Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 Oct

20 septembre 2011 - Cols de Meselier, Herbouilly, Chalimont et Romeyère

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Vercors, #Chasse aux cols, #Col de Romeyère

115,6kms en 5h42, D+ 2427, coef 2,1

Météo: soleil mais fraicheur, froid sur la fin.

 

Une nouvelle fois inspiré par les multiples blogs des cyclos de la région (parmi lesquels celui d'Olivier B. et de Jef), ainsi que par les cols indiqués sur www.openrunner.org (notamment le col d'Herbouilly, que j'ai envie de tester depuis longtemps), je pars aujourd'hui dans le Vercors, où m'attend encore beaucoup de nouveauté. Des routes que je n'ai jamais découvertes (ni même en voiture, pour certaines portions), et 3 nouveaux cols en perspective: le col de Meselier, au dessus de Pont en Royans, et le col d'Herbouilly et de Chalimont (séparés de 500m seulement), entre St Julien en Vercors et Villard de Lans.

 

Départ en début d'après midi par Saint Marcellin depuis l'Albenc. A Saint Marcellin, tournant sur la gauche direction Pont en Royans. Premier arrêt photo de la journée... on entrevoir les gorges de la Bourne en face... avec un superbe ciel bleu. Par ce temps... je suis bien content de faire du vélo dans le Vercors :)

 

P1010585 (entre St Romans et Pont en Royans)

 

A Pont en Royans je prends rapidement un break sur la droite à la sortie du centre-ville pour prendre en photo les célèbres 'maisons suspendues' qui font la réputation de ce joli village.

 

P1010588 (Pont en Royans, maisons suspendues)

P1010590

 

Je peux ensuite remonter en selle et prendre la route direction Villard de Lans par les gorges de la Bourne (la route qui part en face, sur la photo ci-dessus). Très rapidement, je vais m'orienter sur la droite en empruntant la D292A. La route s'élève très rapidement... me voila sur les pentes d'un col peu connu, le col de Meselier, en direction de Chatelus. On prend de l'altitude de manière rapide sur cette route, et les paysages n'en deviennent que plus sympa...

 

P1010591 (dans la montée du col de Meselier, sous Chatelus

P1010594

 

Sur l'autre versant de la vallée, on aperçoit le point d'entrée des grottes de Choranche... petit coup de zoom...

 

P1010593 (vue sur les grottes de Choranche)

 

Un peu plus loin, il faut tourner à droite et quitter momentanément la D292A, pour atteindre le col de Meselier (altitude 534m). Une première pour moi, là haut.

 

P1010595

 

Courte redescente, puis j'emprunte de nouveau la D292A en direction de Chatelus. Redescente en direction de Choranche.

 

P1010600

 

Au niveau de Choranche, je tourne à droite sur la (beaucoup plus fréquentée) D531. A partir de là, il me reste 8,3kms de montée jusqu'à la Balme de Rencurel. Un joli coin assez sympa à monter en vélo aujourd'hui, car il n'y a que peu de traffic routier. Arrivé à la Balme de Rencurel, petit arrêt à la fontaine pour remplir les bidons, puis je peux reprendre mon chemin en direction de Villard de Lans.

 

Arrivé au pont de la Goule Noire, la route est fermée à la circulation (travaux sur les falaises au niveau des gorges). Ce que je ne savais que depuis mon passage à Pont en Royans un peu plus d'une heure auparavant... je vais donc adapter mon parcours pour la suite.

 

P1010602 (au dessus de la Balme de Rencurel)

P1010604 (la Goule Noire)

 

Je dois donc maintenant tourner sur ma droite, et emprunter la D103 en direction de St Julien en Vercors. La route remonte immédiatement, mais comme depuis 2-3kms, pas de manière très pentue. La route monte dans la forêt un moment, avant de ressortir sur une sorte de plateau. Me voila donc bientôt à St Julien en Vercors !

 

P1010606

Ici une autre possibilité pour redescendre sur la Balme de Rencurel... que j'emprunterai plus tard cet après midi ! Mais à ce moment je ne le savais pas encore...

 

P1010607 (vue sur Rencurel et la Balme de Rencurel)

Coup d'oeil rapide sur Rencurel, à mi pente entre la Balme (où je vient de passer) et le col de Romeyere, que j'ai deja grimpé plusieurs fois cette saison (au creux du V, milieu/gauche de la photo).

 

Effectivement, la route devient plate puis redescend un peu. Me voila à St Julien en Vercors. Je commence à redescendre sur peut être 1,5km en direction de la Chapelle en Vercors, mais rapidement je vais tourner sur la gauche en direction d'Herbouilly. C'est ici commence la dernière partie de l'ascension qui me mènera au col d'Herbouilly et au col de Chalimont.

 

P1010609

P1010612 (Montée vers le col d'Herbouilly)

Début de la montée vers Herbouilly, via la D221.

 

Lorsque j'emprunte la D221 sur ce virage à gauche, je sais deux choses en particulier:

  1. C'est la route utilisée pour la déviation entre Pont en Royans et Villard de Lans, dans le cadre des travaux évoqués ci-dessus. Il risque donc d'y avoir du monde (et le reste de la montée me donnera raison).
  2. Il me reste presque 10kms de montée jusqu'au col d'Herbouilly. Une montée qui se révèlera beaucoup plus difficile que prévue !

 

Un autre problème me traverse l'esprit... le soleil qui baisse et qui continue de baisser ! Hé oui, les jours sont beaucoup plus courts maintenant, et je ne peux plus me permettre de terminer mes sorties vélo après 19h-19h30 ! Or, il est deja assez tard lorsque je tourne ici à gauche. C'est très problématique et en l'occurence, je vais devoir remettre en question la fin de mon tour du jour.

 

J'avais en tête de redescendre sur Villard de Lans puis de là, de tourner à gauche pour redescendre les gorges de la Bourne. Sachant que cela n'est pas possible (travaux), j'espérai avoir le temps de passer par Lans en Vercors une fois le col d'Herbouilly avalé, et ensuite de faire Sassenage-l'Albenc via la piste cyclable sur la digue de l'Isère. Malheureusement, j'ai compris depuis un moment que même ça, la lumière du jour ne me le permettra pas aujourd'hui (je ne suis pas équipé en éclairage pour rouler de nuit). Conclusion: je vais monter au col d'Herbouilly, pousser 500m de plus en direction de Villard de Lans pour atteindre le col de Chalimont, et ensuite revenir sur mes pas jusqu'à Pont en Royans, pour rentrer via St Romans à l'Albenc. A ce moment de la journée, cela reste une 'affaire à suivre', à adapter en fonction du temps qu'il me reste ! Mais rentrer de jour risque d'être un problème :(

 

La montée du col d'Herbouilly m'a été difficile. Commencé autour de 10kmh, je suis descendu vers les 7-8kmh sur les derniers kilomètres. La pente est assez difficile par moments, et surtout... l'ascencion est longue, comme expliqué auparavant. Par contre, la route est absolument superbe ! Vers le haut de la montée, je croise et double des skieurs de fond en entrainement sur (skis de) route. Ils m'ont l'air bien affutés, et je ne les double par avec un différentiel de vitesse énorme. Costauds les gars !

 

Après un bon moment d'effort, à penser sans arrêt au soleil et à sa trajectoire descendante qui m'alarme un peu, je finis par arriver au col d'Herbouilly (1370m d'altitude). Un vrai beau col du Vercors que je recommande vivement, de par sa difficulté modérée mais sur une distance qui n'a pas à rougir des cols plus fréquentés des Alpes, mais aussi de par la beauté de sa route qui serpente dans la forêt, avec parfois des points de vue très jolis sur le bas des pentes !

 

P1010614

 

Je continue, comme prévu, sur le col de Chalimont (altitude 1365m). Et voila un autre col dans la poche en vue de mon défi des cents cols ! Chalimont est mon troisième 'nouveau' col aujourd'hui, super !

 

P1010613

 

A proximité, il reste bien deux autres cols - le col du Liorin et le col de Malaterre, que je souhaiterai gravir également. Ils sont répertoriés comme 'cols routiers' dans l'atlas du club des cents cols, mais j'ai cru voir sur le détail des cartes qu'ils ne sont accessibles sur voie goudronnée (je ne circule qu'en vélo de route) que par un côté - par Villard de Lans, non pas par Herbouilly. Donc je dois les laisser de côté pour le moment... pour j'espère, revenir une autre fois éclaircir tout ça :)

 

Au niveau du col de Chalimont, je fais donc demi tour pour remonter puis redescendre sur mes pas. Non sans un arrêt photo rapide dans la descente, bien sur. Mais rapide - car le jour continue de baisser !

 

P1010616 (St Martin en Vercors vu depuis la montée d'Herbo

Vue imprenable sur le petit village de Saint Martin en Vercors... où je ne passerai pas aujourd'hui !

 

Je remonte ensuite sur St Julien en Vercors. Dans la descente vers la Balme de Rencurel, une idée s'impose à moi. Si je rentre via Pont en Royans, il me restera encore beaucoup de plat pour retourner sur l'Albenc, et il fera forcément nuit. La seule solution pour encore espérer pouvoir finir mon tour et me rentrer en vélo, c'est de passer par le col de Roméyère, que je connais par coeur, pour espérer pouvoir basculer de l'autre côté avec les derniers rayons du soleil. Seules difficultés:

  • Mes jambes, qui sont deja bien entamées,
  • Je n'ai pas d'éclairage sur le vélo pour pouvoir passer le tunnel (non éclairé et parfaitement obscur) des Ecouges. Je devrais donc avoir recours au mode 'torche' de mon téléphone - à moins de tomber sur un automobiliste sympa qui pourrait m'éclairer de ses phares...

 

P1010618

Mon ombre s'allonge... le soleil baisse !

 

Redescente sur la Balme de Rencurel via la D255 et non la D103 et son pont de la Goule Noire, comme je l'avais fait à l'aller. Une descente beaucoup plus courte, et donc abrupte, et ponctuée de lacets. Un bon brin de descente 'technique' très sympa que je voudrai refaire à l'occasion ! A la Balme de Rencurel, j'emprunte la D35 direction Rencurel / Col de Romeyere.

 

A ce moment il fait très frais, probablement en dessous des 14-15 degrés, et je suis encore en t-shirt et short. Assez incroyable un 20 septembre... mais il faut en profiter de cet 'été indien' (en est-ce un ?) car ça risque de ne plus durer longtemps. De toutes façons, au coeur de l'effort dans ce dernier col aujourd'hui, je n'ai pas froid ! Un papi au bord de la route après Rencurel me crie même 'ça va, il ne fait pas trop chaud ?' en rigolant :)

 

Finalement, la montée de Romeyere se passe bien. De ce côté, la pente (8kms) n'est pas trop méchante, et je la connais bien donc je peux réguler mon effort en fonction des difficultés rencontrées (les pentes les plus ardues sont juste avant et juste après Rencurel). Arrivée au col de Romeyere (altitude 1069m)... mon 6è passage depuis mai !

 

P1010620

 

Pari gagné ! Au moment où je suis en haut, le soleil commence à sérieusement disparaitre derrière la montagne (côté ouest, qui se trouve être le côté de la route du Mont Noir... qui n'est certainement pas faite pour moi aujourd'hui !). Après une pause express en haut, je redescend de l'autre côté en direction de St Gervais. Arrivé au tunnel des Ecouges, pas de voitures. Je sors donc le portable enclenché en mode torche, coincé dans la bouche, et je traverse le tunnel avec ce (très très) faible faisceau lumineux. Sans encombre heureusement. Sous le tunnel des Ecouges, après avoir continué un peu la descente, je revoir la lumière du soleil ! OUF - je vais pouvoir rentrer sans souci.

 

P1010622 (sous le tunnel des Ecouges)

P1010623

Une fin de journée dans le Vercors... que je m'apprête à quitter à la fin de cette descente ! Et à la lumière du jour en plus. Mais il s'en est fallu de peu.

 

Fin de la descente, et rentrée classique, St Gervais-l'Albenc via la D35. Arrivée aux alentours de 19h20 (de mémoire)... peu avant la nuit, mais en toute sécurité bien sur.

 

Profil / carte (openrunner 1242212):

 

Profil Herbouilly

 

Conclusions:

  • Une très belle sortie dans le Vercors (où on gagne à tous les coups, j'ai envie de dire !). Sur le profil ci-dessus, ni le col de Meselier ni le col de Chalimont sont indiqués, malheureusement.
  • J'ai gravi 63 cols jusqu'à présent... il m'en reste encore... 37 à faire !
Commenter cet article

Greg 10/08/2013 21:29

Hello,
superbe sortie !
Je ne connaissais pas le col de meselier, et comme je suis un peu collectionneur comme toi, je sens que je vais y faire un tour :)
A+
Greg
ps: ton blog est super chouette, les photos sont sympa.bravo.

cestdurlevelo 11/08/2013 08:34

Salut Greg, merci de ton passage et du compliment !
Oui, Meselier vaut bien le coup, c'est sur une route très calme, et la vue est superbe. Et puis bon, il est court donc il s'enchaine bien avec autre chose dans ce coin très 'panoramique' - panoramix!

l'ange blanc 23/10/2011 17:10


s'il ne te reste plus que 6 nouveaux cols pour atteindre ton objectif ça devrait passer, pour le froid je ne peux que te conseiller de venir rouler en Drôme Provençale ou en Vaucluse limitrophe où
tu trouveras bien sur une multitude de cols entre 500 et 1300 mètres ainsi que le soleil et des températures encore clémentes même tout en haut. En une journée tu peux boucler ton périple et
t'offrir en prime l'ascension du Mont Ventoux (contrairement à ses voisins Alpins il n'y est pas encore tombé de neige).
A bientôt sur les petites routes........du soleil.


cestdurlevelo 23/10/2011 17:46



ça fait envie... c'est sur ! Mais ma priorité pour le moment serait plutôt les cols situés à + de 2000m d'altitude pour valider le brevet des 100 cols (il en faut 5 sur 100 au dela de 2000m et...
je n'en ai que 2 pour le moment !). Je vais donc aller chercher plutôt du côté de l'Oisans (Croix de Fer, etc).


Bonne route :)



l'ange blanc 23/10/2011 16:47


j'ai un peu anticipé...je suis en train de lire tes résumés,surtout ceux du Vercors Drômois (je suis de la Drôme Provençale à Suze la Rousse) que j'ai un peu pratiqué au mois d'août dernier et dans
lesquels je me suis régalé autant par le plaisir de rouler que d'admirer les panoramas grandioses et ........naturels
Donc bon courage pour les cols qui te manquent afin d'atteindre le "graal"!!!


cestdurlevelo 23/10/2011 16:54



Ah la Drôme Provencale... tout un tas de cols superbes à faire. Mais difficiles aussi ! Etant récemment passé sur des bouts de la 'route Napoléon' en voiture de Grenoble à Grasse... j'ai vu le
nombre de cols à faire. Et j'en ai encore manqués beaucoup je suis sur :)


Merci pour le courage - il m'en faudra ça oui ! Et je découvre, avec les températures actuelles, qu'il ne s'agit pas que de l'effort, mais aussi de la capacité à résister au froid, notamment en
altitude...


Sportivement,



l'ange blanc 23/10/2011 16:17


bonjour, comme tu le dis si bien: avec le Vercors on gagne à tous les coups" je confirme, magnifique région autant côté Isère que Drômois (que je connais mieux) et ses multiples cols pour tous les
goûts autant en route qu'en VTT ou pour les randonneurs.
Bravo pour ton blog et ton entrée dans les 100 cols.


cestdurlevelo 23/10/2011 16:27



salut "l'ange blanc" et merci pour ton commentaire! Effectivement le Vercors c'est chouette. A toutes les saisons. Et en plus, il y a beaucoup de variété et de degrés de difficulté, idéal quoi !


Merci pour les féclicitations... Mais je n'ai pas encore passé la barre des 100 cols... ça ne saurait tarder j'espère !


Cordialement,



renarde1 11/10/2011 22:42


le portable dans la bouche en mode torche ! Un vrai baroudeur ;-) ! surtout quand on sait comme il est noir ce tunnel !


cestdurlevelo 12/10/2011 19:12



:)


On fait comme on peut... quand on n'a pas de tête, soit on a des jambes, soit on improvise hein!



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse