Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 Oct

26 octobre 2012 - Au fil de l'eau...

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #tour du Léman, #Montreux, #Lac léman, #Genève, #Lausanne

200kms en 8h26m, D+ 1399, coef 0,7

Météo: ciel couvert et brumes, fraicheur relative

 

Rendez vous était pris depuis deja plus d'une semaine en prévision de ce vendredi non travaillé à "exploiter" au mieux ! Un jour ferié pour moi, mais surtout l'une des toutes dernières occasions de "prévoir" une sortie à l'avance en 2012 car désormais il faudra attendre et improviser en fonction des courtes fenêtres météo ! Nous avons cependant moultement hésité car la météo reste menaçante: "nuageux, averses légères en journée, pluie modérée vers 17h, températures oscillant entre 6 et 12".

 

Cette sortie va ressembler à deux (toutes petites) exceptions près à ma sortie de février dernier avec Cricri (lire ici). Cette fois ci, je suis accompagné de Brigitte, Cisou, Franco - et Antoinette qui nous rejoindra pour la section Morges-Evian les Bains. Il s'agit de faire le tour du lac Léman, le plus grand lac d'Europe (ou est-ce le lac de Constance. en Allemagne.. j'ai entendu les deux versions !?) au départ de chez moi à St Genis Pouilly. Nous passerons successivement dans l'Ain, puis en Suisse dans le canton de Genève, de Vaud et du Valais, puis retour via la Haute Savoie, le canton de Genève et dans l'Ain.

 

Tour Léman fin oct

 

Comme d'habitude, tout le monde est à l'heure au RDV, et nous montons en selle à 7h45 dans un noir encore quasi complet, après avoir partagé un petit dej rapide. C'est sur le mulet que je pars, une fois de plus - mon souci de roue arrière sur le Scott n'étant pas solutionné, on ne le reverra qu'en 2013 celui là :(

 

Pour rejoindre le bord du lac depuis chez moi, l'itinéraire le plus facile et logique à vélo est: Gex-Divonne-Nyon. Ceci dit, nous allons emprunter une petite route en détour histoire d'éviter le traffic (heure de départ au boulot) et aussi pour faire découvrir une route plus sympa que la longue  D984c rectiligne et ennuyeuse. Pour cela, nous partons via les champs et Crozet, Naz Dessous, et Echenevex (sous la source de l'Allondon).

 

En entrant dans Gex, j'oriente la petite troupe sur le 'mur' de l'église - un passage à 11% sur 50m histoire de se chauffer un peu... et je connais assez mes compagnons pour les savoir avides de ces petites montées sympas.

 

Ceci fait, nous empruntons la D15h via Vesancy et retombons sur la descente de Divonne les Bains, où nous devons faire un grand détour en raison de travaux/route fermée. Traversée rapide de cette petite ville bourgeoise, puis nous poursuivons à travers un champ jusqu'à Crassier, où nous entrons sur le territoire suisse. Ceci me rappelle toujours ma première traversée de la frontière à vélo (lire ici), alors que nous venions d'emménager dans la région... il y a à peine un an.

 

Nous traversons rapidement le mini village de Borex, puis rapidement, nous voila dans Nyon. Quelques feux tricolores et ronds points plus loin, nous voila au bord de l'eau.

 

En quittant Nyon direction le nord-est avec le lac sur notre droite, je réalise que nous avons beaucoup de retard sur l'heure de RDV avec Antoinette, quelque part entre Morges et St Sulpice (aux portes de Lausanne). Résultat j'accélère un peu le mouvement. En compagnie de Cisou au devant, puis un coup seul, puis après une courte pause je me retrouve derrière suite à un déraillage de la chaine.

 

De fil en aigiuille, nous traversons Rolle, puis entrons dans Morges. Nous y retrouvons enfin Antoinette, qui nous attend... depuis 45 minutes deja :( Antoinette si tu lis ça.... toutes mes excuses une fois de plus !

 

Nous ne trainons pas pour que vite Antoinette puis se réchauffer en roulant. Nous traversons Lausanne via ses petits parcs, qui nous font passer successivement devant le port de plaisance, le Comité International Olympique (CIO), et le musée de l'olympisme. Puis nous ressortons de l'agglomération de Lausanne, non sans nous être fait photographier par une dizaine de touristes asiatiques qui semblaient fort intéressées par le vélo couché de Cisou, et qui riaient de nous voir habillés en jaune/orange avec les vestes réfléchissantes. Maintenant que tout le groupe est réuni c'est encore plus sympa (et 'je suis moins stressé' d'être en retard... comme me le fait remarquer Franco !).

 

P1050806 revue

P1050808 revue

P1050807 revue

P1050804 revue

 

Nous voila maintenant sur la partie la plus intéressante de la sortie du jour: la montée à travers les vignes du  Lavaux, patrimoine mondial UNESCO. Depuis mon dernier passage ici, les vignes ont tourné au jaune et les couleurs, bien que différentes, sont superbes ! En commençant cette montée en pente douce à peut être 5%, Franco accélère... et moi j'essaie de m'accrocher. Je souffle fort pour suivre le rythme de mon compère grimpeur mais parvient à le rattraper puis à rester avec lui pendant quelques minutes à un rythme inhabituel pour moi. Une courte pause pour attendre le reste du groupe puis nous continuons notre chemin. Malheureusement nous ne voyons toujours que peu le lac, et absolument pas les montagnes de l'autre côté, en Haute Savoie... il faut dire qu'une épaisse couche de brume enveloppe le lac.

 

P1050814 revue

P1050815 revue

P1050816 revue

Après ce petit coup d'accélérateur, prendre à droite pour redescendre un bout.

 

Nous traversons le mini village d'Epesses puis Chexbres, où en prenant à droite, nous commençons une superbe descente sur Vevey.

 

P1050821 revue

... bientôt à Vevey !

 

Nous revoilà sur le bord du lac. Dans Vevey nous jouons au yoyo avec un groupe de 4-5 trikes / vélos couchés car il y a beaucoup de feux de la circulation qui nous obligent à nous arrêter.

 

P1050822 revue

 

Sortis de Vevey, nous pouvons nous diriger doucement vers Montreux. De nouveau il nous faut nous arrêter à plusieurs reprises pour cause de feux tricolores, de traffic un peu plus important, de passages piétons...

 

P1050823 revue

P1050824 revue

 

Nous sortons maintenant de Montreux. A la faveur d'une mini 'bosse' (à relativiser... ne pas oublier qu'autour d'un lac... ce tour est forcément très très plat !) nous redescendons sur le chateau de  Chillon, que j'avais découvert avec Cricri la première fois que j'étais passé ici.

 

P1050826 revue

P1050829 revue

 

Ca sent la pause casse-croute, alors que nous entrons dans Villeneuve 'tout au bout' du lac. Nous nous trouvons ici plus ou moins à mi-parcours. C'est sur le port que nous nous reposerons 15-20 minutes en admirant la vue de ce beau lac et en profitant... d'un rayon de soleil  - si si !

 

P1050832 revue

P1050834 revue

P1050835 revue

P1050837 revue

 

Je peux maintenant enlever les 'genouillères' car il fait bon pour rouler en 'court'. En haut, le maillot 'respirant' pour couvrir les bras et le maillot court suffisent largement. Antoinette nous fait maintenant découvrir un bout de route que je ne connais pas, pour 'couper' le bras du Rhône et ainsi éviter la grosse route très fréquentée et peu intéressante. Nous cherons un peu notre chemin et devons à un moment faire demi tour, mais rapidement nous retrouvons notre chemin. Très sympa ce petit raccourci à travers bois... pas une voiture de rencontrée en peut être 20 minutes de vélo !


P1050838 revue


P1050839 revue

Nous voila au-dessus du Rhône

 

C'est sur une piste cyclable que nous continuons notre chemin pendant quelques courts kilomètres. Puis au niveau du grand (et 'connu') centre de sports aquatiques, nous prenons à gauche pour récupérer, après un contournement de canal, la route principale. Celle-ci nous mène rapidement vers St Gingolph - nous revoilà en France.


P1050843 revue

Antoinette a le sourire, comme d'habitude !

 

P1050844 revue

 

C'est ici la portion où j'avais tant eu de mal la première fois où j'avais fait le tour du Léman à vélo. C'était mon premier 200kms... ce coup-ci, aujourd'hui ça passe bien mieux et je pédale tranquillement, un coup derrière, un coup devant mes compères. Après  un long relais d'Antoinette, je passe devant... mais doit rapidement m'arrêter pour cause de souci de compteur, qui n'affiche plus grand chose (rhôôô l'excuse pour ne pas prendre de relais ! J'apprends les ficelles du métier hehe).

 

P1050844 revue

P1050847 revue

P1050849 revue

 

Plus loin, après un beau passage vraiment tout au bord du lac, nous entrons dans Evian. C'est ici qu'Antoinette va s'arrêter - elle a prévu de prendre un bateau qui la ramènera à sa voiture à Lausanne. Nous faisons donc la pause pour discuter et faire la photo de groupe avant de laisser derrière nous une Antoinette qui nous promet d'autres sorties communes :)

 

IMGP3802 revue

De droite à gauche: Antoinette, Brigitte, Franco et moi.

(photo Brigitte)

 

P1050851 revue

Un bout de piste cyclable-piétonne sur Evian

 

Nous reprenons la route à 4. C'est maintenant la partie la moins intéressante qui nous attend. Dans Evian ça va encore... mais plus tard... ce sera autre chose. Mais je le savais.

 

P1050852 revue

Un drôle d'arbre à Evian sous lequel il faut passer !

 

Nous passons devant le casino et descendons un coup. Nous voila bientôt de nouveau presque au niveau du lac. Un bout de piste cyclable sympa, puis nous suivons ensuite un moment un parcours vélo 'bas chablais' bien indiqué par des panneaux que je n'ai pas souvenir d'avoir vu la dernière fois. Mais ceci nous fait faire de petites boucles vers / dans le sens contraire de la direction du lac... c'est un peu frustrant, j'ai l'impression de perdre du temps. A un moment donné ce circuit nous fait passer dans un lotissement... on a l'impression d'être dans le jardin des gens du coin ! Nous essuyons quelques gouttes de pluie, alors que Franco et Brigitte s'arrêtent remplir une gourde à une fontaine.

 

Plus loin c'est le moment que je redoute un peu: quelques kilomètres franchement barbants sur une route assez fréquentée par les voitures. C'est l'entrée dans Thonon, qui, je le sais, n'est pas du tout intéressante. Nous voila bientôt dans le centre, heureusement.

 

La sortie de Thonon n'est guère plus intéressante, mais deja, plus facile au niveau de l'orientation. Désormais, c'est la direction d'Yvoire que nous suivons. Nous nous retrouvons sur la D25 via Excenevex - ici je commence à ressentir un peu de fatigue. Je sais que pour certains, ce tour du lac n'est qu'un itinéraire pour 'tourner les jambes', mais pour moi c'est deja costaud. Nous voilà maintenant à Yvoire - courte pause devant cette cité médiévale, pour remplir les gourdes et manger un morceau, puis nous reprenons notre chemin.

 

P1050853 revue

 

Je reprend un peu de poil de la bête sur les kilomètres à venir, et par moments je me retrouve seul devant parfois avec Cisou, parfois Franco... parfois 'seul seul' et contraint de lever le pied... c'est pas la course non plus :)

 

Nous franchissons en descente la frontière au niveau du poste de douane d'Hermance. La suite, c'est une succession de faux plats parfois en montée, parfois en descente... ça avance tout seul ! Par contre le temps a bien tourné, et la pluie annoncée à 17h par météofrance et meteosuisse risque de montrer le bout de son nez.

 

Nous entrons dans Cologny et par la même occasion dans 'Genève' à proprement parler. La courte mais pentue descente nous amène sur le bord du lac... et nous empruntons la belle piste cyclable le long du Léman pour rejoindre le centre ville de Genève.

 

P1050854 revue

 

Je me retrouve un petit moment devant avec Franco à discuter en roulant bien à 30km/h... une chose que je ne pourrai jamais faire seul (de rouler à 30km/h en étant 'facile'... pas de discuter, car ça je le fais rarement seul !). Mais rapidement nous sommes en groupe et passons devant la célèbre horloge en par-terre fleuris... c'est joli mais je ne comprends toujours pas ce qu'on y trouve de si particulier, je dois dire ! Le jet d'eau de la rade, lui, est éteint malheureusement... pas de chance pour mes 'invités' !

 

Nous pouvons maintenant franchir le Rhône une seconde fois, via le pont du Mont Blanc. Puis nous passons devant les Paquis sur la piste cyclable en remontant vers le quartier Nations.

 

P1050857 revue

P1050858 revue

P1050859 revue

 

Nous remontons sur Pregny et Chambésy, puis longeons l'aéroport. Une fois le tunnel traversé, nous traversons la douane de Ferney Voltaire: nous voila de nouveau en France. Il pleut pour de bon maintenant, et je suis trempé... mais nous nous savons bientôt arrivés, donc pas de soucis.

 

Autant il y avait peu de monde dans Genève, autant là il y a des queues de voitures; notamment à l'entrée de Prevessin Moens. Nous allons donc faire un détour pour éviter la 'route de Meyrin', via le centre de Prevessin. Ca remonte une dernière petite fois, puis nous retombons à la sortie du village. Un petit détour via la route en forêt à côté de Prégnin, et nous voila arrivés. Pas mécontents de l'être car il pleut vraiment.

 

 

Profil altimétrique... tout plat bien sur:

 

Deniv tour Leman

 

Conclusions:

 

  • Et voila le 7è parcours de plus de 200kms cette saison en ce qui me concerne. Celui-ci est facile ceci-dit... c'est vraiment très plat et souvent, ça roule tout seul.
  • Pas un brin de vent aujourd'hui, chose extrêmement rare autour du lac... quel bol !
  • Lire "la version des faits" selon Brigitte, l'une des inculpés, sur son blog.
Commenter cet article

Dédé 31/03/2013 16:48

MERCI pour l ' article .
Le tour du lac de Constance est aussi très bien . Moins de voitures qu ' au Léman .
Encore MERCI

cestdurlevelo 31/03/2013 17:04



Merci pour le petit mot Dédé :)


Le lac de Constance.... pendant longtemps on m'a dit qu'il était plus grand que le Léman. Aux dernières nouvelles, le Léman serait plus grand cependant. Mais faire le tour d'un lac c'est toujours
super à vélo ! J'ai commencé dans ma région par le lac de Paladru. Plus tard celui d'Aigubelette, très petit également. Puis le Bourget... et enfin le Léman :)


Qui sait... un jour j'aurai peut être l'occaze de faire le lac de Constance !



Antoinette 01/11/2012 07:44

Salut Baptiste,

Bravo pour ce reportage super détaillé ! Non seulement tu as de vrais talents de reporter, mais en plus tu avais super bien organisé cette sortie. Et avec vous tous - dont Brigitte, Franco et Cisou
que je rencontrais pour la première fois, c'est vraiment super sympa :-)
Et je te rassure, si à Morges, Franco a dit que j'avais les lèvres bleues, je me suis très vite réchauffée !

Pour la taille du lac, tu as piqué ma curiosité : alors je te confirme que le Léman est bien le plus grand lac d'Europe (de l'ouest), suivi de près par le lac de Constance.
Mais dans ton descriptif, il manque quand une région de taille... la Haute-Savoie ! Sinon ça fait un sacré "no man's land" entre le Valais et Genève... ;-)

Et si à Lausanne cette fois-ci on n'a pas dû traverser le triathlon, il a quand même fallu zig-zaguer entre les préparatifs du marathon ! (et des touristes asiatiques...). Alors, pour répondre à la
question de Brigitte : OUI, le marathon a bien eu lieu... sous les flocons et une forte bise ! Brrr...

Pour Cisou, il y avait aussi une course de handibikes (et pas de trikes), à 8h du matin. Et dire que 2 jours avant on avait encore des températures clémentes...

Bonne idée, ta proposition de faire le tour du Léman dans l'autre sens : comme ça tu te débarrasses de la partie la moins intéressante au début et, sur fin, tu peux éviter le bord du lac depuis
Rolle et prendre la route du Vignoble et les petits villages derrière... je te montrerai !

Et j'ai bien rigolé quand tu as écrit : "mini villages" : hmmm... à l'échelle de la Suisse, ce sont des villages "normaux" ! :-)

Bon courage pour continuer à rouler par ce froid et à bientôt !

cestdurlevelo 01/11/2012 08:19



merci Antoinette,


Je vais de ce pas corriger cette erreur... comment ai-je pu oublier le '74' en effet!?


Ah donc voila la confirmation pour la taille du Léman... c'est bien ce que je pensais!


Oui, d'avance je suis bien motivé pour que tu me fasses découvrir les villages derrière les coteaux/vignobles! Un belle manière aussi de faire le tour 'dans l'autre sens': de finir pas la partie
un peu accidentée du parcours !



jojo 30/10/2012 18:40

hello tres tres beau reportage et superbes photos, je vois que tu es a la bonne ecole avec notre prof( de velo) pour ne çiter qu elle, notre brigitte internationale( et oui elle passe les
frontieres a vèlo maintenant), bonne continuation et a bientot sur la route, amitiès jojo ps bonjour a tes lecteurs et trices en particulier a antoinette, david l autre champion grimpeur .

cestdurlevelo 30/10/2012 22:00



merci Jojo - oui comme tu dis je suis à bonne école avec Brigitte... à un tel point qu'elle m'appelle "le petit" désormais ! Quand tu dis que je suis à l'école, tu crois pas si bien dire ;)


La prochaine, on la fait ensemble ?!



bosses21 30/10/2012 12:20

Salut Baptiste, que de belles balades ! Le tour du Lac Léman doit vraiment être un truc à faire même si la distance (200 km) peut surprendre ! C'est toujours un plaisir de lire tes CR et la fine
équipe des cyclo-blogueurs dont tu t'es entouré doit être vraiment sympa. Au fait, pourquoi on ne voit jamais Cisou sur les photos ? Il faut payer des droits d'auteur ?! :-) En vélo couché, ça doit
être quand même bien particulier.
Sinon, vu ta situation géographique, je suis surpris que tu n'ailles pas plus que ça en Suisse (il y a de belles montées dans le Valais) ou bien dans le Chablais ou encore le Mont Salève qui est
pratiquement à tes pieds. Tu peux voir les profils sur mon autre site perso (www.alpes4ever.com), ça m'occupe en attendant de grimper tous ces cols un jour ! A bientôt.

cestdurlevelo 30/10/2012 14:01



200kms tout plat, ça se fait bien! Le seul souci, en ce qui me concerne, est que dans le sens des aiguilles d'une montre, c'est le dernier tiers qui est le moins intéressant. Je songe à tenter le
coup dans le sens contraire pour plutôt 'finir' par les portions les plus jolies... peut être au printemps, qui sait !?


Oui Cisou s'est fait plaisir aussi en vélo couché. Bon après pour les photos ça dépend de qui je prends... en roulant toujours ;)


Oui c'est vrai que je ne suis encore que peu allé en Suisse. La faute à une méconnaissance des lieux et aussi à un manque de temps: je comptais aller faire 5 cols à +2000m d'altitude cet été mais
pas eu l'occasion. 2013 m'y verra c'est sur ! Le Salève j'y songe aussi mais le souci est que je devrai prendre la voiture pour traverser jusqu'à St Julien / Annemasse car la traversée de l'agglo
genevoise à vélo, y'a mieux !


Je vais aller voir ton site de ce pas !


A+



l'ange blanc 29/10/2012 22:59

slt Baptiste, j'attendais avec impatience ton CR après avoir lu celui de Brigitte sur votre nouvelle méga sortie de 200 bornes. Et bien comme d'habitude un récit d'excellente facture, vivant,
précis et qui donne envie de rouler avec vous tous. Bon le vélo pour moi sera mis un peu entre parenthèse en espérant pouvoir de nouveau rouler après ce passage de vent et de froid. Bonne
continuation.

cestdurlevelo 30/10/2012 08:26



salut Gil,


Ce fut une belle sortie oui! Mais bon pour un 200 bornes, tu ne trouvera pas plus facile ! D'ailleurs a priori j'espère organiser la même chose au printemps (février? mars?) en fonction des
disponibilités des uns et des autres... si t'es chaud je te ferai signe aussi?! Après bon je sais aussi que Genève, c'est quand même loin pour toi !


Moi aussi ça sent la fin de saison. Novembre va être très très light j'en ai peur, pour raisons de voyage aux USA. Aie, il ne me reste plus que 5000m de D+ pour atteindre karman, ça soulerait de
rater ça de si peu... bon théoriquement dans 1.5 semaine je devrai pouvoir rouler un coup... on verra ;)



Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse