Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 Jan

25 janvier 2015 - Ca forge le mental

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Rhône, #Suisse, #Nyon, #Ain

103km en 3h41, D+ 1038m, coef 1

Météo: soleil voilé, éclaircies, températures autour de 2° en moyenne et VENT DE NORD AFFREUX

Ca forge le moral...
... à chantonner sur la musique de "c'est bon pour le moral" !
Des conditions de "bise" (vent de nord, qui vient du lac Léman) horribles.

Il est très improbable que je puisse pédaler le week end prochain, et comme je n'ai pas pu hier (samedi) non plus, à la fois en raison des chutes de neige assez sérieuses, et aussi d'un emploi du temps chargé entre courses et famille - j'ai envie de me défouler ce dimanche.

Il fait beau, et ce n'est pas le froid (0° au plus froid de la sortie) qui va m'effrayer... mais ce satané vent de nord, oui !

Je part au pif, je n'ai pas d'idée de parcours du tout. Globalement lorsque c'est le cas, j'ai deux "zones" d'entrainement: les côteaux du Léman, du côté de Dardagny/Farges, avec de belles petites côtes courtes mais pentues, ou sinon, les champs en pentes douces entre les monts du Jura et le bord du Léman, côté Nyon.

La raison voudrait que je parte plein nord dès le début, vers cette seconde zone, pour affronter le vent de face au début, et qu'il me "ramène" à la maison ensuite. Mais non, le Specialized m'emmène finalement à Meyrin pour filer sur Russin.

Je sors de Saint Genis, passe en Suisse à Meyrin. Le vent me cogne l'épaule gauche alors que je descend direction Genève-centre... mais très rapidement je tourne à droite.

Vent dans le dos, section plate et roulante, je mets les watts jusqu'à Satigny, ce qui me vaudra d'exploser mon record sur ce premier segment. Ça aide, cette bise dans le dos !

Puis ça continue enondulant tout doux jusqu'à Russin, descente vers la Plaine, remontée vers Aire la Ville, je traverse le Rhône et remonte via une section que je n'avais encore jamais grimpée.

Petite Grave-Avusy-Chancy, voilà l'énorme ligne droite avec l'autoroute à vélo, une superbe piste cyclable le long de la route. Ca roule toujours bien ici, mais là avec vent dans le dos, je me gave. Me voilà à plus de 52km/h, et ça fiiiiiiiiile ! 10ème temps sur 385 sur strava, ça confirme les watts que le vent me prête... ahah.

25 janvier 2015 - Ca forge le mental

Descente de Chancy, et traversée du Rhône à proximité de Pougny. Ici ça va remonter sévère... je lève le pas. La remontée sur Logras est toujours plaisante, mais là je commence à tourner sur le droite, peu à peu... et arrivé à Logras, il me faut maintenant affronter cet ennemi invisible pendant un long moment. Beurk.

C'est dur !!! Je suis obligé de mouliner, ça rame complet. Bon exercice mental; le vent de face tôt dans la saison, ça forge le mental ! Y'a qu'à comparer; sur la section Sergy-Naz, je mets 16'18 contre 10'21 il y a deux semaines, la différence négative est hallucinante.

Arrivé à Crozet, j'avoue que j'hésite un bon moment à tourner à droite et redescendre illico à la maison. Puis j'arrive à me motiver, je vais pousser jusqu'aux abords de ma 'seconde' zone d'entrainement. Gex, Divonne les Bains (0° au sommet de la bosse, là où la neige n'a pas fondu sur les bords de la route), Crassier, Borex... Nyon ! Pause au bord du lac pour manger un ptit bout rapide en prenant une vidéo de la houle qui secoue la surface du lac Léman. Y'a des embruns, ça sent la mer.

25 janvier 2015 - Ca forge le mental

Mais je sais que le retour va être énorme. Y'a plus qu'à monter la grand voile: avec cette bise dans le dos, la vitesse donne le tournis ! Encore de belles sections entre 35 et 45km/h, sans avoir l'impression d'être au max. Le pied.

J'essaie de garder du rythme, vaguement en relance dans les faux-plats montant, assis bien sur. Puis de fil en aiguille, voilà Chambésy et sa côte qui pique. Puis l'aéroport, le tunnel et l'entrée en France à Ferney-Voltaire, où je prends à droite. Passage plus loin à proximité de Prevessin Moens, avec la dernière bosse sur la 'grosse' route, où j'essaie un sprint en montée pour tester à nouveau ma fréquence max au cardio; ça ne montera pas plus haut que 182BPM... c'est plus bas que les 187BPM mesurés il y a 1.5 ans, alors soit j'ai baissé en fréquence max, soit j'ai emmené trop en force, pas assez en souplesse dans cette bosse, pour tirer surtout sur le coeur, pas les jambes. Faudra refaire le test prochainement.

D'habitude, je fais des photos, mais suite à la superbe vidéo de David la semaine dernière, j'ai voulu tenter le coup en faisant de courts clips vidéo mis bout-à-bout avec l'appareil numérique. Clairement, le résultat n'est pas très très bon... la qualité vidéo n'est vraiment pas super, et l'appareil ne traite pas aussi bien l'instabilité de l'image que ne l'a fait la caméra de David. Peut être un investissement futur ?!!! Enfin bon ça donne quand même une idée des lieux traversés.

Commenter cet article

gilles 30/01/2015 18:25

Sympa ta balade ,et bonne idée pour la vidéo , le Léman avec le vent ça donne , quel panard quand il doit faire beau !!!!!

cestdurlevelo 31/01/2015 07:51

Ca y est je viens de me faire offrir un kdo d'anniversaire 3j en avance... y'aura désormais plus de vidéos sur ce blog ;)
Oui le Léman, ça donne, avec le vent c'est toujours dur... Sauf que là, j'avais le vent dans le dos pour le retour....... aviiiiioooon !!!!

franco 27/01/2015 19:15

ben oui dit bravo pour cette balade tonic !!un sacré numéro c'est vrais que le vent parfois te met tellement la haine que tu a tendance a appuyer plus fort sur les pédales ,bon j'aurais du te mettre dans ma valise pour venir rouler au soleil avec moi,mais c'est claire que le mental du petit va encore se durcir..
c'est tout le contraire au soleil il ramolie,donc tu as bien fait de sortir !!!!

cestdurlevelo 28/01/2015 07:13

Ouais enfin il te faudrait de sacrées malles pour me mettre dedans ;)
C'est vrai que le vent peut parfois se révéler être le pire ennemi... j'imagine bien qu'après 600km sur un PBP par exemple, si tu te prends 100km de vent de face ça doit décourager même les plus costauds !!! La différence là c'était que je savais que je ne sortais pas pour pus de 100km max. Je me suis fait plaisir quand même...
Ahah je pense pas que ton mental s'est ramolli vu comme tu as grimpé!!!

Didier 27/01/2015 10:07

Juste une petite question: tu as réellement pris du plaisir au cours de cette sortie, hormis les deux longs bouts droits vent dans le dos à 50 km/h ?

Je demande ça parce que 2° avec un vent qui tournait selon MeteoSuisse autour de 50-60 km/h, donc un windchill vers -5° avec une monstre résistance à l'avancement, moi ça me donne surtout envie de rester bien au chaud chez moi :)
2° sans vent OK, 60 km/h de vent mais doux (genre, mistral au pied du Ventoux...) OK, mais les deux ensemble, alors là non ! Je laisse ça à ceux qui ont des objectifs de compet' et donc des raisons de se forcer à partir s'entraîner...

Ceci dit, respect pour ta moyenne, autour de 28 km/h... Même si les deux longs bouts droits en question ont contribué à la faire remonter, vu la gueule du parcours et le vent c'est franchement bien. Je n'aurais probablement pas pu te suivre, je perds littéralement tous mes moyens face au vent... Puisque tu dis à Brigitte que le vent a fait chuter ta moyenne, tu aurais tenu combien de moyenne sur ce même parcours sans vent ? 30, 32 km/h, davantage encore ? Dans ce cas, chapeau, tu envoies du lourd désormais !

cestdurlevelo 27/01/2015 12:59

Ai-je pris du plaisir face au vent? Non. Ai-je pris du plaisir au cours de l'après midi? Oui. Me suis-je vidé la tête et les jambes et suis rentré heureux de ces quelques heures de pédalage? Oui !
Moi le froid me gêne vraiment peu, SAUF s'il y a de l'humidité (pluie ou routes humides). Là c'était pas le cas, et comme contre le vent je me battais comme un beau diable, et AVEC le vent j'appuyais fort pour envoyer du lourd, je n'ai vraiment pas pris froid, non. Bien habillé, evidemment...
Pour ce qui est de ma vitesse moyenne, à noter que le vent du bord du lac est plus fort, autrement dirt j'ai été plus avantagé par le vent au retour que je n'ai été gêné par lui à l'aller direction Nyon. Je pédalais tout doux, à 16k/h parfois sur le plat à hauteur de Crozet par exemple. Mais j'ai pris mon mal en patience. Je ne suis pas sur que j'aurais roulé au-delà des 29km/h sans aucun vent car à nouveau, il m'a quand même beaucoup aidé au retour. Donc non, j'envoies pas du lourd, je me suis simplement arraché ce jour là et que le terrain plat/valonné m'est bien plus avantageux que la montagne :)

Brigitte 26/01/2015 18:32

En tout cas même s'il était affreux ce vent, c'est toi qui a gagné contre lui ... je ne sais pas comment tu fais moi ça me fait chuter ma moyenne de manière spectaculaire. Donc Baptiste 1 -vent du nord 0 . Bien fait.
PS : pas roulé dimanche, ça faisait peur !!!

cestdurlevelo 26/01/2015 18:46

Ben non, en quoi ai-je gagné contre ce vent tout pourri??? Il m'a vraiment mis à mal et a fait chuter ma moyenne! Il m'a un peu flingué surtout à hauteur de Crozet, qui se trouve vraiment à 2km de la maison, au milieu de ma boucle... j'ai du m'arracher et prendre mon mal en patience, mais ça valait le coup car ensuite le dernier 1/4 du parcours était en TGV avec vent dans le dos !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse