Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Sep

6 juillet 2011 - Cols de Chartreuse avec Toinou

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Chartreuse, #Col de Porte, #Col de Clémencière, #Piste cyclable, #Berges de l'Isère

102kms en 4H25, D+ 1736, coef 1,7

Météo: temps idéal pour rouler. Soleil et quelques nuages, à peine de vent

 

Ce 6 juillet, je continue à apprendre de Toinou :) Il m'emmène faire des cols où je n'ai jamais posé les roues, en Chartreuse, via une partie de la piste cyclable St Gervais-Grenoble que je ne connais pas. Que du bon quoi !

 

Départ de Rives peu après 8h, histoire d'éviter les chaleurs. Il a fait tellement chaud récemment, qu'il vaut mieux éviter de pédaler trop tard dans l'après midi !

On descend à St Quentin sur Isère via Renage et Tullins, pour emprunter la piste cyclable sur environ 13,5kms. A noter un chauffeur de camion qui nous klaxonne et nous fait des signes... visiblement il n'aime pas que les cyclistes roulent HORS piste cyclable... mais s'il connaissait l'état de cette portion de la piste cyclo entre Tullins et St Quentin... bref... on lui rend bien ses signes tiens !

 

Une bonne manière de se chauffer la piste cyclable jusqu'à Grenoble, surtout que comme d'habitude, on prend le temps de discuter de l'actu sport... on en oublierait presque qu'on fait du 26-27kms sans se fatiguer :)

 

Arrivés Porte de France à Grenoble (sous le pont de l'Isère), on remonte à hauteur de rue pour tourner à gauche et partir sur la route en laissant l'Esplanade à gauche. Direction St Martin le Vinoux. On tourne à droite quasiment illico pour monter sur la D57. Ca monte assez fort dès le début, mais on part sur un rythme raisonnable qui semble nous convenir à tous les deux. Arrivée à deux, assez vite, au col de Clémencières (altitude 622m).

 

P1000102 revue

 

Plutôt que de passer par le col de Vence (est-ce un choix où un accident de parcours???), on continue tout droit (derrière moi sur la photo ci-dessus) direction Sarcenas. La pente devient plus fort et je lutte pour rester accroché avec Toinou. On aperçoit Quaix en Chartreuse en contrebas sur notre gauche. La route continue à 'prendre du degré' (!) mais heureusement il ne fait pas chaud.

 

Après Sarcenas, on rattrape une cycliste dans une partie en forêt et en replat. Elle revient progressivement sur nous, sans vraiment nous rattraper - preuve que j'étais au dessus de mon rythme et clairement dans le rouge. D'ailleurs c'est bien ce que je lui avouais en discutant une minute avec elle à sa hauteur plus tôt dans la montée :)

 

Après le col de Palaquit - altitude 1154m - (tournant à gauche sur la D512), la pente est beaucoup plus douce... mais Toinou garde son rythme (voire accélère!?) alors que moi je craque - je le rejoindrai en haut ! La fin de la montée, je la fait à mon rythme, pour le coup. Voire en dessous puisque j'ai été dans le rouge un moment !!!

 

Pause photo, sandwiches, remplissage des bidons au col de Porte (altitude 1326m). On discute deux minutes avec des allemands qui viennent de Metz et vont sur la côte d'Azur en vélo en trois semaines. Joli objectif... surtout s'ils font tous les cols situés sur le parcours, comme l'indique peut être le fait de les rencontrer à plus de 1300m d'altitude ! Sans compter que ce sont 'des vrais', ils ont les grosses sacoches de matos et tout et tout . Respect.

 

P1000103 revue

 

Descente prudente sur La Diat puis on descend à gauche sur St Pierre de Chartreuse. Pas de Cucheron pour nous aujourd'hui... et en ce qui me concerne, c'est tant mieux !

 

P1000107 revue

P1000108 revue

 

Arrivés à Saint Laurent du Pont, on passe les gorges de Crossey et on descend à Voiron. Juste avant Voiron on tourne à gauche (à l'endroit exact où j'avais filmé le Dauphiné plus tôt cet été) direction Coublevie. Toinou continue de faire office de GPS et propose un petit tour par Voiron, le haut de Voiron, Le Curtet, Le Royer, St Cassien, puis le Mercurel, où on allait rouler souvent (et régulièrement en se tirant la bourre, si si!) quand on était petits. Arrivée sur Réaumont par un bon petit mur... en descente heureusement ! Encore un lieu qu'il m'aura fait découvrir aujourd'hui et où il faudra que je retourne (pour le monter, cette fois !). retour classique à la maison sur Rives, non sans 'tout donner' dans un dernier sprint honorifique à hauteur du tunnel sous l'autoroute... un must celui là ;)

 

Carte / profil (parcours openrunner 1078771):

 

ScreenShot001-Porte-ac-Toinou-.jpg

 

Conclusion: un super tout 'découverte', où j'ai quand même du m'employer en montée. A refaire !

Commenter cet article

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse