Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jan

7 janvier 2012 - Bugey et le plateau de Retord dans la neige

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Bugey, #Plateau du Retord, #Neige, #Chasse aux cols

89,1kms en 4h30, D+ 1530m, coef 1,71

Météo: neige et grand froid, routes couvertes de neige.

 

Après deux semaines sans vélo pour raison de fêtes de fin d'année et de grippe, me voila pour la première fois en selle en cette nouvelle année. La météo annonce un temps plus ou moins sec le matin mais de la pluie et neige l'après midi. Je me lève donc à 6h pour avoir le temps de boucler mon tour dans la matinée. Une fois le vélo chargé dans la voiture, j'ai 50min de route jusqu'à mon point de départ: Nantua. Me voila au pied de plusieurs jolies montées du coin, et je commence à pédaler vers 8h15.

 

La particularité de ma sortie aujourd'hui, c'est qu'à quelques petites différences près, je ne fais que suivre le parcours n°24 de "l'Ain à vélo", un petit réseau de parcours permanents indiqués sur la route par des panneaux, et le n°24 est décrit sur ce site. Je dis "à quelques détails près" car je vis ajouter une courte variation au parcours pour empocher 3 cols de plus sur 3 kms !

 

Il fait froid. Très froid. J'ai deja roulé à des températures inférieures à 0°, mais franchement là, -5° à mon point de départ, c'est frisquet. D'ailleurs, je ne le sais pas encore à ce moment là, mais je vais me cailler une bonne partie de la matinée.

 

J'emprunte la D1084 en direction de Bellegarde sur Valserine. Mais rapidement, une fois entré dans le hameau des Neyrolles, je tourne à droite pour monter vers mon premier col de la journée, via la D55d. La montée est idéale pour se chauffer et au bout de peu, je suis globalement réchauffé. "Globalement" car j'ai du mal à me réchauffer le pied droit et les doigts de la main gauche. Ce qui va me gêner un bon moment d'ailleurs.

 

P1030727 revue

 

Bien que la montée soit plutôt douce, je sens que je n'ai plus les jambes d'il y a un mois ! Mais ce n'est pas un souci, je vais simplement essayer de trouver un petit rythme et de monter doucement. Plus loin j'arrive au niveau d'un village qui porte bien son nom...

 

P1030729 revue 

 

Effectivement la route est plate un petit moment avant de remonter en pente douce jusqu'à l'entrée dans le village de Le Poizat. Arrivé là, je n'ai qu'à suivre les panneaux indicateurs "l'Ain à vélo, parcours n°24" pour m'orienter. Je tourne à droite et ici commence le plus dur de la montée: direction la forêt !

 

P1030730 revue

P1030731 revue

 

La pente est légèrement plus forte mais surtout le bitume est mauvais... et SURTOUT... recouvert de neige. Au début, il n'y en a pas trop, alors je décide de continuer. Mais plus haut, la neige couvre toute la route... je roule donc doucement, jamais en danseuse pour ne pas glisser de la roue arrière, et en toute prudence. Les occupants des deux voitures qui me doubleront sur les kilomètres à venir me regarderont d'un oeil bizarre... je reconnais que de faire du vélo de route avec pneus lisses et fins sur de la neige... on a inventé mieux :)

 

P1030735 revue

P1030738 revue

 

Après une heure d'effort en montée, me voila arrivé au premier col de la journée, le col de Bérentin (altitude 1144m). Premier col franchi en 2012 pour moi ! Après une rapide photo en haut, je constate que la descente risque d'être glissante !

 

P1030739 revue

 

Je roule donc autour de 20-23kmh mais pas au dela pour pouvoir garder le contrôle du vélo. Effectivement, la roue arrière "chasse" régulièrement mais globalement ça va. En gardant le guidon bien droit, et en évitant les gros coups de guidons ou de freins, ça se passe bien mieux que je ne l'aurai cru. Et c'est tant mieux, car ça me permet de continuer sur mon itinéraire prévu.

 

P1030740 revue

P1030743 revue

Le plateau de Retord s'étend sous mes yeux...

 

Encore un petit bout de faux plat descendant et deux petites montées rapides et j'arrive à un chouette point de vue sur le plateau de Retord (photo ci-dessus). Le ciel est couvert, mais il a arrêté de neiger... provisoirement.

 

Plus loin je quitte provisoirement la D55 en tournant sur ma droite sur la D39. Cela me permet en quelques minutes seulement d'aller chercher trois petits cols vite fait bien fait: le col de la Cheminée (altitude 925m), puis, sur une route encore plus petite et encore moins bien dégagée, consécutivement le Golet Géla (altitude 937m) et le Golet Comment (altitude 980m). Malheureusement, je ne verrai aucun panneau pour ces trois cols...

 

P1030746 revue

L'emplacement du Golet Comment...

 

Je peux maintenant revenir sur mes pas et tracer tout droit sur la D31f qui descend. Maintenant c'est de la vraie descente, mais la route est dégagée, donc aucun souci. Me voila arrivé au petit village de Le-Petit-Abergement, qui visiblement, est connu pour une raison bien particulière !

 

P1030748 revue

 

Une courte decente plus loin sur ma gauche, suivie d'une remontée aussi courte que pentue, et me voila à le Grand-Abergement. J'y retrouve la D39 sur ma droite, pour poursuivre une descente bien dégagée... mais pas à l'abri du vent. Il fait encore très FROID ! Et plus loin, il se remet à neiger à gros flocons alors que j'entre dans le village d'Hotonnes... avec deja 35kms dans les jambes.

 

P1030750 revue

 

Je tourne à droite pour emprunter la D9. Le vent me fouette le visage et les flocons me piquent les yeux (moi qui aime éviter de porter des lunettes de soleil...). Encore une courte portion descendante et je sais que je me trouve maintenant au creux d'une bosse, et à la base de la seconde difficulté du jour: le col de la Rochette.

 

P1030751 revue

P1030752 revue

 

Je traverse le village de Ruffieu en montée, et poursuis ma route sur la D9. Me voila sur la route du col. Après peut être 200m de route dégagée, je dois de nouveau affronter une chaussée recouverte d'un bon duvet blanc.

 

P1030754 revue

Profil col de la Rochette

La seconde difficulté du jour. Pas trop difficile en théorie... mais dans la neige, c'est autre chose !

 

Je roule à 10kmh au début mais lorsque le manteau de neige qui recouvre toute la chaussée commence à devenir plus épais, et plus irrégulier (des parties gelées, des bouts de 'soupe', du verglas...), je n'arrive plus à maintenir ce rythme et me retrouve à 9kmh, rythme que je tiendrai jusqu'au dernier kilomètre. La route serpente à travers la forêt... avec superbe vue, bien que nuageuse, sur ma droite. Je sais que le mont du Grand Colombier, l'un de mes grands objectifs de 2012, n'est pas très loin et serait visible sur ma gauche s'il ne neigeait pas !

 

P1030757 revue

P1030759 revue

(meuh oui... bien sur que ça passe !)

 

Les 3 derniers kilomètres me sont très difficiles. La neige colle à mes roues, remonte le long du pneu, et se bloque au niveau des freins. Le frottement est un autre facteur de ralentissement dont je me passerai bien ! Mais je prends ça en me marrant... tout seul paumé dans une région que je ne connais pas, à faire du vélo sur une route enneigée... je m'en rappellerai !

 

Je termine mon ascension aux alentours de 7kmh... bien vanné ! La photo ci-dessus montre justement le 'grand' moment de l'arrivée au col de la Rochette (altitude 1112m). C'est toujours un plaisir d'arriver en haut d'un nouveau col, de surmonter une difficulté à vélo une fois de plus. Mais là, vu mon état physique; c'est vraiment du pur bonheur.

 

P1030760 revue

 

Le début de la descente est difficile car l'état de la route est similaire au versant que je viens de monter. Mais rapidement, la route rejoint un tronçon très bien dégagé, et pour cause: il y a une station de ski à proximité... il faut bien permettre aux skieurs d'y arriver, et donc le chasse neige a du passer il y a peu. OUF.

 

P1030761 revue

P1030762 reue

 

Il neige de nouveau... mais maintenant, une neige légère, des flocons légers et fins. Donc ça passe très bien. La nature est superbe dans ces conditions. La route descend un bon moment, et me voila peu après à Hauteville-Lompnes. Je passe par le centre ville pour trouver mon chemin - puis je tourne à droite sur la D8. La route est relativement plate, et ça fait du bien de tourner les jambes tranquillement. Le col de la Berche (altitude 864m) n'est qu'une formalité à monter...

 

P1030766 revue

 

Plus loin j'emprunte la D34 sur ma droite. Celle-ci mène rapidement au col de Cruchon (altitude 903m), qui n'est lui aussi qu'une petite bosse, rien de trop méchant !

 

P1030768 revue

 

Malgré tout, j'ai un petit 'coup de moins bien'. Peut être ne me suis-je pas assez alimenté depuis le début de ma sortie ??? Alors je descend trois barres de céréales en 10min histoire "d'être sur". Une fringale, très peu pour moi. Je ne peux malheureusement pas boire beaucoup... car l'eau de mes bidons s'est en grande partie GLACEE !

 

P1030769 revue

 

Il ne me reste plus qu'à finir la traversée 'retour' du plateau de Retord, en direction du Nord et de Nantua. Traversée des villages de Corcelles, Brénod. Via la D31, j'entame alors une douloureuse descente vers Saint Martin du Fresne. Douloureuse, car il pleut, il fait froid, je suis trempé... et tout ça à l'abord d'une descente rapide de près de 10kms. Cette descente sera vite vite à oublier... j'ai eu froid presque comme au Mont Noir un dur jour d'octobre !

 

Arrivé en bas, je sais que l'affaire est presque pliée. Encore un bout de plat sur la D1084 puis me voila arrivé à 'Le Port', qui se trouve à l'autre extrêmité du (petit) lac de Nantua.

 

P1030772 revue

Je n'ai plus qu'à longer le lac pour rejoindre Nantua (en face) via une jolie petite voie cyclable... malheureusement 'labourée' et donc laborieuse, car en travaux...

 

Me voila de retour à Nantua. Petite pause photo à proximité de la voiture pour immortaliser l'instant...

 

P1030773 revue

P1030774 revue

De retour en plus basse altitude, la glace a commencé à fondre... je vais pouvoir boire de nouveau ! Les mains sont rouges = congelées !

 

Carte (parcours openrunner 1391062):

 

ScreenShot001

 

Profil altimétrique:

 

ScreenShot002

 

Conclusions:

  • Je ne referai plus de vélo SUR la neige de sitôt !
  • 7 nouveaux cols empochés aujourd'hui, je porte mon total à 182 cols franchis depuis mai 2011. Et encore... j'en avais noté 4 autres que je souhaitais grimper sur la journée, mais les routes n'étant pas assez 'praticables'... il faudra que j'y retourne pour les valider. Dommage car je ne suis vraiment pas passé loin de ceux là !
  • Et voila ma saison 2012 lancée. Vivement les prochaines sorties... même si celles-ci seront probablement plus basses en altitude et en D+...
Commenter cet article

jc 09/01/2012 18:50

Je ne connais pas du tout ta nouvelle région, le seul col que j'ai fait pas trop loin est le Col de la Sémine (1190m) près de Belleydoux car j'avais loué un gite là bas en 2007.

Mais c'est vrai que ce doit être une région sympa aussi pour le vélo et surtout tu n'y a pas encore parcouru tous les cols, pas comme pour le vercors ;-)
JC

cestdurlevelo 10/01/2012 08:35



Je ne situe pas ce col de la Sémine... j'irai jeter un coup d'oeil ce soir sur le Chauvot!


C'est sur qu'il me reste un TAS de cols à franchir dans cette nouvelle région. Mais également dans le Vercors!!!!



Michel 08/01/2012 21:18

Belle sortie hivernale dans un bien beau pays ! Bravo !

cestdurlevelo 09/01/2012 08:31



Oui, une très belle région qui m'est encore très largement inconnue... Mes stats de cols le prouvent: plus de 45 cols en Isère, en Ardèche et plus de 50 en Drôme... mais seulement 14 dans
l'Ain... mais je travaille pour le corriger :)


Cordialement,



jc 08/01/2012 18:10

Ca pour une premiere sortie c'est fort ! Impressionnantes les routes enneigées. Incroyable qu'on puisse rouler là dessus en pneus lisses ; belles photos !
JC

cestdurlevelo 09/01/2012 08:30



Salut JC,


Oui, quelle belle région ! J'ai de la chance !


Cordialement,



l'Ange Blanc 08/01/2012 17:37

slt Baptiste,
eh ben pour rouler dans de telles conditions il faut être un peu "givré" c'est le cas de le dire... chapeau je vais peut être moins m'écouter lorsque que je fais un WE sans vélo parce qu'une petite
pluie ou un Mistral à 50 à l'heure me font obstacle. Et bien tu commences l'année fort, à mon avis tu devrais t'acheter des pneus de cyclo-cross car pendant 3 mois tu risques de rencontrer souvent
ce genre de situation, je ne te souhaite pas bon courage, tu en as pour 100 mais sois prudent. Amicalement.

cestdurlevelo 09/01/2012 08:30



Salut l'Ange Blanc. Merci !


Givré oui je l'étais un p eu ce we. Mais la motivation l'a emporté sur le confort... Mais je ne ferai pas ce type de sortie 'caillante' et 'mouillante' tous les we :)


Quant aux pneus de cyclo cross... oui ça serai plus raisonnable mais j'essaie de limiter les dépenses autour du vélo et j'ai deja d'autres projets d'investissements (= un bon compteur) alors je
crois que ça attendra. Et puis comme je dis... je ne vais pas aller m'enneiger tous les we quand même !


Cordialement,



Olivier Cyclosport 08/01/2012 14:42

Salut,

Cela me rappelle mes débuts (pas si lointain) où je roulais aussi dans la neige... mais avec le temps, je n'en ai plus (trop) envie...

Bonne route
Olivier

cestdurlevelo 09/01/2012 08:25



Oui enfin je en remettrai quand même pas le couvert tout les week ends sous la neige ! Mais j'avais bien besoin de ça après 2 semaines sans rouler :)


Bon début d'année sportive !


Baptiste



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse