Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Oct

7 septembre 2011 - Col de la Croix et col de Marignac (Drôme / Vercors)

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Chasse aux cols, #Drôme, #Drôme Provençale, #Rayon cassé

100,9kms en 4h50, D+ 1522, coef 1,51

Météo: soleil, beaucoup de vent.

 

Aujourd'hui encore je prends la voiture avec le vélo dans le coffre, pour déplacer mon lieu de départ et donc pouvoir explorer de nouveaux coins. Et par la même occasion (y a-t-il besoin d'ajouter ?) monter de nouveaux cols !

 

Départ à 10h30 car il a deja falu conduire un petit bout de chemin depuis l'Albenc. Je me suis garé sur la place du marché dans un petit village vraiment joli que je ne connaissais pas jusqu'à présent: Beaufort sur Gervanne. Perdu dans les contreforts sud-ouest du Vercors, idéalement lové au milieu des collines, et évidemment - nous sommes dans la Drôme tout de même ! - il y fait un soleil superbe.

 

Pourquoi me garer ici ? Car j'ai prévu un très long (pour moi) tour aujourd'hui, 140kms avec plus de 2200 de D+ et surtout pas moins de 7 nouveaux cols ! Mais en cas de fatigue ou de problème mécanique, je veux pouvoir rentrer à la voiture facilement, et j'ai donc décidé de transformer ce même tour en deux boucles de 70kms environ, ce qui formera une sorte de '8' dont le centre est Beaufort sur Gervanne. Et puis au pire, si une seule boucle me suffit... je m'en contenterai ! Et c'est malheureusement ce qui va se passer !

 

Je pars sur le D172 en direction du nord-est et (à la carte) St Julien en Quint. J'avais prévu de tourner sur ma droite rapidement pour aller faire le col de Veraut, mais je manque la route et fais ma première erreur de parcours de la journée ! Mais pour le coup, je comprends rapidement mon erreur et décide volontairement de ne pas faire demi-tour (j'ai assez à faire et à grimper aujourd'hui !). D'ailleurs, je devais redescendre ce col par la droite de la route où je me situe pour le moment... et je ne vois aucune route qui retombe dessus ! Autrement dit, j'avais mal du lire la carte et le col question n'aurait jamais rejoint mon parcours... peut être un coup de bol que je l'ai manqué finalement !

 

Rapidement, la route commence à monter. C'est une toute petite route qui ne permettrait même pas à deux voitures de se croiser. Mais au vu de la circulation, je ne peux pas le confirmer: en effet je n'ai croisé que 2-3 voitures et aucun vélo pendant les deux premières heures de mon tour ! Assez incroyable. Mais c'est vrai que dans ce petit 'canyon' où serpente la route, on a l'impression d'être au bout du monde.

 

P1010578--au-col-de-la-Croix- revue

 

J'arrive assez rapidement, et en bonne forme, au col de la Croix (altitude 745m).

 

P1010577 revue

 

En descendant, je croiserai enfin les deux premiers cyclistes de la journée. Très jolie redescente sur une route piégeuse car pleine de graviers. En bas de la descente, je tourne à gauche direction St Julien en Quint, que je traverse peu après via la D129. Tournant à droite sur la D543A, et je commence à monter la seconde difficulté du jour, sur une route en bien meilleur état: le col de Marignac (altitude 743m).

 

P1010579 revue

 

La montée de ce col par ce versant est facile... mais la descente de l'autre côté est longue ! Une belle descente rapide en direction de Die, sur une route en bon état au milieu des pins et sapins. Ca sent le sud - presque la Provence, j'ai envie de dire !...

 

A la fin de la descente, il me va falloir faire un peu de 'navigation', mais je trouve rapidement la D93 direction Pontaix. C'est une grosse route très fréquentée, heureusement il y a une piste cyclable par endroits, et dans tous les cas, suffisamment de largeur de route pour me faire doubler par les véhicules sans risque.

 

La route descend un peu puis se transforme en long plat avec beaucoup de vent. La question éternelle du vent en vélo... on peste contre lorsqu'on l'a de face et qu'il nous ralentit (comme à Ornon dans mon cas), mais lorsqu'il est dans le dos et (en théorie) nous aide, on ne le sent pas ! Est-ce simplement de la mauvaise foi.... peut être ! Toujours est-il que ce vent, sans être à 100% de face, me gêne considérablement. Et comme je ne suis pas du genre à pédaler à 35kmh sur du plat quand il n'y a pas de vent, il n'est pas question que je force l'allure simplement car celui-ci; aujourd'hui, me ralentit autour des 20kmh sur une route pourtant très roulante ! J'irai donc au rythme... ou le vent me laissera pédaler ;)

 

Cette partie de mon itinéraire n'est pas très intéressante et le vent me fatigue. Je traverse Pontaix et finis par arriver à Saillans. Petite pause à la fontaine de Saillans pour manger et recharger les batteries. Je veux maintenant monter au col de Fonteuse... dont je garderai un souvenir impérissable !

 

La montée commence à Saillans mais je me perd deja dans le village car la direction est très mal indiquée. Après avoir tourné un peu dans tous les sens et finalement demandé ma route à un 'local', me voila à monter sur une petite route bien pentue en direction de Véronne. Ca monte fort, il fait chaud... bon gros effort ici ! Surtout qu'après un replat à Véronne, la route s'incline à nouveau dans le 'mauvais' sens, et propose des pourcentages de l'ordre de 12% par moments. Jamais sur des passages très longs (20m par ci, 30m par là) mais c'est très 'casse-pattes' !

 

Je passe ensuite un petit hameau où la route tourne à gauche, avec un panneau qui me ne me rassure pas beaucoup 'viabilité incertaine' sur cette route ! AIE. Que veulent ils exactement dire par là... je vais bientôt le découvrir... à mes dépends !

 

La route 'replate' un peu pendant un bon kilomètre... ça fait du bien ! La seule personne que je croise, quelqu'un en plein pique nique sans doute, me jette un drôle de coup d'oeil... et je vais rapidement comprendre pourquoi ! Peu après... la route remonte et très rapidement... se transforme en chemin de pierre ! Aucune autre possibillité de route, simplement cette route qui n'est tout simplement plus carrossable pour moi et mes pneus fins de vélo de route. A la rigueur en VTT ça serait pas mal... mais là c'est mort !

 

Voila presque 45min que je monte, sur une pente qui aura été la plus dure et la plus fatigante aujourd'hui... je ne vais pas abandonner si facilement, surtout que le col de Fonteuse ne doit pas être si loin ! Je commence donc à pousser / porter le vélo. Avec les cales sous les pieds, j'entends. Et je marche. Et je pousse. Et je porte. Pendant 10min sur un chemin qui monte vraiment fort, au milieu d'une petite vallée où la seule trace de civilisation prend la forme de poteaux électriques tout en haut au sommet :(

 

Puis encore 10min de marche. Puis encore 10min de marche. Ca fait maintenant 30min d'effort assez intense à pousser / porter le vélo et je n'en vois toujours pas le bout. A un tournant, j'en ai à la confirmation: ce chemin non carrossable continue à serpenter devant mes yeux sur une très longue distance encore. Je ne peux tout simplement pas continuer, et je vais devoir abandonner l'idée de ce col, après avoir pourtant 'insisté' pendant un bail !

 

Retour sur mes pas donc. Ce qui est aussi fatigant, avec les pédales automatiques qui me gênent pour descendre. Arrêts photos histoire d'immortaliser la scène, sur les pentes de ce 'col qui me rejette' !

 

P1010580--perdu-sous-le-col-de-Fonteuse- revue

P1010581 revue

P1010582 revue

 

De retour à la maison, je verrai en me penchant mieux sur la carte... que tout ça aurait pu être évité ! Ce col n'est goudronné que par l'un de ses trois côté ! Le côté direction Beaufort sur Gervanne justement. Voila qui m'apprendra à mieux préparer mes parcours en vélo, surtout maintenant que je n'ai plus d'excuses, avec le catalogue du club des cents cols en poche.

 

Je redescends donc sur Saillans, via Véronne. Voila à quoi ça ressemble vu d'au dessus! Un joli coin vraiment...

 

P1010583 revue

 

A Saillans je tourne à droite, et de retour sur la même route qu'1H30 auparavant, je retourne direction Beaufort sur Gervanne. Et tant qu'à foirer une sortie vélo complètement... voila qu'un rayon casse sur ma roue avant ! Chose qui m'était deja arrivée dans le Vercors très récemment.

 

Justement, la casse rayon, parlons en ! La dernière fois, je suis persuadé d'avoir cassé le rayon sur la piste cyclable sous Sassenage, mais ma roue n'avait voilé (et je m'étais rendu compte de ce problème méca) qu'après Autrans où j'avais fait une première pause. Je me demande donc si la force centrifuge ne garde pas le rayon cassé plus ou moins en place, ce qui empêche le voilage. Conclusion, je décide aujourd'hui de rentrer au plus court et de ne pas m'arrêter avant d'être à la voiture ! Et cela va fonctionner. Je dois quand même ajouter que ce coup-ci, c'est sur la roue avant, où il y a moins de poids, que le rayon a lâché...

 

Bref. Toujours est-il que je vais me rentrer, sans faire de danseuse (pour ne pas ajouter de poids sur le guidon et donc sur la roue avant), jusqu'à Beaufort sur Gervanne, et sans souci en plus ! Mais je dois quand même escamoter les deux derniers cols de ma première boucle (le 'col de la Boite' et 'le Col'), ainsi que tous les cols de ma second boucle initialement prévue (parmi lesquels le col Jérôme Cavalli, le Pas du Frécou, le col des Limouches et le col Bacchus). Grosse déception aujourd'hui... mais au moins j'ai pu me rentrer jusqu'à la voiture sans souci ! Sans compter que... je n'avais pas de téléphone portable sur moi aujourd'hui et j'étais donc parti pour faire de l'auto-stop en cas de pépin :(

 

Carte / profil (openrunner 1221308):

 

Parcours revue

Commenter cet article

jeanpba 29/03/2016 12:38

salut Baptiste
il est parfois des circonstances et des coincidences qu'on ne peut pas expliquer. Je voulais aller au col de fonteuse et en passant à Saillans, j'ai aussi cassé un rayon! j'ai desserré les deux rayons voisins et je me suis apercu qu'il ne fallait pas trop que je me mette en danseuse. Quant au col de fonteuse, j'aurais aussi dû lire mieux les cartes !
à suivre
jean-philippe

cestdurlevelo 29/03/2016 15:55

Salut Jean-Philippe... ah mais non... ce coin-là est il maudit ? J'espère pas, parce que c'est ma-gni-fi-que ! Je n'y suis retourné qu'une fois, en compagnie de mon petit frère, plus récemment (2014)... que c'est beau. Pas de bol pour ton rayon... j'espère que tu as pu rentrer à bon port sans trop de souci !
Quant au col de Fonteuse... hehe... oui... voilà un petit col qui mérite d'être découvert mais qui se cache derrière... sa piste caillouteuse ! Résultat, je n'y suis jamais retourné !

Laurène 10/10/2011 11:13


Oui, avec le vélo de route... mais je ne crains pas pour mon vélo ! Tu as du constater comme moi que le début est raide et caillouteux, mais dès que c'est redevenu moins raide, j'ai roulé. Il doit
y avoir en tout 3 bons kilomètres. Donc tout faire à pied, ça prend plus d'1/2, c'est sûr.


cestdurlevelo 10/10/2011 19:32



Merci pour ton commentaire.


En tout cas j'ai trouvé ce coin superbe et très reculé. On a l'impression d'être un peu 'seul au monde' là bas... et évidemment la plupart de nous autres sportifs adorons ça ;)


Cordialement,



Laurène 09/10/2011 16:23


J'arrive droit du blog de Brigitte... et moi aussi je m'en souviens du col de Fonteuse dans ce sens... mais je savais à quoi m'attendre. Poussage du vélo au début, puis la piste redevient roulante
(moins raide et plus lisse) ; on peut donc atteindre le col en roulant un peu quand même !


cestdurlevelo 09/10/2011 17:50



Ah bon? En vélo de route !? J'ai eu l'impression de pousser / porter le vélo pendant 30min... franchement c'était trop et je ne peux même pas avoir de regrets de ne pas avoir été jusqu'en haut !
Par contre... je le ferai, c'est sur, depuis l'autre côté!


Et ça m'apprendra à mieux lire les cartes :)


Cordialement,



renarde1 09/10/2011 15:42


Ah le col de Fonteuse ... ma première traversée a eu lieu dans le même sens que toi ... en février ...il neigeait et la partie "VTT" (franchie en partie à pied était boueuse (très) ) C'est long !
Passé le premier passage cela peut passer sur le vélo de route si c'est sec. Curieusement, je n'ai jamais crevé sur ce terrain, car on va très doucement.
Dans l'autre sens ... c'est goudronné et très raide ... et ce que tu as monté, passe assez bien sur le vélo en descente sauf 400 m en bas (le tout à 12 km/h, mais c'est mieux qu'à pied) . Par
contre je n'ai pas fait le col de Véraut, il a l'air épouvantablement raide, genre 20%.


cestdurlevelo 09/10/2011 17:48



Bon... j'ai encore moins de regrets à lire que le côté du col de Fonteuse sur lequel j'étais est si long... je devais encore être très loin du haut :) Donc de toutes façons, que j'aie esssayé
"d'insister" ou non, je ne serai jamais arrivé jusqu'en haut. Merci pour l'info !


Le col de Véraut... c'était plus pour l'occasion puisque je passais dans le coin mais ce n'est en tout cas pas une priorité pour moi qui suis plutôt du côté de l'Albenc/Rives. Peut être plutôt
Musan, et le col du Mont Noir une dernière fois avant les neiges :(



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse