Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 Mar

27 mars 2013 - Bosses et raidards isérois = jambes flinguées

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Voiron, #Chasse aux cols, #Col des 1000 martyrs

119kms en 5h06, D+ 1733m, coef 1,45

Météo: soleil, douceur.

 

Il faut toujours se méfier des apparences - si j'avais su... aujourd'hui j'aurai été mieux préparé sur ce parcours TRES casse-patte ! Pourquoi je dis ça ? Tout simple: j'ai "visionné" une section précise de ce parcours sur Google Earth avant de partir, pour ne pas me paumer (je n'ai pas pris mon GPS sur moi). OK c'est bien utile et j'ai trouvé mon chemin facilement. Seulement, Google Earth ne donne aucune impression sur la pente et le dénivelé à affronter. Résultat, j'ai presque canné dans la montée au dessus de Voiron (La Martinière/La Garenne), qui tourne par moments au-delà de 20% de pente ! Et puis à l'oeil, je partais dans ma tête pour une virée de 90-100 bornes... résultat des courses, les jambes n'ont pas tenu l'effort demandé sur presque 120 !

 

Il est 13h lorsque je quitte la maison, à Rives (Isère). Ca fait bien longtemps que je ne suis plus parti d'ici à vélo ! Je file à Réaumont pour grimper la 'montée du chateau' via St Blaise du Buis. Arrivé au sommet de cette côte, je peux deja enlever le bonnet et les surchaussures, ainsi que la veste thermique - il fait bien plus chaud que je pensais ! Pour une fois... c'est pas de refus, franchement. Puis je tourne à droite à deux reprises: sur la D50 puis la D50a, et bientôt me voilà à Chirens. A droite encore, je file sur la D1075: petite bosse du hameau Le Fagot, puis je m'enquille la descente de Verdun.

 

Je passe devant le centre de sport le 'CREPS', puis continue à descendre vers Voiron. La rue Sermorens me fait entrer dans Voiron à proprement parler. Puis je commence une belle montée en tournant à gauche sur l'Avenue Marie Curie. Je passe dans les quartiers de la Garenne puis de la Martinière, où je prends la rue d'Orgeoise à droite. Et là ça grimpe deja bien bien fort !

 

P1060775 revue

 

Plus haut, à peine le temps de rengainer l'appareil photo numérique avant de me taper cette pente à 20%... le coeur monte monte monte... le souffle avec. Les jambes me permettent tout juste de finir la montée à vélo ! Ca se calme un instant, puis ensuite ça tourne à 180° degrés à droite et ça repart pour une belle rampe au-delà des 15% ! Puis enfin, dernière petite bosse et ça redescend enfin ! OUF.

 

P1060777 revue

Ici, ça grimpe très très costaud sur 150m !

 

P1060779 revue

 

Quelques dizaines de mètres plus loin, me voila sur le Petit Col (altitude 510m). Ce sera le seul nouveau col, franchi aujourd'hui. Mais il reste le plat de résistance quand même. Une chose en son temps.

 

P1060781 revue

Au niveau du col

 

P1060782 revue

Redescente vers Crossey...

 

P1060783 revue

Il reste de la neige en Chartreuse !

 

La route du Replat puis la route de Paris m'emmènent à St Etienne de Crossey. De là, je suis à la base du col des 1000 Martyrs. Voila plus de 2 ans que je ne l'ai plus grimpé par ce versant là... qui est pourtant le versant que je connais le mieux, que je montais étant collégien ou lyçéen. Je passe par la Rossetière et St Aupre le Bas via la D49. Un cyclo de Sassenage me double sur ce faux plat montant que je déteste tout particulièrement. Puis commence alors la vraie montée vers ce col, en deux temps.

 

P1060786 revue

 

D'abord, grimper la première rampe, sérieuse. Le maillot manches longues est grand ouvert, je profite du soleil, du ciel bleu... Les roches apparentes, sur ma gauche, me rappellent une fois de plus que je suis sur les contreforts de la Chartreuse. Puis survient le 'tourniquet' de Pierre Chave (photo ci-dessus). D'abord passer sous le pont, faire une petite boucle, puis passer dessus. Là, survient un bon replat qui permet de souffler pour de bon. Surtout qu'il n'y a que très peu de vent, c'est assez rare ici !

 

P1060787 revue

 

Ensuite, une courte descente me dépose au pied du village de Miribel les Echelles. Ici commence la longue section de 5kms qui mène au sommet. Je gère mon effort en gardant en vue le cyclo de Sassenage, une bonne minute devant moi. Puis de fil en aiguille, me RE-voilà là haut... j'y suis passé avec Vincent il y a deux petits mois :)

 

P1060788 revue

 

La descente vers St Sixte est rapide, mais la route est humide alors prudence. Je retombe ensuite sur la route de Chirens, rallié via la D49. Un petit SMS à Vincent, pour se coordonner... je vais aller le chercher chez lui pour faire une boucle ensemble.

 

P1060789 revue

 

Mais auparavant, je grimpe la bosse de Clermont, traverse Charavines, puis vais effectuer un tour du lac rapide, à belle vitesse, dans le sens des aiguilles d'une montre. C'est beaucoup plus roulant que je m'en rappelais ! C'est la première fois de l'année que je vois tant de gens qui font du vélo... ça fait plaisir à voir.

 

P1060790 revue

P1060791 revue

La montée de Clermont... sans passer par le méchant raidard ce coup ci !

 

A Paladru, je prends à droite. Le retour, côté est du lac, est légèrement plus bossellé, mais chaque bosse passe assez bien en force. Après deux premières heures vraiment lentes aujourd'hui, avec des guibolles qui ne veulent rien savoir, ça commence doucement à venir. Preuve que j'ai le fond, mais pas la force pour faire des accélérations... loin de là !

 

P1060799 revue

 

A Charavines, micro-pause photo devant la plage municipale, haut lieu de passage car fréquenté souvent par l'ami Jef. Puis je traverse le village et tourne à droite pour aller chercher Vincent à Oyeu.

 

P1060803 revue

 

Ca y est, une petite partie du team est reformé... Vincent va aller me faire gouter à 'ses' raidards dont il a le secret. A commencer par un aller-retour à la grande tour telecom rouge et blanc, au-dessus d'Oyeu. C'est l'occaze de découvrir ce raidard particulier, qu'il nous a présenté cette semaine sur son blog... Traversée d'Oyeu, puis on prend à gauche (à partir d'ici c'est tout en aller-retour; il s'agit d'une impasse). Dans un premier temps ça monte tout doux à travers bois, puis au niveau des étangs, après un virage à gauche en deux temps, ça prend du pourcentage. Vincent monte en douceur, en souplesse; moi assis avec des cuissots qui chauffent, de manière saccadée. C'est dur ! Les pourcentages sont de 14-15% selon le maitre des lieux... et ce en deux temps, après un (trop) court replat. Petite photo au sommet, ça sera notre Ventoux du jour !!

 

P1060804 revue

P1060805 revue

P1060806 revue

Là, croyez moi sur parole, ça monte ! A se demander ce que j'ai fait de mon 3è poumon...

 

P1060807 revue

P1060809 revue

P1060810 revue

 

La redescente est prudente, sur cette route pentue... on double quand même la mémé du coin sur sa mobylette. De retour à Oyeu, Vincent me propose une boucle tranquille, en 'balcons' autour du lac de Chara.

 

P1060811 revue

 

Contrairement à tout à l'heure, on fait ce tour plus 'éloignés' du lac... de l'autre côté d'une colline dans un premier temps. On arrive au Pin, puis à Valencogne... rien de bien spécial à raconter... le rythme est doux, la compagnie agréable, les discussions animées ! Petite pause après Valencogne pour remplir les bidons... faut dire qu'on boit plus que lorsqu'il fait 5° !!

 

P1060813 revue

Ambiance feutrée, couleurs du soir... y'à pas, le vélo après le taf, ça vaut le détour !

 

Passage à proximité de l'Etang du Vivier, puis nous redescendons à St Pierre de Paladru. On a fait plus de la moitié de ce (second !) tour du lac... là on va aller taper dans un autre raidard, les pourcentages paraissent moins méchants, mais il y a probablement du 13-14% quand même. Costaud, et c'est plus l'enchainement de ces cochonneries qui fait que la machine commence à fumer.

 

P1060814 revue

Là encore, ça grimpe bien comme il faut - il faut faire l'équilibriste pour prendre cette photo en roulant à 2kmh!

 

Ensuite, on récupère la D50d à Bilieu, et descendons à Charavines. C'est ici que je quitte Vincent, tout près de chez lui. Moi il me reste à avaler la facile D50, qui roule très bien jusqu'à la Ravignouse, via Bonpertuis. Je prends à gauche et rentrerai avant la nuit, avec quand même le chasuble jaune (au cas ou !) via St Blaise du Buis et Réaumont.

 

Carte (parcours openrunner 2343342):

 

ScreenShot002.jpg

 

Profil altimétrique:

 

ScreenShot001.jpg

 

Conclusions:

 

  • Je suis rentré bien cuit !!! C'est bien beau d'avoir le "fond", mais si dès que la route s'élève y'a plus personne, je vois pas l'intérêt. Va falloir engranger plus de montée et de déniv... mais c'est pas gagné... avec cette météo hivernale fin mars... sériseusement... En plus, j'ai encore mal au genou gauche :(
  • Petit résumé: à lire sur le blog de Vincent.
  • GROSSE PENSEE pour Brigitte et ses soucis de santé... on a bien pensé à toi Renarde, nous qui avons eu la chance de profiter du soleil aujourd'hui... Mais je te fais confiance pour rattraper le temps perdu, une fois que tu sera de nouveau sur pied !!
Commenter cet article

cyclotourisme-kesako 02/04/2013 08:39

je vois quand même aussi que dans l'Isère le beau ciel bleu ça existe. Belles photos.Pour mieux avaler les bosses rien de telle que d'avaler des kms, mais pas toujours facile pour toi, j'ai connu
ça. Bravo; a+ alain kesako

cestdurlevelo 02/04/2013 08:43



salut Alain,


pour mieux avaler les bosses, justement c'est plus du D+ que des km qu'il faut que j'avale. Car à ce point de la saison, je suis largement en avance sur mes stats passées sur les bornes avalées.
Le D+ aussi, mais en moindre mesure. Va falloir que je fasse qques sorties courtes et punchy :)


A+



l'ange blanc 01/04/2013 16:19

Slt Baptiste, les jambes cramées peut être mais avec un programma pareil on le serait à moins. Pour le spécifique je vois que tu es comme moi : pas forcément un adepte et j'ai plus envie de me
faire plaisir sur le vélo que de me faire mal et surtout je n'ai pas envie de m'embêter à faire un truc particulier à répétition. Le fait de rouler en groupe avec le club de temps en temps me
permet de casser cet effet dièsel que j'ai moi aussi. Beau reportage et je pense qu'avec quelques sorties comme celle-ci les grands cols sont pour bientôt.

cestdurlevelo 01/04/2013 16:52



On se ressemble pas mal finalement Gil, non ?! On aime le vélo convivial, avec un ou deux défis à l'occasion, mais surtout, les bons moments en groupe, la découverte de nouveaux coins, et on
favorise les jolis paysages 


Résultat des courses, effectivement j'ai pas envie de tomber dans "l'entrainement". Car je ne m'y retrouve pas du tout. Cet aprem, 45kms (926m D+) pour un A/R au col de la Faucille derrière chez
moi... et comme le temps est couvert, qu'il fait froid encore, et que je le fais trop souvent, je ne me suis pas éclaté; j'ai même raccourci car je pensais faire deux montées successives !
Vivement le beau temps et les longues journées de soleil !



Antoinette 01/04/2013 09:00

Salut Baptiste,

Quelle chance que tu aies pu profiter de cette "fenêtre" météo !

Et ça me paraît assez normal que tu aies les jambes cramées avec des raidards pareils : même en milieu de saison, ils doivent faire mal aux jambes... Alors au mois de mars !

A propos de la météo dans le pays de Gex : tu n'as en effet pas de chance : l'hiver c'est le "bouchon" de brouillard, alors qu'ici à Lausanne on a très souvent du soleil. Idem pour la pluie : il
pleut davantage sur la Côte et Genève... La faute à l' "entonnoir" du bout du lac :-(

Mais avec l'heure d'été, tu vas bientôt pouvoir reprendre tes entraînements sur la Faucille.

Et bravo pour ton superbe reportage : prendre des photos dans des pentes pareilles, il faut le faire :-)

cestdurlevelo 01/04/2013 11:27



Salut Antoinette, merci pour ton passage,


Oui, un petit bout de soleil et je saute sur le vélo. Seulement, avec les sorties dans des conditions éprouvantes que j'ai faites en début d'année, je n'ai plus aucune réserve de motivation pour
rouler dans des conditions qui sont un peu 'limite'. Résultat, je fais bien moins de route ces derniers temps car le soleil franc... ben on n'en a pas beaucoup :(


Oui j'ai appris à découvrir qu'effectivement nous habitons dans un coin pas forcément béni des dieux niveau météo... mais bon comme tu le dis, la Faucille va bientôt se découvrir (dans tous les
sens du terme !). D'ailleurs il fait beau aujourd'hui, j'espère y aller pour une grimpette ou deux !


A+



Jean-Christophe 31/03/2013 11:21

Salut Baptiste,

ça fait plaisir de te voir venir dans le coin, moi aussi j'ai monté les Mille Martyrs mercredi !! Mais pas St Geoire en Valdaine. Il faut en effet que tu casses un peu l'effet diesel en te faisant
quelques sorties +courtes et +rythmées avec des bosses. Ensuite tu verras ce sera même plus facile sur les longues distances type BRM.
Bravo à tous les deux pour cette belle sortie D+.
JC

cestdurlevelo 31/03/2013 12:28



Salut JC,


Pas de bol, on aurait pu se croiser, toi, Jef et moi ce jour là au col des 1000 !!!


Tu as raison, il faut que je fasse plus de sorties type 100km, 2000m de D+ pour travailler les efforts plus courts mais en intensité. J'ai cette drôle d'impression de m'être sorti les tripes de
manière inhabituelle pour moi en début de saison, mais de ne pas en récolter les fruits... car j'ai fait des sorties longues comme jamais, mais effectivement dès que ça grimpe, je cale !


Donc voila pour mon objectif sur avril/mai ! Mais pour ça... va falloir que la météo veuille bien se découvrir/réchauffer un peu !!!


A+



Jean-Pierre 29/03/2013 19:35

Une bien belle sortie par cette plus belle journée de la semaine
Tu aurais pu voir JC qui a aussi grimpé les Mille Martyrs
Je n'ai jamais fait le Petit Col, c'est une idée de sortie
A bientôt

cestdurlevelo 29/03/2013 19:47



Ah, JC aussi ! Car j'ai depuis vu que Jef l'a grimpé le même jour ! Y'avait affluence... c'est un peu bête qu'on se soit pas vus du coup :(


Le Petit Col... c'est pas mal, c'est court mais ça grimpe très très fort. A faire par le même versant, je doute qu'il soit aussi méchant de l'autre côté.


A+



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse