Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Oct

4 octobre 2011 - Paumé dans le Bugey...

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Chasse aux cols, #Ain, #Savoie, #Bugey

152kms en 7h15, D+ 2049m, coef 1,35

Météo: beaucoup de brouillard sur les premières heures, puis soleil. Joli temps pour sortir le MBK !

 

4 octobre... malgré le soleil qui persiste cet automne, je sais que les belles et longues sorties à venir ne sont plus nombreuses, et je veux donc mettre à profit une belle journée ensoleillée prévue aujourd'hui. J'ai aussi envie de continuer à faire progresser ma liste de cols franchis depuis mai, et c'est donc l'Ain et le Bugey qui seront au programme. Je me suis prévu un joli parcours de plus de 140kms avec pas moins de 7 cols au programme (tous 'nouveaux' pour moi... pas étonnant, je ne connais pas du tout ce massif, dont j'ignorai jusqu'au nom il n'y a pas si longtemps. C'est bon pour les connaissances en géographie aussi, le cyclotourisme :)

 

Je me suis rapproché en voiture, et mon tour commence de Saint Genix sur Guiers. J'y étais passé au coeur de la chaleur cet été, et en garde des souvenirs de chaleur bien sur, mais aussi de sa fameuse piste cyclable suivie depuis Yenne presque, le long du Rhone.

 

P1010944--retour-a-la-voiture- revue

Photo prise le soir juste à la fin de mon parcours... car à l'opposé, c'est fraicheur et brouillard ce matin !

 

Une particularité de ma sortie vélo du jour: elle me mènera à travers trois départements: l'Isère, la Savoie et l'Ain. Assez rare pour être mentionné, surtout que cela reste une 'boucle', avec départ et arrivée au même point.


Départ juste avant 8h40, en direction de Yenne. J'ai sur moi mon itinéraire, comme souvent griffoné sur un bout de papier, et je sais que les premiers kilomètres peuvent être compliqués car il faut souvent bifurquer et je ne souhaite pas vraiment me perdre en ce tout début de (long) parcours. Surtout que je ne connais pas du tout la région.

 

Il y a un gros brouillard ce matin, et il fait bien frais. Je suis trempé bien qu'il ne pleuve pas une goutte: c'est un brouillard très humide et il fait frais. Mais avec ma veste de vélo par dessus, je n'ai pas froid, et au contraire je me dis comme souvent que je préfère rouler par 17-18 degrés que sous 35 ! C'est une bonne manière de faire des kilomètres sans faire chauffer la machine.

 

Je traverse le Rhone au niveau d'un barrage, et me voila, au bout de 15kms (de plat) deja, sur la D19 que je vais suivre en direction du nord-ouest, pendant un bon moment.

 

P1010848--brouillard-epais--St-Genix-sur-Guiers- revue

P1010851 revue

Evidemment, la photo ne reflète pas du tout l'épaisse couche de brouillard qu'il y avait...

 

P1010853--passage-du-Rhone- revue

 

Globalement, mon parcours est facilement découpable en deux: une première tranche de 40kms très plats et roulants, puis ensuite un retour dans le massif du Bugey, donc beaucoup plus accidenté, sur 80kms environ. A condition que je ne me perde pas trop, car mon parcours, fait pour maximiser les passages aux cols du coin, est assez complexe (et nécessite parfois de prendre des petites routes... pas du tout un itinéraire classique en suivant les grandes routes et directions du coin!).

 

Le brouillard ne me quitte pas pendant les deux premières heures de route. Mais je suis maintenant bien chaud et tout ça tourne à merveille. A un bon rythme en plus, car le plat, ce n'est peut être pas ce qui me motive le plus, mais c'est ce qui correspond le mieux à mon 'gabarit'.

 

Passage par le Golet du Tilleul (alt 239m), un 'faux' col celui là... ça ne monte même pas ! C'est d'ailleurs de très loin le col le moins haut en altitude que j'aie franchi cette année. Pas de pancarte, pas d'arrêt photo... pas le temps, de toutes façons ! Car j'ai encore beaucoup à faire et quelques bons coups de pédale à donner d'ici ce soir.

 

P1010855--a-droite-le-massif-du-Bugey--terrain-de-jeu-du-j

 

Je passe Montagnieu puis Serrières de Briord, toujours sur la fameuse D19... et je sors enfin du brouillard. Je jette sans arrêt des coups d'oeil aux collines et montagnes qui défilent sur ma droite... car sur le 'retour', c'est bien sur ces pentes que je passerai. Pas la même affaire qu'à l'aller.

 

Arrivé à Villebois, je quitte la D19 pour m'embrancher sur la D60 momentanément. Je traverse le petit (et joli) village de Villebois, en confirmant ma direction auprès d'une dame rapidement. C'est tout bon, je suis bien sur le chemin de mon second col de la journée (mais première vraie ascencion), le col de Fay.

 

Mon carnet de route indique que je dois tourner à droite plus loin sur la D99c, mais à ma droite, seule la D99 apparait. Je décide de l'emprunter immédiatement... et ce sera ma grande erreur de navigation de la journée ! Une fois de plus, mon itinéraire papier était bien fait, mais je n'ai pas su lui faire confiance une fois sur place. Car j'avais prévu de passer le col de Fay en boucle. Plus à ce sujet ci-dessous...

 

P1010856--Montee-sur-Souclin- revue

P1010857 revue

le Rhone au loin dans la vallée...

 

Je traverse le village de Souclin puis arrive au col de Fay (alt 680m). Petite pause photo en haut, qui est également une occasion de réfléchir à ce que je fais maintenant ! Car selon mon itinéraire papier, je devais retomber sur Souclin APRES le col de Fay et non avant. Mais faisant plus confiance à mon (très mauvais) flair plutôt qu'à mon bout de papier, je décide de retomber de l'autre côté quand même, en espérant que je pourrai rejoindre le col de Portes, mon prochain défi du jour, par ce côté. Bien mal m'en prit !

 

P1010861 revue

 

Que fait-on quand on se sait à moitié perdu et qu'on est sur un grand parcours où l'on sait qu'on risque de finir la journée cramé ? On décide de raccourcir le parcours ou on s'arrête demander son chemin. Visiblement aucune de ces solutions ne me convient aujourd'hui, puisque je continue, sans m'arrêter, sur 10kms exactement jusqu'au moment où j'entre dans le village de Cleyzieu.

 

P1010862 revue

P1010867 revue

 

Pour le coup, je commence maintenant à percuter que je ne suis pas exactement là où je devrait être. Un 'local' m'indique que le seul moyen d'aller au col de Portes est d'emprunter "la seule route qui mène à travers la forêt jusqu'à Souclin". Autrement dit, oui, j'aurai du m'arrêter au col de Fay, maintenant j'en suis sur.

 

P1010865 revue

P1010869--Cleyzieu- revue

 

Et je gagne une autre remontée de 10kms, accidentée, sur le col de Fay que j'aurai du coup monté sur ses deux versants aujourd'hui ! Et j'ajoute donc presque 20kms à mon parcours du jour. Second passage au col de Fay, où je ne m'arrête que rapidement ce coup-ci, maintenant que j'ai (ou que je crois avoir) retrouvé mon chemin.

 

P1010863 revue

P1010870 revue

P1010872 revue

P1010873--second-passage-auj- revue

 

Redescente par Souclin... je n'arrête pas de me dire que j'ai perdu plus d'une heure dans l'affaire et que je suis vraiment en retard sur mon timing prévu... aie. Sans compter que je vais continuer comme ça immédiatement, à savoir redescendre un peu trop après Souclin et donc rater le tournant que j'aurai du prendre via la D99 depuis la D99c. Arrivé au patelin de Soudon, on m'explique que je suis trop redescendu. Pourtant je suis tellement persuadé de ne pas avoir raté la route sur ma gauche... j'en viendrai presque à dire aux habitants que c'est eux qui se trompent :)

 

P1010877--Souclin- revue

Le village de Souclin, et le col de Fay sur sa gauche

 

Après avoir 'recoupé' mes informations auprès de l'auberge à Soudon, je décide donc de remonter vers Souclin. Et presque immédiatement je tombe sur la route qui monte vers le col de Portes, parfaitement indiqué par des panneaux routiers ! J'ai été tête en l'air sur ce coup, quel idiot. Je peux donc commencer cette montée de 8,5kms, la plus longue de la journée, qui me fera gagner plus de 900m d'altitude, via une jolie route à travers bois, couverte de bogues de chataignes et avec très très peu de traffic.

 

L'effort est assez long, et par moment il commence à faire un peu chaud. Les jambes commencent un peu à fatiguer, mais je sais que j'en ai encore sous la pédale, non pas pour accélérer ni ajouter de la distance à mes prévisions sur la journée, mais simplement pour terminer le parcours à un rythme modeste :) Après un bon effort sur une longue côte ponctuée d'une courte redescente et un final assez pentu avec des passages au dela de 9%, me voila enfin au col de Portes (alt 1010m).

 

P1010882 revue

 

Petite pause là haut pour profiter du paysage, du soleil... et pour m'alimenter aussi un peu. Puis je redescend en direction d'Ordonnaz. Une belle descente rapide au début, puis ensuite un long replat. Je suis soulagé d'avoir enfin retrouvé la route que j'étais censé emprunter aujourd'hui. Me voila enfin arrivé au petit village d'Ordonnaz (où le maillot jaune a oublié son vélo... jaune !), d'où je sais qu'il faut que je suive la direction 'Innimont'.

 

P1010887 revue

Au détour de la route, petit coup d'oeil entre les arbres à droite... une haute montagne couverte de neige.... ça ne peut être que le Mont Blanc ! Bonne surprise, je ne savais pas qu'on le voyait d'ici !

 

P1010890-Ordonnaz revue

Mon MBK jaune vaut quand même mieux que ça... je ne l'échange donc pas :)

 

Tournant à droite, me voila sur la D94a, que je vais suivre longtemps à son tour ! La route est superbe - il n'y a pas un chat et la verdure est étonnante pour un début octobre ! Sans compter qu'il commence à y avoir de la vue sur les collines avoisinantes et que la route propose un enchainement de petits bois, pinèdes et champs verts. Un bon moment à passer sur la selle :)

 

P1010891 revue

P1010898 revue

 

Les jambes continuent de bien tourner aujourd'hui - une bonne satisfaction car je vois que le compteur tourne... Rapidement me voila sur une courte descente avec en point de mire une petite église perchée et un joli village. Je sais que j'arrive à Innimont.

 

P1010899--Innimont- revue

P1010900 revue

 

Une fois le plein des bidons fait, un agriculteur du village m'indique qu'il y a une 'table d'orientation' un peu plus loin à gauche... soit approximativement dans la direction où je cherche à m'orienter pour monter le col du Petit Perthuis. Il ajoute à deux reprises que "ça monte vraiment fort là bas' - me voila averti !

 

Petit tournant à gauche et effectivement la montée est forte. Mais courte, donc rien d'insurmontable du tout. Arrivé en haut, la route se termine sur un tout petit parking, une table d'orientation... et une superbe vue sur la vallée du Rhone, la Chartreuse... et le Mont Blanc ! Superbe tout ça. Et en me retournant, je vois le panneau indiquant le col du Petit Perthuis (alt 1040m) - c'est ici le point culminant de la sortie du jour.

 

P1010901 revue

P1010907 revue

P1010911--depuis-le-col-du-petit-Perthuis- revue

 

Courte pause le temps de prendre quelques photos / vidéos... et je redescend sur Innimont. Pour ensuite continuer ma route vers le col des Fosses et Appregnin.

 

 

 

La descente qui suit est rapide, et au coeur d'une forêt pour la plus grande partie. Je passe à proximité de la 'tourbière de Cerin' puis du petit - mais joli - lac d'Ambléon, non sans m'être arrêté pour la photo traditionnelle au col des Fosses (alt 745m).

 

P1010918 revue

P1010923 revue

P1010925 revue

 

Ensuite, c'est la plus longue descente de la journée qui suit. Elle donne une vue assez impressionante sur la vallée en contrebas, où je vais retomber sur Appregnin puis St Germain les Paroisses. Arrivé là, je tourne deux fois à droite et ne manque pas (cette fois ci) la bonne route: la D69b vers Colomieu.

 

P1010929 revue

P1010930--descente-du-pas-des-Fosses- revue

 

A Colomieu, je suis maintenant beaucoup plus bas en altitude, pas si loin de ça du niveau de la vallée où coule le Rhone en contrebas (mais à ce moment là, je ne le vois pas). Je tourne à gauche puis à droite, direction Peyzieu. Je viens de passer le col de Sansonnet (alt 355m), mais il me reste le col de Premeyzel à franchir aujourd'hui.

 

P1010937 revue

 

Je vais une nouvelle fois me tromper sur mon itinéraire en empruntant la D992 - résultat je dois 'rattraper le coup' en grimpant au col de Prémeyzel (alt 355m) par l'autre versant que prévu. C'est une montée courte mais très pentue... heureusement à l'ombre et à la fraiche. Pas de panneau en bas... je prendrai donc le soin d'en signaler l'emplacement moi même sur la photo !

 

P1010939-col-Premeyzel-apres-descente revue

 

Il ne me reste plus qu'à suivre la direction 'Saint Benoit' sur la D10 pendant un moment, le temps de redescendre sur le 'plancher des vaches' (litérallement, aussi !), puis ensuite de refaire le chemin inverse du matin sur la D19 sur quelques kilomètres en longeant le Rhone, puis sur une jolie piste cyclable.

 

P1010942-le-Rhone revue

 

Pour rentrer sur St Genix sur Guiers où m'attend la voiture, je vais d'ailleurs traverser le Guiers et passer par Aoste... ce petit passage express en Isère est le moment clé qui me permet non seulement de dépasser les 150kms sur la journée, mais aussi d'accrocher un troisième département à mon palmarès du jour :)

 

Carte (openrunner 1263585):

 

Ain-Bugey (carte) 04 10 2011

 

Profil altimétrique:

 

Ain-Bugey (profil) 04 10 2011

 

Conclusions:

  • Super sortie dans le Bugey - une vraie mine à cols en plus. J'y retournerai pour sur ! En plus, moi qui espère déménager et m'installer en Haute Savoie ou dans l'Ain dans les mois à venir... peut être que ça sera pour moi l'occasion de faire de ce coin mon nouveau terrain de jeu :)
  • 7 nouveaux cols aujourd'hui, la bonne pioche ! Total des cols franchis jusqu'à présent: 84 ! J'approche du graal...
  • Le coup de la carte écrite sur un bout de papier (déchiré dans tous les sens à la fin de la journée, qui plus-est!).... est clairement à revoir (cf photo ci-dessous) !

 

P1010945-plan-du-jour revue

Commenter cet article

Pierre BERNHARS 09/07/2013 16:08

bravo ! j'appellerai cela un circuit decouverte de col en col. connaissant bien le coin, merveilleux, calme, peu encombre,et dote de nombreuses routes, il est imperatif de bien preparer son itineraire .
moi je le fais a moto c'est aussi tres sympa, mais moins courrageux.....bonne route

cestdurlevelo 12/07/2013 16:04

Oui c'est ça, du vélo cycloutistique/découverte !!!! et j'avais adoré. Bon, ça remonte un peu cette sortie mais j'en garde des souvenirs très particuliers / ça m'a vraiment beaucoup plu. Depuis, j'ai pas mal découvert le nord du Bugey et suis aussi repassé plusieurs (2-3) fois à sa base au sud... mais j'aimerai y retourner là bas. notamment au Col de Porte !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse