Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 Oct

29 octobre 2011 - Col du Sabot et collets (*2) de Vaujany

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Chasse aux cols, #Club des cent cols, #Col de +2000m, #Col du Sabot, #Rochetaillée, #Vaujany

55,5kms en 3h46, D+ 1960m, coef 3,53.

Météo: soleil voilé, fraicheur.

 

Chez moi, 2 + 1 x 2000 = 99. Allez savoir pourquoi...

 

P1020609 revue

Le point culminant de ma sortie du jour...


Départ une nouvelle fois de Rochetaillée ce samedi à 11h. Comme il y a 3 jours, je part direction Allemont via la D526. Il fait 12° selon le thermomètre de la voiture garée sur le petit parking à Rochetaillée, mais aujourd'hui les prévisions météos sont rassurantes: il fera doux et il n'y aura pas de pluie. Un temps idéal pour rouler, ce d'autant plus que je ne sais pas exactement ce que je vais faire, ni ce que je vais pouvoir faire aujourd'hui.

 

Je m'attaque en effet à une grosse difficulté, le col du Sabot, dans le but d'ajouter un col de plus de 2000m d'altitude à la liste de mes cols franchis, après ceux du Lautaret, du Galibier, et de la Croix de Fer. Mais cela ne me fera qu'un très court parcours, puisque depuis Rochetaillée il n'y a 'que' 21,8kms. Oui... mais en jetant un coup d'oeil au profil altimétrique de cette ascension... on voit que c'est quand même du costaud !

 

Col du Sabot

A noter, ce profil commence au pied de l'ascension de Vaujany - il faut donc lui ajouter le plat entre Rochetaillée et Allemont, ainsi que la montée du barrage d'Allemont (du Verney). Source: www.salite.ch

 

... et puis si je n'en ai pas eu assez, il reste éventuellement le collet de Vaujany, comptabilisé également au club des cents cols, situé à 1700m d'altitude et qui ferait une seconde jolie ascension... pentue aussi !

 

Bref. Me voila donc rapidement à Allemont. Pas mal aux jambes de mon tour d'hier (avec plus de 2500m de dénivelé positif cumulé), c'est tout bénef... tout part pour une jolie journée de cyclotourisme. L'avantage du col du Sabot, m'a-t-on dit, c'est qu'il n'est que très peu fréquenté. De fait, il s'agit d'une longue route qui mène... à rien. A un petit bout de pakring en haut, idéal pour aller pique niquer ou commencer une ballade à pied. Mais en gros, il s'agit d'une longue impasse, sur route bitumée, de 10kms au delà du village 'la Villette', situé lui même quelques kilomètres au dessus de Vaujany...

 

Je monte donc le barrage du Verney comme la dernière fois. Puis je longe le lac en le laissant sur ma gauche. Je suis sur la D526 que j'avais suivie l'autre jour jusqu'au sommet du col de la Croix de Fer... mais aujourd'hui je vais la quitter rapidement, et tourner à droite sur la D43a.

 

P1020546 auj, je passe à droite de cette montagne revue

Photo prise depuis le barrage du Verney. Aujourd'hui, je ne vais pas continuer dans la vallée de gauche comme il y a trois jours, mais prendre à droite de cette petite montagne du milieu de la photo...

 

Dès que je me trouve sur la D43a, direction Vaujany, ça monte très fort - ce panneau l'indique...

 

P1020659 revue

 

... mais attention à ne pas se méprendre. Les 5,5kms de montée en question, ils ne mènent 'que' jusqu'à Vaujany... et moi je projette d'aller bien au-delà. Autre précision, même si c'est une lapalissade - les 8,9% sont une moyenne sur ces 5,5kms... et comme moyenne, c'est pas mal du tout. Je vais l'apprendre rapidement d'ailleurs. Très rapidement, même !

 

P1020548 revue

P1020655 revue

 

L'effort est intense immédiatement. Avec deja plus de 50 sorties vélo et environ 4800kms parcourus depuis mai, j'ai appris à m'économiser, et j'ai aussi découvert qu'on peut aller loin en ménageant sa monture... et mes jambes ! J'essaie donc de mouliner, tout à gauche bien sur (est il besoin de mentionner ?), plus ou moins en souplesse. L'effort violent d'hier à Musan se révèle bien utile, car je pense que je résisterai mieux ainsi aux pourcentages qui m'attendent aujourd'hui ! Les paysages, eux, sont tout de suite au rendez vous.

 

P1020658 revue

Couleurs d'automne, une fois de plus, sur la retenue d'eau du barrage du Verney. Photo prise à la re-descente.

 

J'avance tout doucement, autour de 8kmh de moyenne. Je dépasse au bout de peu de temps des hameaux ou villages dont les noms me sont inconnus: Rif Jany, Pourchery, le Perrier. Des villages qui, au fur et à mesure de ma progression, prennent de plus en plus une apparence de 'villages de montagne'... nous sommes dans l'Oisans et ça se voit :)

 

P1020657 revue

 

Je poursuis mon chemin, les lacets défilent, lentement, un à un. Je profite du spectacle à ma gauche. Puis à ma droite... ça tourne beaucoup mais chaque pente est difficile et il n'y a vraiment absolument pas le moindre replat.

 

Puis enfin, la route devient plus rectiligne, et je me doute que j'approche de Vaujany. Ce n'est pas du tout la fin (ni la moitié) de mon trajet, mais c'est deja un symbole.

 

P1020551 revue

P1020553 revue

 

Je traverse le village non sans me retourner pour prendre cette photo (toujours en roulant, comme les 3/4 des photos de cet article d'ailleurs) qui donne un aperçu du bas de Vaujany. SUPERBE.

 

P1020554 revue

 

Traversée du village, où je garde ma gauche pour poursuivre ma lente progression, aux alentours de 8kmh toujours, vers le village de la Villette. Rapidement j'entre, puis sors de ce village aux allures de hameau montagnard. Les maisons sont toutes de jolis chalets... dont je n'ai pas voulu prendre de photo de trop près pour ne pas en embêter les propriétaires ! Puis juste au dessus de la Villette, j'approche de mon 97è col, le Collet de la Villette (altitude 1400m).

 

P1020626 revue

Photo prise lors de la redescente


P1020559 revue

Le collet - le panneau noir indique l'emplacement du col à côté de la route, mais pas l'altitude...

 

Etant en plein effort je n'ai pas envie de m'arrêter ici pour la photo traditionnelle... que je ferai à mon retour en descendant bien sur. La route tourne alors à gauche... et me voila maintenant à emprunter cette longue impasse de 9kms ! Suivez le panneau...

 

P1020561 revue

 

A partir d'ici, les pourcentages ne retomberont plus en dessous de 7,4%... et iront jusqu'à 11,2%. Un col assez régulier, mais long et très pentu... tout simplement. A partir d'ici je ne verrai plus... que 2 voitures, une famille en pique nique, et un cyclo en montée alors que je redescendrai... tout ça étalé sur plus de deux heures bien sur, le temps de monter, de voir le haut, et de retomber sur mes pas !

 

P1020562 revue

P1020564 revue

P1020577 revue

 

Maintenant il ne me reste plus qu'à espérer pouvoir aller au bout. Je sais qu'il s'agit ici d'une toute petite route, mais je ne sais pas si c'est praticable tout du long ou non. Heureusement, je parviendrai en haut !

 

P1020576 revue

P1020580 revue

 

Que dire de plus... la montée est longue. Très longue. Pas du genre 'interminable' comme me rappellent mes souvenirs de souffrance à Chalais, car ici il y a une vue plongeante sur la vallée, sur un versant du domaine de l'Alpe d'Huez, sur des bouts de Belledonne, et sur le lac du Verney en contrebas à partir d'une certaine altitude. Mais on a quand même l'impression de ne pas trop avancer. Heureusement, les jambes répondent présent aujourd'hui, et je poursuis l'effort de manière très régulière, en avançant à 8, puis 7kmh sur les 2 derniers kilomètres de montée.

 

P1020585 revue

P1020592 revue

P1020593 revue

 

Après avoir enchainé deux longues séries de lacets (j'en ai compté 23 depuis le bas !) la route devient plus rectiligne, et je vois que j'arrive vers le fond (le haut !) de la vallée. M'y voila presque...

 

P1020594 revue

P1020595 revue

Encore quelques coups de pédales et j'y suis ! Ca c'est ma tête 'je suis fatigué mais content'. Vraiment content !

 

Après exactement 2h03 d'effort, me voila enfin au col du Sabot (altitude 2100m). Ce col est mon 98è col de la saison, et le 4è de ces 98 qui se situe au-dessus de 2000m d'altitude. A ce moment, je n'ai croisé qu'une voiture qui descendait depuis que j'ai quitté la Villette. La montagne n'est rien que pour moi aujourd'hui !

 

P1020603 revue

P1020601 revue

 

On a l'impression d'être sur le toit du monde là haut. Le parking est vide, il n'y a vraiment personne... sauf une famille qui pique nique... avec vue sur le Mont Blanc et le 'lac' de Grand Maison... il y a pire non? Il suffit, pour voir ces deux symboles du nord des Alpes, de marcher 2 min sur le sentier qui part en face de la 'fin' de la route du col du Sabot. Ici la définition de 'col' prend tout son sens puisque le Sabot se situe au creux de deux montagnes, avec même pas 3m de plat entre les deux, au sommet des deux vallées qui s'y rejoignent.

 

P1020605 revue

P1020606 Grand Maison et la route du Glandon vus du col du

En contrebas, le 'lac' de Grand Maison et la route qui mène au col du Glandon / de la Croix de Fer. C'est assez loin et surtout bien plus bas que mon altitude du moment ;)

 

Voila ma récompense du jour ! Une vue imprenable sur un coin que j'ai découvert l'avant veille, tout ça avec la pate de coing faite maison pour profiter du moment... que du bonheur. Et là haut, il ne fait pas moins de 10°... un temps exceptionnellement doux pour la saison !

 

C'est maintenant le moment de redescendre. Les jambes ont bien chauffé dans la montée, mais je n'ai pas autant souffert que je ne l'aurai cru au vu du profil qui faisait un peu peur avant de partir. Je sais donc maintenant que je vais tenter de rajouter un col à ma journée... pour ne pas être venu jusque dans l'Oisans en voiture pour rien.

 

P1020612 revue

Une petite ressemblance avec les lacets de l'Alpe d'Huez ??? Peut être... mais alors en bien plus joli et perdu !

 

 

 

P1020617 revue

 

Je descends prudemment car la route n'est quand même pas top partout. Il y a parfois des grosses pierres, des gravillons, des feuilles, ainsi que 3 passages canadiens (pour empêcher les troupeaux de s'échapper...), etc.

 

P1020623 revue

La vue en direction de Vaujany / La Villette...

 

P1020622 revue

Petit arrêt dans la descente pour indiquer le col du Sabot... si si, il y a bien une route qui y mène, je peux maintenant en attester !

 

Suite de la descente... je continue à être prudent mais aussi, et surtout à profiter du panorama exceptionnel des lieux. Au bout d'un moment, me voila arrivé au collet de la Villette, où je peux maintenant faire mon arrêt photo.

 

P1020625 (à la Villette, le Collet) revue

 

Puis je peux maintenant traverser la Villette dans l'autre sens, ainsi que Vaujany. Non sans m'arrêter pour prendre cette photo... car à la sortie de Vaujany se situe le début de ma seconde montée du jour, pour me rendre au collet de Vaujany. On aperçoit justement le début de la montée derrière l'église...

 

P1020627 revue

P1020628 revue

 

Cette seconde montée est beaucoup plus courte, mais elle est pentue aussi. Les pourcentages difficiles, ça semble être le 'thème du jour'... A noter sur le profil ci-dessous que je commence mon ascension au niveau du km 6,5 (depuis Vaujany).

 

Collet de Vaujany

 

Je suis accueilli sur cette route complètement déserte par ce panneau... cela ne devrait pas être un problème, il n'y a pas une once de neige au dessus de ma tête sur les pentes avoisinantes :)

 

P1020629 revue

P1020631 revue

 

Sur ce second épisode de la journée 'mes jambes VS la montagne', je vais l'emporter... mais difficilement ! Cette fois-ci sur des pentes au-delà de 10-11%, je tourne plutôt à 6-7kmh... Mais les couleurs, la forêt et le panorama en contrebas se chargent de me faire oublier que les jambes ne répondent plus trop...

 

P1020630 revue

P1020632 revue

P1020652 revue

 

37 minutes d'effort plus loin (depuis le bas de cette ascension, à Vaujany), me voila à mon troisième col de la journée, le collet de Vaujany (altitude 1700m).

Et avec ceci la résolution du problème mathématique obtenu: 2 cols + 1 col à plus de 2000m d'altitude = 99 cols franchis depuis mai !

 

P1020634 revue

P1020635 revue

 

A 200m en dessous de ce col, je m'arrête à une table d'orientation. Ce collet se situe vraiment sur la pointe de la montangne, et on voit distinctement 3 vallées depuis ici. Dans l'ordre ci-dessous: (1) la vallée de la route qui va en Maurienne / col du Glandon et de la Croix de Fer, (2) la vallée qui va vers Grenoble, avec en premier plan le 'lac' du barrage de Verney, et (3) la vallée de Vaujany et du col du Sabot.

 

P1020641 revue

P1020644 revue

P1020647 (col du Sabot vu depuis Collet de Vaujany) revue

Le col du Sabot... tout là haut !

 

D'ici on voit également "l'envers" de l'Alpe d'Huez... et du bout du doigt, on pourrait presque toucher... le col du Poutran où j'ai posé les roues avec Tom il y a quelques mois...

 

P1020645 (col du Poutran vu depuis Collet de Vaujany) revue

 

 

 

Après une bonne petite pause beaucoup plus 'touriste' que 'cyclo', je peux reprendre la route en descente, via Vaujany, le Verney, Allemont, et jusqu'à Rochetaillée où m'attend la voiture.

 

P1020651 revue

Il y a pire comme vue non ?!

 

Profil du jour (parcours openrunner 1297208):

 

ScreenShot003

Plus de pourcentages 'rouges' (supérieurs à 10%) que d'habitude... ce qui explique le coefficient de difficulté de 3,53 sur la journée !!!

 

Conclusions:

  • Encore une superbe sortie 'alpine'... la 4è cette année si l'on compte la sortie Lautaret + Galibier, la sortie à l'Alpe d'Huez et Poutran, la sortie Glandon + Croix de Fer et celle d'aujourd'hui.
  • Cols n°97, 98 et 99 validés ! Il ne me reste plus qu'à franchir un col au dessus de 2000m et mon challenge des cents cols est plié :)
  • Plus de 8000m de D+ cumulé cette semaine... ma seconde meilleure semaine de l'année en terme de dénivelé... mais pas de distance puisque deux de mes 4 sorties vélo de la semaine ont été très courtes !
Commenter cet article

Olivier 06/09/2014 14:48

Merci ami cyclo pour ton récit complet, et illustré de belles photos, qui m'a donné encore plus envie d'aller faire le Sabot. Je l'ai passé ce matin et sans surprise les petits braquets ont été nécessaires (vu les pourcentages, on peut sans problème le classer "hors catégorie"); col vraiment magnifique aussi d'autant qu'il n'y avait pas un nuage. Attention toutefois aux gravillons dans la descente jusqu'au Collet 1400 m. Bien amicalement.
Olivier Chevassut (Pont de Beauvoisin)

cestdurlevelo 07/09/2014 10:22

Salut Olivier,
De rien! Et merci de ton passage ici ;)
C'est vraiment un coin magnifique, ça c'est sur. C'est calme, c'est beau, c'est pentu... et en haut, le graal, un superbe col perdu et finalement assez méconnu. Content que tu te sois fait plaisir !

Brigitte 03/11/2011 15:08


Whaouh, quel automne pour toi ! Tu auras finalement eu de la possibilité de retourner sur les cols de haute altitude, cool ... je découvre avec surprise l'allure du col du sabot sans la neige ...
car j'y suis allée à skis plus d'une dizaine de fois ;-) Superbes photos, joli voyage en Oisans !


cestdurlevelo 03/11/2011 15:38



Merci Brigitte ! Oui un très beau col, mais surtout un très solitaire et désertique col !



David 31/10/2011 16:45


Quelle belle semaine !
Bravo pour le col du Sabot. C'est le seul col routier isérois qui dépasse 2000 m. Je n'y suis pas retourné depuis 2006, et je ne connaissais pas le collet de Vaujany.
Quel sera donc le 5ème 2000 ? :-)
Mont-Cenis, Vars, Petit Saint-Bernard ? Mont-Cenis par le versant italien vaut le déplacement, mais ça fait loin... Cela dit, tu peux partir à vélo de Lanslebourg, basculer au col sur le versant
italien, descendre jusqu'à Susa et remonter :-) Quand j'étais venu faire le Mont-Cenis en 2007, je l'avais trouvé inintéressant depuis Lanslebourg, mais comme je voulais faire l'Iséran dans la
foulée, je n'avais pas le choix, à l'époque 2000 m de D+ dans la journée c'était beaucoup pour moi ! Je m'étais promis de revenir un jour pour faire le versant italien, mais comme j'ai un peu la
flemme de prendre la voiture pour faire du vélo, je ne l'ai toujours pas fait. Il faudrait que je bloque une semaine ou deux pour aller cueillir les cols des Alpes italiennes :-)


cestdurlevelo 01/11/2011 09:26



Merci David !


Oui tu as tout à fait cerné le problème pour nous autres grenoblois / isérois... Pour faire du plus de 2000m il faut forcément faire un bon bout de voiture ! C'est pour cela que j'ai favorisé le
col du Sabot qui est relativement proche, mais dont j'ignorais l'existence jusqu'à ce que Brigitte m'en parle il y a un mois par message interposé :)


Le Mont Cenis a priori je ne vais pas y aller car je veux me le 'réserver' pour une journée pour faire le doublé avec l'Iseran... qui est maintenant fermé comme tu dois le savoir. Donc a priori
je vais plutôt essayer le Petit Saint Bernard ou éventuellement Vars... à voir.


En réalité j'ai deja fait l'Izoard il y a genre 4-5 ans, mais je ne le compte pas dans mon challenge des 100 cols, que j'ai décidé de commencer depuis mai - tout ce qu'il y a eu avant ne compte
donc pas :)


Affaire à suivre... peut être demain à vrai dire !


Quant aux cols italiens... oui il y en a à foison mais de nouveau, ça demande pas mal de voiture! Mais les choses pourraient changer pour moi vis à vis de tout ça car je suis peut être sur le
point de déménager en Haute Savoie sous peu. Dans lequel cas je suis sur de pouvoir faire 'du lourd' dès le printemps !


A+



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse