, on peut presque deja considérer que le plus 'beau' de l'itinéraire du jour est deja derrière moi. Au km110 je traverse Bassens, puis St Alban Leysse, et enfin Challes les Eaux. C'est à ce moment là, à Challes les Eaux, que je réalise que j'ai mal aux jambes et que ça n'avance plus comme je le voudrais. Aie... car il me reste encore pas mal de route à faire !

 

P1060612 revue

 

La D1090 me fait traverser Chapareillan, et j'entre bientôt dans la vallée du Grésivaudan. Je peux dire clairement que sur cette sortie 'le Grésivaudan ma tuer' (oh marre!). La route est rectiligne, et - comme je le craignais - très fréquentée... pas très marrant de se faire doubler par des camions si régulièrement... surtout à un moment où la fraicheur physique n'est plus trop présente.

 

P1060614 revue

Voilà le Granier au loin, qui sert de 'porte' à la vallée du Grésivaudan

 

Enfin bon. La D1090 a au moins l'avantage d'être facile à suivre !!! C'est tout droit tout le long. Chapareillan puis je longe Pontcharra, traverse Le Touvet, La Terrasse, Crolles, Bernin, Saint Ismier, Montbonnot, Meylan, et la Tronche, avant d'arriver à Grenoble même.

 

P1060616 revue

Le funiculaire du Touvet, haut lieu de sports aériens !

 

La section décrite ici est la plus emmerd... de la journée. Deja, le revêtement est très très mauvais, et je peste contre cette route granuleuse, couverte de nids de poule. De plus, comme je traverse un certain nombre de villages, les feux tricolores sont légion. Avec des jambes deja au bord de l'épuisement, ça a de quoi flinguer tout le reste: à commencer par le moral. Puis à St Ismier, je réalise d'un coup que j'ai trop chaud. Et de faire... le mercure qui tournait entre 1° et 7° depuis le début de la journée, vient de grimper en flèche à 17° !!! Je quitte la veste thermique et me retrouve en maillot respirant + maillot manches longues - c'est bien suffisant. Il faut dire que le soleil vient ENFIN de sortir franchement, pour la première fois aujourd'hui. Je m'applique à bien boire, à bien m'alimenter (un peu trop tard, ai-je envie de dire...). Tout est prétexte à une courte pause: prendre une photo, m'étirer un peu les cuisses... je n'en mène pas large, je suis cuit.

 

P1060617 revue

Un peu de soleil en ce vendredi après midi, qui rend très bien sur les monts de la Chartreuse !

 

A Meylan, une superbe piste cyclable m'emmène en descente vers la ville de Grenoble... ce qui me rappelle par la même occasion que, c'est vrai, Grenoble a été élue meilleure ville pour cycles de France ! Si, si... Et elle le mérite, je trouve. Ca va mieux moralement maintenant.

 

P1060619 revue

Meylan... je passe à deux pas de mon foyer d'étudiant... d'il y a 11 ans !

 

Arrivé au pont de l'Ile Verte, devant le CHU de Grenoble, je vais suivre l'Isère à droite. C'est donc sur les quais que j'atteint Porte de France... au milieu de travaux énormes qui rendent la circulation assez difficile ! L'une des caractéristiques du vélo en ville... je double les voitures ! Yipee...

 

P1060622 revue

 

Aie, l'entrée de la piste cyclable des bords de l'Isère est complètement bloquée en raison des travaux. Qu'à cela ne tienne: je demande à un cycliste où je peux rejoindre cette voie verte. Ce dernier me propose très gentiment de le suivre, puisqu'il s'y rend aussi. Effectivement il faut un peu zigzaguer au milieu des travaux, mais ça se fait bien.

 

P1060623 revue

 

Je remercie bien mon guide cyclo temporaire puis repart de plus belle sur la voie verte. Encore 35kms et ça sera plié.

 

P1060624 revue

 

Malheureusement, je vais me taper un méchant vent de face sur les 15kms à venir (environ jusqu'à Voreppe). Je rame complètement, et suis frustré de mes 22-23km/h alors qu'en temps normal ça doit filer à au moins 27-28 ! Mais j'essaie aussi de me raisonner en me disant que ça ne peut pas être QUE le vent contraire, c'est probablement aussi les jambes qui ne tournent plus rond (ni carré, comme certains vélocistes me l'ont dit !!!).

 

P1060626 revue

P1060627 revue

Le Néron encore bien recouvert de neige...

 

Encore une dernière pause, pour un petit coup de téléphone à passer (une bonne excuse pour s'arrêter 2 minutes !), puis je peux repartir une dernière fois. Tout en roulant, je vais progressivement remettre gants et bonnet, que j'avais quittés il y a une heure ou deux. Les cuisses sont douloureuses en fin de parcours, il faut vraiment que je pioche. J'alterne à l'occasion avec un petit passage ou deux en danseuse, pour relacher un peu le dos. Me voila à la sortie de la voie verte de St Quentin sur Isère, je sais qu'il ne me reste plus que 7kms de voie verte. Puis enfin s'offre à mes yeux la barrière tant attendue, qui signalise la fin de cette voie pour cycles. OUF. Je n'ai plus qu'à remonter dans l'Albenc via la montée de la D35... et j'arrive à bon port, mais dans un état physique assez lamentable.

 

P1060628 revue

 

Parcours (openrunner 2272298):


Capture 

 

Conclusions:

 

  • Deux déceptions importantes aujourd'hui: la météo, qui s'est révélée bien moins bonne que ce que les prévisions annonçaient, et aussi le parcours, sur des routes un peu ennuyeuses et trop droites.
  • La barre des 1000kms est dépassée aujourd'hui... assez largement puisque j'y étais deja presque :)
  • Un nouveau col, le troisième nouveau 'franchissement' pour moi en 2013.
  • Une belle et longue sortie de plus de 200kms, qui me permet de remplir mon contrat pour mars dans le cadre du jeu dodecaudax (lire conclusion d'un l'article précédent ici)... mais pourquoi est-ce que je termine une fois de plus sur les rotules ?! Je ne bois clairement pas assez d'eau (2 petits litres sur cette sortie), mais je ne crois pas que ce soit la raison. Je pense manger suffisamment (même si c'est un aspect à améliorer, notamment en termes de répartition sur la journée). Me limiter à penser que "c'est encore le début de la saison, et que ça ira en s'améliorant" me frustre un peu, car on ne peut pas faire plus plat comme parcours ! Est-ce que je roule trop au-dessus de mon rythme naturel? 26kmh de moyenne sur 200 bornes, c'est pas mal pour moi... mais en même temps le parcours était très plat. A essayer: faire plus de pauses, peut être ?!!
  • Me voila lancé sur un beau défi des 3*200kms en une semaine. Partie 1/3 de validée ! La partie 2/3 est prévue au sein du chouette BRM de Grenoble demain 03.03.2013 en compagnie des copains du Team Mont Ventoux (et autres !)...
Commenter cet article

franco 05/03/2013 12:59

on part ensemble on rentre ensemble............

cestdurlevelo 05/03/2013 17:15







franco 04/03/2013 20:31

ah le petit il est bluffant quand même,le gars il s'enquille un 200 bornes2 jours avant un BRM ET IL VIENT nous taquiner avec sont coach dans les faux plat,non mais je vous dit y a plus de
morale!!d'ici qu'il finisse plus frais que nous dans le 300 y aurait rien d'étonnant,donc méfiance et ne nous laissons pas endormir avec ses je flippe,j'ai peur ,j'appréhende,he ho pas au vieux
singe dailleur on sera tous a la même enseigne une inconnue pour moi un 300 au mois de mars je pense qu'on vas se la jouer tranquillou et arriver le moins cramé possible,essaye de ne pas faire un
200 la veille si tu veux!!!!!!

cestdurlevelo 05/03/2013 10:07



Ca c'est sur que la veille du 300 je ne vais pas faire de 200 (ni même l'avant veille d'ailleurs !!!). Par contre je n'aurai presque pas le temps de dormir la veille car soirée.  Bref.


J'ai bien mieux terminé le 200 cette année que l'année précédente, mais bon ça n'a pas été chose facile quand même. Pour le 300 je maintiens que je me fais dessus. Mais si je me lance, c'est que
je pense pouvoir le finir. Ma seule peur, en fait c'est de me retrouver à 100 bornes de l'arrivée et de me demander ce que je fous là. Car si trop de douleur, moins plaisir et donc peut être plus
envie de continuer à repousser mes limites. Mais pour découvrir ça, faut bien essayer ! J'espère pouvoir rouler au moins un mini bout avec vous les costauds, mettons jusqu'à Vinay peut être. Et
puis après, Yann, David, Robert et toi, le groupe des 'grimpeurs', vous partirez devant :)



cyclotourisme-kesako 04/03/2013 08:58

un +200, 2* jours avant le BRM, pas mal. La voie verte tu la connais par coeur. col St-Saturnin, pas facile à trouver sans le GPS, j'y avais galéré un peu à l'époque......ou nous n'avions pas tous
ses outils bien utile j'en conviens bonne semaine alain kesako

cestdurlevelo 04/03/2013 09:21



Ca oui, la voie verte je la connais bien maintenant ! Tout comme la section la Balme-St Genix sur Guiers de la Via Rhôna, que j'ai pas mal empruntée récemment. C'est quand même chouette les
pistes cyclables 'vertes', à savoir éloignées de tout traffic automobile :)


Le col de St Saturnin, oui oui oui, il est très PERDU ! Mais joli. Court et grimpant. Ca m'a plu, j'y retournerai probablement.


Content de t'avoir revu hier !


A+



franco 03/03/2013 19:05

oui rencontre que je ne regrette pas il y a un an,maintenant je ne te lâche plus.........

cestdurlevelo 03/03/2013 20:50



ben voila, c'est fait ! Que dire de plus que: à dans deux semaines !!! On se verra pas bcp car je serai plusieurs heures derrière vous à l'arrivée... mais bon. On aura le temps d'échanger un peu
au début au moins !


A+



l'ange blanc 03/03/2013 17:08

Slt Baptiste, tu es rentré "rincé" de ta sortie... mais il y a de quoi avec de telles performances, en plus tu roules assez peu et de façon espacée alors t'enquiller un 200 bornes qui plus est tout
seul c'est un sacré exploit et ça ne m'étonne pas que tu en ressortes fatigué. Par contre comment est ta récupération ? si aujourd'hui tu as pu rouler à nouveau tes 200 kilos cela prouve que tu
récupères vite et bien ... à bientôt sur le vélo mais pour moins de km.

cestdurlevelo 03/03/2013 20:49



oui, c'est vrai que la régularité des sorties n'est pas mon fort ! Du coup j'essaie de me rattraper lorsque j'ai une occaze !


Aujourd'hui le BRM a bien été. Ca a été dur, j'ai eu un bon coup de mou entre le km120 et le km140, mais après ça a été. Je suis revenu bien moins entamé que ma sortie précédente. Mais on a roulé
plus doucement aussi...



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse