Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 Mar

31 mars 2012 - RDV à Romeyère

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Archives mars 2012

68,78kms en 3h11, D+ 1275m, coef 1,85

Météo: soleil, chaleur relative

 

Je ne pensais pas rouler aujourd'hui mais finalement à 14h30 je me décide à sortir. En week end à l'Albenc (38), c'est l'occasion de monter pour la première fois au col de Roméyère, que j'avais grimpé 11 fois en 2012 (col le plus souvent gravi de l'année pour moi).

 

A la sortie de St Gervais – le Village, je passe devant le panneau indiquant ce qui rend ce col si ‘spécial’ : « éclairage obligatoire à 8 kms » (voir photo de ce panneau sur un autre article : ici). Car oui, il me faudra traverser le tunnel des Ecouges, un tunnel non éclairé où il fait nuit noire…

 

P1040115 revue

Voila ce qui m'attend dans quelques minutes...

 

Il fait doux - voir chaud. Dès les premiers lacets après être descendu à St Gervais je réalise qu'il fait même chaud. Clairement, c'est la première sortie de l'année où je vais avoir trop chaud ! Et ça change pas mal la donne. Mais bon il vaut mieux s'y faire... les mois à venir risquent d'être autrement plus chauds... voire étouffants !

 

P1040116 revue


Cette ascension me plait beaucoup car rapidement, on prend de l’altitude et on a sur sa droite la vallée qui s’étend sous nos yeux : St Gervais, son pont, Vinay, l’Albenc, et derrière, les bosses des collines de Chambaran. Ceci dit, l’ascension n’est pas de tout repos : il faut savoir se faire mal pour monter là haut – ce n’est pas un col extrêmement difficile, mais avec des pourcentages souvent autour de 7%, il faut quand même pousser la machine.

 

P1040117 revue

 

Evidemment je suis tout à gauche en 30*25 presque tout du long. Puis arrive le virage fatidique sur la gauche, après avoir traversé une sorte de pinède. Ici, les pourcentages vont monter à 9 et 10% pendant heureusement pas trop longtemps. C’est le passage le plus pentu du col – un passage qui, quelques années en arrière, me paraissait quasi insurmontable. Mais maintenant que je roule plus régulièrement, je sais qu’il faut simplement donner un peu de sa personne et patienter que ça ‘replate’ au niveau du tunnel.

 

P1040118 revue

 

Le tunnel… m’y voila déjà. J’allume la lumière avant et la lumière arrière pour être en toute sécurité. Et me voila en pleine pénombre. Avec les efforts consentis pour me ‘monter’ jusqu’ici, je suis surpris mais je n’ai même pas froid dans le tunnel où il fait pourtant toujours frais et humide. Est-ce une impression… mais je trouve le bitume encore plus ‘défoncé’ que l’été dernier… ça ne s’améliore pas ici !

 

A la sortie du tunnel une voiture me croise, mais m’a vu parfaitement alors que j’étais encore à peut être 30m de la sortie de ce passage ‘de nuit’, donc pas de souci. Je traverse le petit ‘canyon’ des Ecouges, et tourne à droite. Devant moi s’aligne la grande rampe finale qui m’emmènera au col. Pas facile cette rampe, même si les pourcentages sont plus abordables (peut être 5-6% ?). La route est plus large et surtout très rectiligne… je n’ai pas l’impression d’avancer beaucoup. Mais je connais les lieux donc de nouveau, je prends mon mal en patience. Petit coup de plat avant la dernière portion montante, et me voila en haut…

 

… j’arrive au col de Romeyere (altitude 1069m) exactement en même temps qu’un cyclo vêtu de rouge qui montait de l’autre côté (côté Rencurel / gorges de la Bourne). Tiens, il prends une photo des lieux… peut être un blogueur ? Rapidement on se reconnaît – rigolo ! Il s’agit de Jean Philippe Battu, qui organise les Brevets des Randonneurs Mondiaux de Grenoble (dont j’ai fait le 200km il y a quelques semaines) ! En plus d’être un cyclo hors norme (aujourd’hui il tourne encore autour du Vercors… je vous fais grâce de la distance en question !!) et un très bon cuisinier (miam le gâteau au chocolat au retour du BRM 200kms !), il est très sympa et m’a donné pleins de conseils pour gérer mes soucis de genoux à vélo (réglage de selle, etc), via emails interposés. C’est donc l’occasion de parler vélo et de papoter… peut être bien 10-15 minutes. Agréable ce genre de rencontres, surtout que ‘si on s’était donné rendez vous, on n’aurait pas fait mieux’, vu que nous sommes arrivés exactement ensemble :)

 

P1040119 revue

 

Après avoir immortalisé l’instant, nous nous souhaitons bonne route et chacun redescend de son côté. Me voila donc dans la belle et rapide descente vers Rencurel.  Dans la descente, mon guidon vibre beaucoup. J’ai l’impression depuis plusieurs mois d’avoir quelques mini soucis de direction. Auparavant, je pouvais rouler, même en descente, sans tenir le guidon (le temps de prendre un sandwich dans la poche de dos, ou de m’étirer le dos). Désormais je ne peux pas trop, car le guidon vibre et commence à ‘osciller’, de manière à ce que la roue semble ‘perdre son contrôle’ de manière exponentielle. Je songe à faire une révision du vélo prochainement, chose que je n’ai plus faite depuis  plus de 6 mois. Mais ce n’est tout de même pas quelque chose qui me paraisse dangereux, bien entendu, sans quoi j’y aurai déjà fait quelque chose…

 

Passage rapide par Rencurel où je remplis un bidon. J’ai déjà beaucoup bu dans la montée, car il fait chaud. Et puis comme je me sais sur un tour court, pas besoin d’économiser mes réserves !

 

Arrivé en bas au niveau de La Balme de Rencurel, je tourne à droite pour m’enfoncer dans les gorges de la Bourne. La descente se poursuit sur plusieurs kilomètres, et bientôt me voila à Choranche, puis Pont en Royans. Je prends à droite et traverse le village prudemment – avec le beau temps, les habitants et touristes sont dans les rues et visiblement les vélos et voitures n’ont PLUS la priorité sur la route !!!

 

P1040120 revue

Entre Pont en Royans et St André en Royans...


Ca remonte à la sortie de Pont en Royans. Je déteste cette montée, pourtant pas très longue (peut être 1km ?). Souvent je crois que j’y passe un peu cramé, et en plus il y a toujours pas mal de trafic. Je double deux vélos dans la montée, dont un à l’arrêt, quelqu’un qui a l’air complètement cuit ! Plus loin j’emprunte la D58 sur ma droite, qui monte vers St André en Royans à travers des champs de noyers.

 

Après un bout de montée, me voila à St André, où j’admire toujours le château et le clocher, qui ont quelque chose de particulièrement joli, je trouve. Ils sont construits, tout comme le village, sur un petit promontoire qui les met en valeur. Après le passage du village, ça redescend fort. Prudence car un tracteur travaille sur le bord de la route et ne fait pas attention à ceux qui passent derrière lui alors qu’il recule. Passage sans encombre mais je me dis que ce papi n’est pas bien prudent quand même !

 

P1040121 revue

P1040122 revue

 

Arrivé à St Romans, je tourne à droite sur la D1532. A Beauvoir en Royans je tourne à gauche pour descendre jusqu’au niveau de l’Isère. Je traverse le fleuve puis prends illico à droite après le pont. C’est ici que j’avais ‘calé’ (= du poser pied à terre et pousser le vélo !) en tout début d’été 2011, à un moment où je reprenais tout juste le vélo après plusieurs années d’arrêt.

 

P1040123 revue

 

Je souhaite me ‘mesurer’ à ce mur, avec passages à 15%, maintenant que les jambes sont mieux. Je me retrouve derrière un tracteur qui charrie une longue remorque pleine de bottes de foin en plein mur. Ce n’est pas un souci – je peux le doubler. Doucement bien sur – et le cultivateur qui le conduit me fait un grand sourire et m’encourage. Car c’est ici quand même un bon raidillon pas facile à grimper. En haut, je traverse les champs de noyer, tourne plus loin sur ma gauche puis à droite pour passer au-dessus de l’autoroute Valence-Grenoble. Me voila à St Sauveur.

 

Il ne me reste plus qu’à rentrer, avec un gros vent de face – comme c’est le cas depuis Pont en Royans – via la D1092. Je lutte contre le vent et ça me flingue un peu les jambes. En plus j’ai mal aux fesses. Je me rends compte que le minitour effectué hier soir a peut être également contribué à me fatiguer aujourd’hui… je n’ai pas l’habitude d’enchainer des sorties deux jours de suite, aussi courtes fussent-elles…

 

Passage par Têche, Beaulieu, Vinay, et me voila bientôt revenu à l’Albenc. Avec au compteur des stats (notamment la distance) moins importantes que je ne l’aurai cru, surtout au vu de l’état des jambes et des fesses, qui sont contentes d’en avoir fini.


Carte (parcours openrunner 1545505):

 

ScreenShot003.jpg

 

Profil altimétrique:

 

ScreenShot004.jpg

 

Conclusions :

  • Première montée à Romeyere… ça en appelle d’autres ! Surtout que désormais, je suis bien mieux équipé (j’ai en permanence sur moi gilet réfléchissant jaune, lumière avant et arrière) pour le tunnel des Ecouges.
  • Ce vent de nord… grr. Tous les amis cyclo-blogueurs isérois/dromois en parlaient depuis plusieurs semaines, et je viens de m’y frotter pour la première fois cette année. Je supporte toujours aussi mal les mauvaises conditions de vent. Ceci dit, je suis rentré, sans poser le pied à terre… une petite victoire en soi ?!

 

Commenter cet article

cyclotourisme-kesako 04/04/2012 09:54

bien joli col ce Romeyère
pouvoir rouler plusieurs jours de suite çà aide
maintenant que çà m'arrive régulièrement j'ai l'impression de bien moins souffrir qu'il y a 30 ans; mais il ne faut pas languir, le temps passe bien assez vite alain kesako

cestdurlevelo 04/04/2012 09:56



Oui, Romeyere, j'adore tout simplement. Il présente tout un tas d'avantages: ses deux côtés sont très différents en termes de paysages et de difficulté. Il y a aussi la possibilité de pousser
jusqu'au Mont Noir (quoiqu'en cette période il est peut être encore un peu tôt = qualité de la route???!).


Tu as raison, rouler régulièrement c'est VRAIMENT la solution. Après, il faut avoir le temps, la motivation, et un mélange de bonnes conditions (météo, etc). J'espère mettre ça en pratique dans
les mois à venir :)



Renarde 04/04/2012 09:37

Il n'y a pas de radar mais juste une limitation à 30 km/h ... que je grille toujours un peu ...une petite joie un peu minable en fin de sortie mais on ne se refait pas LOL
Sinon j'aime beaucoup St André !

cestdurlevelo 04/04/2012 09:44



Ahah oui - pas besoin de radar pour être en excès de vitesse et en être fier :)


Bah on ne fait de mal à personne - c'est pas comme si on était dangereux à rouler à vélo à 32km/h au lieu de 30 hein :) Tant qu'on ne le fait pas en voiture, je ne pense pas que ce soit un gros
souci !


Oui, St André c'est sympa. Et la montée passe beaucoup mieux ! Je crois vraiment que si je déteste la montée après Pont en R, c'est vraiment parce que géénralement quand je la prends, je viens de
me taper 15kms de descente à travers les gorges... alors forcément reprendre un rythme c'est pas facile ! En plus... la qualité du revêtement DANS PeR est vraiment déplorable.



Renarde 04/04/2012 09:02

Belle rencontre en haut du col de Romeyere ! Chacun son tour puisque j'avais croisé Jean-Philippe dans Grenoble le vendredi da la semaine d'avant ;-)
Un passage m'a fait sourire, cette remontée que tu détestes après Pont en Royans ! parce que moi aussi ! et également ma copine Alice ;-) On va faire une pétition ! Heureusement je peux le plus
souvent y échapper lorsque je rentre vers Valence, à la place je fais un traditionnel "excès de vitess" dans Auberives :-)

cestdurlevelo 04/04/2012 09:08



Ahah finalement il est 'facile' à rencontrer Jean Philippe à ce que je vois... forcément, il semble être toujours sur la route !!!


Rho oui, cette montée après PeR elle est dure, elle est soulante. Trop de voitures, trop de pente peut être !? La solution bien entendu c'est de continuer sur la gauche dans PeR et partir vers St
Eulalie ou Auberives, comme tu le dis. Mais les deux partent dans le sens opposé où je souhaite me diriger (généralement je dois me rentrer sur l'Albenc ou Rives). Ceci dit, la route d'Auberives
je ne crois pas encore l'avoir prise ! Encore une à découvrir... et visiblement il y a un 'radar éducatif', si je comprends bien ton sous entendu :)



Cricri le cyclo 03/04/2012 05:37

allez va pour un ptit gars de ton âge on va dire que la sortie est pas mal et qu'elle mérite les encouragements :)

cestdurlevelo 03/04/2012 07:39



merci Cricri. Mais je te retourne exactement le même compliment... vu ton âge...



VercorsChambaranSport 02/04/2012 20:04

A chacun son petit bout de Vercors en ce samedi :) Pas encore fait Romeyère cette année !! ce ne va pas tarder . Sympa la rencontre avec Jean Philippe !!

cestdurlevelo 02/04/2012 20:24



Oui je te fais confiance, de passer à Romeyere rapidement :) Mais c'est pas comme si tu connaissais pas !!! Oui, rigolo de croiser JPB là haut.. par le plus grand des hasards!



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse