Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 Sep

9 mai 2011 - Première sortie dans le Vercors cette année

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Archives mai 2011

83km en 5H50 sur le vélo. 1684m de D+, coefficient 2,02

Météo: soleil, pas de vent

 

Ce 9 mai, suite aux deux petites sorties pour 'tourner les jambes', j'ai envie de (re)voir le Vercors. Première sortie montagne de l'année donc! Objectif premier, monter le col de Roméyère, que j'ai deja monté 3-4 fois (dont une en VTT avec des pneus lisses!) il y a des années. Mais je n'y suis pas retourné depuis longtemps. Objectif inavoué, parvenir à retrouver le chemin d'un certain 'col du Mont Noir' que j'avais fait une fois (la sortie VTT en question) mais dont j'ignore le chemin d'accès! J'y avais été en mode découverte et avais tourné un paquet avant de le trouver. Donc ce coup ci, si je le trouve, je sais que j'y reposerai les roues plusieurs fois cette saison :)

 

Départ de l'Albenc à la fraiche juste avant 9h. Il fait deja soleil mais très très frais! Je descend à St Gervais (le Port) où je traverse l'Isère, puis la grande D1532 au traffic de plus en plus important... mais pas à cet horaire là heureusement!

 

La montée commence sur la D35, immédiatement en tournant à gauche dans St Gervais (Le Village). C'est à cet endroit que je vois le panneau dont j'aurai du me souvenir avant de partir, 'cyclistes, éclairage obligatoire au tunnel'. On y reviendra plus tard... :(

 

La montée de ce côté là, je l'ai toujours trouvée difficile. Ca monte assez régulièrement, et ce pendant 13kms jusqu'au col, à environ 7,5 / 8% de moyenne. Le passage le plus difficile se situe avant le tunnel des Ecouges, 9,7% sur 1km. Bref, pour moi ça veut dire monter en plus d'1H20, en moulinant 'tout à gauche' de A à Z (surtout pour une première sortie en montagne de la saison!).

 

Arrivé au tunnel des Ecouges, je vois que le passage en extérieur (petite route en parapet, creusée dans la haute falaise) est non seulement fermée (ça, je le savais), mais en plus, complètement barrée. Impossible d'y passer, même en portant le vélo. Or, le tunnel n'est pas éclairé, et comme il n'est pas droit, on n'en voit pas le bout. En deux mots: impossible de passer le tunnel sans éclairage, il fait NUIT NOIRE à l'intérieur! Je fais quand même une tentative en poussant le vélo dans le tunnel sans éclairage mais me résoud rapidement à faire demi tour. De retour à l'entrée du tunnel, je me décide à faire un tentative avec le simple éclairage du téléphone portable. Ca passe mais ce n'est pas à conseiller - la lumière est tellement faible que je ne peux qu'éclairer le mur du tunnel sur ma droite en avançant à tatons tout au long... Vers la moitié du tunnel, une voiture me rattrape, et avec ses phares je peux terminer le chemin jusqu'à la sortie. OUF. ;) A ne pas refaire en tout cas!

 

A la sortie du tunnel, il me reste presque 4kms de montée jusqu'au col... c'est dur de retrouver un rythme car je suis refroidi depuis l'épisode du tunnel! Arrêt très rapide en haut du col puis redescente sur Rencurel. Avant Rencurel je tourne à droite (avant le pont) direction la Lauze, puis de fil en aiguille je me retrouve complètement perdu sur une montée qui ne ressemble en rien au chemin dont je me rappelle vaguement avoir montée il y a des années en direction du col du Mont Noir.

 

... et ça monte très fort! Avec la fatigue accumulée, je suis obligé de m'arrêter à deux reprises, sur des pentes à 10-12%. J'arrive au hameau 'les Prés' pour me retrouver.... dans la cour d'une ferme! C'est un cul-de-sac et je fais donc demi tour. En demandant mon chemin on m'explique que la route du Mont Noir part depuis le col de Romeyere directement! Problème... mes jambes ne me remonteront jamais là haut vu la fatigue accumulée! Je cherche à m'y rendre autrement dont. Je vise une nouvelle route sur la droite en redescendant de 'Les Prés', et me retrouve rapidement au patelin 'Les Rimets', puis 'Les Ailes', où la route devient chemin de cailloux. AIE.

 

Je poursuis pendant un moment avant de me résoudre à abandonner: le Mont Noir, ça sera pas pour aujourd'hui! Je redescend donc une nouvelle fois jusqu'à Rencurel, et continue sur la Balme de Rencurel puis Choranche et Pont en Royans par les Gorges de la Bourne. Nouvelle pause repos, étirements. J'ai mal aux jambes, mal aux fesses... et il faut encore parcourir les quelques 25-30kms qu'il reste jusqu'à l'Albenc!

 

Après moult pauses, étirements, bidons d'eau versés sur la tête... je me traine jusqu'à l'Albenc via St Romand, Chagneux... où j'ai la mauvaise idée de tourner à gauche pour descendre et traverser l'Isère! Tout ça pour remonter une méchante pente à droite à la sortie du pont, où je suis obligé de poser pied à terre et de pousser le vélo - la honte ;)

 

Dénivelé et carte du jour (parcours openrunner 938100):

 

ScreenShot003

 

Conclusion: je suis rentré complètement cuit, je n'avais pas emporté réellement assez pour m'alimenter, et je n'ai pas réussi à trouver le col du Mont Noir. Rendez vous est pris pour y retourner... je n'ai pas dit mon dernier mot!

Commenter cet article

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse