Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Nov

17 novembre 2011 - Du vélo et de la Résistance en Vercors

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Vercors, #Col de Romeyère, #La Chapelle en Vercors, #Col de Carri, #Vélo de nuit

110,9kms en 4h48, D+ 2134, coef 1,92

Météo: soleil et froid.

 

Aujourd'hui je ne pars qu'après le repas de midi. Je me mets en selle à 13h45 et de l'Albenc, file droit à St Gervais, où je commence immédiatement la montée du col de Romeyère.

 

P1030282 (montée col de Romeyere) revue

 

Pour le moment, il fait assez doux... pour un jour de mi-novembre, on n'a pas à se plaindre. La montée me parait relativement difficile... je me suis peut être habitué aux pentes plus douces d'Ardèche, que j'ai escaladées sur mes trois dernières sorties (le 11/11, le 13/11 et le 15/11). Résultat aujourd'hui, de retour dans le Vercors après l'avoir délaissé pendant 8 jours (ma dernière sortie dans le Vercors datant du 09/11: lire ici), des pentes plus pentues ont tendance à bien me freiner. Mais je sais maintenant prendre mon mal en patience... et puis en fait quand j'y pense, je n'ai finalement jamais escaladé le col de Romeyère à des vitesses impressionantes. Il faut juste que j'admette qu'aujourd'hui... ça monte plus fort, et plus longtemps, que sur mes sorties précédentes !

 

P1030284 revue

L'approche du passage le plus pentu du col, avant le tunnel des Ecouges...

 

Arrivé au tunnel des Ecouges, je met l'éclairage (récemment installé) en route, et je suis content de voir que ça me permet pour la première fois de passer le tunnel en montée sans aucun souci ! D'habitude je trouvais toujours mon éclairage limite...

 

P1030285 (entrée tunnel des Ecouges) revue

 

Les (environ) quatre kilomètres qui restent après la sortie du tunnel et du canyon des Ecouges me déplaisent toujours autant. C'est beaucoup trop rectiligne, et ça parait ne jamais prendre fin. La première partie est relativement pentue, puis après un premier replat, la route ne sera jamais trop pentue jusqu'au col et j'essaie du coup d'accélérer un bon coup. Me voila au col de Romeyere (altitude 1069m) pour la 12ème fois cette saison. J'ai effectué la montée (depuis le panneau 'éclairage obligatoire' à la base de ce col à St Gervais) en 1h02m30s... finalement c'est quand même un meilleur temps que la dernière fois où j'avais grimpé ce col en début de sortie... bien :) Peut être que mon stage 'moisson de cols en Ardèche' porte ses fruits... allez savoir !

 

P1030286 (passage au col de Romeyere) revue

Arrivée au col... le col que j'ai franchi le plus de fois en 2011 !

 

Je ne m'arrête pas au col, car je ne veux pas me refroidir avant une descente qui, je le sais, sera glaciale. Et puis je sais aussi qu'au vu de mes envies de parcours aujourd'hui, je risque deja de rentrer de nuit, alors autant ne pas trainer.

 

La descente de Romeyere à la Balme de Rencurel via le village de Rencurel, je commence à la connaitre. La route étant en parfait état, je peux descendre à fond. Arrivé en bas, contrairement à d'habitude, je vais tourner à gauche pour poursuivre mon chemin vers le haut des gorges de la Bourne (qui, je l'ai appris récemment, ont réouvert après les travaux qu'elles ont subi ces dernières semaines). J'aime particulièrement monter les gorges de la Bourne car c'est très roulant et théoriquement, à l'abri du vent. Mais j'aime, je pense, encore plus le haut de ces gorges car je trouve cette portion encore plus roulante. Parfait pour moi qui suis plus à l'aise sur les pourcentages faibles montés en force plutôt que sur les pentes raides où il faut trouver de la souplesse... que je n'ai pas du tout !

 

Cette partie de ma sortie vélo du jour sera la plus froide. Est-ce parce que les gorges ne voient que peu le soleil et emmagasinent donc très peu de chaleur? Est-ce parce qu'ici il n'y a que de la roches (falaises et rochers) et qu'elles 'rendent' le froid, un peu à l'inverse d'une route bitumée qui 'rend' la chaleur en été ? Toujours est-il que je suis forcé de mettre les gants longs, que je n'avais même pas eu à porter dans la descente de 8kms que je viens d'effectuer.

 

Je me trouve donc sur la D531 en direction de Lans en Vercors, mais au niveau du pont de la Goule Noire, je vais tourner à droite, en direction de St Julien en Vercors / Valence / col du Rousset. Me voila donc maintenant sur la D103... qui après quelques centaines de mètres me fait entrer dans la Drôme ! Je n'avais jamais remarqué que la Drôme 'venait' jusqu'ici !

 

P1030287 pont de la Goule Noire revue

Arrivée au pont de la Goule Noire - je vais traverser le pont et tourner à droite pour remonter sur le versant opposé des gorges...

 

Cette portion de route est super. Un peu à l'image du col de Saint Alexis qui offre une portion de route extrêmement roulante depuis le col du Rousset, ici on a l'impression de voler sur la route. Simplement parce que les pourcentages sont vraiment 'gentils'.

 

P1030288 direction St Julien en V revue

Passage de l'arche de pierre entre la Goule Noire et St Julien en Vercors...

 

P1030290 revue

Un peu plus haut... le Vercors dans toute sa splendeur... photo sur-exposée malheureusement... mais l'opposition ombre / lumière est saisissante !

 

Un peu plus haut la photo entre dans la forêt. La route tourne un peu plus que lorsque je me trouvais au fond, puis à flanc des gorges. La pente prend aussi quelques degrés en plus, mais rien de trop méchant quand même. Puis progressivement, la pente s'estompe, je peux repasser le second plateau et accélérer à 1 ou 2 kilomètres de St Julien en Vercors. Me voila de nouveau au soleil, et pas mécontent d'y être !

 

P1030291 revue

 

C'est après la sortie de St Julien que la 'nouveauté du jour' commence pour moi. Je ne suis venu ici qu'une fois, mais j'avais tourné sur la gauche peu après la sortie du village pour continuer mon ascension sur le col d'Herbouilly et le col de Chalimont. Mais aujourd'hui je reste sur la D103 et poursuis ma descente sur St Martin en Vercors. Un village que je n'avais jamais vu... du moins pas que je m'en rappelle.

 

La descente se termine peu après la sortie de ce village. Après une portion plate, la route va traverser des petites gorges à l'ombre où il fait de nouveau très froid. Puis la descente reprend son cours sur une courte portion. Plus loin, je tourne à droite et quitte la D103 pour emprunter la D518 en direction de la Chapelle en Vercors.

 

Encore un peu plus loin, nouvelle courte portion de descente et me voila presque aux Barraques en Vercors. Je vais continuer tout droit, toujours en direction de la Chapelle en Vercors. C'est ici sur ma droite que se trouve la sortie (ou l'entrée, c'est selon...) du récent tunnel des Grands Goulets.

 

P1030293 revue

P1030294 tunnel des grands goulets revue

 

Je n'ai jamais emprunté ce tunnel (ni en vélo, bien sur, ni même en voiture) mais j'ai entendu dire qu'il est très récent... j'ignore la date de mise en service ceci dit. Une manière commode d'arriver dans le Vercors. De trop nombreuses routes ont fermé à la circulation pour causes d'éboulements, au moins ici c'est un problème de réglé !

 

Me voici donc aux Barraques en Vercors. Un village minuscule semble-t-il. Je passe respectivement devant une route fermée 'des grands goulets' (...j'imagine que c'est la route que le tunnel a 'remplacée' ??? pouvez vous me renseigner, ceux qui sauraient ?!) puis une stèle qui commémore la résistance dans le Vercors.

 

P1030295 route fermée des grands goulets, à les barraques

P1030296 revue

 

Ici la route remont en direction de la Chapelle en Vercors. Je verrai à mon retour que c'est également considéré comme un point de départ pour l'ascension de mon prochain col aujourd'hui, le col de Carri.

 

Profil Carri depuis Barraques en V

 

Effectivement ça monte. Les jambes ne tournent pas très bien et je suis frustré de 'ramer' surn ces pentes pourtant faciles. Et il n'y a pas un souffle de vent sur le dos duquel je pourrai cacher ma lenteur aujourd'hui ! Une fois de plus, je prends mon mal en patience. En même temps, il y a pire comme endroit pour avancer péniblement... ce n'est pas comme si j'étais sur le bord de l'autoroute :)

 

P1030298 revue

 

Après un bon moment d'effort, me voila arrivé à la Chapelle en Vercors. Ce n'est que la seconde fois que je passe ici cette année (la dernière fois, j'étais en chasse aux cols du Vercors) et je vais donc faire une petite pause. D'abord à la fontaine du village pour remplir mes bidons (je bois beaucoup d'eau aujourd'hui... beaucoup plus que de normale ! Bizarre...), puis ensuite au 'mur des fusillés', un lieu de commémoration de la résistance où des gens du Vercors furent pris au hasard et abattus.

 

P1030299 revue

L'ours est-il l'animal représentant le Vercors? Il n'y a pourtant pas d'ours vivant en liberté dans ce massif... et pourtant ici comme à Villard de Lans, il est présent sur la place du village !

 

P1030300 la Chapelle en V revue

P1030301 mémorial aux fusillés, la Chapelle en V revue

P1030302 Mur des fusillés, la Chapelle en V revue

 

Je peux maintenant remonter en selle et emprunter la D178 en direction de Vassieux en Vercors. Au niveau du carrefour représenté ci-dessous, je tourne à droite pour finir mon ascension du col de Carri. Une ascension qui est plus pentue sur la fin.

 

P1030304 revue

Coup d'oeil en arrière vers la Chapelle en Vercors... le soleil a deja presque entièrement disparu derrière les montagnes...

 

P1030305 direction col de Carri à droite revue

Le croisement de la D178 et de la D199. Je peux maintenant tourner à droite pour monter au col de Carri. Sauf erreur de ma part, en face il faudrait passer au col de Proncel avant d'arriver à Vassieux...

 

Il ne me reste plus que les deux dernières 'sections' de cette ascension pour atteindre le col - point culminant de ma sortie aujourd'hui. Une première section avec deux lacets et une routequi longe la pente, puis ensuite une section à travers la forêt, beaucoup moins rectiligne.

 

P1030306 revue

La première 'section' en question, on peut l'apercevoir ici (route toute droite en haut/au mileu)

 

Je passe le premier, puis le second lacet. Je n'avance toujours pas très vite, mais cette portion de route semble tout de même me convenir mieux.

 

P1030308 revue

P1030309 revue

Le bonnet sous le casque n'est pas de trop aujourd'hui ! J'ai appris à mieux adapter ma tenue aux conditions météo depuis une sortie glaciale (doublé au Mont Noir en octobre) où j'avais eu des conditions météo difficiles et où j'avais énormément souffert du froid. Un bon mois plus tard, je suis mieux équipé et me rends compte que de se couvrir les extrêmités (deux paires de chaussettes et surchaussures au niveau des pieds, bonnet sur la tête et les oreilles), ça change tout !

 

Puis plus haut la route tourne sur la droite et passe une sorte de petit col (au sens topographique du terme, puisque ce n'est sinon en aucun cas un col), puis après avoir serpenté au milieu des bois pendant encore 2 kilomètres sur une route très verglacée, qui ne doit pas beaucoup voir le soleil ces temps ci, me voila arrivé au col de Carri (altitude 1202m). C'est seulement mon second passage de la saison ici.

 

P1030311 revue

 

Me voila dans la forêt de Lente. Je sais que la descente qui m'attend comporte également une section de remontée et du plat. Mais ce n'est pas trop un problème aujourd'hui, puisque je suis sur une sortie plus courte que mes sorties précédentes (mes 4 dernières sorties ont fait respectivement 161, 166, 145 et 128kms - aujourd'hui elle ne fera 'que 110kms)...

 

La route est verglacée par endroits, mais peut être moins qu'elle ne l'était au niveau du col de Carri. Je fais tout de même une descente ultra prudente. C'est également à ce moment que je met mon feu arrière en marche, puisque les derniers rayons du soleil viennent de disparaitre... et il me reste pourtant encore pas mal de kilomètres à pédaler ! Me voila donc parti pour une première sortie partiellement de nuit... avec éclairage arrière et avant bien sur !

 

Après un bon bout de descente dont j'ai profité pour manger une barre de céréales, me voila arrivé à la jonction D199/D76/route du col de l'Echarasson. Je tourne à droite et me retrouve peu après au niveau du col de la Machine (altitude 1011m). Mon troisième passage cette saison - pourtant le coin vaut le détour ! Car je m'apprête maintenant à descendre sur St Jean en Royans via Combe Laval (dont j'avais posté une vidéo ici)

 

P1030314 revue

P1030315 Combe Laval revue

 

Passage toujours aussi magique par Combe Laval. De l'autre côté de la vallée, les derniers rayons du soleil lèchent le haut des falaises du Vercors d'une couleur rose-orangée... puis disparaissent. Je vais descendre dans le noir presque !

 

P1030316 revue

P1030317 entrée au bas de Combe Laval revue

Plaque placée à l'entrée de Combe Laval (ou à la sortie, dans le sens emprunté aujourd'hui)... Ils devaient avoir bien peu de moyens technologiques en 1893 pour ouvrir une telle route !

 

Il fait encore assez clair pour faire une descente prudente jusqu'à St Jean en Vercors. Avec l'éclairage allumé pour 'être vu'. Mais je ne croiserai personne, en dehors de deux tracteurs que je doublerai en début de descente... tirant une remorque avec des vaches, ils roulent tout doucement ! Passage en descente par le col Gaudissart (altitude 889m). Puis plus bas, je retombe sur le plancher des vaches au niveau du haut de St Jean en Vercors.

 

Arrivé là, mon éclairage avant et arrière est devenu non plus un luxe en termes de sécurité, mais un must. Il fait maintenant très sombre et je suis de retour sur des routes plus fréquentées. Prudence ! Mais je n'aurai aucun souci, mon éclairage étant au top ! A la rigueur, je me suis senti par moment plus en sécurité que de jour: au moins avec mon feu à diodes rouges arrière, les voitures me laissent un bon mètres 50 voire plus lorsqu'elles me doublent !

 

Plus de photo à partir de là, évidemment il fait noir ! Et il me reste presque 35kms jusqu'à l'Albenc. Je vais faire cela de manière prudente (en termes d'éclairage mais aussi d'attention sur le vélo), et aussi en choisissant volontairement d'éviter la trop dangereuse D1532.

 

Traversée de St Thomas en Royans par la D76. Puis sotie de la Drôme par la D76a. Un court bout de D1532 entre Clairivaux et St Just de Claix, où je tourne direction la Sône par la D71a. Descente sur la Sône, traversée de l'Isère, remontée direction la D1092. Route très droite jusqu'à St Marcellin. Puis sortie de Saint Sauveur, descente et remontée direction Têche, descente sur Beaulieu, faux plat montant jusqu'à Vinay. Traversée du village, puis du hameau de l'Allègrerie... me voila à l'Albenc.

 

Carte (parcours openrunner 1324053):

 

ScreenShot001

 

Profil altimétrique:

 

ScreenShot002

Rappel: openrunner gère mal les tunnels - le passage au delà de 15% sur la montée au col de Romeyere n'existe pas, pas plus que la très courte redescente à peine visible au kilomètre 12. Il s'agit ici du tunnel et du canyon des Ecouges...

 

Conclusions:

  • Aucun nouveau col aujourd'hui, mais des nouveaux franchissements pour 4 cols que j'avais deja 'empochés' depuis mai: le col de Romeyère, le col de Carri, le col de la Machine et le col Gaudissart.
  • Une belle sortie aux deux tiers en montagne, avec un dernier tiers beaucoup plus plat et roulant.
  • Une première pour moi: rentrer de nuit. Ce n'est pas ma tasse de thé, mais je me suis prouvé aujourd'hui qu'il est possible de rentrer comme ça en bonne sécurité.
Commenter cet article

sb 13/05/2012 10:03

La route des Grands Goulets, qui a fermé il y a quelques années lorsque le tunnel l'a remplacée était LA PLUS SPECTACULAIRE ROUTE touristique de France !! Rien de moin s ! Je n'ai jamais vu plus
beau ni vertigineux. Se procurer par exemple un ancien guide Michelin. Espérons qu'elle soit un jour réouverte aux piétons et cyclistes (en auto c'était quand même casse gueule, bien que les bus du
dépoartement l'empruntaient)

cestdurlevelo 04/09/2014 22:11

Salut Franck,
J'ai justement pris le tunnel des grands goulets à vélo pour la première fois il y a une semaine; j'imagine que tu commentes cet article de 2011, mais que c'est en réaction au dernier article publié (sortie du 28.08.2014) que tu réagis?
Quelle chance d'avoir pu découvrir cette ancienne route désormais fermée; moi je ne l'ai jamais faite :(
Tu habites une chouette région ça c'est sur !
Ah la Bourne a fermé ENCORE ? Ils travaillaient au pont de la Goule Noire lors de mon passage là bas, c'était circulation alternée. Ils bossent toujours là bas !
A+ et merci pour ton commentaire sympa et utile ! Bonne route,

Franck 04/09/2014 22:06

Salut

C'est une belle sortie que voilà. C'est sympa d'avoir les photos ça donne envie !

Dommage effectivement que le tunnel ai remplacé la route des grands goulet car je la connaissait bien. Souvent quand j'était jeune avec mes parents on partait se promener dans le Vercors en prenant cette route. (Que de souvenir !)
Aujourd'hui j'hésiterai à prendre le tunnel avec mon vélo. Je le trouve trop long (1.6Km quand même) et j'ai peur que l'on ne me voit pas.
Cela dit je travaille sur St marcellin et habite Grenoble et parfois le vendredi je rentre par les gorges de la Bourne qui sont magnifiques avec un petit détour par le Col de la Croix Perrin.
Le vélo c'est dur mais quel plaisir quand on roule dans de pareil endroits.
Il va falloir que j'attende le printemps prochain pour reprendre les gorges car les travaux de purge des fallaises on repris depuis le 1er septembre.

Franck

cestdurlevelo 13/05/2012 16:10



Salut sb, et merci pour ton commentaire. Je ne savais pas qu'elle était si belle... et ça me dégoute d'autant plus qu'elle soit, et pour le moment, reste, fermée :(


Je sais que ça coute de l'argent. Mais c'est aussi ce qui rend notre pays différent. Et beau ! Des amis américains étaient venus me vori et visiter la France ont adoré nos routes de montagne
(Chartreuse, Hautes Alpes, etc), et ça prouve qu'il faudrait les conserver??? Non???



Bastien 19/11/2011 18:15

La conclusion c'est: faisons le maximum de ces routes rapidement avant qu'il ne soit trop tard (et je répète, la Charmette est fermée mais toujours faisable).

cestdurlevelo 19/11/2011 18:27



oui tout à fait, il faut profiter de ces belles routes. Quant à la CHarmette, j'ai en secret, encore un mince espoir d'y aller en reco avant l'hiver. Affaire à suivre... je me dis qu'avec un
hiver par dessus, 'rien ne serait sur' au printemps, alors que là je peux y aller et être tranquille. Ca me tente tellement...



Bastien 19/11/2011 18:09

Et bien non justement: je n'ai pas fait cette route car je roule très peu dans le Vercors. Je pensais en fait que cette route resterait ouverte malgré le tunnel (un peu comme les gorges du Cians
dans les Alpes du Sud).
Je crois que la route est condamnée depuis 2004.

cestdurlevelo 19/11/2011 18:12



Merci pour l'info! Vraiment dommage que ces superbes routes typiques soient fermées une à une. Ca me fait penser à Combe Laval direction le col de la Machine: la route semble en bon état mais sur
le (seul) grand virage pas loin du col / du haut, on voit bien que la pente subit les intempéries et finira par lâcher... qu'arrivera-t-il à partir de ce moment là...?!


Tout ça me donne envie d'aller fouiner du côté du col de la Charmette tiens, au dessus de St Laurent du Pont (Chartreuse) !


Cordialement - et encoer merci ! 



Bastien 19/11/2011 16:30

Belle sortie !
La route des Grands Goulets, c'est un énième passage, magnifique, qui est maintenant fermé.
Probablement que c'est trop cher de maintenir ce genre de routes et de la sécuriser, mais quel dommage d'abandonner ces routes qui ont demandé tant d'efforts dans leur construction et qui sont
forcément un bel attrait touristique pour la région.

cestdurlevelo 19/11/2011 17:45



Merci pour l'info Bastien. Tu sembles bien connaitre cette route - dois-je en déduire que tu l'as prise avant qu'elle ne ferme? Si oui sais tu environ (en quelle année) elle a fermé, au 'profit'
du tunnel?


Merci en tout cas - et oui je suis parfaitement d'accord avec toi, c'est une honte qu'on laisse toutes ces belles routes se perdre une à une!



Philippe du Mans 18/11/2011 19:39

euh.... comment dire .... c'est dur le vélo !!!!
110 bornes dans le Vercors en peu de temps : ça , c'est balaize !!!! moi, je le ferais en deux jours !!!!
et, de plus, tu as eu le temps de prendre des photos !!!!
merci pour la balade !!

cestdurlevelo 18/11/2011 21:19



Salut Philippe, merci pour ton message. Pour être précis je n'ai quand même pas fait 110kms dans le Vercors puisqu'un bon tiers de cette sortie vélo était... du quasi plat, pour en rentrer !


Oui des occasions de prendre des photos, ça ne manque pas dans le coin :) D'ailleurs je ne pars plus jamais rouler sans prendre l'appareil numérique, il y a toujours qqch à voir, à prendre, qqch
de nouveau, de différent. Et puis les saisons font aussi beaucoup 'changer' la montagne !


Bonne route à toi,



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse