Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
05 Oct

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Publié par cestdurlevelo  - Catégories :  #Chartreuse, #Col du Coq, #Charmant Som, #Col de Porte, #Team Mont Ventoux

136kms en 6h, D+ 2219m, coef 1,6

Météo: ciel couvert, températures douces

Ça commence à sentir la fin de saison. Dimanche dernier je me fais rincer au col du Mont Noir. Cette semaine, j'ai du mal à placer une petite session de home-trainer, et encore en mode 'semi-fractionné' tellement j'ai eu du mal à boucler les 4*1 minutes d'accélération. La météo (pluie, mais aussi nuit qui tombe tôt) ne me laisse plus trop sortir après le boulot... finies les Faucille, Barillette, et autres Combe Blanche à la fraîche en soirée... probablement, oui.

Heureusement, nous avons prévu une sortie en petit groupe ce vendredi; seule condition, terminer tôt. Rendez vous est donc pris avec Vincent et Brigitte au niveau du pont de la voie cyclable à Tullins, à 8h. Franco se joint à nous au dernier moment. On va aller sabrer le champagne en Chartreuse, pour célébrer cette fin de saison en montagne. J'ai aussi un vieux compte à régler avec le col du Coq, qui m'avait fait poser pied à terre sur son versant 'intérieur' (depuis St Hugues en Chartreuse) en 2011. Je n'y suis plus retourné depuis, mais j'ai encore ce souvenir vif d'avoir coulé une bielle là-haut, sur des pourcentages terribles. Nous monterons également en aller-retour au niveau du chalet du Charmant Som - un lieu magique au niveau panorama (sauf qu'on risque d'y voir... surtout de la brume ce vendredi), mais également une montée exigeante depuis le col de Porte.

Ayant posé mon vendredi, j'ai fait un 'rapproché' géographique en conduisant jusqu'à l'Albenc la veille au soir. Je me lève donc tôt, pour partir à vélo depuis là. J'ai 17 bornes à couvrir, en majorité sur la digue de l'Isère, pour rejoindre mes compagnons 'TMV' du jour. Autrement dit, je pars avec l'éclairage avant et arrière.

La météo du jour va se révéler bien meilleure que prévu. Le ciel est un peu chargé à mon départ vers 7h25, mais rien de trop méchant. 15min plus tard, je peux éteindre l'éclairage. Je file à 30km/h, sans trop forcer, sur la piste cyclable depuis St Gervais. Je longe l'Isère ainsi, en évitant les nombreux tas de feuilles mortes et petits branchages qui recouvrent la chaussée. Puis à 7h55 je suis à Tullins; à 8h pétantes nous sommes en selle tous les 4.

Lever du jour sur la piste cyclable...

Lever du jour sur la piste cyclable...

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Nous filons en piaillant, deux par deux... il faut dire qu'en dehors de Vincent que j'ai vu au Mont du Chat il y a 3 semaines (lire ici), on ne s'est pas vus depuis longtemps ! Brigitte me dit même qu'on ne s'est plus vus... depuis l'Ardéchoise (15 juin) ... incroyable comme le temps passe vite !

Puis... nous avons tellement à nous dire que nous voilà déjà porte de France, à Grenoble... c'est passé vite ! Nous sortons sur les quais et suivons la piste cyclable toute neuve (ou presque...) en remontant l'Isère.

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Et là, VLAN... incident du jour; nous nous suivons en rang d'oignons et, caché derrière Vincent en fond de groupe, je n'ai pas le temps d'éviter une borne plastique qui 'protège' les cyclistes en séparant la route de la voie cyclable. Pas le temps de réagir, je rentre dans un 'boudin' en béton au sol, marquant la limite de la voie cyclable, et je suis par terre. Le choc n'est pas trop violent, mais je réalise quand même que la tête a tapé au sol. Pas bien fort puisque le casque n'a pas, ou presque pas, de marque. Mais j'ai le côté gauche endolori et l'épaule, la hanche, et le coude égratinés. Rapide topo sur le vélo... OUFFFFF rien de cassé. La manette gauche de frein a bien un gros éclat, mais ce n'est que cosmétique, rien de méchant vu la chute. Je m'en tire bien. 5-10min de pause le temps que j'inspecte les roues, rayons, le cadre, le groupe, et le bonhomme... rien de grave à signaler, on peut repartir.

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Je dis en rigolant aux copains qu'avec la montée d'adrénaline, je risque d'attaquer fort la montée du col du Coq. La demi-heure nous verra nous échanger quolibets et autres déconnades... Vincent et Franco me demandant notamment s'il est possible que je retombe une seconde fois, puisqu'ils n'ont pas eu le temps de prendre de photo de la chute en direct !

No comment.

Nous sortons de l'agglomération grenobloise; Meylan, Montbonnot, St Ismier... rien de folichon, surtout avec les travaux qui nous obligent à nous arrêter à plusieurs reprises aux feux tricolores. Heureusement, il est temps d'enquiller à gauche sur la D30, direction Saint Pancrasse.

Une longue ascension, difficile, mais assez régulière finalement

Une longue ascension, difficile, mais assez régulière finalement

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Ce col du Coq est réputé dans la région. Ne l'ayant monté que par son autre versant, et en aller-retour, je ne sais pas trop à quoi m'attendre. Mais on m'avait dit que ce versant (depuis St Nazaire les Eymes) était légèrement plus difficile que l'autre, que j'avais gravi (et qui m'avait asphyxié). Que nenni. Il est plus facile, je trouve. Plus régulier, sans replat, mais sans gros passage à 12-13%, comme c'est le cas de l'autre côté. Ceci dit... ça reste une belle grimpette...

Après quelques hectomètres à 4, les deux grimpeurs du groupe, Vincent & Franco, prennent les devant. Je discute derrière avec Brigitte en montant à notre main.

La météo est idéale; le ciel est malheureusement couvert, mais niveau températures, on oscille entre 15 et 20° (plutôt en bas de cette échelle à notre passage au sommet). Idéal pour l'effort à vélo. Peu à peu, Franco et Vincent disparaissent devant nous.

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Puis nous entrons dans un tunnel. A la sortie du tunnel, Vincent & Franco nous attendent. Petit papotage de 5 minutes, d'ici le point de vue sur Crolles et le massif du Belledonne est magique. Il y a un côté très automnal à ce point de vue... pas mal de brume + les forêts commencent à changer de couleur.

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Reprise du pédalage, les grimpeurs repartent devant. La route oscille toujours entre 7 et 10%... les passages à 10% sont loooooongs. Mais la route est belle, propre, large, et il n'y a plus une voiture qui soit là pour nous embêter... on est comme des coqs en patte ici.

Sur une petite épingle à gauche, je réalise que je prends un peu d'avance sur Brigitte... tant pis je sais qu'elle aime aussi bien monter seule, de toutes façons nous ne discutions plus à cause de la respiration liée à l'effort.... il est sportif le Coq !

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Du coup je prends doucement un peu d'avance, et comme j'aime pousser un peu la machine ces derniers temps, je finis même par accélérer pour terminer une belle ascension au-delà de ma vitesse de croisière (col du Coq; altitude 1434m).

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Pas peu fier d'arriver au sommet sans avoir du piocher pour m'y hisser - ça change de mon expérience de 2011 ! Du coup en attendant Brigitte, on fait un peu les coqs avec Franco & Vincent.

La dent de Crolles qui veille sur le col du Coq...

La dent de Crolles qui veille sur le col du Coq...

J'avais pris une photo identique en 2011 lorsque j'étais venu ici... avec le MBK

J'avais pris une photo identique en 2011 lorsque j'étais venu ici... avec le MBK

La TMV toute de jaune parée

La TMV toute de jaune parée

Prêts pour la descente ? Attention, elle est dangereuse celle-ci... et niveau chute, j'ai déjà donne ! On va donc partir tout doux là dedans. Car y'a de la pente ! Je repasse le long mur à 13%, en descente ce coup-ci, avec des souvenirs de 2011 plein la tête. Juste derrière, ça remonte... mais pas aussi pentu que dans mes souvenirs (de 2011 toujours... c'est dire comme je devais être cuit ce jour-là !). Je fais la descente en compagnie de Brigitte, les deux lascards sont encore et toujours devant... z'ont des vers ou quoi ?!

La descente du Coq: chaussée en mauvais état, feuilles sur la route, trous partout... ça secoue méchant !La descente du Coq: chaussée en mauvais état, feuilles sur la route, trous partout... ça secoue méchant !
La descente du Coq: chaussée en mauvais état, feuilles sur la route, trous partout... ça secoue méchant !La descente du Coq: chaussée en mauvais état, feuilles sur la route, trous partout... ça secoue méchant !

La descente du Coq: chaussée en mauvais état, feuilles sur la route, trous partout... ça secoue méchant !

Regroupement à St Hugues en Chartreuse

Regroupement à St Hugues en Chartreuse

Le regroupement se fait au village d'en dessous. On en profite pour remplir les bidons d'eau, et c'est reparti illico en montée pour environ 8kms de grimpette jusqu'au col de Porte. Il y a un peu de vent de face, et je me retrouve un peu seul devant. J'ai du repartir sans attendre les autres ou quoi ?! Je lève le pied et comme Vincent me rattrape, nous ferons la montée ensemble pendant que les 'anciens' discutent derrière.

Remontée au-dessus de Saint Hugues en Chartreuse
Remontée au-dessus de Saint Hugues en Chartreuse

Remontée au-dessus de Saint Hugues en Chartreuse

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Un peu de vent de face me fait me crisper sur le vélo. Ah non, au contraire - il faut que je me relâche. Et de nouveau, je prête bien attention à mouliner en rond, les pieds bien à plat, en pensant fort aux 4 phases du cycle de pédalage. Ça me fait péter un neurone ces questions de pédalage ! Juste derrière moi, l'ami Vincent peste contre un souci de dérailleur. Il s'arrête rapidement, je l'attends tout doux. Puis de nouveau à deux, j'accélère progressivement. Peut-être l'envie de 'jouer' un peu comme on l'avait fait il y a 3 semaines
sur les pentes du Granier ?! Je suis sur des pentes qui me conviennent bien, à 4-5%... plus haut, peut être légèrement plus. Puis nous faisons une pause arrivé juste en-dessous du commet au col de Porte (altitude 1326m), là où la route du Charmant Som tire à droite, pour attendre Brigitte et Franco.

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
L'aller-retour aux granges du Charmant Som... c'est par là !
L'aller-retour aux granges du Charmant Som... c'est par là !

L'aller-retour aux granges du Charmant Som... c'est par là !

Nous sommes de nouveau tous ensemble pour aller chercher les granges du Charmant Som, en aller-retour depuis le col de Porte. 6 bornes réputées exigeantes... Franco, qui est venu ici tout récemment confirme que l'addition est salée.

La TMV à l'attaque du Charmant Som

La TMV à l'attaque du Charmant Som

Et effectivement, après un replat puis une courte descente après être passés devant une station météo, la grimpette commence illico. Et depuis ici, la pente ne redescend jamais en dessous de 7-8%. Et ça oscille très souvent entre 9 et 10%... voir 11, et un court moment de 12% max mesurés par mon compteur Sigma. Bref. Ça pique, comme dirait l'autre.

Portion pentue dans la forêt...

Portion pentue dans la forêt...

En approche d'une courte série de lacets qui piquent...

En approche d'une courte série de lacets qui piquent...

J'ai envie de terminer mes forces déjà bien entamées, alors je monte au taquet. En compagnie de Vincent, Franco juste derrière... chacun prend son pied à son rythme et tout le monde arrivera au sommet avec la banane, sous une belle éclaircie entre les nuages... les paysages sont chouettes là haut !

Bientôt l'arrivée en alpages, et la vue à quasi 360° sur le massif de Chartreuse... et au-delà !
Bientôt l'arrivée en alpages, et la vue à quasi 360° sur le massif de Chartreuse... et au-delà !

Bientôt l'arrivée en alpages, et la vue à quasi 360° sur le massif de Chartreuse... et au-delà !

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Arrivés au sommet, on prend la photo traditionnelle, on met le coupe-vent et on file prudemment dans la descente. Il faut dire que la chaussée est en assez mauvais état ! Autant ça ne m'avait pas vraiment gêné en montée, autant à la redescente c'est une autre paire de manches.

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Repassage par le col de Porte, puis on enchaîne sur la descente via le Sappey, en tournant donc à gauche au niveau du col de Palaquit.

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Et zut de re-zut, je crève encore à l'avant ! Franco m'attend, je change vite fait la chambre à air, regonfle, et on rattrape Brigitte et Vincent qui nous attendaient plus bas au Sappey en Chartreuse.

Je m'arrête et constate... une hernie sur le pneu avant. Je dégonfle vite pour que la chambre à air n'explose pas en sortant du pneu en faisant une 'bulle'.

De fait... le pneu est mort. Un pneu qui n'a que très peu roulé, c'est rageant. Heureusement, j'ai un bon vieux Pro 4 Endurance dans le sac à dos... avec ça y'a pas de souci !

Une fois tout rentré dans l'ordre, nous faisons une descente prudente sur Corenc. Traversée de Grenoble via les quais et les lieux du crime (de ma chute) du matin même. Puis nous retrouvons la piste cyclable au niveau de la Porte de France; c'est reparti pour 25-30 bornes de plat.

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !
4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Le retour sur la piste cyclable se fera principalement au-delà de 30kmh... les jambes chauffent et les relais s’enchaînent comme on peut... il faut dire qu'au moins 3 des 4 de la bande ont des engagements respectifs en fin d'après midi, interdiction d'arriver en retard et entre ma crevaison et le papotage, on est en retard.

Un grand merci à Brigitte qui m'a ramené en voiture entre Tullins et l'Albenc !

Profil altimétrique:

4 octobre 2013 - Chartreuse champagne !

Concusions:

  • Cervicales douloureuses et cuisses courbaturées... encore 2 jours après, il reste des traces de cette sortie... et de ma chute.
  • Une belle sortie avec les copains du Team Mont Ventoux !
  • Encore un chat noir de vaincu - le col du Coq, je l'avais telleeeeeeeement mal passé la dernière fois ! Y'a du progrès en 2 ans.
  • La poisse de la crevaison... c'est fini les krylion pour moi; je me limite désormais aux Pro 4 même s'ils coûtent cher à l'unité. Trois crevaisons en l'espace de 3 semaines c'est quand même abuser.... surtout que l'une d'elles était avec un pneu relativement neuf.
  • Lire le résumé de Vincent: ici; celui de Brigitte .
Commenter cet article

jc 09/10/2013 13:52

Bravo à tous les quatre, une bien belle sortie de fin de saison avec un col très dûr au programme (col du Coq, il manque à ma liste celui là !) et une très belle ascension pour finir (charmant som, dûr dûr aussi !!!). J'aurais bien aimé me joindre à vous d'autant que ce n'était pas loin de chez moi, mais j'avais déjà roulé le mercredi et j'ai du boulot en ce moment.

Bon j'espère que tu te remets bien de ta chute, et je te conseille aussi de changer de pneus vu toutes ces crevaisons à répétition!

A++
JC

cestdurlevelo 10/10/2013 00:26

Ouais, va donc taper un ptit Strava là bas :)
Moi ça m'a beaucoup plu... mais ça monte fort ! On t'aura prévenu !

jc 09/10/2013 18:54

Salut Baptiste,

Non je suis pas sur FaceBook, mais tu m'avais déjà prévenu que vous risquiez de rouler le vendredi, j'étais au courant mais je n'ai pas pu me libérer car en plus j'avais déjà roulé le mercredi. Merci pour tes conseils, ce col du coq, j'irai le "dresser" un de ces jours ;-) ;-)
A++
JC

cestdurlevelo 09/10/2013 15:30

Salut JC,
t'es sur fbook par hasard? j'ai pensé à te contacter au dernier moment, mais n'ayant pas ton contact fbook et n'ayant pas le temps à ce moment là de trouver ton adresse email, je reconnais que tu es passé entre les mailles du filet... mais bon si tu avais déjà roulé le mercredi, pas de regret.
Pneu changé, j'ai un Pro4 Endurance à l'AV et à l'AR désormais, ainsi qu'un troisième dans le sac, prêt pour une sortie ce samedi!
Le col du Coq est exigeant oui... surtout car long. Sinon en fait il est très régulier de ce côté. A la rigueur je te le conseille plutôt par l'autre versant, pour t'arracher. Et la route est bien meilleure pour la redescente côté Grenoble, en plus.
Bien remis de ma chute même si le cou est encore un peu... 'tendu'.

ManuelNeuerdergenie 07/10/2013 23:00

Purée! ça fait envie des virées comme ça! chapeau! Je me pose assez souvent la question en consultant ce blog, tu fais quasiment toute la saison dans les cols?

cestdurlevelo 08/10/2013 08:49

Hello Manuel,
J'ai une préférence pour la montagne et les cols, oui. Mais toute la saison... non. L'hiver, impossible de monter trop en altitude pour des raisons de sécurité (routes glissantes, fermées, enneigées) et de confort (même si la route est propre... il faut redescendre après être monté, et une vraie longue descente par 0° ou -10°... bof bof).
Donc en résumé, je fais de de la montagne principalement d'avril à octobre. Novembre à février, c'est limité à de rares sorties. Et mars, généralement, est le mois du rallongement de la distance des sorties, mais sans trop grimper en altitude...
Merci de ton passage,

l'ange blanc 07/10/2013 21:32

salut Bat, alors là vraiment tu n'était pas obligé de m'imiter bon heureusement tu t'y es mal pris et tu as raté ton coup.... Pour compléter l'astuce d'Alex l'article disait que le meilleur moyen était de mettre dans sa sacoche de selle un petit bout de pneu (la partie du dessus) pas les flancs à cause des tringles. Ainsi tu as une couche assez résistante et pas trop épaisse pour glisser entre ton pneu et ta chambre. Je me rappelle une fois où je crevais à répétition avant de m'apercevoir que mon pneu arrière était plus qu'usé, j'ai carrément mis une rustine on fond du pneu et j'ai pu rentrer chez moi sans encombre... A bientôt Bat.

cestdurlevelo 07/10/2013 22:14

Ouais... j'ai essayé de t'imiter, mais je dois avoir un don pour ça... car franchement, on devrait rouler à 25kmh et les dégats sont très très très limités. Quelle chance. 3j après, même les douleurs aux cervicales ont presque disparu. Je suis juste un peu énervé d'avoir abimé la manette de frein gauche, ainsi qu'une boucle sur ma chaussure. Sinon c'est vraiment pô grand chose !
Bien noté pour l'anti crevaison. En attendant, je vais deja aller racheter un Pro 4 Endurance!

Alex 07/10/2013 08:54

Beau parcours, notamment les panoramas au sommet :)
pour ton pneu et sa 'bulle' : petite astuce : mettre l'emballage (qui ne soit pas trop fin non plus) de barre de céréales entre le pneu la chambre. J'ai lu ça dans un magazine, j'ai testé, et ça m'a permis de faire 30kms de plus avant que ça ne "recrève" (suffisant pour me rapprocher de chez moi et de prendre le train).

pour Brigitte : il ne fait pas gris à Paris, seulement le week-end ;) . de toute façon, cette année, le soleil a pris souvent des vacances :(
et les aménagements cyclables sont très souvent mal faits pour les vélos

cestdurlevelo 07/10/2013 09:01

Bon à savoir pour l'emballage de barres de cérales... sauf que malheureusement je n'en mange que très rarement à vélo. Je prend généralement plutôt du semi-liquide, type compotes et crèmes de marrons.
Oui c'est vrai que les aménagements cyclables ne sont pas toujours bien faits. Celui-là honnêtement c'est un peu une connerie je trouve. Enfin bon...

franco 06/10/2013 17:13

oui vraiment super ballade et costaud qui plus est,,je rejoins complètement Vincent dans sont analyse tu as progressé vitesse grand V ,dans les bosses et pas que les taupinière,heureusement plus de peur que de mal pour ta chutte ,sinon le champagne se serait transformé en aspirine,

a bientôt

cestdurlevelo 06/10/2013 20:28

Ouais oh bah... tout ça s'est passé vite, je comprends :)
Cool pour le dérailleur !
Yes, no souci pour tenter des sorties en commun même lorsqu'il fait froid... t'as envie de refaire un col des 1000 dans la neige toi !!!!

Vincent 06/10/2013 19:52

Ouaip carrément pour les gestes. En même temps celle là je l'ai vue au dernier moment aussi et je l'ai évité tellement de justesse que j'ai même pas eu le temps de prévenir... mais je t'avoue que j'ai pensé immédiatement au fait que t'allais probablement te mettre une boite...
Le dérailleur, c'était solutionné après mon arrêt dans porte ; juste que j'ai changé la cassette et que j'ai rien touché entre les 2, y'a toujours des minis retouche à faire.

A ta dispo pour rouler sur la fin de saison, même si je sais que ton emploi du temps est chargé! Mais on pourra toujours faire du rapproché chacun en WE.

cestdurlevelo 06/10/2013 18:57

Oui oh bah, j'ai progressé dans le sens où j'ai un peu moins peur de me vider et de tout donner sur une montée... mais bon niveau rythme c'est quand même pas encore le TGV !!!
Ce soir le cou est bof bof, un peu coincé, un peu douloureux... on verra comment ça évoluera !
A bientôt, et encore merci de ta présence!

Archives

À propos

Cyclotourisme en Rhône Alpes / Suisse