Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Jul

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Col de la Charmette, #Chartreuse, #Isère, #Gravel, #Tunnel des Agneaux, #Tunnel du Sourd, #Chartreuse de Currière

51km en 2h37, D+ 1332m, coef 2.6

Météo: fraicheur, soleil

Cet après-midi, je vais aider à un déménagement sur Grenoble. Mais je suis en Isère, alors j'essaie de caser une sortie vélo avant. Pas trop longue. L'idée me vient vite du col de la Charmette par la route 'interdite', depuis Saint Laurent du Pont. Un départ très matinal, histoire d'être au calme (7h05).

Une route fermée aux voitures et vélos depuis longtemps, mais il me semble, ouverte aux randonneurs. Ce qui ne fait aucun sens à mon humble avis, mais bon. C'est en raison de cette incohérence que je me 'permets' d'aller braver l'interdit. Evidemment, je n'encourage aucun cycliste à s'élancer sur la section fermée au trafic, c'est simplement interdit et passible d'amende. Je trouve ça ridicule. Si c'est pour des raisons de sécurité (et je crois que ça l'est), alors pourquoi ne pas donner la responsabilité aux usagers, avec un simple signe 'vous vous avancez sur cette route à vos risques et périls' ? Ou alors si le risque est total (il ne l'est pas, à mon sens), interdire la route à TOUS. Quelle est la différence entre un cycliste et un randonneur à pied, honnêtement ?

Crédit Alpes4Ever (Joris)

Crédit Alpes4Ever (Joris)

J'ai pris la voiture pour me garer à St Laurent du Pont et gagner un temps précieux. Je serais rentré avant 11h ainsi (largement, même). Le départ se fait sur la route partant vers St Pierre de Chartreuse, mais très rapidement il faut suivre l'indication de la Chartreuse de Currière (un monastère). Jusqu'à là tout est autorisé.

Une sacrée ascension quand même, 10.8km à 8% de moyenne - heureusement avec des sections moins exigeantes à mi-ascension.

Ici, à droite

Ici, à droite

Ca part fort dans la pente dès le départ. Paysages typiques chartrousins, avec les feuilles à large bords sur le côté de la route, et la forêt dense, particulièrement verte. Pas étonnant, ici il pleut souvent, et il y a beaucoup d'ombre puisque le début de cette montée est dans les gorges.

J'ai pris mon Canyon Grail, vélo gravel qui me permet de passer partout sur ce type de route défoncée.

Défoncée, elle ne l'est pas encore. Bientôt le tunnel du Sourd, à 3.5km d'ascension.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Quelques sections de route laissent des points de vue sur les falaises au-dessus de la route, mais globalement c'est juste de la forêt. A 4.5km d'ascension, voilà la Chartreuse de Currière. Une voiture me double... ouf, c'est pas quelqu'un de l'ONF. Car en 2015 avec Brigitte, on avait été contraints de faire demi-tour... car j'entre ici sur la portion théoriquement interdite, en franchissant une barrière (qui ne bloque pas toute la chaussée - du type qui empêche les véhicules seulement). Le tunnel des Agneaux arrive très vite après.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

La route était défoncée depuis le barrière, à l'intérieur c'est pire. Mais ça passe en gravel. L’intérieur est noir, mais ça passe avec une petite lumière, du type qu'on active en tournant une manivelle... c'est tout ce que j'ai sur moi aujourd'hui.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

A la sortie, là où j'avais du faire demi-tour il y a 5 ans avec Brigitte, la route tourne un peu à droite pour traverser l'un des hauts points de cette montée. La chaussée traverse un plateau calcaire incliné, donnant un point de vue génial sur la gauche. Le soleil du matin inonde les falaises à 180° au-dessus de moi, c'est incroyable de calme... un endroit zen où j'aimerais m'arrêter... mais il ne faut pas trop trainer ici.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Le court tunnel de la Galère va suivre bientôt, et il annonce un bon replat. La chaussée est encore présente globalement, simplement recouverte de mousse, et avec de bons trous. Là encore, ça 'passerait' en vélo de route sur cette montée... simplement un gravel permet d'être plus en confiance, et de ne pas avoir à pousser le vélo par moments, par crainte de crevaison. Cette section plate est tout simplement géniale. Elle donne un magnifique point de vue en bord de falaise, avec un bout de barrière métallique abimée, tordue par les chutes de pierre et le temps, j'imagine. La nature reprend ses droits au fur et à mesure des années, maintenant que la main de l'homme n'est plus présente ici.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite
25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite
25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Puis bientôt le tunnel de Tenaison, le seul tunnel ouvragé sur cette route. Ça respire le calme. Encore un peu de verre cassé à sa sortie, prudence - certains doivent encore venir boire des bières le soir et laisser leurs déchets, c'est stupide. Et ça ne peut que conduire à maintenir cette interdiction sur la route, alors que nous les sportifs et les amoureux de la nature, on ne fait que passer sans laisser la moindre trace. Le débat est ouvert sur l'équilibre d'une société, ou sur le très classique 'la liberté des uns s'arrête ou commence celle des autres'.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Peu après le tunnel, encore un beau point de vue à gauche avant que la route ne bifurque de 45° à droite, et s'enfonce de manière très rectiligne désormais dans la vallée qui mènera au col. La route reprend du pourcentage, mais je suis surpris (agréablement) surpris par une très fraiche bise, qui refroidit l'environnement de manière drastique. Il faut dire que c'est encore tôt le matin... ça sera une autre paire de manches cet après midi dans le béton de Grenoble !

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite
25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite
25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

La route retrouve un replat sur une partie toute droite de route, qui traverse ce vallon calme au possible. Reste les 2 derniers km, bien pentus. Je pioche déjà un peu... j'ai fait du vélo tous les jours cette semaine, sauf lundi, parfois à un rythme soutenu, souvent dans des conditions limite caniculaires, et j'accuse le coup !

Mais je parviendrais à me hisser au sommet, à franchir la barrière interdisant la route dans le sens inverse de 'non circulation', je suis maintenant au col et de nouveau en territoire autorisé. Quelques traileurs préparent leur journée aux voitures. Moi je me contente de quelques photos avant de m'engouffrer dans une descente caillante sur Proveysieux et St Egrève.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Une longue descente plus tard, je suis en bas. Une belle piste cyclable toute droite suit la route principale pour rallier Voreppe; ce n'est aucunement intéressant, mais je suis en sécurité et aiguillé sans problème sur la bonne direction... bonnard.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

A Voreppe, je prends la route du col de la Placette (5.2km de montée). Il y a pas mal de voitures déjà. Ce n'est en temps normal déjà pas un col très intéressant, mais là sur le gravel et sous le soleil ce n'est vraiment pas un plaisir.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Un avion du club cyclo de Grenoble aux couleurs jaune et bleu me double à fond. Moi je végète sur cette route, avant d'atteindre enfin le sommet. Au col, je prends à gauche puis immédiatement à droite; pour retrouver la montée caillouteuse que j'avais empruntée avec Tom il y a deux ans. Nous étions en VTT, là en gravel est-ce que ça va passer ?

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Une courte montée sur route avant de tourner à droite sur un single herbeux, qui se transforme dans la forêt en chemin très caillouteux... je dois mouliner à haute fréquence pour passer en restant en selle, doubler un duo de VTTistes, et atteindre un replat en bordure de champs. A gauche au prochain croisement, encore un bout de chemin caillouteux, mais ça monte moins fort... avant d'atteindre la route. Je suis aux portes de St Julien de Ratz... grosse pensée pour Tom en poursuivant ma route en descente pour rejoindre la descente de la Placette.

25 juillet 2020 - Charmette, la route interdite

Il ne me reste plus qu'à rejoindre St Laurent du Pont par la route principale. Voilà 2h30 de vélo 'volées' à un week end a priori chargé. Bon été à tous !

Commenter cet article
B
Hello Baptiste, quelle chance d'avoir réalisé cette Charmette, l'une des routes les plus secrètes des Alpes ! Chapeau aussi pour de formidable article qui fait désormais référence et qui est plein d'enseignements. Notamment sur l'état de la route - comme j'ai pu le voir sur la vidéo - qui est complètement dégradé sur certaines parties. Je pense que tu me confirmeras que le passage avec un vélo de route est à proscrire désormais. Au passage, j'adore ta playlist :-D Sinon, j'espère que le bobo va mieux et que tu vas pouvoir passer les vacances que tu souhaitais.
Répondre
C
Salut Joris,<br /> Hmm difficile à dire si oui ou non 'ça passe' en vélo de route. Il faudrait des pneus plutôt larges en tout cas à mon sens, et certainement rouler en étant prudent. L'intérieur du tunnel des Agneaux se ferait en poussant (et donc, traversée plus longue dans le noir), mais ça c'est le cas depuis longtemps (voir toujours). Sur le haut, il y a en effet d'autres passages où le bitmue a complètement disparu. A mon sens il faut éviter le vélo de route... gravel ou VTT y seront plus à l'aise.<br /> Merci pour le mot sympa... l'épaule et la cuisse vont mieux... le genou est encore bien 'sale' mais se répare doucement. Je n'aurais pas les vacances sportives que j'envisageais, mais je refuse d'exclure totalement le vélo pour autant. On verra dans 9-10 jours !

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse