Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
02 Aug

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Vaucluse, #Mont Ventoux, #Bédoin, #L'Isle sur la Sorgue, #Malaucène, #Col des Tempêtes, #Lubéron

130km en 5h36, D+ 2219m, coef 1.7

Météo: sublime! Soleil, douceur relative, et vent dans le dos au retour

Départ de notre location en tout début de matinée, après m'être échappé silencieusement pendant que la famille dort encore et pris un petit dej' rapide. Le parcours du jour est très simple, il consiste en un aller retour plein nord jusqu'au sommet du Ventoux. L'aller et le retour ne se feront pas entièrement sur la même route, puisque je 'vise' de monter en direction de Bédoin, où je prendrais l'ascension 'classique' par ce versant sud, alors que le retour se fera de Malaucène, donc plus à l'ouest. Ceci dit, les premiers 14km seront communs à l'aller et au retour, de l'Isle sur la Sorgue a Pernes les Fontaines.

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Un peu de vent de face au départ, mais je ne lui en veux pas, puisque s'il se maintient comme ça (et il forcira un peu avec le jour qui avance, c'est normal), il me ramènera à bon port tout à l'heure.

Quelques faux plats montants, puis des bosses très courtes avant d'atteindre St Didier. A ce stade, je pars plutôt nord-est, et fais un crochet à proximité de Venasque, où j'avais passé une nuit et une sortie l'an dernier en fin de saison. Puis je repars plein nord par Malemort du Comtat, puis un peu plus loin Mormoiron. Des petits villages typiques, les toits clairs des maison sur lesquels tape le soleil, les petites fontaines au centre de la place du village... bref, ça respire le sud.

C'est plutôt en descente que j'atteins Bédoin... bondé de monde, le village accueille un grand marché qui va me forcer à des détours dans des petites ruelles anonymes, puis à pousser le vélo pour sortir de la cohue.

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

D'ici, c'est parti pour les 20km de montée sèche ; compter environ 1550m de dénivelé pour se hisser jusqu'à la célébrissime antenne-relais au sommet. Jamais je n'avais grimpé le Ventoux au cœur de l'été comme ça, et on m'avait parlé du monde que ce sommet draine ici... je ne vais pas être déçu. Plusieurs copains détestent ça... moi ça ne m'a pas dérangé plus que ça... alors OK, les nombreuses voitures qui passent, ça gonfle. Notamment les odeurs de plaquettes de frein par moments, c'est abuser. Mais en ce qui concerne le nombre de cyclistes présents, j'ai trouvé ça plaisant de les reprendre un par un... j'ai fait la montée à 940 mètres verticaux 'horaire', ce qui est bien mais pas extraordinaire non plus... et j'ai du reprendre une centaine de cyclistes sur 20km, c'est dire ! J'ai été doublé par... un. Mais alors celui-là, il roulait beaucoup trop vite pour moi 😂

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Sur les premières portions roulantes, je reprends pas mal de monde, des VTTIstes, des vélos à assistance électrique... des vélos de route majoritairement, quand même ! Petits et vieux, femmes et hommes, beaucoup de néerlandais et d'allemands, à en croire les maillots qu'ils portent, bariolés de noms et mots aux consonnances étrangères.

C'est un duo d'allemand, peut être un couple, qui va rendre la partie intéressante... je les reprends, les double. Mais au virage de St Estève, là où la pente entre dans les gradients corsés, le mec me redouble et part devant. Voilà mon lièvre.

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top
02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

C'est dur et je transpire, mais la route est à l'ombre, et honnêtement il ne fait pas si chaud que ça... conditions géniales pour monter. Je monte comme d'habitude, à 80% assis, et puis parfois je décolle un peu les fesses de la selle histoire de relâcher le dos. Le rythme est pas mal, je me sens plutôt bien sur cette grimpée, sans trop chercher à m'arracher.

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Mon lièvre allemand a stabilisé l'écart, il est un bon 50 mètres au-devant... mais je vais doucement revenir sur lui, et à 2-3km du chalet Reynard, je le double et ne le reverrais plus... dommage, c'était plaisant d'avoir un point auquel arrimer le regard et calquer l'effort. C'est ici que je me fais bouffer par un mec maillot jaune/orangé, cheveux longs, look années 80, mais qui grimpe 30% plus vite que moi ! Il file devant et disparait dans la minute. Me suis fait enrhumer, là !

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Chalet Reynard, il reste 6km depuis ici, mais c'est aussi ici que ça devient intéressant. D'abord, la pente se relâche enfin un peu, et ça fait du bien après ces nombreuses bornes pentues. Et surtout, la végétation disparait d'un coup, pour laisser place à cette rocaille nue, aride... paysages lunaires.

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

L'antenne relais n'est plus si loin, mais attention avec cette route qui serpente le long de la montagne pour s'en approcher... à chaque fois que la route 'rentre' dans la montagne (donc en s'orientant plutôt à droite) ça grimpe moins fort, mais quand ça s'inverse et que la route 'ressort', ça pique fort fort.

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top
02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top
02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Le vent s'est levé... il fait 11°, bien frais, c'est vraiment les conditions que j'aime pour monter. Le dernier kilomètres est vraiment pentu, ainsi que le dernier lacet en arrivant en haut. Ca grouille de cyclistes au sommet, mais je parviendrais à faire la petite photo qui va bien pour immortaliser l'instant...

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top
02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top
02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top
02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Ensuite, c'est descente sur Malaucène... le premier tiers coincé dans les voitures, le reste en lâchant les freins et à haute vitesse, sur une descente qui n'est pas technique, mais vraiment rapide. Pause boulangerie à Malaucène pour reprendre des forces.

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Ensuite, je grimpe au col de la Madeleine, que j'avais fait en sens inverse l'an dernier. Par ce versant là, ça monte pas trop longtemps, et ça descend pas mal, en serpentant, à traverse une belle pinède... ça embaume, ça sent le sud à plein nez. L'air est vraiment différent ici, j'adore !

De retour à Bédoin, je tricote un peu sur des mini rues pour éviter le centre du village, que j'imagine encore trop bondé, avant de retrouver la direction de mon itinéraire retour, beaucoup plus direct que l'aller.

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Le vent est fort, et de 3/4 dos... au début je dois un peu forcer pour y faire face... mais peu après il m'aide, et ça file à 37km/h sans même trop forcer. Retour express par Mazan. Il fait chaud ici, et mes bidons sont vides. Après avoir tourné dans le centre ville sans trouver de fontaine pour les remplir, je me résous à m'asseoir en terrasse sous les platanes, où je commande un café et demande à remplir mes bidons. Impeccable, courte pause rapide mais agréable, où j'aurais pu discuter deux minutes avec le 'local' du coin, déjà attablé devant son pastis. On se refait pas...

 

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top
02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top

Le reste du chemin est sans histoire, par Pernes les Fontaines, Saint Antoine, et l'Isle sur la Sorgue, avec le vent dans le dos, de l'eau fraiche dans les bidons et le sourire au visage... vive les vacances !

02/08/2021 - Mont Ventoux dans des conditions top
Commenter cet article
B
Salut Baptiste,
Un beau Ventoux qu'on a l'impression que tu l'as réalisé comme une sortie du dimanche matin bien cool ! Belles photos et vive les vacances quand on peut tutoyer quelques sommets ;-)
Répondre
C
Salut Joris. Oui, en fait je l'aime beaucoup de Ventoux, il est exigeant, changeant, mais on est généralement récompensé en haut par une vue incroyable. Alors quand en plus on évite le vent et les grosses chaleurs, c'est juste idéal. J'ai vu que toi aussi tu as tutoyé un paquet de sommets à vélo pendant tes vacances vers Chambéry ! Je viendrais passer du temps sur ton blog à l'occasion pour voir ça de plus près... notamment le relais du Chat, une sacrée montée coriace celle là ! Elle fait partie des plus difficiles que j'ai jamais monté.

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse