Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
01 Apr

1er avril 2015 - Barillette hostile (pas un poisson d'avril)

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #La Barillette, #Suisse, #Jura, #Ain

72km en 3h05, D+ 1510m, coef 2

Météo: ciel très chargé, chutes de neige légère, -5° au sommet

Barillette hostile et difficile d'après-taf; conditions hivernales au sommet, je me suis fait surprendre par la neige, qui tombe du ciel aussi bien qu'elle recouvre la route. Punaise, faut pas partir à 1500m d'altitude habillé n'importe comment.

C'est ma seconde grimpée à la Barillette cette année... mais c'est la première après le boulot ! Un peu comme l'année dernière, on s'était fait une grimpée là-haut avec Thomas. Mais nous étions parti relativement 'tard', en début de soirée... résultat, il faisait nuit noire au bout de 10 minutes de montée.

Là, je pars plus tôt, dès 17h10 je suis en selle. Et de fait, je ne roulerais pas dans le noir, ni pour monter, ni pour descendre, ni même pour rentrer dans la vallée... c'est l'avantage du changement d'horaire... on a gagné 1h de lumière le soir.

Bon, hier soir, Thomas est monté seul là haut... je l'ai laissé tomber au dernier moment, la météo annoncée était trop pourrie. Et de fait, il s'est pris une grosse rincée au retour. Là, les prévisions météo ne sont pas à la pluie... ils annoncent une neige légère en altitude, mais je pense y échapper.

Je vais profiter de cette sortie très tardive pour monter mes nouveaux éclairages Reelight Ego; j'ai été contacté récemment par le site web www.lecyclo.com pour tester ces éclairages, AV/AR. Des éclairages plutôt sympas: super faciles à monter (suffit de clipser une petite boucle en caoutchouc, au bout de laquelle on bloque le tour par un aimant). Ensuite, il n'y a plus qu'à 'poser' l'éclairage dessus, qui tient par aimant; lorsque le contact magnétique se fait, l'éclairage se met en route tout seul ! Très facile à installer (sans outil), et ludique à utiliser... alors bien sur, ce n'est pas un éclairage pour faire un BRM 400 hein, mais ça suffit très largement pour être vu, même en pleine nuit noire... la puissance AV et AR est très largement suffisante pour ça. En bref, un éclairage sympa notamment pour les vélotaffeurs - puisqu'il se recharge par USB, avec deux options: clignotant ou continu.

Petite présentation des éclairages en question... installation de l'aimant, puis pose de la partie éclairage, qui se met en marche dès qu''elle est mise en connexion par aimant. Rigolo !
Petite présentation des éclairages en question... installation de l'aimant, puis pose de la partie éclairage, qui se met en marche dès qu''elle est mise en connexion par aimant. Rigolo !
Petite présentation des éclairages en question... installation de l'aimant, puis pose de la partie éclairage, qui se met en marche dès qu''elle est mise en connexion par aimant. Rigolo !
Petite présentation des éclairages en question... installation de l'aimant, puis pose de la partie éclairage, qui se met en marche dès qu''elle est mise en connexion par aimant. Rigolo !

Petite présentation des éclairages en question... installation de l'aimant, puis pose de la partie éclairage, qui se met en marche dès qu''elle est mise en connexion par aimant. Rigolo !

Après avoir laissé Crozet, Naz Dessus, Gex, Vesancy et la route de la Vie d'Etraz derrière moi, me voilà en Suisse, au pied de 'ma' Barillette... un peu le Ventoux du Jura ! D'ici, compter une heure de montée environ........ j'avais mis 68 minutes la dernière fois, de la maison à la fontaine, en bas, jusqu'à l'antenne tout en haut.

L'effort est intense... forcément. Mais je ne me suis pas surhabillé, pour une fois. Au début je mets de l'envie dans le coup de pédale, ça permet de se vider la tête et le corps. Puis vers la mi-ascension, environ 30 min d'effort intense à +85M de ma FMAX, je ralentis peu à peu... c'est dur !

Je n'ai pas trop l'impression de déranger ce jeune cerf, qui me regarde mais reste à 2m de la chaussée alors que je me traine le long du bitume, à un rythme toujours aussi lent. Et pourtant, j'utilise toujours le Scott carbone, puisque je n'ai pas de roue 'montée' pour le mulet actuellement (je réfléchis à un achat prochain pour remplacer la roue libre DT Swiss).

Entre le dernier carrefour en Y, à environ 1km du sommet, et le sommet, il y a 6 zones de congères, où la neige fraiche, très légère et "craquante" recouvre la chaussée, sur entre 2 et 10m. Mais ça passe à vélo, faut juste être prudent, rester assis en selle et rester bien droit sur la machine. No souci. Evidemment, à la descente il faudra déclipser, par sécurité.

Brrrrrr il fait froid en haut. Mais... c'est toujours aussi le pied, de pouvoir monter là haut en semaine, après le boulot.

1er avril 2015 - Barillette hostile (pas un poisson d'avril)

Il ne me reste plus qu'à m'habiller pour la descente... -5° au sommet, ça caille méchant. Puis j'allume les Reelight Ego, pour être bien vu au cas ou je croise une voiture (ou un cerf), je mets les surchaussures, la veste, le maillot réfléchissant, le bonnet et les gants, ainsi que les lunettes aux verres jaunes pour mieux voir dans le sombre, et protéger les yeux... et zou, je file pour une descente prudente, et caillante !

1er avril 2015 - Barillette hostile (pas un poisson d'avril)

Les doigts auront dégusté dans la descente... et les doigts de pied feront mal en dégelant dans la douche. Mais voilà, une belle petite sortie comme je les aime, en semaine... en profitant de l'absence temporaire du petit qui vient de fêter ses 1 an !

Bon et puis sinon.... je résiste pas... j'y suis remonté ce 06.04, par un temps magnifique...... la vue au sommet est différente, mais tout aussi belle :)

1er avril 2015 - Barillette hostile (pas un poisson d'avril)
Commenter cet article

FG 11/04/2015 16:51

Pinaise, j'ai du retard dans la lecture des compte-rendu lol.
C'est ce que j'appelle de la bonne sortie post-boulot de semaine qui plus est c'était une sortie pas facile ;-)
Comme je l'ai lu dans un autre commentaire, on est à peu près tous pareils: on a tous envie de rouler qu'il pleuve, neige ou vente. C'est ça le vélo hahahaha

cestdurlevelo 11/04/2015 18:29

Voui, surtout à cette saison... on a été privés de vélo post-boulot depuis des mois, pour la majorité d'entre nous...
... maintenant arrive la saison pour se venger :)

Eric 09/04/2015 10:17

c'est sur que partir à 17h10 pour monter à 1500m début Avril ...mais bon étant donné que tu envisages de faire un BRM 400 en montagne(voir plus!) il faut mieux s'habituer à rouler le soir avec le froid, tu es courageux surtout après le boulot !

cestdurlevelo 09/04/2015 17:51

L'envie dépasse le froid, largement !!!
Après une longue journée de taf...... j'ai qu'une envie, c'est de sortir !

pascal 07/04/2015 14:07

Alors bien remis du dernier BRM, je pense que oui vue le plaisir que tu as d'affronter les pentes de la Barilette...
Sur ton parcours en cette saison avec des températures jurassiennes, c'est la descente qui semble le plus difficile et risquée surtout si tu déboules à fond sur un qui monte dans le sens de la descente, t'as intérêt à demander une corne de brume, ils doivent en avoir chez Lecyclo plutôt qu'un éclairage.

cestdurlevelo 07/04/2015 15:49

Bien remis du BRM, no souci, mes petites douleurs ont disparu en 4 jours max.
C'est vrai que c'est surtout la descente qui est difficile, mais vu le type de descente, pentue et technique, sur route pas toujours propre, de toutes façons je roule tout doux, donc pas besoin de corne de brume... n'exagérons rien !

Philippe 07 06/04/2015 21:13

Je dois reconnaître que ce n'est pas la même chose que mes Rotisson d'aftertaf. Bravo mais pour descendre ça doit cailler. A+

cestdurlevelo 06/04/2015 21:39

Ahah non, mais j'en suis pas encore à 40 Barillettes non plus......... ;)

gilles 06/04/2015 19:58

Et hop une barillette du soir , grosse volonté pour une balade d'after taf .
bisous au petit !!!!

cestdurlevelo 06/04/2015 21:40

Merci Gillou, je transmet les bises au p'tiot :)

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse